La date/heure actuelle est Dim 18 Fév 2018 - 23:09

- - PEUT-ETRE LE SAVIEZ-VOUS ?

  • Sujets
  • 15022018
    Le saviez-vous ? Un aviateur célèbre grâce … au tennis !




    Le saviez-vous ? Derrière beaucoup de coutumes, usages, traditions et expressions militaires se cachent bien souvent des anecdotes insolites, amusantes ou historiques. Alors pour étoffer votre culture générale et briller le matin devant vos collègues à la machine à café, plongez-vous dans notre rubrique du mercredi. Aujourd’hui, la rédaction vous raconte l’histoire...

    par TRANSALL - Commentaires: 0 - Vues: 302
  • 14022018
    La place Vendôme est connue à travers le monde entier pour ses joailliers prestigieux, son hôtel de luxe... et pour sa colonne qui trône en son centre. Une colonne à l’histoire unique qui célèbre un épisode glorieux de l’histoire de France : celui de la bataille d’Austerlitz.



    Mise en place de la nouvelle statue de Napoléon en César sur la colonne le 4 novembre 1863.
    Son histoire débute en 1800 : un arrêté prévoit alors la construction d’une colonne, au chef-lieu de chaque département, dédiée aux...

    par vert et rouge - Commentaires: 0 - Vues: 343
  • 09022018
    Le saviez-vous ? Les sanglots longs des violons de l'automne



    « Les sanglots longs

    Des violons

    De l'automne »

    Nous sommes le 1er juin 1944. Ces trois vers du poète Paul Verlaine résonnent sur les postes TSF, juste après l'introduction musicale (les premières mesures de la Cinquième symphonie de Beethoven) et la formule légendaire « Ici Londres. Les Français parlent aux Français ». Le message vient de Radio Londres, qui utilise les antennes européennes de la BBC. Au départ destinée à rassurer les familles des Français exilés à l'étranger, elle...

    par NORATLAS - Commentaires: 0 - Vues: 517
  • 02022018
    Par Anne-Laure Frémont   Journaliste Figaro (2013)



    «Sangaris» en Centrafrique, «Serval» au Mali, «Harmattan» en Libye... Pour la France, un principe prévaut : la neutralité.

    «Sangaris», ce papillon rouge qui peuple les forêts centrafricaines, a donné son nom à l'intervention militaire française en Centrafrique. D'autres avant se sont appelés «Serval» ou «Epervier»... Mais qui choisit ces noms ?

    En France,...

    par guépard - Commentaires: 0 - Vues: 688
  • 31012018
    Le saviez-vous ? Le chocolat Malakoff : une friandise au goût de victoire



    C’est une gourmandise de notre enfance : le chocolat Malakoff. Qui n’a jamais éprouvé ce plaisir de déchirer ce papier doré pour déguster cette barre chocolatée fondante aux éclats de noisettes… Mais saviez-vous que cette friandise doit son nom à une célèbre bataille ?

    Cette gourmandise a été créée en 1855 à la demande de Napoléon III. Ce dernier souhaitait célébrer de manière originale le souvenir de la bataille de Malakoff au cours de la guerre de Crimée.

    La bataille de Malakoff...

    par NORATLAS - Commentaires: 0 - Vues: 606
  • 28012018
    Connaissez-vous les origines de la Basilique du Sacré-Cœur ? Deuxième lieu le plus visité de France, le bâtiment religieux, qui trône sur les hauteurs de la butte Montmartre, est parfois associé à un événement dramatique de notre histoire : la semaine sanglante de la Commune de Paris. À tort ou à raison ? Plongeons dans les fondations de cette basilique pour y voir plus clair.

    Construction du Sacré-Cœur en 1897. C’est en juillet 1873 que l’Assemblé nationale vote l’édification d’une église à Montmartre, lieu où débuta le soulèvement de la Commune.

    À la suite de la...

    par LACITA - Commentaires: 0 - Vues: 462
  • 22012018
     
    vous le saviez ?
    Si l'on vous fixe un rendez-vous à « midi pétante », soyez là à 12H00, et pas une minute de plus ! Cette expression, qui sert à exprimer l'heure exacte (ici midi précise), tire son origine d'un petit canon installé en 1786 à Paris, dans le jardin du Palais-Royal.

    Ce canon, fabriqué par l'horloger sieur Rousseau, est ce qu'on appelle une méridienne (aussi canon méridien ou canon solaire). Placé sur la ligne méridienne de Paris, il tonnait à midi. Le système impliquait une loupe : les jours de soleil, la chaleur produite à la mi-journée était suffisamment élevée pour provoquer la mise...

    par major 64 - Commentaires: 0 - Vues: 518
  • 17012018
    Pourquoi les bouteilles de vin font-elles 75 cl ?

    Les bouteilles de vin font 75 centilitres et non un litre. D' où vient cette exception ?

    La contenance de la bouteille de vin a été standardisée au 19 e siècle et depuis les théories les plus folles sont nées de cette mesure singulière.

    Cela correspondrait à :

    · La capacité pulmonaire d'un souffleur de verre.

    · La consommation moyenne lors d'un repas.

    · Une meilleure façon de conserver le vin.

    · Une facilité de transport.



    par anchorage - Commentaires: 0 - Vues: 415
  • 06012018
    C’est la vedette des ponts parisiens. Avec sa culotte sarouel et son chéchia, le zouave du pont de l’Alma guette les variations de la Seine.
    Mais saviez-vous qu’il y a encore une cinquantaine d’années il était accompagné de trois autres soldats pour veiller sur le fleuve parisien ?



    En 1856, pour célébrer sa victoire lors de la bataille de l’Alma, en Crimée, le 20 septembre 1854, Napoléon III décide la construction d’un pont.
    Cette...

    par revue de paquetage - Commentaires: 0 - Vues: 1721
  • 21122017
    Si vous rencontrez quelqu’un qui vous dit avoir obtenu son bâton de maréchal, vous comprenez qu’il ou elle vient de recevoir une grande distinction ou d’obtenir un poste très haut placé. Mais que viennent faire un bâton et un maréchal dans le fait d’avoir réussi professionnellement ?


    Il faut savoir que maréchal est une dignité honorifique, la plus haute distinction militaire française, dont l’insigne n’est autre qu’un bâton, qui selon les époques est orné d’abeilles, de fleurs de lys ou encore d’étoiles.

    L’expression que nous connaissons apparait au...

    par Ludovic - Commentaires: 0 - Vues: 783
  • 14122017
     
    Sur le moment, les soldats ne ressentent rien de plus qu’une légère odeur piquante de moutarde.
    Dans la nuit du 12 au 13 juillet 1917, dans le secteur d’Ypres en Belgique, la guerre chimique franchit un nouveau cap. L’artillerie allemande envoie des obus particuliers vers les lignes ennemies.

    Ils explosent silencieusement et répandent sur les positions des troupes britanniques un gaz incolore. Sur le moment, les soldats ne ressentent rien de plus qu’une légère odeur piquante de moutarde.



    Mais au lever du jour, ils sont victimes de douleurs insoutenables, d’irritations des voies respiratoires,...

    par PDL - Commentaires: 0 - Vues: 285
  • 30112017
    Protéger les navires des attaques ennemies : voilà le but du  « Razzle Dazzle » (« tape-à-l'œil » en français), une technique de camouflage disruptif élaborée durant la Grande Guerre (1914-1918).
    Le concept est attribué à l'artiste britannique Sir Norman Wilkinson, peintre de profession et lieutenant de réserve dans la Royal Navy.



    Le « Razzle Dazzle » ou l’art de camoufler les bateaux
    Son idée de camouflage n’est pas tant de dissimuler les bateaux que de déformer leur image....

    par revue de paquetage - Commentaires: 0 - Vues: 285
  • 26112017
     
    le saviez-vous ?
    Quand quelqu’un passe sur le billard, il n’est aucunement question du sport pratiqué sur une table sur laquelle on fait rouler des billes à l’aide d’une queue. Bien au contraire. Cette expression trouve en fait son origine dans l’argot militaire.

    Au cours de nombreux conflits, la grande et large table au tapis vert était régulièrement utilisée comme table d’opération. Selon une anecdote datant de la guerre franco-prussienne de 1870, le café des Soquettes à Sedan se serait transformé en hôpital provisoire. Les blessés du champ de bataille, dont le maréchal Mac-Mahon, auraient été soignés...

    par EAGLE - Commentaires: 0 - Vues: 256
  • 13112017



    L'OTAN compte désormais 29 états membres !
    Le dernier pays à rejoindre l'alliance et le Monténégro ( juin 2017 )

    par guépard - Commentaires: 0 - Vues: 530
  • 02112017

    La construction de l’arc de Triomphe de l’Étoile, souvent appelé simplement l'arc de Triomphe, débuta en 1806 et s'acheva en 1836.



    C’est au lendemain de la bataille d’Austerlitz que l’idée du monument germa dans l’esprit de Napoléon Bonaparte qui déclara aux soldats français : « Vous ne rentrerez dans vos foyers que sous des arcs de Triomphe. »
    Mais à quoi faisait-il allusion ? Tout simplement aux arcs de triomphe érigés sous l’Empire romain afin de commémorer un général vainqueur défilant...

    par snop. - Commentaires: 0 - Vues: 474
  • 26102017
    Lorraine, Bretagne, Anjou, Béarn, Provence, Côte-d’Argent… Les escadrons de l’armée de l’Air française portent souvent un nom lié à la géographie de notre pays. Pourtant, quelques-uns échappent à cette règle. Parmi eux, le Normandie-Niémen. Car autant on situe assez facilement la Normandie, autant le Niémen…



    Le Niémen est un fleuve d’Europe de l’Est qui prend sa source en Biélorussie, traverse la Lituanie et longe la frontière russe. Pour comprendre le rapport entre ce fleuve, la Normandie et notre...

    par LOUSTIC - Commentaires: 0 - Vues: 529
  • 21102017
    Connaissez-vous les origines du logo de « La vache qui rit » ?



    Son histoire ne débute pas dans une quelconque crèmerie mais dans les convois de ravitaillement de la Première Guerre mondiale.

    Le logo "La vache qui rit" a été créé par Benjamin Rabier comme emblème d'un régiment.

    Le père du fromage « La vache qui rit » est Léon Bel (1878-1957), un jurassien affineur de comté.
    Lorsque la guerre éclate en 1914, il est affecté au régiment de ravitaillement...

    par béret bleu - Commentaires: 0 - Vues: 438
  • 20102017
     
    le chat un parachutiste comme un autre
    Tout le monde a vu à la TV les parachutistes, dans le civil on dit des chuteurs, sauter d’un avion plus ou moins en boule, puis se remettre à plat ventre les bras et les jambes écartées pour quelques secondes de chute libre, parfois pour se joindre à d’autres chuteurs pour faire une figure à plusieurs, puis ouvrir la voile et atterrir en douceur.



    Personne n’a vu de façon aussi précise un chat tomber du balcon, pourtant, une étude de l’American Veterinary Medical Association, assez ancienne d’ailleurs,...

    par anchorage - Commentaires: 0 - Vues: 399
  • 05102017


    Cela a fait 42 ans en 2017 que le défilé du 14 juillet est retransmis à la télévision.
    en effet il est retransmis depuis 1975.
    sa première diffusion était commentée par Léon Zitrone.

    par béret bleu - Commentaires: 0 - Vues: 421
  • 08092017
    Le saviez-vous ? Une brigade militaire en cuisine


    Quand on franchit les portes de la cuisine d’un grand restaurant, on est rapidement saisit par l’atmosphère militaire qui règne dans ces lieux. Chacun a un rôle bien précis. Ce n’est pas pour rien d’ailleurs qu’on utilise l’expression de « brigade» pour désigner une équipe de cuisine. Car comme à l’armée, celle-ci possède une hiérarchie bien définie.

    Auguste Escoffier, ici en 1914, se serait inspiré de la hiérarchie militaire pour théoriser ce système et l’appliquer dans ses cuisines.

    par NORATLAS - Commentaires: 0 - Vues: 402
  • 07092017
     
    évident non ?


    Au sein des troupes de marine, corps de l’armée de Terre contrairement à ce que son nom indique, existent deux espèces de militaires bien distinctes :
    les marsouins et les bigors.

    Les premiers servent dans l’infanterie des troupes de marine. À l'origine, l'infanterie de Marine était destinée à la défense des navires de guerre.
    Quand fut créé le corps des fusiliers marins, ils devinrent de simples passagers et les marins les comparèrent aux marsouins, ces cétacés qui suivaient les...

    par LACITA - Commentaires: 0 - Vues: 422
  • 02092017


    Pour les Alsaciens, les Suisses et les Lorrains,
    Pour les Belges, y en a plus, pour les Belges, y en a plus,
    Ce sont des tireurs au cul. »

    Petite explication de texte pour comprendre les paroles du refrain de la marche de la Légion étrangère. Tout d’abord, le boudin : avis aux amateurs, il ne s’agit pas ici de charcuterie mais de la toile de tente ou du paquetage que les légionnaires mettaient en bandoulière et dont la forme rappelait le boudin.

    Concernant les Alsaciens, Suisses et Lorrains, il s’agit ici d’une allusion à une décision ministérielle...

    par MARAUDEUR - Commentaires: 1 - Vues: 459
  • 31082017

    Selon la légende, les légionnaires devaient rincer leurs verres avec une goutte de vin, moins rare que l'eau dans le désert, pour en enlever le sable.

    Pourtant, il n'est pas rare de voir les troupes de marine s'adonner au même rituel à bord des bâtiments de la Royale : « Attention pour la poussière… main au godet… envoyez ! » (Et on tient le verre avec deux doigts, sinon c'est une erreur de forme ! ). Les troupes de marine chantent ensuite un refrain pour le moins… particulier :

    « Respectez l'A.C. qui boit du vin rouge
    Les biffins c'est comme le homard quand...

    par vieux treillis - Commentaires: 1 - Vues: 374
  • 29082017
     
    ça vous le saviez
    Qui n’a jamais eu envie de « coincer la bulle », après un bon repas ou une semaine harassante ?

    Cette expression qui signifie ne rien faire, se reposer trouve étonnamment son origine dans le jargon militaire.


    En effet, la formule a été empruntée à l'Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr, au milieu du XXème siècle.
    A l’époque, dans un mortier d'artillerie, il existait une plaque qui, pour que l'engin soit opérationnel, devait être parfaitement horizontale, ce qui se vérifiait à l'aide du niveau intégré.
    Lorsque la bulle de ce niveau était...

    par major 64 - Commentaires: 0 - Vues: 372
  • 26082017
    « Prendre la tangente » est une expression qui nous vient des élèves de l'école Polytechnique. Dans le jargon des X, elle est synonyme de « faire le mur »…


    Élève du Conservatoire surpris en train de faire le mur. Illustration de Guydo pour Les Gaités du Conservatoire d'Albert Lavignac, (1899)

    Pour comprendre son origine, il faut savoir qu'on dit qu'une droite est tangente à une courbe lorsqu'elle ne la touche qu'en un seul point et forme un angle nul en ce point.

    Selon l'Historien Philippe Gaillard, si l'on se représente une fronde (arme...

    par revue de paquetage - Commentaires: 0 - Vues: 310
  • 23082017
     
    je suis sûr que vous le saviez ........pas
    « Quel sacré lascar ! » Il n’est pas rare d’entendre cette expression dans la bouche d’adolescents pour qualifier un de leur camarade rusé, qui aime à jouer des tours. Mais saviez-vous que cette expression très utilisée dans le langage des banlieues provient de l’argot militaire ?

    Selon certaines sources, le mot proviendrait du persan « laskhar », qui signifie « soldat » ou encore « soldat mercenaire ». Au XIXe siècle, ce terme servait à désigner les matelots originaires des Indes Orientales employés comme marins sur les navires européens. Il était utilisé de manière péjorative, car...

    par rangers - Commentaires: 0 - Vues: 303
  • 20082017
    Il n'y avait pas de soldats noirs dans les troupes américaines qui ont débarqué le 6 juin 1944 ....


    FAUX !

    En 1944, l'armée américaine est encore très ségrégationniste et même raciste.
    Elle se méfie de la combativité des ses soldats afro-américains.
    Avant 1941 et l'entrée en guerre des USA, les Noirs n'étaient d'ailleurs pas autorisés à porter des armes ni à combattre.

    Ils servaient dans des unités spécifiques, surtout vouées à des taches de soutien (transport et ravitaillement). Ainsi, s'ils représentaient prés de 8,7%...

    par LUDO - Commentaires: 2 - Vues: 362
  • 15082017
    Qui n’a jamais vu ce slogan inscrit sur les fameuses petites boites bleues : « Pâté Hénaff, le pâté du mataf ! » Cette expression nous provient de la Marine nationale, où le « mataf » est un matelot en argot maritime.

    La légende raconte que pendant la Grande Guerre, de nombreux soldats et leurs familles passèrent commande de ce fameux pâté breton auprès de la maison Hénaff pour améliorer la pitance des Poilus.

    Les équipages de la Marine nationale déployés en Orient connaissaient également l’existence de ce délicieux pâté. En mai 1917, un certain Joseph Le Douce, quartier maître...

    par athos - Commentaires: 5 - Vues: 539
  • 18082017
    Peut-être vous êtes-vous déjà demandé d’où venaient les blindés blancs utilisés par les casques bleus français, à qui ils appartiennent, qui les entretient ?


    Les Nations unies regroupent 193 pays, dont la France, dans ses missions au service de la paix. Selon ses capacités, chacun des contributeurs fournit troupes et matériel, dont les véhicules.

    Selon les besoins opérationnels, les unités logistiques et de maintenance de l’armée de Terre constituent et entretiennent un parc automobile sur mesure. Du blindé de combat au camion de dépannage, tous ces...

    par revue de paquetage - Commentaires: 0 - Vues: 257
  • 17082017
     
    vous le saviez ? HUM HUM


    « Ça décale !» Cette expression traditionnelle chez les sapeurs-pompiers se fait entendre dans les casernes à chaque départ en intervention et cela depuis 400 ans !


    Il faut remonter au XVIIe siècle, en France. L’inventeur François Dumouriez du Périer, considéré comme le premier pompier professionnel de France, crée les premières pompes à incendie.

    Pour faciliter la mise en branle de ces pompes, très lourdes et alors tractées à bras d’hommes, puis par des chevaux, les casernes étaient construites dans des rues en pentes.
    Les véhicules,...

    par major 64 - Commentaires: 0 - Vues: 315
  • 16082017
    Lors de la guerre d’Indochine (1946–1954), 1/3 des légionnaires qui ont combattu pour la France étaient Allemands, dont un nombre non négligeable d’anciens Waffen-SS.

    Détails :
    À la fin de la 2e guerre mondiale, de nombreux prisonniers de guerre allemands se sont engagés dans la Légion étrangère, et ont été envoyés directement en Indochine pour lutter contre le VietMinh. On estime leur nombre à 20 000 ou 30 000 soldats, sur un contingent de 70 000 hommes. Parmi eux, entre 8 et 10 % étaient des Waffen-SS qui cherchaient à se faire oublier.

    Ainsi, 2600 Allemands sont morts...

    par baltique - Commentaires: 0 - Vues: 350
  • 14082017
    « Les gars, vous vous postez dans votre trou de combat et vous chouffez si l’ennemi arrive ! »

    Et c’est parti pour des heures à guetter, à surveiller, à regarder avec attention l’arrivée d’un éventuel ennemi… Dans la Marine nationale, les quartiers-maîtres de première classe sont surnommés « Chouf ». L’origine de ce surnom viendrait de l’argot maghrébin « chouffer » car ils occupaient, auparavant, les postes de vigie.

    Cette expression, régulièrement utilisée dans le milieu militaire, est arrivée en France avec l’armée d’Afrique.

    Tout d’abord corps expéditionnaire...

    par vieux treillis - Commentaires: 0 - Vues: 362
  • 14082017
    La création d’une première compagnie de sapeur de la Garde nationale a été annoncée par décret du 10 juillet 1810 indiquant qu’elle verrait le jour avant le 1er janvier 1811. Mais pourquoi ce nom de « sapeur » ?

    Lors des campagnes napoléoniennes, ces soldats remplissaient des missions de l’arme du génie, créée par le maréchal Vauban deux siècles plus tôt. Les sapeurs de la Garde nationale, formés pour travailler sous le feu de l’adversaire, devaient creuser des sapes (galeries) sous les fortifications ennemies afin de les fragiliser et de provoquer un éboulement.

    Les soldats...

    par rangers - Commentaires: 0 - Vues: 270
  • 13082017


    Pendant la Première Guerre mondiale de nouveaux mots font leur apparition au sein des troupes et viennent enrichir le vocabulaire des militaires.

    Le symbole de cette évolution du langage est le terme « poilu ». Utilisé au XIXe siècle comme synonyme de « courageux » et « d’énergique », cet adjectif passa rapidement dans le langage courant pour désigner les soldats des tranchées.

    Ce jargon des tranchées se composait en grande partie d’argot militaire, de termes coloniaux, du parler parisien, et des patois régionaux.
    Certains mots ou expressions...

    par LACITA - Commentaires: 1 - Vues: 325
  • 12082017
    A l'entrée des mess américains, il est de coutume de trouver une table mise pour une personne.
    Mais celle-ci est et restera vide car celui pour qui elle a été dressée ne se présente jamais : le soldat porté disparu, prisonnier de guerre ou tombé au combat, est en effet celui en mémoire de qui la table a été installée.

    Cette tradition, mise en place par des pilotes de chasse engagés au Vietnam (1963-1975) en mémoire de leurs camarades qui ne sont pas rentrés de mission, répond à un ensemble de règles qui ont toutes une symbolique.

    Chaque table comporte ainsi les éléments...

    par Claude M - Commentaires: 1 - Vues: 318
  • 12082017
    Voilà qui va faire plaisir à beaucoup ..........


    Les faits marquants de l'année 1954


    Le 12 août 1954, François Hollande est venu au monde à Rouen (Seine-Inférieure).

    par Michaël. - Commentaires: 0 - Vues: 310
  • 11082017
    C’est au XIXe siècle que la France érige ses premiers monuments aux morts, suite à la défaite de la guerre franco-prussienne de 1870.

    Après la Première Guerre mondiale, qui a fait 1,4 millions de morts et disparus chez les soldats français, une vague de monuments déferle sur le territoire.

    Chaque village, chaque famille rend ainsi hommage aux soldats qui ne reviendront plus. Plus de 36 000 monuments sont érigés. Sous l’impulsion des citoyens, les listes des noms s’allongent après la Seconde Guerre mondiale et les autres conflits.

    La professionnalisation des armées...

    par LACITA - Commentaires: 0 - Vues: 305
  • 11082017
     
    argot militaire
    Dans la vie de tous les jours, à moins d’être un chien, « tomber sur un os », n’est jamais une bonne nouvelle !

    Cette expression apparue en 1914 signifie rencontrer une difficulté, un obstacle imprévu. Aujourd’hui utilisée dans le langage courant, elle trouve son origine dans le monde militaire et plus précisément dans les tranchées de la Première Guerre mondiale.

    A l’époque, à l’heure du repas, les rations étaient loin d’être copieuses.
    Les soldats les plus chanceux avaient le droit à un morceau de viande, tandis que les autres ne recevaient que les restes avec beaucoup...

    par béret bleu - Commentaires: 0 - Vues: 266
  • 11082017
    « Huiles » et « grosses légumes »… Non, il ne s’agit pas d’une liste d’ingrédients pour un plat culinaire. Mais de deux expressions utilisées pour désigner une personne influente, de haut niveau hiérarchique, et dans l’argot militaire, pour nommer l’ensemble des officiers supérieurs.


    L’expression « les huiles » est attestée dès la fin du XIXe siècle. A l’époque « nager dans les huiles » signifiait « fréquenter des personnes influentes ». Cette appellation proviendrait du milieu militaire, et plus précisément de Saint-Cyr, où « les huiles » étaient les officiers supérieurs.

    par rangers - Commentaires: 0 - Vues: 314
  • 10082017
    A l’époque de la conscription, le bidasse est une expression familière pour désigner un simple soldat, un « troufion », un conscrit.

    Ce terme trouve son origine en 1913, dans une chanson créée par Louis Bousquet, sur une musique d’Henri Mailfait : « Avec Bidasse ».
    Son refrain est resté connu : « Avec l’ami Bidasse, on ne se quitte jamais, attendu qu’on est, tous deux natifs d’Arras-se, chef-lieu du Pas-de-Calais »… Ce personnage fictif, Bidasse, jeune paysan naïf prêt à défendre la patrie, est rendu célèbre quelques mois avant le début de la Grande Guerre par...

    par vieux treillis - Commentaires: 0 - Vues: 311
  • 09082017
     
    vous le saviez ?
    C'est un 14 juillet 1939 que les légionnaires arborèrent fièrement leur képi blanc, pour la première fois de manière officielle. Porté uniquement par les militaires du rang, ce couvre-chef constitue le symbole d'appartenance à la Légion étrangère par excellence. Mais ce chapeau n'a pas toujours eu l'aspect immaculé qu'on lui connaît aujourd'hui.

    Début XXe, le modèle de képi était rouge, avec un bandeau bleu estampillé de la grenade à 7 flammes, insigne de la Légion. L'histoire raconte que, pour protéger leur nuque du soleil lorsqu'ils partaient en campagne, les légionnaires recouvraient...

    par coupole - Commentaires: 0 - Vues: 270
  • 09082017
     
    En 1802 Bonaparte fonda l'Ecole Spéciale Militaire (ESM)



    L'ORIGINE DU '2 S' (2 décembre)

    En 1802 Bonaparte fonda l'Ecole Spéciale Militaire (ESM).


    C’est lors de la bataille d’Austerlitz (2 décembre 1802) que tomba le premier Saint-Cyrien. Depuis, dix mille de nos grands Anciens ont donné leur vie pour la grandeur de la France.

    La tradition de fêter le 2 S remonte au Second Empire : les élèves avaient alors l’habitude de se livrer dans les dortoirs de l’Ecole à des grandes batailles de traversins et de matelas.
    Il devint habituel de fêter...

    par LOUSTIC - Commentaires: 1 - Vues: 326
  • 09082017
     
    le saviez-vous
    Fut un temps où les soldats aimaient en prendre. Dorénavant, ils font en sorte de les éviter. Mais quoi donc ? Les bastos !

    Au fil des années, la signification du terme bastos a évolué. A l'origine, Bastos est le nom de famille d’un fabricant de cigarettes bon marché, installé à Oran, en Algérie, au début du XXe siècle. Bastos père et fils étaient à la tête d'une industrie prospère et vendaient leur tabac à l’armée.

    Comme la forme et les couleurs du paquet de cigarettes « Bastos » ressemblaient à un paquet de cartouches, les militaires stationnés en Afrique du Nord ont commencé...

    par revue de paquetage - Commentaires: 2 - Vues: 282
  • 09082017
    Avec 110 militaires dans ses rangs, la Garde suisse pontificale est la plus petite armée du monde. Elle est également une des plus anciennes encore en exercice.

    En 1506, le pape Jules II s’entoure d’un contingent deux cents gardes suisses permanent pour assurer sa protection. Au XVIe siècle, la Suisse était un creuset de mercenaires réputés valeureux et invincibles. Leur plus célèbre fait d’armes remonte au 6 mai 1527, lors du sac de Rome. 147 gardes perdent la vie pour protéger le pape Clément VII contre les mercenaires allemands de Charles Quint.

    Aujourd’hui les gardes suisses...

    par baltique - Commentaires: 0 - Vues: 290
  • 09082017

    Lors de son premier anniversaire en 1790, la fête nationale ne célébrait pas exclusivement la prise de la Bastille, mais aussi l'union du peuple et du roi à la nation française.
    Eh oui, le roi a pris part au premier « 14 juillet » ! La célébration s'appelait alors la « fête de la Fédération », faisant écho aux fédérations locales et régionales de gardes qui se sont constituées d'abord dans le sud de la France puis dans tout le pays dès le mois d'août 1789 (il s'agissait d'éviter tout débordement au lendemain de la prise de la Bastille). C'est La Fayette qui prend l'initiative d'organiser...

    par rangers - Commentaires: 0 - Vues: 250
  • 08082017
    Les militaires sont des mélomanes qui s’ignorent. A chaque prise d’armes, le buste se relève et la tête se redresse lorsque les premières notes de la Marche des soldats de Robert Bruce résonnent sur la place d’armes.
    Composée au début du XXe siècle par Léonce Chomel, elle accompagne, presque toujours, la revue des troupes par l’autorité présidant la cérémonie. Mais d’où vient cette musique dont la clarté et la majesté tranche avec le caractère quelque peu brute du clairon ?

    Son nom évoque le roi Robert the Bruce qui régna sur l’Ecosse de 1306 à 1329.
    Popularisé par le film...

    par Liliane - Commentaires: 2 - Vues: 362
  • 07082017
     
    bon à savoir
    En plus de sa mission en Centrafrique, l'Union Européenne en conduit deux autres axées sur la formation, au Mali (EUTM Mali) et en Jordanie.

    par LUCO. - Commentaires: 1 - Vues: 293
Poster un nouveau sujet
 

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum: Aucun
Modérateur

baltique

Permission de ce forum:

Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum

Légende
  • Nouveaux messages Nouveaux messages
  • Nouveaux messages [ Populaire ] Nouveaux messages [ Populaire ]
  • Nouveaux messages [ Verrouillé ] Nouveaux messages [ Verrouillé ]
  • Pas de nouveaux messages Pas de nouveaux messages
  • Pas de nouveaux messages [ Populaire ] Pas de nouveaux messages [ Populaire ]
  • Pas de nouveaux messages [ Verrouillé ] Pas de nouveaux messages [ Verrouillé ]
  • Annonce Annonce
  • Note Note
  • Annonce globale Annonce globale