LES CAMPS PARACHUTISTES

le lieutenant-colonel Stéphane Caffaro, du 21ème régiment d'infanterie de marine, était blessé en Afghanistan

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le lieutenant-colonel Stéphane Caffaro, du 21ème régiment d'infanterie de marine, était blessé en Afghanistan

Message par rangers le Lun 9 Jan 2012 - 16:48

Le 18 septembre 2010, le lieutenant-colonel Stéphane Caffaro, du 21ème régiment d'infanterie de marine, était blessé en Afghanistan. Ce mardi 22 novembre 2011, il était l'un des nombreux intervenants du colloque sur les engagements opérationnels, à l'Ecole militaire. Son intervention, courte, a ému le public . Pour son réalisme et sa hauteur morale, il faut qu'il soit entendu bien au delà de l'amphi Foch. Le voici tel quel. Ecoutez-le jusqu'au bout.

COMMENTAIRES
Difficile de ne pas sentir que sa réaction sera dérisoire. Mais on ne peut pas regarder cette vidéo sans émotion, et sans gratitude pour nos soldats qui portent un si grand engagement. Ni sans se dire que toute personne politique devrait le visionner pour ne jamais le galvauder dans un mauvais combat. Eux, derrière, ils obéissent et font leur devoir. >
Le lieutenant-Colonel Caffaro nous rappelle les plus belles notions du métier des armes en leur donnant cette dimension humaine si chère aux soldats. Nous pouvons être reconnaissants à la fois du regard qu'il porte sur lui-même et sur ses compagnons de combat, mais aussi de l'exemple de dévotion au pays qu'il nous donne. Ce témoignage très émouvant mériterait d'être regardé et commenté dans les lycées et les grandes écoles. >
Quelle leçon, à la fois humble et percutante!
On peut ne pas partager toutes les opinions émises et néanmoins saluer très sincèrement l'abnégation, le courage, le don de soi et autres valeurs rares qui sont chères à ces hommes.
Si seulement le citoyen lambda pouvait en prendre conscience et considérer "les Militaires" avec un peu plus de respect... Ces derniers sont près à donner leur vie pour leurs compatriotes, sans discrimination (y compris pour des journalistes hostiles).
Qui peut dire la même chose aujourd'hui?
je redis qu' ils sont beaux "les p'tits gars", les Marsouins du 3, du 21 et d'ailleurs.
Ne pas oublier les blessés ni les morts des conflits contemporains est le moindre honneur qu'on puisse leur rendre.>
Un bien beau témoignage ! Autre chose que ce que peuvent faire deux journalistes dont je tairai le nom...>


_________________
jamais je ne renierai les miens
avatar
rangers
EXPERT
EXPERT

Messages : 413
Points : 3602
Date d'inscription : 28/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum