LES CAMPS PARACHUTISTES

Lieutenants de Bigeard : Raymond Chabanne raconte

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lieutenants de Bigeard : Raymond Chabanne raconte

Message par Kaki92mobile le Lun 30 Jan 2012 - 11:28

Né à Clermont-Ferrand le 27 mars 1924, le général Raymond Chabanne quitte le domicile familial à 15 ans. Il entre chez les Compagnons de France, puis intègre une "école de cadres" d'où il sort "assistant pour les activités sportives".

Le jour de ses 18 ans, il quitte les Compagnons et s'engage à Fréjus dans les troupes coloniales de l'armée d'armistice, "victime des affiches en couleur". En septembre 1942, suite à l'invasion de la zone libre, Raymond Chabanne est mis en congé d'armistice, rentre à Clermont, puis rejoint la résistance. Après le débarquement en Provence, il intègre une unité de la 1ère Armée qui "passait par là" dans son chemin vers Paris, et est affecté au 4e régiment de tirailleurs sénégalais à Montpellier. A la demande de l'état major, un peloton de volontaires pour l'école militaire inter-armes de St Cyr-Coetquidan devait être formé et Raymond Chabanne y fut appelé, école d'où il sorti aspirant d'active deux ans après. Pendant son stage en école d'application, il passe son brevet de parachutisme. Il fut nommé sous-lieutenant en janvier 1948, puis parti en 1949 pour un premier séjour en Indochine avec un bataillon de marche de tirailleurs sénégalais, le 27e BMTS.

Chabanne est ensuite muté disciplinairement au 6e RIC à Hanoï suite à une bagarre. Il déclarera plus tard que cette mutation fut la chance de sa vie car grâce à elle il intégra dans ce régiment une "compagnie mobile", ancêtre des commandos. Retour en France en 1951 où il resta peu de temps puisqu'il se porta immédiatement volontaire pour un deuxième séjour en Indochine, demande acceptée sans délai. Chabanne fut affecté au commando du Nord-Vietnam n° 21. Après diverses missions, le groupe qu'il commande est mis à la disposition du commandant Marcel Bigeard, patron du 6e BPC, au moment de l'affaire de Na San. Bigeard écrira dans sa biographie, Ma vie pour la France, que "le capitaine Chabanne avait un caractère de cochon, un courage extraordinaire et beaucoup d'ascendant sur ses hommes". Après une action particulièrement périlleuse face à des ennemis supérieurs en nombre, situation dont il se sorti avec brio, Bigeard lui demanda pourquoi il n'avait pas demandé de renforts. Chabanne lui répondit : "Mon Commandant, j'ai l'habitude de mener mes affaires tout seul".

A suivre ici : http://www.ddtl.fr/shop/?78,lieutenants-de-bigeard-raymond-chabanne Cool
avatar
Kaki92mobile
Membre AMI
Membre AMI

Messages : 297
Points : 2980
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 66

http://www.lumierebro.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum