LES CAMPS PARACHUTISTES

Une avalanche emporte 10 militaires en Savoie : Un légionnaire du 2ème REG tué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

01022012

Message 

Une avalanche emporte 10 militaires en Savoie : Un légionnaire du 2ème REG tué




[url=http://www.opex360.com/2012/02/01/ 1er février 2012 – 14:57

Dix militaires appartenant au 2ème Régiment Etranger de Génie (REG) et au 93ème Régiment d’Artillerie de Montagne (RAM) ont été emportés par une avalanche, ce 1er février, aux environ de 10h30, alors qu’ils effectuaient un entraînement à ski au niveau de la combe de l’Aiguille Noire, située sur la commune de Valloire, en Savoie.

Arrivés sur place, les secours n’ont pas pu réanimer un légionnaire du 2e REG de Saint-Christol.

Un autre militaire, souffrant d’hypothermie, a été hospitalisé à Grenoble. Enfin, trois autres ont été admis à l’hôpital de Saint-Jean-de-Maurienne pour de légères contusions.

Ce drame est un nouveau coup dur pour le 2ème REG et le 93ème RAM. Récemment, quatre militaires servant dans ces deux régiments ont été assassinés par un soldat afghan renégat alors qu’ils effectuaient un footing sur la base avancée de Gwan, dans la province de Kapisa. A la fin de l’année dernière, deux légionnaires avaient été tués pratiquement dans les mêmes conditions, lors d’une opération conjointe avec l’armée nationale afghane.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Une avalanche emporte 10 militaires en Savoie : Un légionnaire du 2ème REG tué :: Commentaires

Message le Mer 1 Fév 2012 - 18:54  Invité





caporal SZYMKOWSKI



Repose en Paix / MB

Revenir en haut Aller en bas

Message le Mer 1 Fév 2012 - 19:34  Lothy

Qu'il repose en Paix

Mes pensées attristées vont à sa famille, mais aussi à ses camarades déjà très touchés par leurs pertes en Afghanistan....

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 2 Fév 2012 - 14:14  Charbonnier

Les conditions n’étaient pas extrêmes hier à Valloire (Savoie), avec un risque d’avalanche de 2 sur une échelle de 5. “Il peut y avoir des variations localement”, précise toutefois un membre de la CRS Alpes, en poste à Albertville. Dans ce secteur, une plaque à vent a pu se former et c’est elle qui a décroché, hier vers 10 h 25, au passage d’un groupe de 19 membres du 2 e régiment étranger de génie (2 e Reg) de Saint-Christol (Vaucluse), en ski de randonnée. Le 93 e régiment d’artillerie de montagne, cité hier dans un premier temps, n’est pas concerné par ce drame, même si un détachement d’artilleurs se trouvait effectivement dans le secteur.

Dix militaires emportés

Dix légionnaires ont été pris par l’avalanche et cinq, ensevelis, rapidement dégagés par leurs camarades. Mais pour l’un, il était déjà trop tard : le caporal Szymkowski, âgé de 19 ans, victime d’un arrêt cardiaque, n’a pu être réanimé, même par le médecin de la base de secours en montagne de Courchevel. Un légionnaire en état d’hypothermie a été héliporté vers un hôpital grenoblois et quatre autres, légèrement contusionnés, soignés à l’hôpital de Saint-Jean-de-Maurienne. Tous ont été héliportés par les appareils de la sécurité civile de Courchevel et L’Alpe-d’Huez.

À Valloire, où le 2 e Reg possède un chalet, c’est évidemment la consternation tant les relations sont cordiales entre les militaires de la 27 e brigade d’infanterie de montagne, à laquelle appartient le régiment de Saint-Christol, et la population locale. Les victimes préparaient le diplôme de chef d’équipe en montagne, a précisé hier le général Wattecamps, commandant la 27 e BIM, et n’étaient pas des novices. Pour cette randonnée, ils avaient choisi un itinéraire “qu’on utilise peu pour la montée, mais plutôt pour la descente”, constate Christian Grange, maire de la commune, qui se trouvait dans ce secteur du Thiouvet, à un petit kilomètre du pied de l’Aiguille Noire, il y a à peine une semaine.

Il confirme aussi que les avalanches de ce type, qui laissent le sol à nu, sont très rares en cette saison. “On en voit plutôt au mois de mars”, précise-t-il. La plaque a décroché sur une largeur d’une centaine de mètres, et a dévalé un dénivelé d’autant, dans une pente de 30 degrés. “Avec les chutes successives, la couche n’a aucune cohésion”, explique Christian Grange. Les nivologues auront à confirmer ce sentiment.

Source Dauphiné Libéré

Revenir en haut Aller en bas

Message le Jeu 2 Fév 2012 - 19:50  Mac Breheny

Hello everybody,

Toutes mes condoléances à sa famille et à ses frères d'armes.
Ce régiment connît une véritable série noire en ce moment.
Cdlt

Mac

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum