LES CAMPS PARACHUTISTES

Afghanistan : Les chasseurs alpins du bataillon Tiger gardent un « moral d’acier »

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

02022012

Message 

Afghanistan : Les chasseurs alpins du bataillon Tiger gardent un « moral d’acier »








[url=http://www.opex360.com/2012/02/02/

Afghanistan : Les chasseurs alpins du bataillon Tiger gardent un « moral d’acier »
2 février 2012 – 17:05

Selon l’Etat-majors des armées, la base de Gwan, dans la province de Kapisa, en Afghanistan, a été officiellement transférée à l’armée nationale afghane. Aux dires du porte-parole de l’EMA, le colonel Thierry Burkhard, le processus avait été engagé dès la mi-décembre, soit plus d’un mois avant l’assassinat de 4 militaires français par un soldat afghan renégat dans ce même poste avancé.

Ainsi, il aura fallu 5 convois logistiques pour ramener, dans un premier temps, une cinquantaine de véhicules ainsi que 85 conteneurs vers la base de Tora, située dans le district de Surobi. Toujours d’après l’EMA, des « facilités de vie » ont été laissées aux soldats afghans.

Toujours dans la province de Kapisa, où est déployé le Groupement tactique interarmes (GTIA) Tiger, principalement armé par le 27e Bataillon de Chasseurs Alpins (BCA), une importante opération a eu lieu du 19 au 25 janvier, soit au moment du drame de Gwan, avec le concours de 300 militaires français, venus appuyer deux kandaks (bataillons) de l’armée nationale afghane (ANA).

Car même si les missions de formation ont été suspendues par le président Sarkozy le jour de l’assassinat des quatre militaires français, les opérations de soutien à l’ANA se sont visiblement poursuivies.

Ainsi, c’est donc dans des conditions météorologiques particulièrement difficiles que l’opération Valley Flood a été menée afin de désorganiser les réseaux d’insurgés dans la vallée d’Alasay.

A plusieurs reprises, les unités de l’ANA ont été durement accrochés par des groupes d’insurgés, ce qui a conduit les éléments du GTIA Tiger à intervenir en tirant des obus de 105 et de 120 mm insi que des missiles Milan et Javelin. Des appuis aériens fournis par le BATHELICO de Kaboul et un Mirage 2000D ont même parfois été nécessaires pour faire cesser les tirs rebelles. A l’issue de l’opération, une vingtaine d’insurgés ont été tués.

D’après le chef de corps du 27e BCA, le colonel Gouriou, qui s’est exprimé dans un message diffusé par le site officiel de cette unité, « les progrès accomplis sont indéniables, à part quelques vallées dites ‘sensibles’ où se réfugient les insurgés, la majeure partie de la Kapisa est contrôlée de façon effective par les forces de sécurité Afghanes soutenues par les soldats français. »

Par ailleurs, et malgré « malgré les « derniers évènement tragiques » qui ont affecté la brigade La Fayette, l’on peut lire dans ce même message que les chasseurs alpins du GTIA Tiger « conservent un moral d’acier et poursuivent leur mission en Afghanistan avec détermination et fierté ». Et l’opération Valley Flood semble le démontrer.

« Nous sommes ici au cœur du métier que l’on a choisi. Nous ne subissons pas cette mission, nous la vivons. Dans les moments difficiles, pour surmonter les coups durs, la cohésion et l’esprit de camaraderie nous aident à tenir bon. Nous serrons les rangs dans l’adversité » a expliqué le colonel Gouriou.

Photo : Groupe anti-char « MILAN » en déplacement pour trouver une position d’appui (c) CCH FARO/SIRPA TERRE IMAGE


avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum