LES CAMPS PARACHUTISTES

On trouve en librairie de plus en plus d’ouvrages traitant de sujets de Défense, et écrits par des militaires en activité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

02022012

Message 

On trouve en librairie de plus en plus d’ouvrages traitant de sujets de Défense, et écrits par des militaires en activité.




On trouve en librairie de plus en plus d’ouvrages traitant de sujets de Défense, et écrits par des militaires en activité.
Commentaires de quelques-uns de ces écrivains militaires.
Le général Bonnemaison présente son ouvrage « toi, ce futur officier » au selon au Livre, en 2011 - Crédits : SIRPA Terre / ADC G. Gesquière

Engagé du lieutenant Nicolas Barthe est un des succès littéraires de 2011, avec un peu plus de 4 000 exemplaires vendus. À l’instar du Journal d’un soldat français en Afghanistan du sergent Tran Van Can, sorti la même année, ce témoignage fait découvrir le quotidien d’un militaire en opération. Une réussite qui atteste de l’intérêt que portent les lecteurs à l’institution militaire. Et aussi d’une volonté de plus en plus forte de la part des soldats de prendre la parole.

Du témoignage à la prise de position

« L’histoire de l’expression militaire est complexe et douloureuse », explique le chef de bataillon Hugues Esquerre, auteur de Replacer l’armée dans la nation qui sortira en 2012 aux éditions Economica. « Même s’il a longtemps été soumis à une autorisation préalable, le témoignage du soldat a toujours existé. En revanche, la prise de position sur des réflexions stratégiques, doctrinales voire politiques a été beaucoup plus restreinte.»

Avec l’instauration du nouveau statut général du militaire en 2005, plus aucune autorisation n’est nécessaire. Mais peu se sont engouffrés dans la brèche. « Le général Vincent Desportes a été un précurseur. Il a fallu qu’un militaire ouvre la voie mais surtout, qu’une maison d’édition, Economica, prenne ce risque », explique le général Benoît Royal, auteur de L’éthique du soldat français , réédité en 2010.

Apporter sa pierre à l’édifice

« Si l’on se met à écrire, c’est pour faire passer des idées qu’on estime bonnes », commente le commandant Esquerre. « Contrairement à d’autres corps de métiers, l’attachement affectif des soldats envers leur institution est très fort. Il y a donc cette volonté d’apporter sa pierre à l’édifice. »

Dans les domaines de la doctrine et de la stratégie, les éditions Economica se positionnent comme le vecteur privilégié de l’expression militaire

Du militaire au monde civil

Destinés d’abord à un lectorat militaire, les enseignements tirés de ces ouvrages sont parfois applicables au monde civil. En témoigne le regain d’intérêt en librairie pour ce genre de livres. « Nous sommes des spécialistes du chaos, de la crise, de l’action dans les situations difficiles. Sachant cela, nos contemporains, qui comprennent de moins en moins la société actuelle, sont demandeurs de cette expertise », explique le colonel Olivier Kempf, auteur du Casque et de la plume .

Mieux que participer au rayonnement de la culture militaire, ces nouveaux auteurs, en partageant leurs réflexions sur l’avenir de l’institution ou tout simplement leur expérience au combat, contribuent à préparer l’armée de Terre de demain.

Sources : Terre Information Magazine : Thomas Cauchebrais
avatar
guépard

Messages : 270
Points : 2807
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

On trouve en librairie de plus en plus d’ouvrages traitant de sujets de Défense, et écrits par des militaires en activité. :: Commentaires

avatar

Message le Ven 3 Fév 2012 - 0:07  Charbonnier

En effet Fannion, c'est un constat indéniable !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 3 Fév 2012 - 1:14  Lothy

Il semble que le temps de "la Grande Muette" soit révolu, et c'est une bonne chose, les militaires sont des hommes comme les autres, ils ont simplement fait un choix de vie et de carrière tout à fait particulier...

Le succès auprès des lecteurs, et tout à fait positif, s'il pouvait s'accentuer ce serait le meilleur moyen pour renouer les liens Armée/Nation...

Un seul souci : nos bibliothèques vont devoir s'élargir study

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum