LES CAMPS PARACHUTISTES

Le Caïman, nouvel hélicoptère de manœuvre de l’armée de Terre , a été présenté lundi 6 février 2012 au général d’armée Bertrand Ract Madoux, chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

10022012

Message 

Le Caïman, nouvel hélicoptère de manœuvre de l’armée de Terre , a été présenté lundi 6 février 2012 au général d’armée Bertrand Ract Madoux, chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT).




Le Caïman, nouvel hélicoptère de manœuvre de l’armée de Terre , a été présenté lundi 6 février 2012 au général d’armée Bertrand Ract Madoux, chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT).

Livré le 22 décembre 2011, le CAÏMAN est actuellement, et pour six mois, en cours d’évaluation technico-opérationnelle au groupement aéromobilité de la section technique de l’armée de Terre (GAM STAT), à Valence. Une fois « approuvé », il sera mis en œuvre par l’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) où il reprendra les missions dévolues aux actuels hélicoptères de manœuvre, type Puma et Cougar. « Le remplacement du Puma était devenu indispensable tant l’hélicoptère de manœuvre apporte une plus value à la conduite des opérations terrestres , en opérations extérieures, comme sur le territoire national », a confié le CEMAT lors de sa visite.

Doté d’une avionique de dernière génération et de capteurs divers qui lui permettront de s’affranchir de jour comme de nuit et quelles que soient les conditions de vol, des dangers que représentent les obstacles du terrain, le Caïman devrait offrir une grande liberté d’action au commandement. " Son autonomie accrue lui permettra de considérablement gagner en rayon d’action tandis que sa puissance apportera une plus-value indéniable sur des théâtres d’opérations comme l’Afghanistan où la chaleur et l’altitude affectent les capacités des hélicoptères », a souligné le CEMAT.

D’ici 2018, 68 hélicoptères Caïman seront ainsi livrés à l’armée de Terre, dont 48 pour les 1e et 5e régiment d’hélicoptères de combat.

source Ministère de la Défense

guépard

Messages : 270
Points : 2774
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Le Caïman, nouvel hélicoptère de manœuvre de l’armée de Terre , a été présenté lundi 6 février 2012 au général d’armée Bertrand Ract Madoux, chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT). :: Commentaires

Message le Dim 12 Fév 2012 - 16:43  Invité



Manœuvrabilité, agilité, résistance….
Après “l’évaluation drômoise”, le Caïman sera employé au sein de la composante aéromobilité et mis en œuvre par l’Aviation légère de l’Armée de Terre (ALAT). L’appareil reprendra alors les missions dévolues aux hélicoptères de manœuvre type Puma et Cougar.

Il assurera ainsi l’héliportage tactique de combattants ou de matériel et de ravitaillement ; les évacuations sanitaires ; le soutien de civils lors d’opérations d’urgence et de crise. Le NH90 sera également engagé lors d’opérations de recherche, de sauvetage et de parachutage.

La technologie déployée sur cet hélicoptère de nouvelle génération va permettre une grande liberté d’action au commandement et une permanence “tout temps” sur le terrain. Sa manœuvrabilité, son agilité, sa résistance, sa capacité de pénétration et son autoprotection vont faire de cet hélicoptère un appareil incontournable de l’aérocombat.

Précisons enfin que l’objectif de l’état-major de l’Armée de Terre est d’être en mesure de pouvoir projeter un premier module Caïman en début d’année 2014. À ce jour, plus de 500 NH90 ont été commandés dans 14 pays. Une centaine a déjà été vendue.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum