LES CAMPS PARACHUTISTES

Clément Ader

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

10022012

Message 

Clément Ader




Clément Ader

Clément Ader est le fils unique de François Ader, menuisier. Doté d'un esprit curieux et inventif, il s'intéresse dès son plus jeune âge au vol des oiseaux. Après son baccalauréat, il entreprend des études à l'Institut Assiot de Toulouse, et en sort diplômé en 1860.



Il entre au service de la Compagnie des Chemins de Fer du Midi de la France en 1862, et y travaille jusqu'en 1866, date à partir de laquelle il commence à déposer ses premiers brevets, notamment sur le "véloce caoutchouc" en 1868.

A partir de 1873, il se consacre davantage à ses travaux sur l'aviation. Construisant des maquettes, multipliant les plans et esquisses, il tente de résoudre les contraintes du vol : la charge alaire, l'efficacité de l'hélice, etc. En parallèle, Clément Ader dépose des brevets d'invention d'amélioration du téléphone et invente le théâtrophone en 1881. Il se constitue ainsi une fortune confortable.

De 1885 à 1890, Clément Ader travaille à son prototype, Eole, un "appareil ailé pour la navigation aérienne dit Avion", qu'il brevète le 19 avril 1890, et qu'il expérimente le 9 octobre de la même année dans le parc du château de Gretz-Armainvilliers au cours d'un vol de 50 mètres.

Ader continue ses recherches en secret, améliorant les performances du moteur, en vue de réaliser un deuxième appareil, l'Avion 2, pour lequel il signe un contrat avec l'armée. Le projet est abandonné en raison des coûts élevés de réalisation et de la réduction des crédits militaires en 1894.

Il finance de ce fait son troisième prototype, l'Avion 3, qu'il achève en juillet 1897 et essaie à Satory les 12 et 14 octobre 1897 ; vols au cours desquels il parcourt une distance de 300 mètres.
En 1902 cependant, ne pouvant plus faire face aux coûts de fabrication et laissé par l'armée, Clément Ader renonce à ses travaux sur l'aviation.

Il se retire dans sa propriété de Muret en 1905. En 1906, à l'occasion de son vol à Bagatelle, la presse qualifie Santos Dumont de "premier Français qui ait volé". Clément Ader sort alors de sa retraite et décide de faire connaître ses travaux au public. Il publie La première étape de l'aviation militaire en 1907, puis L'aviation militaire en 1909, ouvrage dans lequel il expose ses vues sur le développement de l'arme aérienne dans les conflits à venir.

Sa valeur et l'importance de ses travaux lui sont reconnus, tardivement, lorsqu'il est élevé à la dignité de Commandeur de la Légion d'Honneur en 1922.


Source : Musée Clément Ader

_________________
Dans les révolutions, il y a deux sortes de gens : ceux qui les font et ceux qui en profitent.
avatar
AMARANTE
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 834
Points : 26549
Réputation : 2127
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 60

http://www.campidron.fr

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Clément Ader :: Commentaires

avatar

Message le Ven 10 Fév 2012 - 15:10 par Lothy

Plusieurs monuments ont été élevés à la mémoire de Clément Ader...

Ci-dessous, celui érigé aux abords de Satory
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ici cette stèle placée à Gretz-Armainvilliers où plusieurs édifices, voies, résidences portent son nom.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 10 Fév 2012 - 15:35 par bergham

Oui c'est vrai, voici le monument érigé dans sa ville de MURET , je ne sais pas si ce monument existe toujours !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 15 Fév 2012 - 14:17 par guépard

je me souvient avoir vu des images cinématographiques crachotantes , du début du 20eme siècle ou des téméraires, debout sur les ailles d'aéronefs dont on se demandait comment ils pouvaient voler, se lançaient dans le vide équipés seulement d'un parachute dorsal .

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum