LES CAMPS PARACHUTISTES

Avions de combat : La Suisse prête à examiner une nouvelle offre de Dassault Aviation

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

15022012

Message 

Avions de combat : La Suisse prête à examiner une nouvelle offre de Dassault Aviation





[url=http://www.opex360.com/2012/02/14/
14 février 2012 – 18:39

Nouveau rebondissement au sujet de l’appel d’offres lancé par Berne pour remplacer les F-5 de ses forces aériennes. Après avoir annoncé la sélection du Gripen au détriment du Rafale et de l’Eurofighter le 30 novembre dernier, les autorités suisses ont indiqué, ce 14 février, être disposées à examiner une nouvelle offre déposée par Dassault Avation.

« Nous avons demandé au groupe français de nous soumettre une offre vraiment concrète » a ainsi déclaré Ueli Maurer, le ministre suisse de la Défense. En janvier, Dassault Aviation avait adressé au Parlement suisse, qui a son mot à dire dans le processus de sélection, une proposition portant sur 18 avions Rafale pour un montant de 2,7 milliards de francs suisses.

Pour l’avionneur français, mais pas seulement car ce serait aussi l’opinion d’aviateurs suisses, les 18 Rafale vaudraient largement les 22 Gripen de Saab. « Le module qui avait évalué la capacité de chacun des constructeurs à maintenir sur la durée différents types de missions arrivait à un rapport de 3 Rafale ou 3 Eurofighter pour 5 Gripen » avait alors expliqué un officier des forces aériennes hélvètes.

Ce nouveau développement a lieu alors que la presse suisse a diffusé un rapport jusqu’ici confidentiel selon lequel le Gripen ne serait pas apte à remplir les missions de surveillance aérienne. Pour autant, Ueli Maurer a défendu son choix mais en avançant des arguments qui peinent à convaincre.

Ainsi, après avoir affirmé qu’il n’avait pas lu le rapport en question, le ministre suisse de la Défense est revenu sur ses déclarations initiales.

« Dimanche, j’ai dit que je ne connaissais pas » le documents car la presse le présentait comme nouveau, s’est-il justifié. « Mais je me suis trompé et j’ai réalisé hier que j’en avais eu connaissance » a-t-il ajouté, tout en soulignant le fait que le rapport avait été rédigé il y a 4 ans. Et pour enfoncer le clou, il a précisé qu’il l’avait trouvé « insignifiant » car faisant partie d’une « évaluation globale ».

Quoi qu’il en soit, Ueli Maurer reste droit dans ses bottes. « Le résultat global du Gripen est satisfaisant » et il « convient » à l’armée suisse, a-t-il insisté. Cela dit, comment pourrait-il le savoir si le rapport concernant les évalutions techniques est « insignifiant »?


avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum