LES CAMPS PARACHUTISTES

NORATLAS 2501 HISTORIQUE ET DESCRIPTIF

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

NORATLAS 2501 HISTORIQUE ET DESCRIPTIF

Message  Invité le Lun 31 Oct 2011 - 17:37

Communément désigné Noratlas 2501 , il était un avion de transport militaire français. Il s'agissait d'un bimoteur bipoutre à ailes hautes, réalisé par Nord-Aviation à la... "Noratlas"
Le Nord 2501 « Noratlas », est un des appareils de transport militaire les plus connus de notre période. Sa fabrication, de 1954 à 1962, correspond exactement à la période de la Guerre d'Algérie.



Embarquements/


Historique :
En 1947 le parc d'avions de transport était essentiellement composé de DC 3 «Dakota» livrés par les Américains et de Junkers 52 «Tante Ju», fabriqués en France mais d'origine allemande. Donc, pour remédier à cela, l'Etat émit un programme d'avions de transport auprès des constructeurs français, qui étaient encore nombreux à l'époque, pour un avion de transport à tout faire avec une soute permettant aussi bien le transport et les largages de parachutistes, le transport de fret ou de passagers, et même le remorquage de planeurs de transport (une utilisation a la mode a l’époque).



C'est le modèle présenté par la Société Nationale de Construction Aéronautique du Nord (SNCAN) qui obtint le marché pour son type 2500, appareil à deux queues, ce qui permettait l’ouverture du fuselage à l’arrière, aussi bien pour charger que pour larguer les charges ou les parachutistes. Le premier avion était prévu avec un moteur français qui ne put pas être mis au point, la France traînait un retard non rattrapable dans les moteurs à piston de forte puissance.
Le nom «Noratlas» fut donné par la SNCAN qui baptisait tous ses avions avec un nom commençant par Nor, nous avons aussi «Norazur», «Noralpha», «Norvigie», «Noroît», etc.



Ci dessus le prototype du Nord 2508. (Photo Nord Aviation.)



La version du Noratlas la plus construite et la plus utilisée fut donc le Nord 2501, équipé de moteurs britanniques, construits sous licence par la SNECMA, des Bristol Hercules de 2 000 CV. Cette version fit son premier vol le 28 novembre 1950. La première commande officielle fut passée en juillet 1951 pour 160 appareils. Finalement un total de 208 appareils fut utilisé par l'Armée de l'Air pour les transports militaires.



Les paras montent dans un "Noratlas ". (Photo Origine Cortet)
Il est à noter que plus de 180 appareils furent livrés ou construits en Allemagne sous licence pour la Luftwaffe (Armée de l'Air Allemande). D'autres pays utilisèrent aussi cet appareil dont le Portugal, pour ses propres guerres coloniales.
Un certain nombre d'appareils fut aussi utilisé pour le transport de passagers, notamment sous les couleurs d’Air Algérie.

Pour mémoire, c'est sur le prototype Nord 2501 n° 02 que, le 6 juillet 1952, Maryse Bastié fut victime à Bron d'un accident mortel, dont je fus hélas, le témoin.





Nord 2501 "Noratlas" à El Abhiod. (Photo Maurice Guillard)
Les premiers appareils de série seront livrés à partir de début 1954, mais ne seront réceptionnés en unités qu'en 1955. Le dernier avion sera, lui, livré en février 1962...

De nombreuses versions furent dérivées du «Noratlas», en particulier une version de guerre électronique qui fut utilisée à Metz jusqu'à son remplacement par des C 160 «Transall».
Nord 2501 "Noratlas" à El Abhiod. (Photo Maurice Guillard)

Les premiers appareils de série seront livrés à partir de début 1954, mais ne seront réceptionnés en unités qu'en 1955. Le dernier avion sera, lui, livré en février 1962...

De nombreuses versions furent dérivées du «Noratlas», en particulier une version de guerre électronique qui fut utilisée à Metz jusqu'à son remplacement par des C 160 «Transall».


Ci-dessus le Nord 2500 n° 02 (avec un train non symétrique), ce fut cet appareil qui s'écrasa à Bron avec Maryse Bastié.


Colomb-Bechar un Nord 2501 le 01/12/1956. (Photo Liberto Gil).


Postes de pilotage.



Poste du navigateur-radio.


Places/
Utilisation :
Le Noratlas fut très utilisé en Algérie dans tous types de transports ou de largages, sur tous les terrains, par plusieurs types d'unités, notamment le S/GMMTA (Sous Groupement des Moyens Militaires de Transport Aérien) qui fut créé en Algérie le 1er avril 1955. Il comprend à ses débuts le GT 1/62 «Algérie» basé à Alger Maison Blanche, puis le 2/62 «Anjou» qui arrive d'Indochine, en mars 1956 est créé le 3/62 «Sahara».

Ces unités servaient en plus au transport entre la métropole et l’AFN, des personnels et des blessés.



Utilisation :
Le Noratlas fut très utilisé en Algérie dans tous types de transports ou de largages, sur tous les terrains, par plusieurs types d'unités, notamment le S/GMMTA (Sous Groupement des Moyens Militaires de Transport Aérien) qui fut créé en Algérie le 1er avril 1955. Il comprend à ses débuts le GT 1/62 «Algérie» basé à Alger Maison Blanche, puis le 2/62 «Anjou» qui arrive d'Indochine, en mars 1956 est créé le 3/62 «Sahara».
Ces unités servaient en plus au transport entre la métropole et l’AFN, des personnels et des blessés.

Un bon nombre de Noratlas du Groupe de Transport 3/62 "Sahara".
Nombreux sont ceux qui furent soit transportés, soit largués, de ces appareils. De nombreux rapatriements sanitaires aériens, furent aussi réalisés avec ces avions. Comme il s'agissait d'un appareil militaire, avec des moteurs à pistons 14 cylindres à double étoile, conçu principalement pour des usages militaires, ce n'était pas un modèle de confort pour les passagers.

Ses moteurs donnaient une puissance unitaire de 2 068 ch au décollage et 1 120 ch en vitesse de croisière. Sa vitesse maximum était de 406 km/h et sa vitesse de croisière était de 315 km/h, avec un rayon d'action de 2 900 à 4 000 km, suivant la charge utile emportée.

A la fin des opérations en Algérie ce S/GMMTA est dissous, et les unités redeviennent celles du temps de paix, c'est-à-dire les 61e et 62ème escadres de transport.

Les Nord 2501 «Noratlas» ou «La grise», son surnom officieux dans l'Armée de l'Air, termina sa carrière bien remplie en 1990, soit quarante ans après le 1er vol de son prototype. Sans remplaçant à cette époque, il fut, par la suite et encore maintenant, remplacé au Groupe «Vercors» par des Casa CN 235, qui ont les mêmes possibilités de charge.



Photo ci-dessous en 1986 un Noratlas civil, il s'agit du Nord 2501 TC n°131. (Photo Daniel Loreille).
Un appareil soigneusement restauré et entretenu par des bénévoles vole encore il était encore récemment basé a Avignon. De nombreux appareils sont conservés dans divers musées ou réserves, dont au moins trois à Dugny (de l'autre côté de l'aérodrome du Bourget) ou en « pylône » devant ou a l’intérieur des base aériennes notamment un sur le terrain d'Orléans-Bricy qui fut son dernier point d'attache des unités équipés de Nord 2501 et au moins deux sur le terrain de stockage de Châteaudun.
© Jacques Moulin 2007 revu en 2010

Le Nord 2501 "Noratlas"
© Jacques Moulin 2007 revu en 2010.


Photos de largages de J-F C dit KAOUENDU



Photos de larguages de notre ami Vinciguerra






DESCRIPTIF ET ROLE DE L'AERONEF.
Rôle Avion de transport
(Un avion de transport ou avion-cargo est un avion destiné à transporter du matériel ou des marchandises d'un point à un autre. Dans le cas d'un avion de transport militaire, il...)

Constructeur Nord-Aviation
Date du premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre les airs par ses propres moyens. C'est...) 10 septembre 1949
Date de mise en service 1953
Date de retrait 1989 ?
Nombre (Un nombre est un concept caractérisant une unité, une collection d'unités ou une fraction d'unité.) construit 426
Équipage
6 (2 pilotes, 1 mécanicien, 1 radio, 1 navigateur, 1 chef de soute)
Motorisation
Moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) SNECMA (Le Groupe Snecma est l'ancien nom d'un ensemble intégré au Groupe Safran. Cet ensemble comprend diverses entreprises dont la principale est la Snecma.) Hercules 739
Nombre 2
Type moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) en étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de la Terre.)
Puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière Smile unitaire 1 500 kW (2 040 CV)
Dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son diamètre si c'est...)
[[Image:|300px]]
Envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour définir un oiseau, un chiroptère, un avion (ou planeur).) 32,50 m
Longueur (La longueur d’un objet représente la distance entre deux de ses extrémités, les plus éloignées possibles. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur...) 21,95 m
Hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) 6,00 m
Surface alaire (L'aire alaire ou surface alaire d'un avion ou d'un planeur est l'aire des ailes projetées sur le plan transverse (en vue de dessus ou de dessous), empennage non compris.) 101,20 m²
Masses
À vide (Le vide est avant tout un concept philosophique. Il désigne l'absence de matière.) 13 075 kg
Maximale 21 000 kg
Performances
Vitesse (La vitesse est une grandeur physique qui permet d'évaluer l'évolution d'une quantité en fonction du temps.) maximale 440 km/h

Plafond (Par extension, un plafond représente le maximum de quelque chose Smile 7 100 m
Distance franchissable (La distance franchissable d'un avion ou d'un hélicoptère est la distance maximale que l'appareil peut parcourir sur une configuration de décollage et dans des conditions atmosphériques...) 2 450 km
Armement
Interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable selon le "Diplôme...) emport de 7900 kg de charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être transporté.), 35 parachutistes ou 18 blessés sur civières
Externe aucun
Avionique (L’avionique est l’ensemble des équipements électroniques, électriques et informatiques qui aident au pilotage des aéronefs et...)

Le Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) 2501, communément désigné Noratlas, était un avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas...) de transport (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.) militaire français. Il s'agissait d'un bimoteur bipoutre à ailes hautes, réalisé par Nord-Aviation à la fin des années 1940. Construit à un peu plus de 400 exemplaires, dont certains destinés au transport civil de passagers, il a été utilisé par une dizaine de pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la...) jusqu'à la fin des années 1980.

Conception

Le dernier Noratlas en état de vol, au meeting de Pontoise en 2006
Sièges parachutistes dans la soute (Une soute est la partie d'un bateau aménagée dans l'entrepont ou la cale où l'on entrepose le matériel ou les provisions et les...) du Nord 2501En 1947, un appel d'offre est lancé pour un avion de transport destiné à équiper l'Armée de l'Air française d'un appareil moderne en remplacement des différents avions qu'elle utilisait à l'époque. Le projet (Un projet est - dans un contexte professionnel - une aventure temporaire entreprise dans le but de créer un produit ou un service unique:) Nord 2500 proposé par Nord-Aviation est retenu et deux prototypes sont commandés en 1948. Le premier d'entre eux fait son vol inaugural le 10 septembre 1949 sur l'aérodrome de Melun-Villaroche, équipé de deux SNECMA Gnôme-Rhône 14R de 1 600 CV chacun.

Désigné Nord 2501, le deuxième prototype est équipé de moteurs beaucoup plus puissants, des Bristol Hercules 739 de 2 040 CV fabriqués sous licence en France. Il fait son premier vol le 20 novembre 1950 et les deux prototypes entrent alors dans le programme d'essai destiner à valider leur utilisation. Le crash du second prototype à Lyon-Bron le 6 juillet 1952, qui coûte la vie à au moins 5 personnes, ne remet pas en cause le projet et c'est la formule 2501 qui est finalement retenue.

Le premier avion de série décolle le 24 novembre 1952 et est livré en juin 1953 à l'Armée de l'Air, qui reçoit au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En...) 208 exemplaires sur les 425 construits. Les autres Noratlas sont exportés en Allemagne (qui fabriquera 124 Nord 2501-D sous licence et en assemblera 57 autres, après en avoir reçu 25 construits en France), en Grèce (52 avions neufs) en Israël (6 avions neufs + 16 ex-allemands), et au Portugal (6 avions neufs + 26 autres d'occasion de diverses origines) ou vendus à des compagnies civiles comme Air Algérie (Air Algérie (code IATA : AH ; code OACI : DAH) est la compagnie aérienne nationale algérienne. Créée en juin 1953, elle trouve son origine en 1947, quand...).

Au fil du temps (Le temps est un concept développé pour représenter la variation du monde : l'Univers n'est jamais figé, les éléments qui le composent bougent, se transforment et...), les Noratlas sont revendus d'occasion par leurs différents propriétaires et équipent divers pays africains comme l'Angola, Djibouti, le Mozambique, etc... Aujourd'hui, le dernier Noratlas en état de vol est basé en France, sur l'aéroport de Marignane, où il est mis en œuvre par l'association Le Noratlas de Provence qui a réussi à le faire classer Monument Historique (Différents pays ont choisi de classer leurs monuments historiques selon différentes appellations.) en 2006. Son premier vol fût effectué le 24 mai 1956. Il est passé successivement par les escadrons suivants: Touraine, Sahara, C.I.E.T, Anjou, G.A.M.O.M 88, Bigorre, C.I.F.A.S, Vercors.

Versions
•Nord 2500 : premier prototype avec moteurs SNECMA Gnôme-Rhône R14
•Nord 2501 : second prototype et avions de série avec moteurs Bristol Hercules 739. Certains avions ont été modifiés par la suite pour la guerre électronique, l'entrainement à la radio navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de Smile, etc...
•Nord 2501-D : version construite sous licence en Allemagne par Weserflugzeugbau (WFB) (devenu ensuite VFW) à Brême et par HFB à Hambourg
•Nord 2502 : version destinée au transport civil (47 passagers, équipée de deux Turboméca (Turboméca est le leader mondial des turbines d'hélicoptère.) Marboré IIE de 400 kg/p en bout d'aile)
•Nord 2503 : version équipée de moteurs Pratt & Whitney (Pratt & Whitney est le nom d'un constructeur de moteurs d'avions américain dont la production est aussi bien utilisée pour les avions civils que pour les avions militaires. La companie fut fondée en 1860 par Francis...) R 2800 (1 seul prototype)
•Nord 2504 : adaptation du Nord 2502 pour la formation à la lutte anti-sous-marine (1 seul exemplaire)
•Nord 2506 : adaptation aux terrains sommaires et augmentation de l'autonomie (2 prototypes)
•Nord 2507 : adaptation aux missions de sauvetage en mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) (jamais construit)
•Nord 2508 : Nord 2503 équipé de 2 réacteurs Marboré en bout d'ailes (2 prototypes)
Engagements
Le Nord 2501 arriva (Arriva est un groupe privé britannique spécialisé dans le transport public de voyageurs. Il exploite des services de bus et de trains, principalement en...) trop tard dans l'armée française pour participer réellement à la Guerre d'Indochine et ne fut utilisé que tardivement pour quelques opérations humanitaires. Il sera par contre engagé pendant la Guerre d'Algérie, la Crise du canal de Suez, la Crise de Bizerte, et lors de diverses opérations humanitaires en Afrique. Les Noratlas militaires sont même utilisés en mai 1968, en remplacement des avions civils cloués au sol par les grèves.

Les avions allemands participeront également à plusieurs opérations humanitaires en Afrique ou en Turquie. Le Portugal engagera ses Noratlas en Angola et au Mozambique.

Pays utilisateurs
•France (y compris en version civile)
•Algérie (version civile uniquement)
•Allemagne
• Angola
•Djibouti
•Grèce
•Israël
•Mozambique
•Niger
•Nigéria
•Portugal
•Rwanda
•Ouganda



Les accidents des N2501 français:
27 N2501 ont été détruits par accidents.
08.11.54 : collision en vol du n°48 et du n°70
25.11.54 : n°3, crash suite à givrage brutal.
10.01.56 : le n°71, percute la montagne près de Miliana en Algérie.
26.04.57 : le n°40, crash lors d’essais d’approche sous très forte pente sur la base de Melun Villaroche. Problème de pas d’hélice ?
19.06.57 : le n°68, crash près de Blida en Algérie. Cause inconnue.
12.08.57 : le n°82, crash suite à un passage en réversion intempestif en vol à Bizerte en Tunisie
19.11.57 : le n°26, crash à Tiznit au Maroc. Cause inconnue.
18.06.58 : le n°73, Crash suite à la collision avec un groupe de cigognes près de Blida en Algérie.
15.01.60 : le n°102, crash suite à givrage brutal à Ghardaïa (Algérie)
16.09.60 : le n°22, Crash en montagne de l’appareil qui participait à un exercice de nuit au profit de la protection radar et chasse de nuit au N/W de Batna (Algérie).
19.07.61 : le n°67, touché au sol par un obus à Bizerte
20.03.62 : le n°204, détruit près d’Alger (passe des Deux Bassins). Cause inconnue.
25.05.62 : le n°62, détruit au sol par un attentat à Alger.
15.02.63 : le n°45 détruit au sol par un incendie lors d'un remplissage à Fort-Lamy.
21.04.64 : le n°178, crash suite à un « plaquage » au sol par une rafale lors d'un décollage à Bouar (République Centre Afrique).
29.04.64 : le n°35, percute le pic de Jouels à Sentenac de Sérou (Ariège)
20.05.65 : le n°34, crash à ???. Cause inconnue.
30.05.65 : le n°190, crash près de Limoges en Haute-vienne. Cause inconnue.
15.06.65 : le n°152, Détruit à Fort-Gouraud, Mauritanie. Cause inconnue.
07.12.66 : le n°59, crash près de Foix suite à un givrage brutal.
14.11.67 : le n°74, crash après le contact d'un saumon d'aile avec le sol a l'occasion d'un survol à basse vitesse du parc de Niokolo-Koba (Sénégal) lors d’une mission humanitaire.
30.07.71 : le n°49, près de Pau, a décroché en virage au cours d'une tentative d'évacuation fumée, par glace latérale, à la suite d'un début d'incendie dans les câblages électriques du pupitre. (Début d’incendie du au renversement d’un thermos à café !)
19.10.71 : le n°69, Détruit à Epernay. Cause inconnue.
06.09.74 : le n°43, crash à ???. Cause inconnue.
14.11.77 : le n°182, crash en vol de nuit près de Béziers. Le pilote automatique est incriminé ce qui entraîna la suppression de cet élément sur l’ensemble de la flotte des Nord.
08.01.80 : le n°91, crash à Toulouse. Cause inconnue.
03.02.82 : le n°140 percute le mont GARBI (Djibouti) par mauvais temps.

Sources :
• « Le Noratlas » de Xavier Capy Escale Éditions, 1997
• « Nord 2501 Noratlas». Igor et Georges Bézard. Ed. Phileas. 1990.
• Air&Cosmos n° 250/251.


Dernière édition par VOLTIGEUR BM le Jeu 5 Avr 2012 - 16:31, édité 7 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NORATLAS 2501 HISTORIQUE ET DESCRIPTIF

Message  82/08 le Sam 5 Nov 2011 - 20:20

excellente présentation , j'y ai appris pas mal de chose. j'ai fait mon premier et dernier saut en nord 2501.82/08
avatar
82/08

Messages : 61
Points : 2068
Date d'inscription : 29/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: NORATLAS 2501 HISTORIQUE ET DESCRIPTIF

Message  Lothy le Sam 5 Nov 2011 - 20:31

Merci Michel pour cet article très complet sur un autre avion mythique de l'histoire des Paras...

Avec ces photos, c'est un peu de JFC qui est parmi nous....
A noter qu'une de ces photos a été utilisée dans la bannière d'entête du forum....

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4521
Points : 9093
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: NORATLAS 2501 HISTORIQUE ET DESCRIPTIF

Message  guépard le Sam 5 Nov 2011 - 20:47

très bien Michel, notre bon vieux NORD mérite bien qu'on s'intéresse à lui.
pour la petite histoire à l'époque ou je sautais en parachute, le TRANSALL était devenu la norme, sauf que, un jour l'état major a voulu nous faire " un cadeau " et nous a offert un saut en NORD 2501.
JE DOIS DIRE QUE CELA FUT SURPRENANT !
habitué au confort du TRANSALL, nous avons été surpris ..............

Aujourd'hui avec le recul je me dis que c'était quand même un beau cadeau. Voler et sauter dans cet avion mythique.
avatar
guépard

Messages : 270
Points : 2841
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: NORATLAS 2501 HISTORIQUE ET DESCRIPTIF

Message  Invité le Dim 6 Nov 2011 - 9:56

Sled le noratlas!!!! est , et restera pour moi l'avion mythique de mon service militaire, j'ai pour ma part pratiquemment pas connu le transall , ayant que sauté tres peu de ce dernier .
Bien a toi MB
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NORATLAS 2501 HISTORIQUE ET DESCRIPTIF

Message  Mac Breheny le Dim 6 Nov 2011 - 18:37

Hello everybody,

Merci MB pour cette fiche très complète sur un avion mythique.
J'ai également trouvé ceci : http://www.avionslegendaires.net/nord-n-2501-noratlas.php
Ca peut intéresser...
Cdlt

Mac
avatar
Mac Breheny
TEAM
TEAM

Messages : 451
Points : 2756
Date d'inscription : 03/11/2011
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Principales versions et variantes

Message  Charbonnier le Dim 18 Mar 2012 - 18:07






Principales versions et variantes





Nord 2500 : Moteur 14 R, un prototype


Nord 2501 : version militaire française, deux prototypes, trois avions de présérie, 208 exemplaires de série


Nord 2501 A : deux exemplaires dotés d'aménagements civils pour la compagnie UAT, qui seront ensuite modifiés en N 2502.


Nord 2501 D : version militaire allemande, 186 exemplaires


Nord 2501 IS : six exemplaires construits pour Israël.


Nord 2501 RNR : six exemplaires Radio Navigation Radar de l'armée de l'Air, destinés à la formation des navigants. Avions reconnaissables au radôme cylindrique sur leur nez.


Nord 2501 SNB : cinq exemplaires Système de navigation et de bombardement de l'armée de l'Air, destinés à la formation des navigants


Nord 2501 Gabriel : huit exemplaires de l'armée de l'Air aménagés pour la reconnaissance électronique.


Nord 2501 Calibration : trois exemplaires de l'armée de l'Air destinés à la calibration des équipements.


Nord 2501 VAP et VIP : cinq exemplaires de l'armée de l'Air modifiés provisoirement pour le transport de personnalités.


Nord 2501 PC volant : divers avions de l'armée de l'Air aménagés en poste de commandement.


Nord 2502 A : version munie de deux turboréacteurs d'appoint Turboméca Marboré II de 400 kg de poussée. Sept exemplaires pour la compagnie UAT, aménageables avec 45 fauteuils. La masse maximale au décollage fut portée à 23 tonnes en 1958.


Nord 2502 B : trois exemplaires pour la compagnie Air Algérie


Nord 2502 C : un exemplaire destiné à une compagnie indienne qui ne l'acheta pas et qui fut cédé au Centre d'Essai en Vol


Nord 2502 F : six exemplaires construits pour la Force aérienne portugaise


Nord 2502 VTOL : projet non suivi d'une version à décollage vertical, munie de réacteurs de sustentation en nacelles sous la voilure.


Nord 2503 : variante du 2501 à moteur Pratt & Whitney de 2500 ch. Un exemplaire modifié en 2508.


Nord 2504 : variante du N 2502 ; un exemplaire pour la Marine nationale française, renforcé et modifié pour les essais de toute sorte de matériel. Fut exploité de 1959 à 1987.


Nord 2505 : version de lutte anti-sous-marine qui ne fut pas construite


Nord 2506 : un prototype militaire dérivé du N 2502, muni d'un train d'atterrissage qui pouvait être abaissé pour amener l'arrière de la soute à hauteur du sol.


Nord 2507 : version de secours et de recherche à grande autonomie. Ne fut pas construite


Nord 2508 : deux prototypes à moteur Pratt & Whitney R2800 de 2500 ch et deux turboréacteurs d'appoint Turboméca Marboré II ; ils furent ramenés au standard 2501.




Nord 2520 : projet d'une version de transport allongée pour 60 passagers.


_________________
«Contre la peur, un seul remède : le courage.»
[ Louis Pauwels ]  
avatar
Charbonnier
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 1419
Points : 5586
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: NORATLAS 2501 HISTORIQUE ET DESCRIPTIF

Message  Charbonnier le Dim 18 Mar 2012 - 18:18

Pour mémoire, c'est sur le prototype Nord 2501 n° 02 que, le 6 juillet 1952, Maryse Bastié fut victime à Bron d'un accident mortel, dont je fus hélas, le témoin




Un hommage a été rendu au matin du mercredi 6 juillet 2005 sur l'ensemble des bases aériennes françaises pour commémorer la mémoire de Maryse Bastié. Née en 1898, elle obtient son brevet de pilote à 27 ans, déjà décidée à se faire un nom dans l'aviation. Elle bat plusieurs records en tant qu'aviatrice civile, avant de s'engager dans l'armée de l'air en 1939. Elle rejoint la Résistance au sein du réseau " Darius " dès septembre 1940, et bien qu'ayant été arrêtée par la Gestapo en 1944 elle reste active pendant toute la guerre. Elle poursuit le combat une fois la France libérée en rejoignant les forces du général De Gaulle. Elle reste dans l'armée de l'air jusqu'en 1951. Elle trouve la mort le 6 juillet 1952 dans l'accident du prototype du Nord 2501 lors d'un meeting aérien organisé à Lyon-Bron.

_________________
«Contre la peur, un seul remède : le courage.»
[ Louis Pauwels ]  
avatar
Charbonnier
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 1419
Points : 5586
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Re: NORATLAS 2501 HISTORIQUE ET DESCRIPTIF

Message  Mac Breheny le Ven 30 Mar 2012 - 11:22

Hello everybody,

Merci encore pour toutes ces infos tjs aussi instructives !
Cdlt

Mac
avatar
Mac Breheny
TEAM
TEAM

Messages : 451
Points : 2756
Date d'inscription : 03/11/2011
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: NORATLAS 2501 HISTORIQUE ET DESCRIPTIF

Message  Jean-Luc BOSSET le Mar 4 Fév 2014 - 20:17

Le Nord 2504 "Marine" se distingue par ses deux réacteurs d'appoint en bout d'aile. Il était basé à Saint Raphaël.






Savez-vous que l'usine de BOURGES (18000) a produit 221 Noratlas, jusqu'au début des années 1960?
Pour information, entre 1965 et 1973 ils produiront aussi 56 Transall complets et 176 voilures, ainsi que le Nord 262.



50 ans...

avatar
Jean-Luc BOSSET

Messages : 147
Points : 1423
Date d'inscription : 28/01/2014
Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: NORATLAS 2501 HISTORIQUE ET DESCRIPTIF

Message  BRIOCHIN le Jeu 6 Fév 2014 - 10:38

Bonjour,

merci pour ce magnifique documentaire.

Je n'ai fais qu'un saut de cet avion et le souvenir surtout au décollage avec un bruit assourdissant, une carlingue qui tremble et on se demande s'il va arriver à grimper!!! mais quel magie et quel émotion que de pouvoir sauter de cet avion mytique de nos anciens!!!!

Merci de nous faire découvrir cette très grande dame DAME qui a un placard très impressionnant!!!!!

Combien de femmes au "volant" d'un NORD ???

yohann
avatar
BRIOCHIN

Messages : 754
Points : 3226
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

le manche à balai

Message  Arcimboldo_56 le Jeu 6 Fév 2014 - 11:35

Yohann, bonjour,

il faut préférer dire au "manche" du Noratlas plutôt qu'au "volant" !

Mais y a pas outrage  Smile  Smile  Smile 

Bien à toi

Arcim
avatar
Arcimboldo_56
TEAM
TEAM

Messages : 601
Points : 3301
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: NORATLAS 2501 HISTORIQUE ET DESCRIPTIF

Message  BRIOCHIN le Jeu 6 Fév 2014 - 14:26

Bonjour,

Oui je sais ce n'était qu'une pointe d'humour pour associer cet avion à une machine roulante!!!!

mais en l’occurrence qui vole.  affraid 

yohann
avatar
BRIOCHIN

Messages : 754
Points : 3226
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: NORATLAS 2501 HISTORIQUE ET DESCRIPTIF

Message  Jean-Luc BOSSET le Jeu 6 Fév 2014 - 16:58

Peut-être que ça rappellera quelques souvenirs à certains...





avatar
Jean-Luc BOSSET

Messages : 147
Points : 1423
Date d'inscription : 28/01/2014
Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Re: NORATLAS 2501 HISTORIQUE ET DESCRIPTIF

Message  Mama le Jeu 9 Fév 2017 - 17:32

Je vous remercie de cet article, ce fut une lecture très enrichissante et passionnante.
Mon arrière grand-père était technicien sur le nord atlas 2501 et est décédé lors du vol de juillet 52, aux cotés de Maryse Bastié.
avatar
Mama
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: NORATLAS 2501 HISTORIQUE ET DESCRIPTIF

Message  RAY2285 le Dim 16 Avr 2017 - 11:03

HELLO

Quelques vues de "grises"...






avatar
RAY2285

Messages : 58
Points : 213
Date d'inscription : 28/02/2017
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: NORATLAS 2501 HISTORIQUE ET DESCRIPTIF

Message  RAY2285 le Dim 16 Avr 2017 - 13:25

re

quelques Nord pour des paras du 18ème...









avatar
RAY2285

Messages : 58
Points : 213
Date d'inscription : 28/02/2017
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: NORATLAS 2501 HISTORIQUE ET DESCRIPTIF

Message  christian38 le Dim 16 Avr 2017 - 17:44

ETAP   Pau  camp Astra , 1980

       
avatar
christian38

Messages : 59
Points : 255
Date d'inscription : 21/02/2017
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum