Opération « Un geste, un don, un bracelet! » pour soutenir les blessés de l’armée de Terre

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

21022012

Message 

Opération « Un geste, un don, un bracelet! » pour soutenir les blessés de l’armée de Terre




20 février 2012 – 18:18


[url=http://www.opex360.com/2012/02/20/

A l’occasion de la commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918, le drapeau du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes (RCP) de Pamiers fut décoré de la Croix de la Valeur Militaire par le président Sarkozy.

Cett décoration « est blanche et rouge; blanche comme l’honneur, la solidarité et la camaraderie, l’abnégation et le don de soi pour un idéal. Rouge comme la couleur du béret qui nous a donné la force et le courage nécessaires de traverser l’épreuve du feu et de la guerre avec l’allant des troupes d’élite; rouge comme le sang versé par nos camarades tombés au combat que nous pouvons pleurer aujourd’hui sans honte ni retenue, mais aussi le sang de nos cinquante blessés au combat dont les cicatrices mettront du temps à se refermer » affirmera, quelques jours plus tard, le colonel Renaud Sénétaire, le chef de corps du 1er RCP, au moment de la dissolution du Groupement tactique interarmes (GTIA) Raptor, après son retour de Kapisa.

Depuis, le colonel de Loustal a pris le commandement du 1er RCP. Ayant été, au cours de sa carrière, officier de liaison après de la British Army pendant 3 ans, il s’est inspiré d’une tradition britannique pour lancer l’opération « Un geste, un don, un bracelet! » afin de récolter de l’argent au profit de l’association Terre Fraternité et de la Cellule d’aide aux blessés de l’armée de Terre (CABAT).

Le principe est simple : des bracelets jaunes ont été déposés chez les commerçants et les administrations de la région de Pamiers et les gens sont invités à donner ce qu’ils veulent pour s’en procurer un. J’ai vu des enfants donner leurs fonds de poches ! Ce n’était pas la fortune, mais le geste était fort » a confié l’officier communication du régiment, au quotidien La Dépêche.

Cette initiative n’est pas sans rappeler celle lancée par Mme Aragones, l’épouse du chef de corps du 8e Régiment Parachutiste d’Infanterie de Marine (RPIMa) de Tarbes, après l’embuscade d’Uzbeen. En mettant en vente un ruban jaune, l’objectif initial était de récolter des fonds pour améliorer les conditions de vie des marsouins engagés en Kapisa. Par la suite, il s’est agi d’apporter de prendre en charge les frais de transport et d’hébergement pour aider les familles ayant un proche blessé.

Plus : Le ministère de la Défense a mis en ligne un webdocumentaire au sujet des blessés en opex, intitulé « après la blessure »

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum