LES CAMPS PARACHUTISTES

Pamiers. Le colonel de Loustal prend la tête du régiment du 1er RCP

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pamiers. Le colonel de Loustal prend la tête du régiment du 1er RCP

Message par Invité le Jeu 8 Mar 2012 - 19:44


Pamiers. Le colonel de Loustal prend la tête du régiment 1er RCP


Le colonel Sénétaire quittait  le régiment des chasseurs parachutistes. Il a laissé sa place, au colonel de Loustal, désormais aux commandes du RCP pour deux ans.

Il y a quelques semaines seulement, il dirigeait ses hommes sur le sol afghan. Aujourd'hui, le colonel Sénétaire fait partie des « anciens » du RCP. Ainsi le veut le protocole. Tous les deux ans, le régiment change de commandement. Beaucoup d'émotion, hier matin, lors de la passation des pouvoirs. Une cérémonie officielle, bien sûr, orchestrée par le général Paulet, de la 11e brigade parachutiste de Toulouse, mais surtout quelques hommages sensibles, adressés par ceux qui, depuis vingt ans, l'ont vu évoluer jusqu'à prendre la tête du régiment, grâce à ses qualités militaires et humaines. Le général Paulet a parlé d'un « homme de contact », dont la « simplicité dans les relations » et la « justesse dans la réflexion » lui ont permis de construire « un outil de combat remarquable », en l'occurrence, le battle group Raptor, qui a œuvré en Afghanistan durant six mois. Le commandant second du régiment, le lieutenant-colonel Lasarte, a adressé à son tour quelques mots complices, évoquant leurs années de service en commun.

Le colonel Sénétaire quitte désormais Pamiers et l'Ariège pour rejoindre l'école d'infanterie de Draguignan, où il prendra la présidence de la formation des cadres. « Je pars très serein, assure-t-il. Je n'ai pas ressenti de difficulté de responsabilité particulière au RCP, mais toute l'énergie des hommes et des femmes derrière moi. Le colonel de Loustal fait partie du régiment depuis longtemps, donc il y a une vraie continuité qui se fait. »

Les paras ont donc été livrés aux mains du nouveau commandant, qui s'est dit « très fier » de pouvoir prendre à son tour la tête d'un régiment qu'il « connaît très bien ». Un atout de taille pour celui qui revient tout juste de trois années en Angleterre en tant qu'officier de liaison. « J'ai le sentiment de revenir prendre la tête d'une famille », déclarait-il hier. Grande famille, en effet, qui se renouvelle sans cesse, mais dont les liens restent noués quoi qu'il arrive.


--------------------------------------------------------------------------------

Bonne chance a nos  deux colonels //MB
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum