LES CAMPS PARACHUTISTES

Un peu d'histoire de l'afrique du Nord.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

23032012

Message 

Un peu d'histoire de l'afrique du Nord.




Un peu d'histoire de l'Afrique du Nord.

J'ai récupéré ce post, de mon regrété ami Michel Deloffre parti trop tôt rejoindre St Michel à 68 ans, le 7 mars. C'est pour péréniser son travail de recherches que je poste ces chapitres sur l'AFN .





Aussi loin que l'on remonte dans le passé,l'Afrique du Nord est occupée par les Berbères.Ceux ci avaient des relations avec les peuples navigateurs comme les Pheniciens qui fondèrent Carthage ,des relations aussi par les voies caravanières avec l'Egypte, le pays de Koush où l'on pense qu'ils acquirent l'utilisation du cheval, attelé puis monté. Les carthaginois ont pratiqué le commerce avec les Berbères leur apportant l'or, la vigne, des méthodes agricoles ainsi que des nouveaux rites religieux.
Au 6eme siecle av JC on distingue quatre peuples Berbères, à l'est et au centre de l'Afrique du Nord,les Numides, à l'ouest les Maures, les Gétules dans les montagnes de l'Atlas, les Garamanthes dans le Sahara et le Sahel.

Réputés pour leur hospitalité ils ne se sont apparemment jamais conduits en agresseurs mais ont de tous temps resisté aux envahisseurs.

la carte jointe provient du site : MEMO-le site de l'histoire.

Les pheniciens-
La Phenicie correspond à l'espace côtier du Liban d'aujourd'hui, c'est là que se sont créées plusieurs cités maritimes comme Byblos, Sidon, Tyr a été la plus prestigieuse, ces cités ont assuré des échanges commerciaux entre l'Anatolie, l'Egypte et les empires voisins.. Ils furent à l'origine de notre alphabet phonétique.
Ces citées ont crée autour de la Méditerranée de nombreux comptoirs et des colonies. Gadès et Uttique furent créées entre le 12eme et 10eme siecle avJC; Carthage bien plus tard. (La carte a la même origine)


C'est suite au debut de leur exploration des côtes africaines au 9eme siecle av JC que commencera la création de Carthage(au nord de l'actuelle Tunis) par les Tyrienss. Dés 814 Carthage a été le principal comptoir phénicien en Méditerranée occidentale et deviendra ensuite la base d'un empire maritime qui ira concurencer les Grecs et les Romains. Elle a été entre le 7eme et 2eme siecle avJC la plus grande métropole maritime de la Méditerranée et sera amenée à combattre Rome dans les guerres puniques. Côté religion, les carthaginois adorent des dieux, principalement Tanit et surtout Ba'al Hammon auquel ils offrent des enfants en sacrifice. Le rayonnement de Carthage a été propice au développement des Numides (Berbères) dont le développement a suivi celui des peuples méditerranéens.l
La Numidie a connu des périodes de tribus indépendantes, des regroupements villageois et enfin des royaumes aux pouvoirs forts qui se sont superposés aux structures tribales.. D'importantes confédérations Bérbères se sont créées et un Numide, Massinissa arrivera à unifier le pays au .2eme siecle AV JC.
Hérodote rapporte que des relations commerciales se developpent trés tôt entre Pheniciens et Numides, favorisant la pénétration de la langue et culture punique dans le pays. Les numides apprirent des Phéniciens les procédés agricoles et industriels de la fabrication de l'huile d'olive et du vin, l'exploitation et le travail du cuivre. L'influence culturelle semble avoir été limitée et s'est surtout manifestée dans le domaine de l'art.(origine de la carte:massyles.free.fr)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Un peu d'histoire de l'afrique du Nord. :: Commentaires

avatar

Message le Ven 23 Mar 2012 - 8:18 par Invité

Les GUERRES PUNIQUES.

Les guerres puniques ressemblent aux guerres mondiales,on y retrouve tout le monde antique.Ce fut des rencontres entre deux imperialismes,Rome,Carthage.Les deux camps utilisèrent des peuples alliés,parfois ces alliés changeaient de camps durant ces guerres.La Gréce,peu concernée pas la situation y perdit quand même son autonomie au profit de Rome.
Ces guerres furent au nombre de trois,elles s'étalèrent entre le 3eme et 2eme siecle avant Jesus-Christ.

Le mot'' punique''est dérivé de Poeni,nom par lequel les Carthaginois descendants des Phéniciens étaient connus des Romains. Le conflit avait donc pour objectif la supprematie de la Méditerranée.(infos issues de massyles.fr et autres sites)

Premiere guerre Punique.(264à241 av JC)

Elle est due à une rivalité économique et politique entre les deux nations.Une bande de mercenaires de Campanie(les Mamertins)assiegés dans la ville de Massena (Messine)en Sicile demandent l'aide en premier aux Carthaginois en second aux Romains,contre le roi Syracuse HieronII .Les Romains repondirent à cette demande avec l'objectif de chasser les carthaginois qui contrôlaient une partie de la Sicile.Les Carthaginois furent battus à la bataille de Myles(260av JC) au large des côtes de la Sicile.Les Romains n'arrivèrent pas à s'emparer de l'ile .
En 256 une armée Romaine sous le commandement de Marcus Atilius Regulus établit une base en Afrique du Nord mais les Carthaginois les forcent l'année suivante à se retirer.
Cette premiere guerre se termina par une bataille navale en 241 av JC et les Romains contrôlent alors toutr le Sicile et prennent aussi à l'adversaire les iles de Sardaigne et de la Corse en 237;

D'un côté il y avait Rome-confederation Italique solide sans supériorité maritime au départ.
De l'autre Carthage avec sa superiorité maritime, composé de villes soumises à une dure sujestion,qui ne combattaient que mollement quand elles ne trahirent pas ,les Africains de l'arriere pays haïssaient parfois leur maitre Punique,son armée est formée principalement de mercenaires qui côutent et dont la fidélité laisse parfois à desirer.

Deuxième Guerre Punique.(218/201 av JC)
Les Carthaginois vaincus une premiere fois étaient commandés par Hamilcar Barca,celui ci reconstruisit la puissance de Carthage en Espagne.Il avait un fils,Hannibal qui devint commandant des forces cartaginoises en Espagne en 221 av JC.
En 219 Hannibal attaque et prend Sagonte,une cité espagnole alliée des Romains,ce fut le début de la seconde guerre Punique.
En 218 il conduisit une immense armée à travers l'Espagne et la Gaule lui fit traverser les Alpes et attaqua les Romains en Italie.
En 216 il avait remporté deux grandes victoires ,au lac Trasimène ,à Canne,avant d'atteindre le sud de l'Italie.

L'armée d'Hannibal comprenait 80.000 hommes bien entrainés,les Romains pouvaient en aligner 200.000.Ce fut pourtant dans les Pyrénées,le Languedoc,la Provence et les Alpes une serie de victoires.Hannibal reçut des renforts des Gaulois et de fait,les Romains durent évacuer rapidement la Gaule cisalpine.En 217 le consul Flaminius se laisse surprendre en plein brouillard et mauvais endroit(lac de Trasimène)les Romains perdirent 15.000 hommes ainsi que leur chef.
En 216 ce fut pire,lorsque les Romains décidèrent d'engager une bataille prés de Canne,dans la region de Pouilles.Sur les 80.000 Romains engagés plus de la moitié furent tués,20.000 fait prisonniers,seul 15000 purent rejoindre Rome.
Hannibal ne poussa pas son avantage ce qui laissa aux Romains le temps de se refaire une santé.En 212 l'armée romaine passe à l'offensive sur tous les fronts aprés en avoir profité pour se créer de nouvelles alliances.Ils reprennent Cyracuse en 211,Capoue,Tarente.
Sur le front d'Espagne Cornelius Scipion 25 ans,jeune Proconsul pour l'Espagne conduisit une serie d'operations heureuses,enhardi par ses succes il pense à un débarquement en Afrique qu'il decide en 204,L'operation réussit ,les Romains prennent pied à Utique et avancent en territoire punique.

Le prince numide(Berbère) Massinissa,en désaccord avec Carthage,s'allie au romain Scipion,apportant le renfort de son excellente cavalerie.

Les carthaginois songent alors à la paix, craignant pour leur capitale proche des combats, Scipion exigea le rappel en Afrique d'Hannibal qui devait donc évacuer ses troupes d'Italie,en 202 Carthage capitule, céde aux exigences de Rome.
Hannibal fut envoyé par les siens en exil et alla poursuivre dans le royaume de Syrie la lutte contre Rome.



Troisième Guerre Punique(149/146 av JC)
Depuis la derniere bataille(Zama,guerre punique2) Carthage se relevait,son économie retrouvait de la prosperité et cela irritait le Senat Romain.
Sur place le roi allié des romains Massinissa(berbère) construisait son état Numide au détriment des carthaginois,celui ci voulait faire de la Numidie un Royaume.Epaulé par les romains il ne se géna pas pour empiéter sur les faibles territoires puniques ce qui amena Carthage à lui déclarer la guerre.
Le prétexte de l'intervention romaine était trouvé,ils débarquent en 149,résolus à en finir.Les romains exigèrent l'évacuation de Carthage car la ville devait étre entièrement rasée.
La ville fut donc réduite à une résistance héroïque de 3 ans,le siège fut mis sur la ville,un blocus maritime et terrestre installé pour affamer la cité.
Cartage tombe en 146 ,elle fut entierement rasée,les survivants emmenés en esclavage.
Le territoire cathaginois est devenu province romaine d'Afrique,séparé du royaume Numide.


(cette image provient de massyles.free.fr)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 23 Mar 2012 - 8:28 par Invité

Revenons aux Berbéres


La carte du début représente la Numidie, avec, à l'Ouest, le royaume des Massaeyles, Siga pour capitale et le royaume des Massyles dans la partie Est du Constantinois avec Cirta pour capitale.

D'après un historien grec Polybe, né en 200 av JC le premier roi des Massyles fut Navarase, beau frère d'Annibal(247/183) général et homme d'état carthaginois. Après la première guerre punique, pour faire face à une guerre de mercenaires Carthage fut aidée par la cavalerie Numide du prince Navarese.
Après cette guerre, Carthage, affaiblie, permit au roi des Massyles Gaia, père de Massinissa, d'entreprendre la conquête des villes côtières dont Hippo-Regius.
Pendant la seconde guerre punique Romains et Carthaginois cherchèrent à s'allier les royaumes Numides. La cavalerie numide se distingua auprès de Hannibal dans sa conquête de l'Espagne à l'Italie.
Ce sont aussi les troupes numides de Massinissa alliées à Scipion qui contribuèrent à la défaite de Carthage à la bataille de Zama(fin 2eme guerre punique)

L'entente entre Numides et Romains durera jusqu'à l'avènement de Jugurtha(petit fils de Massinassa). Celui ci, après avoir mis la Numidie sous son autorité va s'en prendre aux marchands romains. Il y aura une première bataille, perdue par les Romains. Aprés une periode de guerilla, les Romains vont soudoyer le beau père de Jugurtha, Bocchus, celui-ci règne sur la Mauritanie (Algerie occidentale et Maroc aujourd'hui). Le roi des Maures va trahir son gendre et le livrer aux Romains, en 105 av JC. Il sera executé.
(J'ai lu sur un site que les Tunisiens aujourd'hui voient dans Jugurtha le premier symbole de la resistance nationale à l'oppression)

En 46 Jules Cesar annexe le royaume de Mauritanie et en fait une provnce Romaine, y bâtissant des villes prospères. Il reste d'ailleurs des vestiges, le port de Tipasa (près d'Alger), Cherchell, Hippone, Cuicul, Lambesis, Timgad, qui a éte construit pour defendre la plaine occdentale de l'Algérie des montagnards des Aurés que les Romains n'arriveront jamais à soumettre.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 23 Mar 2012 - 8:31 par Invité

Carthage est reconstruite un siècle après sa destruction, 40 ap JC le territoire devenu province romaine, des routes et villes sont alors construites. Carthage redevient la cité la plus prospère d'Afrique.

Empire Byzantin-en mai 330 a lieu l'inauguration de Constantinople, la nouvelle Rome. Dès 395 ap JC l'Empire Romain est partagé en deux, l'Empire d'Occident qui disparait en 476, l'Empire d'Orient ou Empire Byzantin qui durera jusque vers 1453.
Dès le troisème siècle, la Numidie devient un lieu de christianisme, dominé le siècle d'après par l'évêque d'Hippone Saint Augustin.(c'est en 313 que l'Empereur Constantin a publié un décret qui proclame la liberté de culte et met fin aux persécutions contre les chrétiens).

En 439 Carthage est conquise par les Vandales, groupes de peuples germaniques divers. Ceux-ci, après avoir pillé l'Espagne en 409 traversent le détroit de Gibraltar 20 ans plus tard pour s'installer en Numidie (Afrique du Nord).
Ils envahissent la Tunisie d'aujourd'hui et obligèrent Rome à leur céder ces territoires. Devenus maîtres de ces régions, les vandales ont mené des raids le long des côtes d'Espagne, d'Italie, de Grêce, ont mis Rome à sac en 455
Après la mort de leur chef Genseric leur royaume s'affaiblit et ils sont vaincus par les romains en 533, intégrés dans leur armée ils disparaissent en tant que peuple. Ils n'ont laissé aucune trace de leur passage en Afrique.

En 698 Carthage, elle, est rasée par les Arabes

La mainmise de Rome
Elle ne se traduisit jamais par l'assimilation entière des Berbères, au troisième siècle des tribus s'assemblèrent en Confédérations et harcelèrent les Romains à tel point que ceux ci abandonnèrent des territoires de Mauritanie. Des revoltes en 372/375 et 398.
Lorsque les Vandales occupèrent une partie de l'Afrique Romaine (Tunisie,est de l'Algérie) l'Aurès, la Kabylie, Mauritanie, Tripolitaine ne tombèrent pas sous leur domination et les tribus se constituèrent en Royaumes indépendants.
Lorsque les Byzantins regagnèrent le terrain et chassèrent les Vandales, l'Afrique du Nord redevenue Romaine, les Berbères continuèrent leur mouvement d'autonomie.

Les Religions. (avant l'invasion arabe)

On ne connait pas les idées religieuses des Berbères dans la haute antiquité, mis à par des découvertes lors de fouilles archéologiques (position des corps etc) tout ce que l'on sait est que au contact d'autres civilisations et peuples des cultes nouveaux furent adoptés voir ajoutés aux autres. Bien après la disparition de Carthage les Berbères continuèrent d'adorer les divinités phéniciennes dont Baal Hammon et Tanit.
Contrairement à l'apport romain qui se heurta à la résistance culturelle bérbère, le Christianisme s'y développa, même plus tôt que dans les provinces occidentales de l'Empire Romain.
Un concil tenu à Carthage en 220 réunit 71 évêques, malgrès les persécutions du pouvoir, le succès alla croissant. L'évangélisation se poursuivit, dépassant les limites géographiques de l'Empire Romain.
Malgrès les conversions tardives (les Garamantes au sud de l'Atlas) 568/569 le Christianisme resta principalement une religion urbaine

Une figure, l'évêque d'Hippone, Saint Augustin, né en 354 prés de la Tunisie, il combattra les hérésies qui affligent la Chrétienté d'Afrique, il meurt en 430, un peu avant l'arrivée des Vandales.

Culture
Des le VI sc av JC le Berbère fit l'objet d'une écriture, le libyque, qui disparut à l'époque romaine.
Ils utilisèrent assez tôt les langues étrangères, des auteurs africains écrivaient en latin, langue de l'administration dans les provinces romaines d'Afrique qui devint langue de religion avec le christianisme.

Fin de la première Partie

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 23 Mar 2012 - 11:36 par Invité

Seconde partie- Les Juifs-

Dans la Haute Antiquité.
Au moyen-Orient en 2700 av JC apparait une croyance en un dieu unique fondée par l'hebreu Abraham. Cette religion fut adoptée en Egypte par des familles juives en exil et qui étaient groupées en tribus.
Au moment de '' l'Exode'' certaines de ces tribus ne retournèrent pas en Palestine et allèrent vers la partie occidentale de l'Afrique du Nord jusqu'au Maghreb. D'autres arrivèrent de Palestine au 10 sc av JC à la suite de Joab chef des armées du roi David poursuivant les Philistins en déroute jusqu'au Maroc vers la montagne appelée Hajer-Sliman ou ils fondent la ville de Tidri.

Cette armée est accompagnée de nomades et marchands car Salomon envoie les juifs à la recherche des pays producteurs d'or. Des nomades et marchands se sont sédentarisés.
Il semble que, dès la haute antiquité, les colonies juives se soient livrées à un prosélytisme dont l'histoire semble attester car la puissance de l'expansion islamique ne parviendra pas à détruire toute trace des anciennes croyances judaïques chez les nombreuses tribus berbères.

Dans l'Antiquité

L'arrivée des Juifs se serait effectuée en deux périodes principales.
La première, durant l'expansion de la navigation Phenicienne au 10eme sc av JC, d'autres juifs seraient arrivés après la destruction du Royaume d'Israël par le roi d'Assyrie, Salamanassar et la déportation des dix tribus d'Isrël au 8eme sc av JC.
Pour d'autres auteurs anciens, la plus importante des immigrations Juive aurait coincidé avec le développement de la colonisation phénicienne du 6eme et 7eme sc av JC quand ceux-ci créent Carthage.

Enfin, au 2eme siècle av JC les Grecs de Ptolémée qui occupaient la Palestine transfèrent en Egypte de nombreux Juifs dont beaucoup émigrèrent en Afrique du Nord. Des inscriptions en araméen sur des pierres tombales au 3eme siècle av jc l'attestent dans des cimetieres du Maghreb.

En 70 Titus fait détruire le second temple de Jérusalem, de nombreux groupes fuient vers la Lybie (création de la communauté Cyrénaïque) et vers l'Ouest jusqu'au Maroc ou l'on a retrouvé des nécropoles datant des 2eme et 3eme siecles.
D'autre furent déportés à Carthage par Titus aprés les évènements de 70 mais les déportés ne se sont pas retrouvés en pays tout à fait étranger car Carthage possédait déja une forte colonie Juive.
En l'an 115, Juifs et Berbères affrontérent les Romains, ceux-ci les repousserent vers l'ouest du desert, certaines communautés s'y arrétèrent et se fractionnent, ils finissent par étre presents dans tout le Maghreb.
Sous l'occupation Vandales les Juifs connaissent la liberté de culte ils entreront dans une période noire au retour des Romains (Byzantins)

Ces infos viennent du site histoire des juifs du Maghreb, il était nécessaire de parler des juifs, présents en Afrique du Nord des siecles avant l'arrivée des Arabes. Et il y aurait beaucoup à développer.

Déja posté :au coin du bar-Islam Express. Ca a sa place dans le sujet qui va suivre.

Je me suis rappelé un vieux livre sur l'antiquité et les religions, je l'ai retrouvé et fait un petit résumé des débuts de la religion musulmane.

Fils de caravaniers, au terme d'une évolution religieuse Mahomet se sent appelé à devenir le prophète d'un nouvel enseignement religieux, vers l'an 610, l'ange Gabriel lui serait apparu pour l'investir d'une mission divine. Mahomet se mit alors à prêcher la foi en un dieu unique (Allah). Devant l'hostilité des notables de sa ville, La Mecque il part en la ville voisine de Medine en 622. Cet acte, l'hegire, marque le début de l'ère musulmane.

Devant son manque de succès à la Mecque il essaya donc dans la ville voisine de Taïf et parmi les tribus de Bédouins. Enfin il put se faire entendre dans la grande oasis de Yathrib au nord de La Mecque dont la cité principale était Medine. Cette oasis était le domaine de plusieurs tribus de religion juive et d'autres, les Aws et Khazaj qui étaient composées de païens qui se combattaient. Des habitants de Medine entrèrent en contact avec Mahomet et, durant un pèlerinage aux sanctuaires païens prés de La Mecque d'autres écoutèrent ses exhortations et commencèrent à acceppter ses enseignements religieux. Ils devinrent de plus en plus nombreux, des fidèles vinrent alors aussi de La Mecque.
L'homme devint le chef de cette nouvelle communauté, le messager de dieu. Avec les siens il conquit La Mecque en 630, les tribus Bédouins furent ralliées par la force ou la diplomatie. En moins de dix ans la société tribale et anarchique de la péninsule arabique fût organisée en un semblant d'état.

Mahomet se tourna alors vers les pays situés hors de l'Arabie après avoir conquis la péninsule arabique entièrement.
Ses successeurs, appelés les Califes fondèrent l'empire de l'Islam. En quelques années l'empire Perse des Sarranides fut envahi ainsi que d'importantes provinces Byzantines, la Syrie, l'Egypte, l'Afrique du Nord furent incluses dans le nouvel empire islamique. Au début du 9eme siecle, nouvelle vague de conquètes, la Transoxiane et la vallée de l'Indus à l'Espagne à l'Ouest, sans oublier la France et Charte Martel.
Des provinces qui avaient appartenu à des états et des civilisations indépendantes, appartenaient désormais à un nouvel empire, islamique.

En 489 l'Empire Romain d'Occident, soumis aux ''Barbares n'existe plus.
L'Empire d'Orient conserve cependant ses territoires mais est de plus en plus miné par des querelles religieuses relatives au monophysisme (doctrine du 5eme siecle affirmant l'union du divin et de l'humain dans le Christ en une seule nature) Justinien (empereur Byzantin) ansi que ses successeurs opposés à l'église d'Afrique se detourneront de Carthage.

Les Conquètes Musulmanes

632 - Mort de Mohamet son successeur le premier calife est ''Abou Bekr''
633 - La péninsule Arabe est entièrement soumise aux musulmans. La même année les musulmans commencent à envahir la Perse, en ramenant d'énormes butins qui font entrevoir à ceux-ci les profits qui peuvent étre réalisés par des conquètes lointaines.
634 - Mort de Abou Bekr (premier calife), son successeur s'appellera Omar (second calife).
636 - L'armée Byzantine est battue par les musulmans à quelques dizaines de km de Damas. Bien que supérieure en nombre, elle est pénalisée par les querelles internes théologiques entre les differents Patriarcats. Les musulmans occupent Damas et la Syrie, ne laissant que quelques églises aux chrétiens.
638 - Jerusalem est occupée, les juifs en sont chassés, les catholiques tolérés moyennant tribut. D'autre troupes musulmanes allèrent en Cyrénaïque, haute Egypte,
633 à 645 la Mésopotamie, Palestine, Syrie, Egypte, étaient annexés.

Si le but des conquêtes était la conversion des infidèles (et richesses), Juifs et Chretiens étaient tolérés moyennant obligations (tribut), seuls les athées devaient se convertir. Les premiers Califes eurent la sagesse d'adopter les institutions locales en les adaptant à l'Islam.

De ces victoires va naître une nouvelle vague d'expansion musulmane, en direction de l'Asie, Constantinople, l'Afrique de Nord et l'Espagne.
Les Byzantins vont subir des raids, des sièges comme Constantinople 668/669-674/680-716/718.

647 - Les Arabes font une premiere incursion vers l'Afrique du Nord. Qui leur permit semble-t'il de vérifier la faiblesse des Byzantins qui occupaient les lieux. Ils installent une base militaire à Kaïrouan en Tunusie d'aujourd'hui. (670)
695/698 -Ils prennent Carthage, la porte du Magreb leur est alors ouverte.
699/714- Conquête de l'Asie Centrale. Après étre allés jusqu'au Penjab où ls ne pourront y rester, ils se replient sur l'Indus pour en faire leur frontiere.
705/708 - Ils s'installent au Maroc.
711 - Début de l'invasion de l'Espagne. Une autre histoire. N'oublions pas nos Berbères.



Le donatisme, crise religieuse et sociale a été préjudiciable à Byzance. C'est sans doute une raison de l'occupation des territoires d'Afrique par les Vandales. La terrain reconquis, les byzantins n'arriveront pas à rétablir leur puissance dans le pays, confrontés aux crises religieuses et sociales, aux ambitions, aux insurrections berbères, à d'autres problèmes sur d'autres territoires avec d'autres ennemis.
Les arabes vont donc profiter de cette situation et, apres plusieurs tentatives d'occup ations, confrontés aux berberes et byzantins ils arriveront à s'implanter en Tunisie (d'aujourd'hui), créeront Kairouan (670) qui va leur servir de base de départ pour leurs operations.
En 683 Sidi Oqba, fondateur de Kairouan est tué par un chef berbère du nom de Koseila ou Kusaila.

Les deux figures les plus connues de la résistance Berbère auraient été :
- Kusaila : il aurait été le chef d'une puissante tribu, les Awarbas qui habitaient une partie des Aures. Aurait combattu les arabes avant de leur faire soumission, repris le combat allié aux Byzantins, devenu chef d'une puissante armée, il tua Oqba le fondateur de Kairouan en 683, reprit ville aux arabes ou il régna pendant 5 ans 683/688 avant de se faire tuer dans une dernière bataille en 688.
- Kahena : son veritable nom reste inconnu, comme sa religion. Reine des Aures, elle aurait combattu les musulman de 695 à 705, avant d'être tuée. Elle aurait repris la résistance après la mort de Kusaila.

La conquête arabo-musulmane du Maghreb dura jusqu'en 708, les troupes berbères défaites en 702, (les arabes s'installent au Maroc entre 705 et 708).

Ainsi, à partir de la derniere chute de Carthage, toute la re
"gion,pour une bonne part christianisée fut envahie par les arabes musulmans qui la dirigére jusqu'au début du 16eme siécle,et les popupations urbaines adoptérent progressivement le mode de vie musulman,qui remplaça progressivement la culture chrétienne byzantine.
L'islam, implanté dans les cités d'abord, gagna peu à peu les campagnes, les plateaux, le Sahara méridional. Les berbères en se convertissant à l'islam, ne renoncèrent pas à leur esprit d'indépendance. Ils s'opposèrent sur le terrain de la religion aux orientaux.

Les trois principales branches de l'Islam sont le chiisme, le sunnisme, le kharidjisme. Les berbères s'orientèrent principalement vers le kharidjisme.
Le kharidjisme est né en Orient après un différent entre Mouawiya et Ali le gendre de Mahomet pour la succession du calife, (different qui est à l'origine des problèmes entre chiites et sunnites encore de nos jours)
Un groupe qui refuse de prendre parti quitte une reunion et ces hommes sont ensuite nommés ''khawaradjes''
Ce mouvement,semble t'il,préconise la justice sociale,l'égalité des croyants etc.......Deux éléments semble avoir orienté les berbères(ou amazighs)/
L'esprit égalitaire qui les anime est préconisé dans le kharidjisme.
La lassitude face à la tyrannie des gouvernants arabes,les injustices et humiliations commises à leur encontre et ils trouvent en cela un moyen de réagir contre ce pouvoir.

Les berbères se sont illustrés dans le domaine religieux,Saint Cyprien,Tertullien,Saint Augustin(évêque d'Hippone) étaient des érudits de la chrétienté.A côté des religions orthodoxes se sont développé des schismes ,des mouvements populaires berbères comme le Donnatisme au temps de la chrétienté,du kharijisme d'Afrique du Nord,par exemple.Ces mouvement étaient des oppositions aux religions officielles et étaient aussi animés de sentiments d'indépendance.

le Donatisme-
Après le refus des Numides de reconnaitre l'autorité de Cécilien évêque de Carthage qui s'était compromis avec le pouvoir de Rome lors des persécutions de chrétiens Donat fut nommé à la place de Cécilien.Il fut trés vite évincé de son poste par Rome et remplacé.A cause de cela,les Numides indignés se soulevèrent.Donat fonda le Donatisme au 4eme siecle(313/314) et s'opposa aux catholiques .Les persécutions que subirent les donatistes ont suscité de la colère chez les Amazighs Numides.Les paysans dépossédés,Circoncellions mécontents de la politique de Rome,les opprimés en tout genre rejoignirent le mouvement et la revolte gagna la Numidie.
Le Donatisme devint un mouvement d'indépendance dirigé contre l'église catholique et contre le pouvoir de Rome.
Le berbère catholique Saint Augustin combattit cette revolte durement ,il sollicita l'aide de Rome pour venir à bout du Donatisme porté par des Berbères dont il était issu.

Certaines infos proviennent du site/ les schismesberberes du donatisme au maraboutisme.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 23 Mar 2012 - 11:40 par Invité






Les Berbères(Maures)en Espagne et Gaules Franques

Espagne (Espagne=Iberie)
Bénéfiçiant de l'anarchie qui régnait dans le Royaume des Visigoths,(établis dans la Péninsule depuis 507)
les Musulmans débarquent en 711 à Algésiras(Gibraltar)prennent Cordoue et Tolède en novembre.Les places,occupées les unes apres les autres,les Visigoths sont repoussés vers le Nord,dans les montagnes des Asturies ou ils arriveront à conserver un petit royaume.
L'Espagne devient une province du grand Empire des califs de Damas.pour, en ,756,devenir un empire à part du nom de Cordoue.
Cependant,les musulmans,qui étaient principalement des berbères,n'arrivèrent jamais à etendre leur pouvoir sur tout le territoire Espagnol.

Les Gaules Franques
Le Maure Ab Zama prend Narbonne et la Septimanie 719/720(Languedoc),assiege Toulouse sans succès,le Duc d'Aquitaine,Eude venu en renfort,le Maure Zama est tué durant cette bataille.Les maures allèrent piller jusqu'en Rouergue,Albigeois,Quercy et Périgord toujours repoussés par le même Duc.Celui ci devait affronter deux problèmes,les Maures au sud,Charles Martel(le futur Martel) au Nord,celui ci voulait augmenter sa puissance au détriment du conte Eude qui,à cause de cela s'allia avec les Maures(environ 730).Ceux ci entrent en Vasconie(Navarre),la cité de Bordeaux est pillée et brûlée,des raids encore dans le Perigord,Saintonge,Angoumois et le secteur de Poitier.
Eude qui s'était un temps allié aux Maures,(celui ci les avait sans cesse combattus contrairement à Charle ),demanda l'aide de Charles,celui ci reunit une armée craignant pour son territoire,le bataille eu lieu en 732,gagnée durement par les Francs.Les Maures se replierent entrèrent en Septimanie et en Espagne,ils continuèrent leurs incursions dans les Gaules,qui se terminérent au 10eme Siecle.Entre temps la reconquète avait commencé en Espagne.

De 800 à 909-Les Aglhabides
C'est une dynastie d'Afrique du Nord qui a régné sur l'Ifriqyya(Tunisie),Algerie orientale,Tripolitaine occidentale).Cetta dynastie a maintenu l'autorité du califat de Bagdad sur ces riches provinces,peuplées,dans les régions montagneuses par des bérbères refractaires à l'islam,dans les cités et les plaines par des populations converties et des arabes.
C'est durant cette periodes qu'ont été bâtis les premiers grands edifices à l'architecture islamique de Tunisie.La mosquée de Kairouan,de Tunis,Sfax,Isousse,la fondation de Raqqada.
Ils se sont emparés de Malte et de la Sicile.
------------------------------------------------------------------------------------------

Les Fatimides-
C'est une dynastie chiite qui régna en Afrique du Nord de 909 à 1048,et en Egypte de 969 à 1171.Elle est originaire de 'Ifriqyya(Tunisie) se reclame d'un courant extrême du chiisme,l'Ismaelisme
En 909,aprés s'étre emparé de Raqqada(capitale Aghlabide sunnite) le mahdi ''Ubayd Allah qui pretend descendre de Fatima fille de Mohamet se proclame imam et calife de Tunisie.Installés dans leur nouvelle capitale al-Mahdiyya,les califes fatimides mênent une politique exterieure belliqueuse,freinée cependant(milieu du 10eme siecle) par les'' Omeyades ou Umayyades''une dynastie de califes arabes installés en Syrie
943/947-Les Fatimides mette fin au soulèvement des Kharidjites sunnites.Ils s'emparent de la Sicile en 948 et transfèrent leur capitale à Kairouan.
969-ils s'emparent de l'Egypte s' y créent une nouvelle capitale al-Qahira(le Caire),la dynastie y connaitra son apogée.(forte administration et economie florissante,richesses artistiques et culturelles,construction de la mosquée du Caire,d'une université etc...)
Si les fatimides musulmans chiites on developpé une politique de tolerance religieuse,le 6eme calife mena une politique de persecution des juifs et des chrétiens, la destruction du saint -sepulcre de Jerusalem date de cette epoque.
Le Declin:
1048-Les Zirides de Tunisie s'émancipent de leur suzeraineté.
1070-La Syrie et Jerusalem sont prises par les Seldjoukides(dynastie Turque)
1072-Les Normands s'emparent de Palerme(Sicile)
Au début du siecle suvant apparait au sein de la dynastie plusieurs schismes,la secte des Assassins,scissions diverses.
1171-Prise du pouvoir par le Syrien Saladin qui devient sultan d'Egypte apres avoir chassé le dernier calife.
----------------------------------------------------------------------------------------

Les Zirides
Dynastie d'Afrique du Nord,alliée des Fatimides.Elle y régna sur l'Afriqiya de 973 à 1160.
Son fondateur fut un nomade originaire d'Algerie Yusuf Bulukkin ibn Ziri.Son fils fut nommé par les Fatimides gouverneur du Maghreb oriental apres leur depart pour le Caire.Celui ci fit fortifier Alger,Médéa,Miliana,il engagea des luttes contre les adversaires des Fatimides,les Zénétes ,alliés des Omeyades.
980-Il s'empare de Fès et du Maroc.
Sa descendance ne put empêcher un oncle de faire allégence à Bagdad,rejetant l'autorité du Caire,celui ci fondit la dynastie des Hammadides(1014)
Apres une seconde allégence du fils de celui ci en 1048 les Fatimides firent dévaster leur royaume.
Les Zenètes-Groupe de populations berères principalement des nomades,ils auraient crée un etat musulman dont la capitale était Sijilmassa dans le Tafilalet(sud est marocain)
Les Omeyades-Dynastie de califes arabes(sunnites) qui régnèrent à Damas de 661 à 750;en 750 ils sont massacrés par les Abassides,ceux ci installent leur capitale à Bagdad.Un membre des Omeyades ,rechappé du massacre va s'installer en Espagne,il prend le titre d'emir apres s'étre imposé au cour d'une bataille,rompant ainsi l'unité du monde musulman.A sa mort il aura fondé une dynastie et transformé l'Espagne en un etat indépendant.La seconde dynastie ,756/1031,avait pour capitale Cordoue.
---------------------------------------------------
Les Hilaliens-ils étaient membres d'une tribu venue d'Arabie qui émigrèrent vers l'Afrique du nord au debut du 11eme siecle.Ils s'installèrent d'abord en Egypte,Royaume des Fatimides.Suite à un different avec ses vasseaux Zirides,le calife du Caire apres avoir confié des terres à conquerir au Maghreb et en Tunisie aux Hilaliens,ceux ci se repandent dans toute la Tunisie d'abord,puis dans les royaumes voisins qu'ils pillent.Ce n'est qu'en 1152 qu'ils sont arrêtes,lors de la bataille de Setif par les Almohades de Abd el Moumin,pus envoyés en Espagne.

--------------------------------------------------------------------------------------

Les Almorravides
Dynastie berbère et musulmane qui règne sur l'Afrique du Nord au 11eme et 12eme siecles.En 1048 un couvent fortifié est fondé pour y préparer des guerriers au jiad,y vivant dans le respect des principes du sunnisme.Ils entreprennent la conquête du Ghana jusqu'en 1076 et du Maroc.
Leur chef,Yusuf ibn Tachfine,fondateur de Marrakech réalisa de 1063 à 1082 l'unification du Maroc et de l'ouest de l'Algerie.
En 1086 il est appelé en Espagne par les princes musulmans de principautés indépendantes,il bat,la même année l'armée de AlphonseVI d'Espagne qui avait enlevé Tolède aux musulmans.En quatre ans,de 1090 à 1094 il retablit l'unité de l'Espagne musulmane.
Les souverains Almoravides,devenus princes musulmans on toujours reconnu le califat Abbasside.
C'est à partir de 1121 que leur puissance fut mise en cause par le soulèvement,au Maroc,des Almohade

Les Abbassides-Dynastie de califes arabes qui qui régna de 750 à 1258 sur un empire musulman dont la capitale était Bagdad(Irak)
------------------------------------------------------------------------------------------

Les Almohades
Cette dynastie,berbère et musulmane domine l'Afrique du Nord et l'Espagne aux 12eme et 13eme siecles.Son fondateur,formé en Orient et influencé par le chiisme prêche le retour aux sources religieuses de l'Islam.Aprés sa mort en 1130 un disciple Abd al Mumin lance le jiad contre le Maghreb Almoravide.Tlemcen,Fès,Marrakech sont prises ,la dynastie régnante écrasée en 1147.Les Almohades s'emparent du royaume de Bougie ,écrasent les arabes venus d'Egypte un siecle plus tôt,(tribue des Banu Hilal)
Les Almohades finissent par étre à la tête d'un empire s'étendant sur toute l'Afrique du Nord jusqu'à la Tripolitaine,l'Espagne meridionale,Cordoue est prise en 1148,Grenade en 1154.
Abdal-Mumin se proclame alors calife en rejetant la surezaineté des Abassides.Son fils,à sa mort achève la conquête de l'Espagne musulmane.

La puissance de la dynastie va décliner.
1212-Ils sont battus à la bataille de Las Navas de Tolosa devant les armées chretiennes de Castille,d'Aragon,de Navarre.Les chrétiens espagnols conduts par SancheVII de Navarre,PierreII d'Aragon,Alphonse VIII de Castille, battent les musulmans en Andalousie,pres de 60.000 soldats musulmans y trouvent la mort.Cette victoire a marqué une grande progression dans la reconquête de l'Espagne.
1236-Cordoue,ville symbole de l'Islam se rend.
Des dissentions au sein des dirigeant s'aggravent,des provinces de l'empire proclament leur indépendance.Les successeurs du mahdi gouttent au luxe de l'Andalousie.
La décomposition rapide de leur empire entraine le fractionnement de l'actuelle Algerie en royaumes rivaux,tels Tlemcen et Bougie.
La rigueur des Almohades a été à l'origine de persécutions contre les Juifs,qui doivent se convertit de force.
------------------------------------------------------------------------------------------
Les Hafsides
Dynastie Maghrébine 1228/1574.
Au debut du 13eme siècle,les Almohades du Maroc qui dominaient le Maghreb déléguaient une part de leur pouvoir à des gouverneurs,celui de l'Afriqiyya(Tunisie d'aujoudd'hui,Algérie orientale,Tripolitaine)de 1207 à 1221 était Abou Mohammed b. Abi Hafs ,son successeur et petit fls est éliminé par Abou Zakariyya Yahya ;Les conséquence de la bataille de Navas de Tolosa furent que ce nouveau gouverneur de Tunisie, mit en place la dynaste des Hafsides et fait de Tunis sa capitale,la region,devenue autonome portera desormais ce nom.
Son successeur prit le titre d'émir des croyants,fit de Tunis un port prospère,les Hafsides entretinrent des relations avec les chrétiens,même apres avoir
.subi leurs attaques(1270 Saint Louis,1390 français et génois)
La dynastie dû subir les incursions des espagnols qui voulaient rétablir la chrétienté en Afrique du Nord.Elle subit aussi des divisions internes.Elle fut divisée en deux(état de Tunis et de Bougie) en trois (etats de Tunis,Bougie,Constantine)finalement réunifiée(1390/1394)Durant le rêgne de Abou Abd Allah Mohammed(1494/1526)
Son fils et successeur est vaincu et chassé de Tunis(1534) par le corsaire turc Khayr al-din(Baberousse)qui avait déja pris Alger,d'autres turcs occupaient Djerba.Réinstallé par les espagnols en 1535 il doit lutter contre la tribu des Chabbiyas,puissante en Tunisie centrale,appuyée par les turcs dont la garnison se trouve à Kairouen etc etc.............................................1574-Fin de la dynastie Hafside ,la Tunisie est devenue province de l'empire Ottoman.
----------------------------------------------------------------------------------------------
La fin de l'empire Amohade entrainant le fractionnement de l'Algerie actuelle,les espagnols en profitent au début du 16eme siecle pour prendre pieds dans les ports de Mers el-Kebir,Oran,LePenon(enface d'Alger)Le roi d'Alger appelle à son secour les corsaires turcs(freres Barberousse)ceux ci,d'origine albanaise(musulmans)s'installent à Alger,évincent le roi quatre ans plus tard et se place sous la protection du sultan turc d'Istamboul.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 23 Mar 2012 - 11:46 par Invité






Les Ottomans(encore un peu d'explications)

Les mongols chassent les tribus turkmènes de la branche des Oghouz,ceux ci s'installent en Anatolie Occidentale sous le contrôle de la dynastie des Seldjoukides.
Les Oghouzs en 1260 reçoivent un territoire ,la région de Seuyut, c'est de ce petit territoire que va naître l'état Ottoman.

1326/1360-
Un début d'administration va être créé,ainsi qu'une monnaie,la construction de mosquées et d'écoles coraniques.son armée va devenir importante,attirant,grâce à leurs succès des membres de confréries religieuses prétes à combattre pour l'islam.
Ce sont les Ottomans qui sont à l'origine du corps militaire des Janissaires,mercenaires qui étaient des enfants de chrétiens enlevés aux divers endroits de l'empire qu'ils élèvent dans la religion musulmane,formant des éléments qui vont constituer des troupes de choc pour l'armée ottomane.
Ils mènent des raids victorieux en Macedoine,Bulgarie,Serbie,(bataille de Kosovo en 1389) il y mettent en place leur administration placée sous l'autorité d'un haut dignitaire(grand vizir)la gestion des provinces est assurée par l'attribution de tenues à des militaires qui garantissent la levée des impôts.

1389/1402-
Regne de Bayezid.en 1396 à Nicopolis les croisés sont écrasés par les ottomans qui avancent dans les Balkans,s'implantent en Albanie et occupent la Morée(région Peloponaise de Grèce) en 1397.
Un affrontement à Ankara en juillet 1402 avec les Mongols qui avancent vers l'Anatolie,Bayezid est vaincu et fait prisonnier,l'état ottoman est alors soumis à des querelles de pouvoir.
1412-L'ordre est rétabli par Mehmed 1er, l'expansion est relancée,qui amène une riposte des croisés qui,apres avoir massacré des milliers de prisonniers ottomans,(ce que ceux ci avaien fait à Nicopolis avec les croisés), et détruit des églises schismatiques s'inclinent à Varma.(11/1444)

1453-Mehmed II s'offre pour capitale la ville prestigieuse de Constantinople.L"état ottoman,devenu empire étend sa domination sur le Péloponnèse,l'Albanie,Bosnie,Moldavie,à l'est l'Anatolie(1474)en Mer Noire le Khanat de Crimée.

1481/1512-Règne de Bayezid II ,ce règne voit la construction de nouveaux bateaux et le recrutement de corsaires expérimentés,Bayézid se dote d'une force navale qui s'opposera avec succès aux Vénitiens en leur prenant Coron,Lépente,Modon et Durazzo.Cette force navale va aussi s'opposer aux espagnols,portugais et italiens en Méditerrannée.
Face à l'état Mamelouk d'Egypte,les ottomans se resigneront à conclure une paix en 1491,même chose avec les Hongrois en 1503;

Et nous revenons à nos pirates et corsaires en Afrique du Nord.
1516/1517-Les ottomans prennent la Syrie,la Palestine et l'Egypte,après avoir reçu l'allégence du shérif de la Mecque Selim 1er devient le chef politique et religieux de l'Islam.

Son fils ,Soliman 2 a été le plus grand des sultans ottomans,il a placé sous sa domination la quasi totalité des pays arabes;des pays comme l'Arabie,l'Irak,l'Afrique du nord sauf le Maroc reconnaissent sa suzeraineté.
Il prend aux chrétiens Belgrade,Rhode,une part importante de la Hongrie,la Transylvanie,il combat les troupes de Charles Quint en Europe centrale,en Mediterranée et en Afrique du Nord,il assiège Viennes.
Sa flotte qui comprend de nombreux corsaires s'impose en Méditerranée,c'est grace à ces Corsaires qu'il intégrera les pays dits'' barbaresques ''(Algérie,Tunisie,Tripolitaine)

La Tunisie était sur le point de succomber aux attaques espagnoles,un des frères Barerousse,Orudj entre au service du souverain Hafside de Tunis,qui lui ouvre le port de la Goulette et l'ile de Djerba.Orudj arrête le corsaire espagnol Pedro de Navarros qui avait pris Oran,Bougie,Tripoli ensuite,appelé par les algérois enlève Alger aux espagnols leur laissant le fort de Penon.En 1515 il se proclame sultan.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le Penon-aprés la prise de Bougie(Bejaïa)par les espagnols Alger devint tributaire de l'Espagne catholique et lui livre un des ilots qui barrent le port pour échapper à la destruction;Une forteresse y sera construite les habitants de la ville y oeuvrèrent,El-Djazaïr est contraint de signer un traité en1511 reconnaissait l'autonomie du Penon,il s'en suivra une perte d'autonomie de la ville au profit des espagnols.
Pour échapper au traité qui obligeait Alger à payer un tribu annuel,Salem Ettuemi fit appel au corsaire ottoman Arudj ou Arroudj(Barberousse). .Exepté les deux tours,l'edifice fut rasé quelques années plus tard par les canons de de Khayr-al-din(Barberousse 2) successeur et frere de Orudj ,Des chretiens furent utilisés pour combler le canal entre l'ile et la terre ferme pour y realiser un môle.
En 1541 une tour qui abrite l'actuel phare fut construite sur les ruines du Penon.---(info casbah-algérie.blogspot.com)
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Khayr-al-din se place sous l'autorite du sultan de Constantinople,il est nommé gouverneur de province,reçoit des renforts en hommes et canons.L'Afriqiya(algerie) devient territoire ottoman.
La guerre continue entre Hasbourg(espagnols) et les ottomans pour la possession de l'Afrique du Nord. Barberousse2 s'empare de Tunis en 1534 mais doit tres vite laisser le terrain à l'armada de Charles Quin.
Tunis sera définitivement reprise et en 1574 la Tunisie devient province ottomane.

En 1581 Philippe II d'Espagne signe un traité avec les ottomans,qui leur laisse ses possessions africaines,mis à part Oran,Melilla,Mers el-Kebir,et reconnait comme possessions Ottomanes les régences d'Alger et de Tunis,la Tripolitaine et Cyrénaïque.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le region Ouest(Maroc)
Le Maroc n'a pas éte conquis par les Ottomans.A cette époque la dynastie des Saadiens y régnait.(Ceux ci ont des origines arabes)
Après avoir succédé aux Wattasides,l'empire du Maghreb et de l'Espagne musulmane n'existe plus.Les portugais se sont emparé de Ceuta et de Tanger,les iberes ont installé sur le territoire des comptoirs maritimes dans des zones d'influence qui ont sucité des réactions nationales et religieuses chez les saadiens.Après quelques reconquettes ceux ci établissent leur capitale à Marrakech.
Ils entrent en guerre sainte contre le Portugal,reprennent Agadir en 1541 et s'allient aux espagnoles pour parer la menace ottomane.
1578-Bataille de Ksar el kebir,Sebastien 1er roi du Portugal allié à un ancien souverain du Maroc se fait battre par l'armée du sultan saadien Abd al-Malik.Cette bataille qui porte le nom de ''bataille des trois rois''causera l'annexion par l'Espagne du Portugal.
Ahmed al Mansour successeur de al Malik porte sa dynastie à son apogée ,entreprend une expédition contre l'empire africain du Songhaï(1591)enrichissant ainsi sa capitale de l'or du Soudan.......(rien à voir avec le Soudan actuel,il s'agit d'un espace entre le sud Maroc et Tombouctou et Gao)

L'empire songhaï faisait déja commerce avec l'Afrique du nord de sel,d'or,ambre gris,gomme arabique,d'esclaves,de produits agricoles.Le commerce d'esclaves vers le Maroc y était déja florissant.

Un détour sur l'esclavage
Pratiqué d'ailleur bien avant que les musulmans n'existent et auquel ils n'ont pas manqué de participer.

Durant leurs conquêtes et multiples prises de guerre,les musulmans n'ont fait que prolonger l'esclavage.Ils ont aussi inauguré la terrible traite négrière qui a saigné l'Afrique jusqu'au 19eme siecle.
Le coran comme les textes bibliques entérine l'existance de l'esclavage,la charia considére qu'en pays d'islam,seuls sont esclaves les enfants d'esclaves et les prisonniers de guerre.Elle permet ainsi la mise en esclavage de tout individu provenant d'un pays non musulman(.Même si un esclave s'est converti il n'est pas affranchi pour autant).Donc,comme ils ne peuvent asservir les populations des pays qui se sont soumis à leur loi les musulmans doivent aller chercher des esclaves dans d'autres pays,que ceux ci soient en voie d'islamisation ou non.Il ne faut pas oublier les nombreuses transgressions qui ont envoyé des musulmans,principalement des noirs récemment convertis rejoindre le rang des esclaves,ou les dits''mauvais musulmans tels que les espagnols''

Durant les premiers temps de l'islam Bagdad se procure des esclaves blancs auprès des tribus slaves(le mot slave a donné celui d'esclave,ces peuples au moyen âge ne sont,ni organisés,ni christianisés,c'est chez eux que les peuples tels les Francs se sont ravitaillés en esclaves ainsi que les byzantins,à cette époque il était difficile à un chrétien de posseder un autre chrétien comme esclave,selon le dogme chrétien,tous les hommes sont libres et égaux dans l'eglise.),les marchands vévitiens ne manquaient pas ,de leur côté, pour faire commerce de ces prisonniers .Vers la fin du moyen âge,la christianisation s'étant étendue aux pays de l'est,les musulmans se trouvent devant la nécessité d'utiliser les pirates qui écument la Méditerranée et effectuent des razzias dans les villages côtiers européens.Il y aurait eu,en 1350 à Alger,plus de 20.000 esclaves français.
Le trafic des esclaves avec le monde arabo-musulman a fait partie des richesses des républiques maritimes italiennes telles que Amalfi,Pise,Gêne,Venise.
Ces trafics ont donc contribué entre-autre,par les rapts d'enfants esclaves,à alimenter les ''Mamelouks''(soldats esclaves appartenant à une milice qui joua un rôle considérable dans l'histoire de l'Egypte)et les Janissaires,(soldats de metier et garde prétorienne des sultans ottomans.)

Parmi les sources d'approvisionnement en esclaves blancs.
-les états de l'Europe centrale et est (païens faits prisonniers par les franc byzantins etc...)
-les incessantes guerres contre les byzantins
-approvisionnement provenant des interventions des croisés
----------------------------------------de la conquête de l'Espagne et des territoires francs
-les attaques contre les navires chrétiens d'Europe et raids sur les côtes de celle ci par les pirates et corsaires barbaresques et ottomans,raids qui dureront jusqu'au début du 19eme siècle.
-circassiens du Caucase
-grands marchés des ports de la mer noire.

L'esclavage noir en terre musulmane(terre d'islam)
La traite a commencé après la mort de Mahomet,lorsqu'un dignitaire arabe imposa aux chrétiens de Nubie(vallée supérieure du Nil)de lui livrer 360 esclaves par ans.
Le trafic qui a pris de l'ampleur a d'abord suivi les routes transsahariennes,des caravanes faisaient des échanges commerciaux et en ramenaient entre-autre des esclaves,ces caravanes regagnaient le Maroc,qui a servi longtemps de plaque tournante au trafic en direction du Maghreb
Le 19eme siècle connaitra la traite maritime à partir de Zanzibar vers le golf persique et la mer rouge.

Information provenant du livre ''l'esclavage en terre d'Islam''fayard 2007)de Malek Chebel.
Celui ci parle de 5 routes principales.
-le long des côtes de Zanzibar vers Djibouti via les marchers d'Egypte et de Mésopotamie,avec des ramifications vers la Jordanie,Palestine,Syrie Anatolie.
-la seconde exploitait l'arrière pays Lybien(Tchad,le Fezzan)et les ports en façade méditerranéenne via la Sicile,Venise,les ports de la côte adriatique et la Méditerranée orientale.
-la troisième prenait appui sur les côtes de l'Afrique médiane(le bassin du Soudan occidental,le Mali et le Niger.La marchandise humaine,stockée à Tombouctou empruntait la route du sel et de l'or pour remonter vers le royaume du Maroc(plaque tournante)
-la quatrième reliait la Turquie ottomane (Istambul principalement) aux pays fournisseurs d'esclaves blancs,roums ou slaves(Balkans,Caucase,les pays qui bordent l'Anatolie,Hongie,Russie,Pologne-c'est une route à la fois terrestre et maritime)
-la cinquième uniquement maritime,la Méditerranée.Entre le 15eme et le 17eme siècle les pirates qui infestaient cette région firent de la Méditerranée la mer la plus dangereuse du monde,Ex Barberousse dont la flotte stationnait à Alger.




Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 23 Mar 2012 - 11:54 par Invité

.Debut 15eme,l'incertitude politique(éclatements en fédérations de tribus , principautés, ports devenus autonomes) et les guerres inter dynastyques favorisent l'implantation des portugais et espagnols au Maghreb,ils y créent des bases,(Ceuta, Tanger 1415-1471)Libérés des musulmans nourris d'un sentiment de revanche,ils s'emparent de plusieurs ports maghrébins,Mers el Kébir,Agadir,Oran,Béjaïa et le Penon)

Le corsaire ottoman a Alger,Kheir Eddine(Barberousse 2)y est nommé gouverneur de province,restaure l'ordre politique et religieux,combat les révoltes,il s'empare de plusieurs ports algeriens dont Bouna en 1522.Un embryon d'état éloigné du pouvoir central est mis en place,''la Regence d'Alger''
Les conquérants s'occupent d'abord des villes,ce n'est que vers 1550 qu'ils s'intéressent à l'arrière pays,un centre militaire et administratif est installé à Tlemcen,une garnison à Biskra,1552/56,suivie d'une avancée dans le Sahara sur Touggourt et Ouargla.

A partir du 17eme siècle,la ''Régence d'Alger''est confiée à un Dey(resident),celui ci nomme un Bey à la direction de chaque province,l'Oranie,le Constantinoisq,le Titteri.A l'interieur des terres les autorités prélèvent l'impôt et réprime les révoltes des tribus Kabyles et Arabes.
Jusqu'en 1825,des expeditions militaires ont été engagées contre'' la régence'' par les pays européens ,des bombardements effectués,qui n'empêchèrent pas,cependant les pirates et corsaires turcs de continuer leurs actions.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Trois ports maritimes étaient alors en pleine expansion en Algrie.

Alger-cette ville est à l'origine un port Phénicien,qui devient possession romaine,occupée par les Vandales elle passe sous contrôle byzantin,ceux ci en sont chassés par les arabes vers 650.Le ville actuelle aurait été fondée par les berbères,aux alentours de 930,en 1516 elle devient possession des corsaires barbaresques,
En 1541 Charles-Quint assiège la ville sans succès.
En 1683 et 1684 elle est bombardée par les français en représailles des raids barbaresques.
En 1816 elle est bombardée par les anglais.
Alger restera un port de pirates jusqu'à l'expédition française de 1830,qui sera à l'origine de la prise de la ville en juillet.

Bejaïa-(nord est algérien)ancien comptoir Carthaginois,devient une base militaire romaine,occupée ensuite et fortifiée par les Vandales,elle devient en1062 la capitale d'une dynastie berbère,devient un port important,subit une occupation espagnole en 1509,ensuite passe sous contrôle ottoman en 1555.La ville perd alors de son importance pour se transformer en ruines,c'est apres sa prise en 1833 par les français que port et ville retrouvent une prosperité.

Annaba-(nord est algerien)ancienne Bône,ancienne Hippone,à l'origine comptoir phénicien,sous Cathâge Hippone devient royaume Numide,ensuite annexée par les romains,détruite par les Vandales,réoccupée par les Byzantins,enfin par les musulmans au 7eme siécle.Abandonnée au début du 11eme siècle la nouvelle ville est reconstruite à l'écart et prend le nom de Bouna .Elle est fortifiée au 11eme siecle ,devient un poste de défense(frontiere maritime et terrestre),
En 1522 la ville est prise par les corsaires ottomans qui vont alors utiliser le port pour écumer la Méditerranée et piller les côtes Latines
En 1535 prise de la ville par les espagnols qui occupent la citadelle d'Annaba,qu'ils devront abandonner aux corsaires turcs en 1540.
C'est en represaille aux attaques d'un corsaire turc que sera menée,en 1607 une expédition Franco-Italienne(Toscane) qui occupera Bouna.

Bône est prise le 28 mars 1832 par les capitaines d'Armandy,Yusuf et 30 marins de la goélette ''la Béarnaise''d'aprés le lien suivant.ICI


.

14eme siècle,épidémie de Peste.(pour changer un peu)

Ses recherches menées tentent à démontrer que cette épidémie aurait démarré en Chine,vers 1330;entre 1330 et 1393)Celle ci aurait progréssé par les voies commerciales traditionnelles entre l'Orient et l'Occident accompagnant les déplacements humains,frappant des cîtés au passage elle arrive sur les rives de la mer Noire.

Là,une colonie génoise dans la ville de Caffa(ville de Crimée en Ukraine) est assiégée par les mongols vers 1345/1346.L'armée mongole,affaiblie par l'épidémie de peste aurait projeté des cadavres de pestiférés au dessus de l'enceinte de la ville.Ce fait n'est pas avéré,néanmoins une épidémie a bien éclaté dans la population de cette ville.(Caffa est le nom donné à celle ci par les génois,elle s'appelait auparavant Théodosie)

Quelques galères quittent alors le port en emportant avec elles le fléau.Celui ci,transféré dans un comptoir proche de Constantinople y culminera durant deux mois faisant énormément de morts,de Constantinople la maladie s'étend sur les côtes de la mer Noire,en Grèce,Crète,Chypre,les iles de la mer Egée,Alexandrie ou la peste se diffuse en Egypte,Palestine,Liban,Syrie,chaque lieu touché devient un foyer de propagation

Vers la fin de l'année 1347 les galères accostent en Sicile,d'ou l'épidémie gagne la Péninsule,elles atteignent Marseille en novembre 1347 ou elle s'étend très rapidement,une rue ou tous les habitants meurent en quelques semaine prendra le nom de ''rue rifle rafle''La maladie est véhiculée en Espagne,la Provence et la Corse sont atteintes,elle apparait en Avignon en mars 1348.Narbonne,Carcassonne,Toulouse sont touchées,Rome et Florence ravagées,
Toulouse,Agen,Bordeaux,Lyon,la Bourgogne,la Normandie,la Suisse aussi,la peste progresse vers l'est.L'Allemagne,les Pays- Bas,au nord elle franchit la Manche,frappe l'Angleterre,l'Irlande,l'Ecosse.En 1350 elle est en Scandinavie,en 1353 en Russie ou elle frappe Moscou et s'étend vers le sud.

Si dans différents pays des régions ont été épargnées,celles ci seront frappées par une seconde vague de peste entre 1360 et 1363 et plus tard lors des nombreuses réapparitions de la maladie.
La peste laisse derrière elle un monde désemparé et diminué.

J'aurais dû placer cela plus haut dans le sujet.L'Afrique du Nord n'a pas été épargnée.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 23 Mar 2012 - 13:29 par Invité

Prise d'Alger 1830

Le territoire de l'Algérie d'alors est sous la suzeraineté d'un sultan turc d'Istamboul(la régence d'Alger).Hors des villes les chefs locaux,berbères et arabes conservent leur autonomie en payant tribu,cet impôt payé aux représentants du sultan n'est pas apprécié et provoque des révoltes.

L'expédition d'Alger avait d'abord un enjeu économique,la maitrise du commerce en Méditerranée,donc s'attaquer aux repaires des pirates et aux villes qui en tiraient profit,et aussi redorer le blason d'un gouvernement devenu impopulaire.Confronté à la fronde des députés le roi Charles X a besoin de restaurer son image.
La flotte comportait 103 navires de guerre et 572 bâtiments sur lesquelles embarquèrent 37000 hommes,l'état major était dirigé par le général Desprez.Les puissances européennes avaient donné leur aval à cette expédition qui allait les débarrasser des corsaires barbaresques.La flotte quitte Toulon le 25 mai.

Le 14/6/1830-le débarquement s'effectue sur la presqu'ile de Sidi-Ferruch,une bande de sable dominée par la tour de Torre-Chica,sous des tirs de canon des turques et ce n'est que le lendemain matin que des arabes arrivèrent de partout.
De la presqu'ile à Alger il y avait 25 km,avec entre les deux le plateau de Staouëli défendu par les troupes du Dey .La milice turque avait été renforcée par des troupes fournies par les beys chefs de provinces de Constantine et d'Oran et des tribus Kabyles.En tout environ 50.000 hommes.

Les français avaient renforcé leur position et du camp retranché repoussèrent alors les premiers assauts.
Le 19 juin ce fut l'attaque générale,Bourmont(ministre de la guerre et responsable de l'opération)) semblait dépassé,le général Berthezène pour dégager ses propres hommes prend d'assaut le camps de Staouëli, au prix d'une lutte sans merci.Le combat fit 57 morts,473 blessés dans le camp des français.Le plateau de Staouëli était pris.
La route d'Alger ne fut prise que quelques jours plus tard,dans l'attente du débarquement du matériel de siége,piéces d'artillerie.Entre temps,le dey qui avait regroupé ses troupes lançait plusieurs attaques,du 24 au 28;attaques qui firent des pertes sérieuses.
Le 29 les français avancent vers Alger,une forteresse, à un peu plus d'un km de la Kasbah fut le dernier obstacle,celle ci était tenue par une garnison composée de turques et d'arabes,2000 hommes environ.Le 4 juillet après un bombardement de cinq heures Bourmon fit donner l'assaut,les turques préférèrent faire sauter la place,dés lors,Alger ne pouvait plus opposer de résistance.

Le 5 juillet le dey d'Alger capitule,l'opération a coûté au corp expéditionnaire 415 tués et 2160 blessés.Sous le couvert de cette expédition punitive,l'évènement va se transformer en guerre de colonisation. Il semble que ,du trésor d'Alger,estimé à 100 millions de francs,moins de la moitié soit parvenue dans les caisses de l'état,une bonne partie ayant atterrie dans la caisse de Louis Philippe1er qui venait de succéder à CharlesX



Quelles sont les origines de la décision de la prise d'Alger(petit retour en arrière)

Le but principal était de supprimer les agissements des pirates barbaresques qui,comme à Tunis payaient tribu à la régence.Les pays d'Europe y compris les états unis subissaient les actes de piraterie.

En 1797-le directoire français commande du blé à la régence par l'intermédiaire de deux juifs(Bacri et Bushnac) qui détenaient le monopole de ce commerce et qui le revendent au triple du prix avec des intéréts usuraires de 24 millions de francs.La livraison est restée impayée,cela déclenchera en 1827 l'incident qui va aboutir à la prise d'Alger.

Quelques dates.
1805-les américain établissent le blocus du port d'Alger
1807-suppression par la régence les concessions de La Calle au profit des anglais.

1815-un enfant français âgé de 6 ans,Guiseppe Vantini,est capturé par les pirates barbaresques et vendu au bey de Tunis.En 1830,ll semble que, aprés avoir séduit une princesse,celui ci ait dû s'évader sur un navire français et a rejoint l'armée française en Bérbérie(Algérie)Il y deviendra un célèbre colonel de spahis sous le nom de Yusuf.

1816-en mai-les barbaresques massacrent 200 corailleurs anglais réfugiés dans l'église de Bône et séquestrent leur consul.
-en aout-Alger est bombardé par une escadre anglo-hollandaise.
-en septembre-deux responsable militaires ,un contre amiral français et un commodore anglais,mandatés par leur pays demandent au dey de renoncer à la piraterie(appelée course),celui ci refuse.

1818-famine et épidémie de peste à Alger.le dey en meurt et est remplacé par ''Hussein ibn el Hussein''
1819-Hussein qui est le créancier de Bacri et Busnac s'accorde à réduire la dette du blé à 7 millions de francs.il en recevra 4 en 1820;

1825-perquisition de la maison du consul de France à Bône sous le prétexte qu'il fournit des armes aux Kabyles qui sont toujours insoumis dans leurs montagnes.

1827-cette année après un différent concernant la dette du blé restante,trois millions de francs,le dey aurait donné un coup d'éventail au consul de France,événement qui ,raporté en France aurait déclenché le blocus des ports algériens en juin.C'était la guerre.

1829-tentative de paix de la part de la France qui envoie des émissaires à Alger,en août,le navire de l'amiral de la Bretonnière avec le pavillon des parlementaires est accueilli à coup de canons à Alger.La suite,nous la connaissons.

La prise de Constantine était un succès,le gouvernement français,se trouva devant une nouvelle situation et,bien que en désaccord avec toute politique de conquête il estima nécessaire de conserver Constantine.Un responsable supérieur de la province fut nommé,qui avait la charge le commandement des troupes et l'administration.Chaque khalifalik de la province fut administré par un khalifa indigène,l'ensemble fut accompagné d'une extension de l'occupation ,prise de Stora,fondation de Philippeville,installation de troupes à Mila,Setif,Djidielli.En sept ans la domination turque fut liquidée,et un système d'administration commença de naître.
Contrepartie,ces extensions françaises dans le secteur de Constantine allaient amener un jour ou l'autre la reprise des hostilités.

Juillet 1837-de son coté Abd el-Kader avait déja repris les hostilités contre toutes les confédérations et tribus qui lui étaient hostiles imposant à ceux ci un lourd tribu de guerre.il reprit possession de Tlemcen.
En 1839-alors que l'émir régnait sur les deux tiers de l'Algerie,les français étaient enfermés dans Oran,Alger,une partie du beylk de Constantine sans pouvoir,conformément aux termes du traité de la Tafna,avoir le droit de communiquer par terre entre leurs possessions.

L"emir organisa ses provinces,les divisa en khalifat,Tlemcen,Mascara,Miliana,Médéa,le Hamza,la Medjana,le Sahara occidental et oriental,son trésor alimenté par les impots(sur les troupeaux et céréales principalement) .Il soigna son organisation militaire,créa une armée de 8000 fantassins,2000 cavaliers,250 artilleurs pour ses 20 pièces de campagne,cette armée complétée par les guerriers des tribus.Il fit installer des points de ravitaillement grâce auxquels il pouvait intervenir dans des attaques de harcellement et éviter les batailles rangées.

Les ennuis ne tardèrent pas,l'émir voulut remplacer son consul à Alger,ce qui lui fut refusé,des problèmes de délimitation de territoire,,un projet de traité additionnel fut créé,refusé par l"emir,accepté par le gouvernement français parce que signé par le représentant de l'émir(celui que celui ci voulait remplacer)

Est ce que le maréchal Valée voulut montrer sa puissance??? il quitta Mila le 18 octobre avec 4000 hommes,accompagné du duc d'Orléans,s'avança hors territoire français en payant un droit de passage aux tribus,et rentre à Alger le 2 novembre.
Abd el-Kader trouvant dans cette expédition une violation de traité déclare la guerre sainte.

Le 20- la Mitidja est envahie et ravagée par les troupes de l'emir;négligeant l'ordre d'évacuation vers les postes français,des colons résistèrent aux cavaliers et volontaires recrutés et se firent massacrer.
le 21,158 français sont tués au camp de l'oued el Alleug.
Les 20000 hommes disséminés dans des postes et garnisons dans la province d'Alger subirent des attaque la plupart durent être évacués,les garnisons restantes devant être ravitaillées par des unités mobilles.

Dans la region d'Oran,Mazagran,Arzeu furent attaqués,des razzias effectuées ,le 2/2/1840 c'est l'attaque contre la redoute de Mazagran,défendue par le capitaine Leliévre et 123 hommes du 1er bataillon d'infanterie légère d'Afrique.Ce fait d'armes dura cinq jours,l'ennemi du se retirer aprés avoir perdu entre 500 et 600 morts et cent chevaux tués.

Des renforts arrivés en mars 1840 ,Valée reprit les villes de Médéa ,Miliana, Cherchell ,leur ravitaillement amena de nouveaux combats,en février 1841 il est remplacé par Bugeaud qui est nommé Gouverneur Général de l'Algerié.C'est la fin de la première colonisation.



1830-début de la conquête de l'Algérie-Louis-Philippe est devenu le roi des français,Bourmont qui est pour les Bourbons doit quitter son poste,il est remplacé par le général Clauzel.Celui ci a pour instruction de s'en tenir à une occupation restreinte,car,côté France,les avis divergent,les uns souhaitent quitter l'Algérie,les autres considèrent cela comme une trahison.C'est l'occupation de Medéa(ville située à 80km au sud ouest d'Alger)
Celle ci ne réussira pas.
Les successeurs de Clauzel vont se limiter à la defense d'Alger et de ses environs,à l'occupation d'Oran,Bône,Bougie,Mostaganem.
1831-prise de Oran
1831 voit l'arrivée des premiers colons,en général des français fortunés qui achètent des propriétés qui appartenaient aux turcs de la Mitidja.(plaine de 1400 km2 située au sud d'Alger)Mis à part les terres placées prés des zones urbaines ils seront obligés d'abandonner leurs biens aprés la rupture du traité de la Tafna par Abd el-Kader.

1832-prise de Bône par les captaines d'Armandy et Yusuf.La mise en coupe réglée de la region par Yusuf entraine un refus de tout compromis avec la France de la part du bey de Constantine.(voir plus haut)

Tlemcen -printemps 1832- le gal Boyer qui commande Oran lance une offensive sans résultat sur Tlemcen,place forte d'Abd el-Kader,celui ci ,en retour ravage la province d'Oran,menace la ville.
Avril 1833 -le gal Desmichels fait une sortie,les troupes de l'émir sont repoussées,le 7 mai les français assiègent Arzew,un poste qui permettait à l'émir de garder une communication par mer,celui ci occupe Tlemcen,s'avance sur Mostaganem qui est sous possession turque,il est devancé par les français qui s'emparent de la ville.Le gal Desmichels va alors commencer à saper l'autorité d'Abd el-Kader en amenant les tribus indigènes à reconnaitre la suprématie de la France et arrivera enfin à enlever sa smala.(7/1833-occupation de Mostaganem )

9/1833-prise de Bougie par le général Trézel

2/1834-traité Desmichels-Ce traité comprend l'arrêt des hostilités,le respect de la religion,reconnait à Abd el-Kader le titre de commandeur des croyants et la souveraineté sur le belik(bey)d'Oran mis à part les villes aux mains des français,.lui laisse le droit d'utiliser le port d'Arzew,d'acheter des armes et poudre dans les villes de France.

7/1834-Premiere charte de l'Algerie Française.(Louis-Philippe institue un gouvernement pour les possessions françaises nord africaines du moment)

6/1835-convention ''du figuier''signée à Oran avec les tribus Douairs et Smilas pour les protéger de Ab el-Kader.Convention dénoncée par celui ci qui infligera une grave défaite aux français dans les marais de la Makta.L'emir promulga des dénonciations contre tous ceux que l'on trouverait partisan des français,ou simplement leur fournissant de la nourriture,il affama ainsi les garnisons des avants postes qui furent réduits à obtenir de la nourriture par des razzias.A la tête d'une armée importante il parvint à repousser les avancées françaises,jusqu'a ce qu'en novembre Clauzel et 13000 hommes,dans leur avance sur Mascara, arrivent à Oran.Mostaganem et Arzew étaient occupées par des garnisons ennemies,Aprés plusieurs jours de combats il arrive à Mascara le 6/12 et s'en empare.

Obligés de quitter les lieux,les français prennent Tlemcen,en janvier 1386,retournent à Oran aprés y avoir laissé une garnison.Les voies d'accès et de ravitaillement furent coupées,pour s'opposer à cette situation le gal d'Arlanges établit un camp fortifié à l'embouchure de la Tafna,c'est en se rendant à ce camp pour y améliorer les defense qu'il se fait bloquer par les troupes de l'émir.4/1836.à la tête de 10.000 hommes.Des renforts arrivérent,(de France-7/1936,commandés par le gal Bugeaud,trois régiments,l'émir subit une défaite sur les bords de l'oued Sikkak,libérant le poste et la garnison de Tlemcen,au bord de la famine.

1836-expédition sur Constantine.Commandée par le maréchal Clauzel,l'expedition échoue.Les français ne sont pas équipés contre le froid.Le maréchal est remplacé par le général Damrémont.
Constantine est dirigée par l'ancien bey des turques, Ahmed,qui y est toujours puissant,Clauzel y établit un protectorat et nomme Yusuf bey de Constantine;Celui ci s'installe au camp Dréan,au sud de Bône et lève des contributions.

30/5/1837-traité de la Tafna entre Bugeaud et Abd el-Kader,la France ne gardait que Oran,Arzew,Mostaganem,Mazagran,Blida et la Mitidja dans la region d'Alger.L'emir,dans le texte reconnaissait'' la souveraineté de la France en Afrique du nord'',mais il semble qu'il y avait contradiction dans l'interprétation en arabe,la traduction aurait été''.le commandeur des croyants sait que le sultan est grand''

Abd el-Kader profite du répit que lui accorde le traité de Tafna pour se réorganiser.Il établit une capitale à Taqdemt ,installe son administration et lève un impôt.En janvier 1839 il s'empare d'Aïn Mahdi,fait égorger une bonne partie des membres d'une tribu hostile fidèle aux français,il étend son pouvoir sur les deux tiers de l'Algerie.

10/1837-seconde expédition sur Constantine .L'armée française part de Bône le 1er octobre,commandée par le général Damrémont,elle était constituée de quatre brigades ,pas plus de 7000 hommes avec artillerie et genie.
Les français prendront difficilement la ville ,Damrémont,tué par un boulet a été remplacé par le général Valée.La bataille terminée, Valée revint à Bône après avoir laissé sur place une garnison sous les ordres du général Bernelle.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 23 Mar 2012 - 13:41 par Invité

La Calle-Première ville française d'Algérie alors que celle ci n'existait pas encore,qui a pour origine l'achat du droit de pêche et de vente du corail par François 1er.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dans la première moitié du 15eme s la France a été autorisée par des chefs locaux à installer des sortes de comptoirs pour y pécher le corail et faire commerce sur les côtes d'Afrique du nord,en Mauritanie aussi.La Calle en est un exemple (1450)et ceux qui crée cette sorte de comptoir pour y pratiquer la pêche au corail ont été, en quelque sorte les pionniers de l'installation française en Algérie.
Le roi de France a été ensuite autorisé a construire des ports sur le littoral pour assurer la conservation de ces possessions et protéger les sujets français qui y faisaient commerce et se livraient à la pêche au corail.
E n 1518 -alors que les turcs conquérants ont répandu l'épouvante sur le littoral méditerranéen,des consuls français au Caire et à Alexandrie ont obtenu du Sultan la reconnaissance de ces propriétés.Barberousse,à la conquête de Constantine s'empare du'' Bastion de France''(centre militaire des établissements de pêche et de commerces),il devra relâcher ses'' prisonniers de guerre''sur ordre du sultan Soliman,et rendre les forts qui en dépendaient.
En 1636 il y avait 800 hommes de garnison au Bastion de France,au fort de La Calle 300,au Cap Roux 150.

Les forts de Cap Rose,du Bastion de France,et du Cap Roux tombèrent en ruine suites une époque trouble,en 1798 Bonaparte entreprit l'expédition d'Egypte, les Algériens s'emparèrent de La Calle défendue par 200 soldats et deux dizaines de canons et la détruisirent.Par la suite Alger vendit des approvisionnements pour cette expédition aux français.
En 1801-un traité de paix est signé entre la régence d'Alger et la république française qui rétablit les relations et restitue les possessions d'Afrique.
Ensuite il y a des hauts et des bas,reprise de La Calle aux français au bénéfice des anglais,rendue à la France etc..........

Barbarie, barbare ,un nom qui leur a été donné par les romains dans l'antiquité, qui qualifiaient ainsi les étranger,ce qu'ont fait aussi les grecs envers ceux qui ne parlaient pas leur langue,peut étre que le mot berbère découle de ça?


j'ai trouvé cette photo sur le net

Il faut bien comprendre, que cette immense documentation est de mon ami, Michel Deloffre, qui m'avait fait part, de le mettre si je voulais sur mon blog, mais cela ne correspndait pas tout à fait avec mon mémoire. il avait également fait ce travail sur son blog de Thionville ou un lien entre l'UNP, le blog de Thionville, et mon blog sont toujours en vigueur, pour ceux qui veulent y faire un tour.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 23 Mar 2012 - 22:22 par guépard

immense est peu dire !
quelle somme de travail il a fallu déployer ........

Merci JUNKER de nous faire partager le travail de ton ami .

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 23 Mar 2012 - 22:27 par la Géline

je me joins à GUEPARD pour te féliciter . Travail de longue haleine

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum