LES CAMPS PARACHUTISTES

Un soldat blessé meurt des suites de ses blessures

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un soldat blessé meurt des suites de ses blessures

Message par Mac Breheny le Mar 27 Mar 2012 - 15:10

Hello everybody,

Nous venons d'apprendre une triste nouvelle : le soldat blessé lors d'une attaque par un militaire en uniforme de l'armée afghane, qui avait tué quatre soldats français en janvier dernier est décédé des suites de ses blessures ce mardi à l'hôpital du Val-de-Grâce à Paris.
Le capitaine Christophe Schnetterle, du 93e régiment d'artillerie de montagne de Varces (Isère), avait été blessé par les tirs délibérés d'un militaire afghan lors d'une séance d'entraînement physique en Kapisa. Quatre autres soldats français avaient été tués au cours de l'incident.
83 militaires français sont morts en Afghanistan depuis le début du déploiement de la force multinationale, fin 2001.
Toutes nos pensées vont à la famille et aux frères d'armes de ce soldat.
Cdlt

Mac
avatar
Mac Breheny
TEAM
TEAM

Messages : 449
Points : 2885
Date d'inscription : 03/11/2011
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un soldat blessé meurt des suites de ses blessures

Message par Lothy le Mar 27 Mar 2012 - 18:21

Nous avons toujours tendance à oublier très vite ceux qui ne sont "que" blessés.....

Mes pensées vont à sa famille et ses compagnons, délà durement éprouvés.... Qu'il repose en Paix


_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
EXPERT
EXPERT

Messages : 4807
Points : 9634
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un soldat blessé meurt des suites de ses blessures

Message par Invité le Mar 27 Mar 2012 - 18:29


Gravement blessé lors de l’attaque commise au camp de Gwan par un soldat afgan et au cours de laquelle 4 militaires français furent tués, le capitaine Christophe Schnetterle s’est éteint, ce 27 mars, à l’Hôpital d’instruction des armées du Val de Grâce, à Paris.

Né le 15 août 1966 à Voiron, Christophe Schnetterle s’engage le 1er janvier 1986 en qualité d’élève sous-officier. A l’issue de sa formation initiale, au cours de laquelle il a obtenu de brillants résultats, il est nommé sergent et rejoint l’Ecole d’application de l’artillerie à Draguignan.

Sa première affectation l’emmène en Allemagne, au 53ème Régiment d’Artillerie (RA)de Vieux Brisach (Breisach am Rhein), dans la région de Fribourg, où il sert en tant que chef de pièce ROLAND. En avril 1992, il est promus maréchal des logis-chef et il admis, quelques mois plus tard, dans le corps des sous-officiers de carrière.

L’année suivante, il est muté au 54ème RA d’Hyères, toujours en qualité de chef de pièce ROLAND. Après avoir activement préparé le concours d’officier d’active des écoles d’armes, il est nommé aspirant en septembre 1998 puis retrouve l’Ecole d’application de l’artillerie de Draguignan.

Promu lieutenant le 1er août 2000, il est affecté, trois ans plus tard, au 57ème RA de Bitche, où il occupe la fonction d’officier adjoint à la batterie de tir ROLAND. Nommé capitaine en 2004, il prend le commandement de la batterie sol-air de son régiment, après avoir obtenu son diplôme de qualification militaire.

En 2010, titulaire du diplôme militaire supérieur, il rejoint le 93ème Régiment d’Artillerie de Montagne (RAM) en qualité d’officier instruction au bureau opérations.

Au cours de ses 26 ans de carrière, le capitaine Schnetterle a participé à de nombreuses opérations extérieures, comme en Côte d’Ivoire (2005) ou encore au Liban (2009). Il était arrivé en Afghanistan en septembre 2011 au sein d’une équipe OMLT (Operational mentoring and liaison team), chargée de former et d’encadrer des unités de l’armée nationale afghane.

Travailleur acharné, cultivé, rigoureux et volontaire, le capitaine Schnetterle était un officier dont les qualités de chef ont été « systèmatiquement soulignées », selon l’armée de Terre.

Titulaire de la médaille d’outre-mer avec agrafes « République de Côte d’Ivoire » et « Liban » ainsi que de la médaille d’or de la défense nationale avec agrafe « artillerie », le capitaine Schnetterlé était marié et père de deux enfants.

TOUTE MES CONDOLEANCES A SA FEMME , SES ENFANTS , SA FAMILLE//MB
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un soldat blessé meurt des suites de ses blessures

Message par MF46 le Jeu 29 Mar 2012 - 1:14

Le capitaine Christophe Schnetterle était marié et père de deux jeunes filles âgées de 16 et 21 ans..

Toutes mes sincères condoléances à sa famille, mes aussi à ses camarades déjà durement éprouvés.

Qu'il repose en Paix
avatar
MF46
Membre AMI
Membre AMI

Messages : 428
Points : 3009
Date d'inscription : 19/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un soldat blessé meurt des suites de ses blessures

Message par junker le Jeu 29 Mar 2012 - 7:30

Toutes mes condoléances à sa famille, qu'il repose en paix.
avatar
junker
EXPERT
EXPERT

Messages : 1749
Points : 5772
Date d'inscription : 22/12/2011
Age : 80

http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum