LES CAMPS PARACHUTISTES

L’INNOCENCE BAFOUÉE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’INNOCENCE BAFOUÉE

Message  ROUGE le Jeu 29 Mar 2012 - 10:09

L’INNOCENCE BAFOUÉE

« Nous sommes dans une époque où le consentement au pire semble se faire fort aisément, où tout concourt à ce consentement, par passivité, aveuglement volontaire ou non, lâcheté, résignation…

La marche vers l’autodestruction qui hante ce pays (la France) le mène à sa perte doit être arrêtée » (Guy Millière)

Ce qui impressionne dans les jours qui ont suivi la tragédie de Toulouse et Montauban, c’est qu’après les revendications militaires et antisionistes du terroriste islamiste Mohamed Mehra, l’ensemble de la classe politique et journalistique continue de manifester contre le “racisme et l’antisémitisme” alors que la revendication du principal intéressé et de son groupe terroriste est un acte de guerre contre l’Armée française et contre l’Etat hébreu. Comme cette France invertie passe son temps à baver sur son Armée et à se pincer les lèvres sur le sacrifice des soldats de Tsahal au service de la cause de la liberté universelle contre le camp des Fous d’Allah, l’ensemble de ceux qui parlent en son nom bottent en touche en perpétuant le plus sérieusement du monde l’antienne du racisme, de l’antisémitisme et de la xénophobie, espérant bien – mais sans n’oser plus le dire maintenant ! – que le score de Marine Le Pen en pâtira. Il n’est de pire sourd que celui qui ne veut entendre.

Dans les années 80, pour les attentats de la rue des Rosiers, de la rue Copernic, de la rue Marbeuf, les chiens pouvaient se ruer sans mal sur cette providentielle extrême-droite perpétuellement accusée, par les fabricants d’opinions, d’ourdir tous les complots les plus barbares et les plus insolubles. Quel désenchantement quand la racaille mondaine découvre que ni le Che, ni Carlos, ni Abou Nidal ne sont encartés au FN ! Mais les malfaiteurs de l’Opinion ne désarment jamais. Ils accomplissent toujours leur sale besogne. Et les instituts de sondage trop heureux d’annoncer aussitôt que Monsieur Mélanchon vient de dépasser Marine Le Pen. Ah ! Comme ils auraient défilé dans toutes les villes et les villages de France et par centaines de milliers si le tueur avait été retrouvé avec une fausse carte de faux adhérent du Front National !

Bilan éloquent de l’éducation prodiguée à nos « chances pour la France », bilan d’un pur produit de cette république qu’ils aiment, corrompue et confite dans la dévotion anti raciste : Repris de Justice 15 fois interpelé, voleur, voyou, pur rejeton de cette religion d’amour, Medah traite cette France au 11/43. Il touchait le RSA.

Dans l’école juive ce n’est pas en antisémite qu’il agit puisqu’il est sémite lui-même. C’est en terroriste antisioniste. Il tue des enfants avec le même sang-froid que le firent Ben Bella, Bouteflika et Zorah Drif avec des petits algériens chrétiens, juifs et musulmans d’Algérie. On attend toujours de la part de quelques millions de musulmans dits modérés un défilé géant de protestation contre cet islam « qu’ils ne partagent pas ». Quand les musulmans désapprouvent, ils savent le dire… et on les entend ! Or, c’est le silence total de leur part… Pour les 7 morts et le jeune soldat tétraplégique victimes de Mohamel Mehra, soldat d’Allah, la France risque d’attendre longtemps ce désaveu public que des non musulmans certifient le plus fort. Les terrorisés persistent à rendre hommage aux terroristes en ne leur réclamant pas cette manifestation nationale monstre de désaveu universel. Ils leur rendent également hommage en leur montrant leur soumission. Au lieu de se contenter de la revendication claire et nette d’antisionisme et d’anti France, le carnaval des cuistres continue de répéter l’antienne de l’antisémitisme et du racisme. Même après un pareil forfait il est encore question de campagne électorale et de ne pas être capable de la simple exactitude. Mentir sur les attendus d’un terroriste qui les a exprimés par les actes et les paroles, c’est vouloir imprudemment exploiter ce terrorisme. Ce n’est pas beau du tout.

Qui sont les apologistes du Terrorisme que Sarkozy veut poursuivre ? Qui sont-ils sinon tous les services de l’Etat français qui entretiennent, de la naissance à la mort, les parasites de l’Algérie algérienne en faillite ?

Pour camoufler les complicités et parce que les idiots ne peuvent produire que des idioties comme les pommiers des pommes, toute cette faune religieuse, politicienne, associative, se donne rendez-vous devant des monceaux de fleurs, piétinant le sol où périrent les victimes pour s’entendre une fois de plus sur une escroquerie supplémentaire : Mentir, encore et toujours… Parler en chœur du racisme et de l’antisémitisme, parler du nazisme et du terrorisme en général en faisant semblant d’ignorer que ce terrorisme-là qui n’est ni français, ni israélien, ni allemand, ni serbe, ni moldave, est bel et bien le terrorisme musulman qui tue au moins 50 musulmans par semaine dans le monde. C’est ce terrorisme qui tire des scuds sur Israël et dont les médias ne parlent qu’après la riposte de Tsahal.

Tandis que Mélanchon, Artaud et Poutou étaient absents aux funérailles des soldats martyrs, déserteurs publics de la cause nationale, fraudeurs de la Nation, dignes héritiers de Marchais, de Thorez et de Doriot, la cohorte alignée des politiciens de la Pensée Unique sont venus psalmodier l’antienne du racisme et de l’antisémitisme devant des attentats revendiqués dans les gestes et dans les écrits par son auteur lui-même comme des actes anti Armée Française et anti sionistes. Pourquoi cette persistance dans le négationnisme ?

Pourquoi vouloir persister dans les montages nauséabonds de la rue des Rosiers et Copernic ?

Pourquoi ce refus d’accepter la vérité quand la répartition des funérailles vient signer une troisième fois la nature même de ces attentats qui sont la poursuite d’un acte de guerre de l’islam contre la chrétienté et Israël ?

Pourquoi persister à vouloir profiter de cette horreur, commencée en 1948 dans l’état hébreu naissant et le 1er Novembre 1954 en Algérie, pour pouvoir clamer qu’à la veille de l’identification du coupable, le porteur de valises Mélanchon avait dépassé Marine Le Pen ? Mais qui exploite l’horreur ? « Le triomphe des démagogies est passager, mais les ruines sont éternelles » a écrit Charles Péguy

Ce regard n’est ni le regard du désespoir ni même celui de la vengeance satisfaite. C’est celui qui voit tomber la pluie sans étonnement. Quand les nuages ont longtemps pesé sur le ciel, ils finissent par s’éventrer. Quand on a survécu déjà à un déluge de ce genre, on n’a pas trop de mérite à être un peu prophète. Tant pis pour les jeunes loups et les vieilles buses qui ne veulent rien entendre. Tant pis pour les météorologistes stipendiés qui répètent que c’est la Brise Marine qui contient le collapsus. Le cumulo nimbus qu’elle leur réserve un jour, sera celui d’un autre raz de marée. Pour l’instant ils se contentent encore de mentir et de mentir… Mais, tout se paie. L’Histoire n’est pas pressée. Les exorcistes des fantasmes bruns sont à l’ouvrage. Ils masquent par tous les mensonges possibles le vert et blanc qui envahit aujourd’hui l’espace de notre vie par le vert-de-gris qui restera le spectre de leur héroïsme raté et de leur trouille maquillée.



José CASTANO

ROUGE

Messages : 259
Points : 2803
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum