LES CAMPS PARACHUTISTES

Mise en sommeil de l’escadron de chasse 1/12 Cambrésis

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

30032012

Message 

Mise en sommeil de l’escadron de chasse 1/12 Cambrésis




30 mars 2012 – 14:40
[url=http://www.opex360.com/2012/03/30/


Après 60 ans d’existence, l’escadron de chasse 1/12 Cambrésis, affecté sur la base aérienne 103 « Commandant Mouchotte » de Cambrai, va officiellement replier ses ailes, ce 30 mars.

Créé le 1er 1952 à Mont-de-Marsan à partir des escadrilles SPA 162 « Tigre » et SPA 89 « Guêpes », l’escadron Cambrésis, alors doté d’avions MD 450 Ouragan, est affecté à la 12ème Escadre de chasse et rejoint Cambrai un an plus tard.

Deux ans plus tard, l’escadron reçoit ses premiers Mystère IVA, puis, le 20 avril 1959, le tout nouveau Super Mystère B2. Cet appareil restera en service jusqu’à l’arrivée du Mirage F1C à Cambrai, en 1977.

Entre-temps, l’EC 1/12 Cambrésis s’associe avec le 74th Squadron de la Royal Air Force et le 79th Tactical Fighter Squadron de l’US Air Force pour fonder la Nato Tiger Association, laquelle est à l’origine du « Tiger Meet », le rassemblement annuel de toutes les unités aériennes de l’Otan ayant un tigre pour emblème.

Engagé au Tchad, à partir de 1984, avec ses Mirage F1C dans le cadre des opérations Manta et Epervier, l’EC 1/12 Cambrésis est par la suite envoyé à Doha afin d’assurer la protection aérienne du Qatar lors de la première guerre du Golfe, déclenchée après l’invasion du Koweït par l’Irak de Saddam Hussein.

Après avoir été transformé sur Mirage 2000C, en 1992, le Cambrésis est déployé en Arabie Saoudite afin de participer à l’opération Alysse, laquelle vise à interdire tout survol du sud de l’Irak. Puis, en 1995, il est engagé en Bosnie, dans le cadre de l’opération Crécerelle.

L’escadron, auquel il a été ajouté une troisième escadrille – la SPA 166 Tarn – prend ensuite part à l’opération Allied Force, au Kosovo, en 1999. Cette riche activité opérationnelle fera qu’il franchira le cap des 200.000 heures de vol à l’occasion de ses 50 ans.

Malgré sa mise en sommeil imminente, le 1/12 Cambrésis n’en a pas moins continué à effectuer ses missions. Jusqu’au 15 mars dernier, il a ainsi assuré l’arlerte de défense aérienne 24 heures sur 24. Et le mois précédent, il a mené sa dernière campagne de tir à Solenzara, en Corse, afin de terminer la formation de ses jeunes pilotes.

Sur ses trois escadrilles, seules les traditions de la SPA 162 « Tigre » ne seront pas mises en sommeil. Elles seront en effet reprises par l’Escadron de Chasse 1/7 Provence de Saint-Dizier, lequel sera parrainé par la ville de Cambrai.

Quant à base aérienne 103, il lui restera, après le départ du Cambrésis, un radar de surveillance aérienne. Et, malgré les protestations d’élus et une pétition ayant récolté plus de 11.400 signature, sa dissolution est programmée pour le 28 juin prochain, conformément à ce qui avait été décidé lors de la réforme de la carte militaire, en 2008. Son démantèlement devrait être achevé d’ici 2013.

Pour pallier à cette fermeture, la région de Cambrai a bénéficié de mesures d’accompagnement, avec un contrat de redynamisation de site de défense (CRSD) d’un montant de 34 millions d’euros.

Triste a ne plus voir voler ces superbes oiseaux MB
No
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum