LES CAMPS PARACHUTISTES

Quarante minutes avant le Débarquement les batteries de l'ARKANSAS ouvrent le feu sur les positions allemandes

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

05042012

Message 

Quarante minutes avant le Débarquement les batteries de l'ARKANSAS ouvrent le feu sur les positions allemandes




A 5h50 le 6 juin, après que les batteries côtières allemandes eurent reçu chacune plus de 500 tonnes de bombes, les plus
gros navires de guerre de la WESTERN TASK FORCE, sous les ordres du contre-amiral Alan G. KIRK, commencent à pilonner
le MUR de L'ATLANTIQUE  .

Au large d'OMAHA les deux tourelles du cuirassé américains " ARKANSAS " armées de canons de marine de 305 mm entrent en action dans un fracas étourdissant .

Quelques instants plus tard, les batteries du " TEXAS " du " GEORGES-LEYGUES " et du " MONTCALM " lâchent à leur tour des salves dévastatrices sur les côtes normandes.

A bord de l'USS AUGUSTA, le général BRADLEY observe les résultats des tirs à la jumelle.

7 semaines après le Débarquement, le général BRADLEY sera à l'origine de l'opération COBRA durant laquelle 2246 bombardiers alliés vont pilonner 20Km de terrain dans le bocage Normand pour forcer la résistance allemande.

_________________
jamais je ne renierai les miens
avatar
rangers
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 433
Points : 24163
Réputation : 855
Date d'inscription : 28/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Quarante minutes avant le Débarquement les batteries de l'ARKANSAS ouvrent le feu sur les positions allemandes :: Commentaires

avatar

Message le Ven 25 Mai 2012 - 0:49 par EAGLE

le 06 juin approche, souvenons-nous !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 6 Juin 2016 - 1:25 par bergham

Je me suis promené quelques fois sur la plage d'Omaha ces 3 dernières années !
par moment je ne pouvais empêcher mon regard de se tourner vers le large, espérant sans doute pouvoir imaginer ce que les témoins du 06 juin 1944 avaient vu à cet endroit au moment où la formidable armada approchant des côtes normandes devenait enfin visible.
Mais l'horizon restait vide, à peine quelques bateaux de pêche ou de plaisance qui cabotaient insouciants.

Dans le même temps, lors de ces promenades je levais aussi mon regard en direction du cimetière américain, mesurant ce qu'avait
couté le débarquement sur Omaha qui deviendra "Omaha la sanglante" m'asseyant parfois le temps d'une pose, je pensais aussi aux parachutistes qui sautèrent sur Sainte-Mère-église et ses environs, là aussi le prix à payer fut élevé, il le sera encore plus lors de la bataille de Normandie qui suivra.

Aujourd'hui 6 juin, je n'ai pu résister à ressortir quelques ouvrages traitant du sujet pour, sans doute, rendre hommage à ma façon à cette page d'histoire qui si longtemps après reste bien présente dans les esprits.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 6 Juin 2016 - 8:17 par charly71

... 6 Juin, on y est...
Souvenons nous...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 6 Juin 2016 - 9:36 par Lothy

Comment oublier !.... La météo aussi se souvient Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 6 Juin 2016 - 10:36 par Invité

Comme Ciel Azur, je me suis souvent promené sur cette côte au demeurant si paisible !

Dans mon enfance, j'avais observé sans bien comprendre, les débris encore présents ici et là !
Désormais, c'est à mon tour d'expliquer à mes petits-enfants, après mon fils il y a des années, pourquoi ces cimetières !...

Impossible de longer "Omaha" sans tourner instinctivement les yeux vers la Mer, même si elle n'accueille que des petits bateaux de pêche, ou de promenade... Impossible également de ne pas lever les yeux vers le ciel !

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum