LES CAMPS PARACHUTISTES

SAINT MICHEL Saint Patron des Parachutistes

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

03112011

Message 

SAINT MICHEL Saint Patron des Parachutistes




A des époques diverses, Saint Michel fut invoqué : d'abord par quelques parachutistes de la France Libre, puis en la cathédrale de Bône avant le départ des premiers parachutistes pour l'Indochine, le père Mulson était à l'état-major de la demi-brigade de Marche Parachutiste, et le père Jego, l'aumônier du 3 ème bataillon du 1er régiment de chasseurs Parachutistes, qui embarqua à Bône, le 23 décembre 1946.

Nos aïeux ont choisi Saint Michel comme patron. Celui-ci s'étant montré au ciel le défenseur des droits de Dieu. Ce fut d'abord cette messe du 13 juin 1948 en l'église cathédrale d'Hanoï, sous la présidence de Monseigneur l'évêque vicaire apostolique de Hanoï, en présence du Colonel commandant les parachutistes du Tonkin qui consacra Saint Michel.
Dans le cœur figuraient le drapeau du 1er RCP entouré de sa garde d'honneur, des fanions des bataillons et compagnies parachutistes.
Au triomphe de l'année précédente, cette cérémonie ajoutait le sens d'une consécration.
Devant un immense auditoire de parachutistes, de militaires de toutes armes et de civils, furent exposées explicitement et en termes précis les raisons de ce patronage jusqu'alors diffuses en bien des esprits.
Une nouvelle tradition est née.

_________________
Dans les révolutions, il y a deux sortes de gens : ceux qui les font et ceux qui en profitent.
avatar
AMARANTE
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 832
Points : 26204
Réputation : 2104
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 60

http://www.campidron.fr

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

SAINT MICHEL Saint Patron des Parachutistes :: Commentaires

avatar

Message le Ven 4 Nov 2011 - 9:49 par AMARANTE

Hymne à Saint Michel
Ô Michel, patron des paras
Trempe nos cœurs de hardiesse
Conduis nos pas joyeux
Pour le devoir tout près de Dieu
Guide-nous dans les durs sentiers
Et garde-nous de nos détresses
Ô Michel, patron des paras
Trempe nos cœurs de hardiesse
Ô Michel, ange chevalier
Lave nos cœurs dans l'onde pure
Fais-nous loyaux et droits
Et valeureux en les tournois
Pour servir fais-nous être prêts
Et défends-nous de tout parjure
Ô Michel, ange chevalier
Lave nos cœurs dans l'onde pure
Ô Michel, ange des guerriers
Arme nos cœurs de sainte audace
Ta main vengea les cieux
Arrache-nous aux camps peureux
Laisse-nous résolus et fiers
Sangle nos chairs dans les cuirasses
Ô Michel, ange des guerriers
Arme nos cœurs de sainte audace

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 4 Nov 2011 - 10:38 par Lothy

Une version chantée de cette émouvante prière

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 4 Nov 2011 - 12:47 par Invité

Hello everybody,

Merci pour toutes ces informations. J'ignorais pourquoi St Michel était le St patron des paras. La lacune est désormais comblée !
Et merci à Lothy pour avoir posté la version chantée de la prière à st Michel.
Cdlt

Mac

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 4 Nov 2011 - 14:08 par Invité


Merci pour toutes ces informations. J'ignorais pourquoi St Michel était le St patron des paras. La lacune est désormais comblée !
Et merci à Lothy pour avoir posté la version chantée de la prière à st Michel.
Cdlt



Mac il va falloir que l'ont fasse ton éducation parachutiste //////////////////loll loll MB Rolling Eyes Sad

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 7 Fév 2012 - 15:57 par Lothy

Avant qu'il ne devienne le Saint-patron des Paras, l'Archange faisait déjà l'objet de dévotions bien particulières.... Pour preuve cette image pieuse que me transmet notre ami René SORO.... D'après lui ce texte date d'il y a 100 ans environ !


CLIQUEZ pour agrandir


Cette évaluation me parait tout à fait réaliste, car j'ai conservé des images semblables venant du missel de ma grand-mère, née 1893....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 7 Fév 2012 - 17:38 par Invité

notre protecteur et saint Patron   SAINT MICHEL

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 7 Fév 2012 - 21:35 par Arcimboldo_56

Michel,

Dans quelle chapelle, église ou cathédrale est ce superbe vitrail ?

J'ai repéré des chapelles en Morbihan avec des statues de Saint Michel.

Va falloir que j'ai prendre des clichés et de vous les montrer.

Bonne soirée.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 7 Fév 2012 - 22:51 par guépard

oui dans les chapelles et églises on trouve fréquemment des statuts de Saint Michel, mais attention, quel Saint Michel ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 7 Fév 2012 - 22:54 par LOUSTIC

Le nom de Saint Michel : Quis ut Deus !

Après l'adorable nom de Jésus, "qui
fait fléchir tout genou au ciel, sur la terre et dans les enfers" ;
après le nom suave et béni de Marie, parfum de salut qui exhale la grâce
divine, dit saint Ambroise, est-il nom plus digne de respect que celui
du glorieux prince des célestes phalanges ? Michael ou Michel signifie :
qui est semblable à Dieu ? quis ut Deus ?
Michael est un nom de puissance et de victoire. Comme un roi
anoblit sur le champ de bataille le général qui a vaillamment combattu
pour sa cause, ainsi Dieu a voulu que le cri de guerre, le cri
d'humilité et d'amour du valeureux archange contre Satan, devint son
titre de noblesse. A ce nom de Michael, à cette parole foudroyante : Quis ut Deus ? l'orgueilleux Lucifer et sa troupe rebelle tombèrent, rapides comme l'éclair, dans l'abîme creusé par la vengeance divine.
Michael ! qui est comme Dieu ? nom sublime, dit le cardinal
Desprez, qui renferme tout le culte que la créature doit à son Créateur,
nom qui contient en substance les actes de Foi, d'Espérance, de Charité
et de Contrition. "O nom mille et mille fois béni, s'écrie un pieux
auteur, nom tout puissant sur le ciel, la terre et l'enfer, nom acclamé
et loué par la très sainte Trinité dans les cieux, où il sera toujours
le nom et le cri du triomphe, nom grand et salutaire pour la terre et
surtout pour l'Eglise militante dont il est le rempart et le bouclier,
nom formidable pour les démons qu'il met incontinent en déroute ; que
j'aime à vous redire sans cesse et à vous célébrer toujours, car, selon
l'expression des saints Pères, chaque fois que vous êtes prononcé, le
ciel répète son cri de victoire, de reconnaissance et de sainte
allégresse ; la terre tremble comme au jour où l'Archange y descend et
le chrétien retrouve sa force et son espérance, malgré ses défaillances ;
l'enfer de nouveau frémit de rage et d'impuissance et courbe son front
découronné, pour cacher la honte de ses constantes défaites."
A l'exemple de saint Michel, combattons vaillamment les ennemis de Dieu.
L'heure actuelle est une heure de crise et de formidable tempête.
L'Eglise de Jésus-Christ est attaquée de toutes parts, et ses ennemis ne
sentent même plus le besoin de dissimuler leurs coups. Mais ayons
confiance ; saint Michel combat avec nous, et bientôt luira le jour où,
le règne de Dieu s'affermissant, nous pourrons pousser, nous aussi,
notre cri de fidélité et de victoire : Quis ut Deus ? Qui est comme Dieu ?
A ceux qui foulent aux pieds l'autorité divine, qui ne veulent plus
relever que de leur sot orgueil, qui répètent chaque jour, avec une
effrayante énergie, leur cri de négation : Il n'y a point de Dieu !
disons hardiment : Il y a un Dieu, c'est le Dieu qui a créé les mondes,
le Dieu qui commande à la vie et à la mort. Malheur à celui qui ne
l'écoute pas ! Il s'ensevelit dans la nuit la plus obscure, il se traîne
dans la honte, il se condamne à une mort irrémédiable, à la mort
éternelle.
N'ayons pas peur des clameurs impies ; manifestons fièrement notre foi ;
aux échos de l'enfer, répondons par les échos du ciel : Quis ut Deus ?
Notre vois finira par couvrir celle de l'impiété, par l'étouffer et
l'anéantir ; elle retentira victorieuse sur la terre, comme jadis celle
des bons anges dans le ciel.
Michael ! Qui est semblable à Dieu ? Ce nom doit être la devise
du chrétien. En traversant les ombres du temps et de l'espace, il n'a
rien perdu de sa force et de sa vertu première. Toujours il renversera
les projets des impies et confondra leurs complots diaboliques, comme il
précipita Satan dans l'enfer ; il sera toujours un glaive de feu contre
le blasphème, l'orgueil et la cupidité.
Michael ! Qui est semblable à Dieu ? N'est-ce pas la suprême et
victorieuse réponse à tous les sophismes, à toutes les calomnies et à
toutes les haines de l'enfer ? Opposons donc cette puissante
affirmation, comme une digue aux débordements de l'impiété et de
l'apostasie. Mais n'oublions pas non plus de nous en faire à nous-mêmes
une salutaire protestation dans les épreuves de notre for intérieur, un
bouclier contre les traits du monde ou du démon. Il est impossible que,
passant souvent dans l'âme, le nom de saint Michel n'y laisse pas
quelques-unes de ces fortes empreintes qui fixent dans le bien, ou du
moins quelques-uns de ces rayons vivifiants qui éclairent, réchauffent,
encouragent et consolent toujours.
O glorieux Archange, valeureux chef de l'armée céleste, soutenez-nous,
fortifiez-nous dans les combats qu'il nous faut soutenir pour sauver
notre honneur chrétien, notre âme et notre foi ; couvrez-nous de votre
égide, prenez de nouveau le glaive en main, afin que Satan et ses
satellites comprennent que par vous Dieu défend son Eglise, et qu'au
milieu des épreuves, au plus fort de la lutte, nous répétions sans cesse
avec foi et confiance votre cri vainqueur : Quis ut Deus ? Qui est semblable à Dieu ?

Extrait de "L'Ange Gardien" n°4, Août 1895, pp.111-114




Saint Michel et la France

A chaque nation, comme à chaque
individu, Dieu a donné un Ange tutélaire, un Ange pour la guider,
l'éclairer dans sa marche à travers les siècles ; la soutenir, la
protéger dans ses luttes avec les autres peuples, tant qu'elle reste
fidèle à sa mission providentielle. Tel est l'enseignement des Pères de
l'Eglise et de la sainte Ecriture.
Quel est donc l'Ange gardien de la France ? C'est saint Michel, prince des phalanges célestes et glorieux vainqueur de Lucifer.
Comme Dieu avait autrefois choisi les Hébreux parmi les nations
païennes, pour conserver et défendre, sous l'égide de saint Michel, la
gloire de son nom ; ainsi a-t-il élu le peuple Franc pour être, parmi
les nations chrétiennes et sous les auspices du grand Archange, le
bouclier et l'épée de son Eglise.
Cet honneur, ce privilège divin semble tout d'abord réservé à
Constantin, qui tire l'épouse du Christ des catacombes ; mais ses
successeurs ne comprennent pas leur mission ; ils ne répondent pas à
l'appel divin, et ils disparaissent devant les invasions barbares. Alors
saint Michel, apparaissant au mont Gargan, cherche un nouveau peuple
pour défendre l'Eglise de Dieu que l'arianisme essayait d'étouffer de
toutes parts.
Ce nouveau peuple de Dieu est trouvé ; c'est le peuple Franc violemment
implanté sur le sol gaulois, peuple ignorant de la foi chrétienne, mais
de pur de toute hérésie. Son chef, tout païen qu'il est, a même pleuré
au récit de la passion du Sauveur.
Pour mieux signaler et cimenter son alliance avec le peuple Franc, Dieu
lui envoi son Archange, l'Ange des combats et des triomphes. Après la
bataille de Tolbiac, où Clovis entrevit saint Michel, disent certains
auteurs, combattant avec lui et lui procurant merveilleusement la
victoire, le roi Franc se fait baptiser à Reims, et son baptême devient
celui de son peuple.
A dater de ce jour, la France marche à la tête des nations. Toujours
sûre de son angélique allié, elle porte partout la lumière avec les
libertés sacrées de la foi chrétienne. Partout où elle passe, les
chaînes tombent, la tyrannie disparaît, la barbarie recule épouvantée.
Ainsi se réalisent, avec une étonnante célérité, les paroles du pape
Anastase à Clovis et à sainte Clotilde qui avaient mis la France sous la
protection spéciale du glorieux Prince de la milice céleste. "Daigne le
Seigneur, leur écrivait le pontife, accorder à vous et à votre royaume
sa divine protection ; qu'il ordonne à saint Michel, qui est votre prince et est établi pour les enfants de votre peuple, de vous garder dans toutes vos voies, et de vous donner la victoire sur tous vos ennemis."
Avec le secours de l'Archange saint Michel, la France grandit et prospère ; elle mérite le nom glorieux de Fille aînée de l'Eglise.
Une des marques éclatantes de la suzeraineté de saint Michel sur la
France, c'est sa prise de possession du sol de notre pays. Qui ne
connaît, au moins de nom, le mont Saint-Michel ? Qui n'a maintes fois
entendu parler de ce rocher de granit qui se dresse entre la Normandie
et la Bretagne, sur le littoral de la Manche ? C'est sur ce rocher que
saint Michel veut un sanctuaire. En 708, il apparaît trois fois à saint
Aubert, évêque d'Avranches, et lui demande une chapelle sur la cime de
ce mont, auquel de fréquents naufrages avaient valu le nom sinistre de Tombe au péril de la mer.
Aujourd'hui, ce sanctuaire de saint Michel, transformé par le génie des
siècles, par la foi et la renaissance de nos pères, est ce qu'on nomme
la merveille de l'Occident et l'un des plus célèbres pèlerinages.
Ainsi le mont Tombe, jadis abri du démon et collège de druidesses, est
devenu le siège d'honneur et le trône de saint Michel qui, une fois de
plus, triomphait de Satan à la place même où celui-ci avait dominé avant
le règne de la croix.
C'est du rocher du mont Saint-Michel qu'a jailli, comme un torrent,
cette foi chevaleresque qui a converti et civilisé l'Europe entière.
C'est là que Charlemagne et saint Louis vinrent tour à tour
s'agenouiller ; que les Normands, avec Rollon, leur chef, furent adoucis
et christianisés, et que Charles VII, remonté sur le trône, se rendit
en action de grâces. Plus tard, les sectes hérétiques ont beau inonder
la France d'erreurs et de sang, le mont Saint-Michel demeure toujours
une forteresse inaccessible à leurs atteintes. Emblème et rempart de la
foi, il reste debout au milieu des tempêtes de l'océan, sans en être
ébranlé, parce que l'Archange n'a jamais cessé de le couvrir de ses
ailes et avec lui toute la France.
Voilà pourquoi le peuple Franc, malgré tant d'égarements, reste dans le monde ce qu'il a toujours été, l'ouvrier des grandes choses de Dieu.
Même dans notre siècle, où l'on dirait parfois qu'elle a échangé
l'étendard de l'Archange contre celui de Satan, n'est-ce pas la France
qui, de son sein généreux, a fait sortir et épanouir sur le globe les
œuvres de la Propagation de la Foi et de la Sainte-Enfance,
œuvres magnifiques qui ont donné tant d'accroissement à l'Eglise, tant
d'âmes à Dieu, surtout dans les pays où Satan règne encore par les
ténèbres du paganisme ?
O saint Michel, pitié pour notre chère France ! Daignez l'abriter encore
sous vos ailes, malgré son ingratitude et ses fautes ; daignez la
couvrir de votre bouclier, surtout en ce moment où l'Enfer la dispute au
Ciel avec un acharnement effroyable ! Par votre puissant concours, ô
divin Protecteur, puisse notre patrie échapper aux étreintes de
l'impiété et de la démoralisation qui l'avilissent ; puisse-t-elle
redevenir le foyer de la vraie civilisation, la digne fille aînée de
l'Eglise, le héraut et le champion de Dieu parmi les nations modernes !

Extrait de "L'Ange Gardien" n°5, Septembre 1895, pp.147-150


Saint Michel, gloire de la France

Saint Michel n'est pas seulement le
protecteur, le gardien de la foi de la France, il est encore le
promoteur de sa gloire, ainsi que l'attestent les grandes pages de notre
histoire nationale.
Que l'orgueil apostat de notre temps rejette cette vérité, qu'il refuse
effrontément de voir le doigt de Dieu, le surnaturel, dans la marche du
peuple franc à travers les siècles, il n'effacera point de notre
histoire le souvenir du rôle glorieux de saint Michel. Il faudrait
effacer aussi les fastes de la grandeur de la France, fastes qui
prouvent que l'illustre Prince du ciel, accomplissant sa mission divine,
est venu, d'une manière souvent visible, au secours de notre chère
patrie.
Dès la formation du peuple franc, à la fin du V° siècle, Clovis prie le
Dieu de Clotilde sur le champ de bataille de Tolbiac, et aussitôt les
Allemands, éblouis par une vision semblable à celle dont saint Michel
avait déjà épouvanté les ennemis de Constantin, prennent la fuite en
désordre.
Charles-Martel, Charlemagne, ont senti si merveilleusement l'assistance
de l'invincible Archange, que le premier envoie son épée au mont
Saint-Michel, et le second, au retour de son expédition contre les
Saxons, fait peindre l'image de saint Michel sur les drapeaux, avec
cette devise : Voici Michel qui m'a secouru.
Deux fois, au moins, les croisés voient ce glorieux Archange marcher à
l'avant-garde comme leur guide en de lointains pays, et guerroyer à leur
tête pour décider la victoire.
Plus tard, quand la France agonisait sous l'invasion des armées
anglaises et sous les coups des défaillances suprêmes, n'est-ce pas
encore saint Michel qui suscite et dirige Jeanne d'Arc, gloire de la
France et libératrice de notre patrie ? dans des visions merveilleuses,
l'Archange conte à l'humble bergère des montagnes des Vosges la grande
pitié qui était au royaume de France ; il lui donne à profusion lumière
te force pour remplir se glorieuse mission ; il fait d'une enfant de
seize ans une sainte héroïne qu'il mène constamment triomphante à
travers les dangers et la mort. A la bataille d'Orléans, que Jeanne
d'Arc gagna le 8 mai, une des fêtes de l'Archange, saint Michel apparut
lui-même visiblement sur le pont, racontent les chroniqueurs de
l'époque, au moment de l'assaut, et en repoussa les Anglais.
La protection de saint Michel fut si manifeste dans la noble mission de
la vierge de Domremy que, pour perpétuer le souvenir des victoires qui
rendirent à notre beau pays sa gloire, son indépendance et sa
nationalité, on fit frapper la monnaie à l'effigie de l'Archange, et
louis XI institua l'ordre si célèbre des chevaliers de saint Michel. Sur
les étendards, au-dessous de l'image de saint Michel, on lisait les
deux devises tirées du prophète Daniel : Voilà que Michel, un des
premiers princes, vient à mon secours. – Personne ne vient à mon aide en
tout ceci, si ce n'est Michel, votre prince
. Le royaume de France s'appela plus que jamais le royaume de saint Michel : Regnum Michaelis, et on s'empressa de rétablir partout les inscriptions que les Anglais avaient fait disparaître : Saint Michel, prince et patron de la France, priez pour nous !
Si l'on parcourait ainsi, siècle par siècle, les annales de nos
délivrances et de nos plus glorieux combats, nous verrions toujours
saint Michel au poste qu'il a bien voulu prendre avec nous et pour nous.
Nous constaterions avec Louis XIV lui-même, qui ne manquait pas de
placer ses glorieuses entreprises sous la sauvegarde de celui qui est à
la fois l'Ange des combats et l'Ange de la paix, que toute gloire
acquise en dehors de son inspiration et de son aide n'est qu'une gloire
éphémère et fatale à la patrie. La France, hélas ! en a fait la triste
expérience au commencement de ce siècle.
Plus récemment encore, il y a vingt-cinq ans à peine, notre patrie
n'a-t-elle pas éprouvé combien il est téméraire de ne compter que sur le
nombre des soldats et le courage humain pour arrêter les invasions et
éviter les malheurs ? Aujourd'hui même, veut-elle comprendre qu'il y a
des invasions plus redoutables que celles des armées ennemies ? que le
joug de l'erreur et de l'irréligion est plus pesant que celui de
l'étranger ? Ce joug est cependant plus dangereux, car on ne tue pas
facilement une nation, mais elle se suicide, lorsque l'impiété y devient
à l'ordre du jour. N'est-ce pas l'état de la France ?
Puisse-t-elle, après toutes ses infortunes, remonter aux véritables
sources de sa grandeur, et revenant s'agenouiller aux pieds de
l'Archange tutélaire dont elle a top oublié le culte et les bienfaits,
retrouver dans les plis du même drapeau et les élans de sa foi, et le
secret de son antique gloire ! Puisse l'Archange, de son côté, oublier
nos ingratitudes et montrer bientôt que ce n'est pas en vain que les
peuples l'honorent !

Extrait de "L'Ange Gardien" n°6, Octobre 1895, pp.183-185

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 7 Fév 2012 - 23:08 par la Géline


ci-dessus : Saint Michel terrassant le dragon

ci-dessous : Saint Michel l'épée levée



ci-dessus : Saint Michel terrassant SATAN

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 8 Fév 2012 - 8:46 par Invité



Mon Saint Michel bien en vu dans ma biblio, je l'avais acheté il y a 30 ans au Mont St Michel pour la modique somme de 1200 francs d'époque!!dans un magasin 50 mètres après la Mère Poularde(le restaurant) ,mais tout les écrits posés sur le sujet sont a lire, donc St Michel a toujours était un défenseur de la patrie, c'est merveilleux d'apprendre ses textes que je ne connaissais pas !! oui le vitrail montré, ne dit pas ou l'on peut l'admirer ?? Dommage !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 8 Fév 2012 - 10:22 par baltique

On peut y ajouter une 4eme représentation :

Saint Michel épée baissée .

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 8 Fév 2012 - 10:51 par AMARANTE

et le Saint Michel des Parachutistes me direz-vous ?

et bien si par le passé on assistait a une normalisation de cette représentation, soit SM épée levée, soit SM terrassant le dragon avec une lance tenue à deux mains pointée vers le bas, (normalisation effective sur les statuettes et médailles parachutistes), on assiste aujourd'hui à une représentation parfois beaucoup plus libre comme par exemple cet autocollant de Saint Michel vendu par le musée des parachutistes de Pau .



A la vue de certaines représentations on peut regretter la disparition ou les libertés prisent avec la normalisation passée, d'autant que le Saint Michel qui figure au sommet du Mont Saint Michel est celui avec l'épée levée .
Celui là même qui a été choisi comme insigne régimentaire par le 9° Régiment de Chasseurs Parachutistes .

Dernière édition par BIDASSOA le Mer 8 Fév 2012 - 13:10, édité 3 fois

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 8 Fév 2012 - 16:11 par rangers

A l'occasion du décès du père CASTA il a été évoqué de façon succincte les démarches qui ont conduit à ce que Saint Michel fusse reconnu comme Saint Patron des Parachutistes.

Ci-dessous je vous en livre un extrait :  

J’apprends avec une infinie tristesse le décès du Père Casta.
Je ne peux m’empêcher de le revoir , fin 1947 début 1948. Cela se passait à la Concession, près du Grand Lac à Hanoï, où était cantonné le 1/1 RCP.

Accompagné du Père Mulson, parfois du Père Jégo, Il s’installait pendant des heures à la Bibliothèque du Diocèse d’Hanoi. Et tous trois recherchaient les documents pouvant être utiles pour la constitution du dossier de reconnaissance de Saint-Michel comme Patron des Parachutistes.

Ils revenaient, souriants, quand la récolte avait été fructueuse et nous nous mettions en forme des fiches que je tapais sur une vieille machine Remington récupérée je ne sais où.

Ces fiches étaient ensuite envoyées par la voie hiérarchique ecclésiastique depuis l’Aumônerie Militaire jusqu’à l’Archevêché de Paris qui les transmettait au Vatican .

Je me souviens encore la joie qui était la nôtre lorsque nous recevions par le vaguemestre les tubes en carton contenant les réponses favorables .
Mon Dieu que c’est loin tout cela.

Je ne parlerai pas davantage du Père Casta et de ses tourments. D’autres l’ont déjà fait et bien mieux que je n’aurais su le faire.

Il est allé rejoindre celui pour qui il a tant œuvré et qui lui réservera certainement la place de choix qu’il mérite.Très grosse perte pour les paras français.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 8 Fév 2012 - 17:21 par LOUSTIC



Ci-dessus deux des nombreuses médailles de Saint Michel .

Dernière édition par VERT 0 le Mer 8 Fév 2012 - 17:52, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 8 Fév 2012 - 17:29 par AMARANTE

Certains disent qu'il n'y a pas de modèle de Saint Michel spécifique aux Parachutistes .
Je ne suis pas tout à fait d'accord avec cette analyse !

En effet, après acceptation par le Vatican de la demande faite par les Aumôniers Parachutistes de choisir Saint Michel comme Saint Patron, le père CASTA a fait fabriquer une matrice destinée à frapper des médailles représentant Saint Michel .
Il y a donc bien un modèle de référence, même si on peut admettre qu'au fil des ans cette représentation a pu évoluer .

rappelons aussi qu'en 1949, le Père Fr. Casta avait publié un petit livre sur Saint Michel, patron des parachutistes, préfacé par l'évêque d'Ajaccio, qui donne ainsi un caractère officiel à ce saint patronage célébré chaque année, le 29 septembre.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 18 Fév 2012 - 13:02 par bergham

Merci aux aumôniers paras qui ont tant travaillé pour cette noble cause .

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 14 Mar 2012 - 10:14 par guépard

pensons aussi au père Péninou que nous avons bien connu.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 15 Mar 2012 - 9:41 par Invité











A votre disposition de tres belles oeuvres de notre Saint Michel /// MB

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 27 Sep 2012 - 13:10 par LOUSTIC

ces posts sont bien sûr d'actualité .

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 27 Sep 2012 - 15:00 par Invité

Dans les différents posts ci-dessus, plusieurs photos / images de Saint-Michel.

Ci-dessous, la "seule vraie" photo de Saint-Michel - dont je ne suis pas l'auteur - c'est celle de la statue qui figure au sommet de l'abbaye. Si mes souvenirs sont exacts, la photo a été prise après que la statue ait été réinstallée, à l'aide d'un hélicoptère, suite à sa remise en état (dont la dorure).

Cette statue a été utilisée comme modèle de nombreuses fois, et c'est elle dont la représentation figure sur notre insigne de "ROYAL NORMANDIE".

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 27 Sep 2012 - 15:10 par béret bleu

BIDASSOA a écrit:et le Saint Michel des Parachutistes me direz-vous ?

et bien si par le passé on assistait a une normalisation de cette représentation, soit SM épée levée, soit SM terrassant le dragon avec une lance tenue à deux mains pointée vers le bas, (normalisation effective sur les statuettes et médailles parachutistes), on assiste aujourd'hui à une représentation parfois beaucoup plus libre comme par exemple cet autocollant de Saint Michel vendu par le musée des parachutistes de Pau .



A la vue de certaines représentations on peut regretter la disparition ou les libertés prisent avec la normalisation passée, d'autant que le Saint Michel qui figure au sommet du Mont Saint Michel est celui avec l'épée levée .
Celui là même qui a été choisi comme insigne régimentaire par le 9° Régiment de Chasseurs Parachutistes .

cette question est bien posée dans les différents posts

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 15 Juin 2013 - 16:20 par Coyote .

Vitrail
  Arcimboldo_56 le Mar 7 Fév - 21:35


Michel,

Dans quelle chapelle, église ou cathédrale est ce superbe vitrail ?

J'ai repéré des chapelles en Morbihan avec des statues de Saint Michel.

Va falloir que j'ai prendre des clichés et de vous les montrer.

Bonne soirée.


Arcimboldo_56TEAM

C'est dans l'Eglise de "Sainte Mère Eglise" , vitrail offert par les anciens airbornes .

Pour info , c'est une de mes photos perso ........d'un de mes forums .

Mais pas grave , ici il est en bonne place , avec mes frères Paras et mes photos sont a la disposition de tous .

Il est bien votre Forum .I love you

Coyote .king

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 15 Juin 2013 - 18:17 par Arcimboldo_56

Michel, il faut rendre à Coyote ce qui appartient à Coyote !

Very Happy Very Happy:D

L'important est dit par l'intéressé lui-même : "Mais pas grave , ici il est en bonne place , avec mes frères Paras et mes photos sont a la disposition de tous . Il est bien votre Forum"

Vive Saint Michel

Arcimboldo dont le saint patron est Saint Eloi Very Happy

Dernière édition par Arcimboldo_56 le Dim 29 Sep 2013 - 21:50, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 15 Juin 2013 - 19:05 par Lothy

Arcim.... Au milieu de tous ces Paras, il est nécessaire que tu rappelles régulièrement que tu n'es pas Para, mais celui qui les emmenait..... avant qu'ils ne se jettent d'un avion ou d'un hélico en plein vol....

Dernière édition par Lothy le Jeu 24 Sep 2015 - 20:29, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 15 Juin 2013 - 19:12 par coyote

Un p'tit cadeau

Dans une petite chapelle des Ardennes , la "Chapelle Saint-Antoine"

Un autre Saint-Michel



Bonne soirée a tous

Coyote

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 12 Sep 2013 - 18:28 par Charbonnier

Bonjour, de passage au Mont Saint Michel





Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 12 Sep 2013 - 19:18 par Lothy

affraid André !... Il est magnifique...

Mais c'est celui de la flèche que je voudrais Embarassed Pour le montage de l'an prochain !....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 14 Sep 2013 - 15:19 par Charbonnier

Lothy a écrit:affraid André !... Il est magnifique...

Mais c'est celui de la flèche que je voudrais Embarassed Pour le montage de l'an prochain !....
Sylviane, que ne ferait-on pas pour toi, j'irais bien te le décrocher malgré les risques que cela représente ( mission impossible ) Laughing

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 14 Sep 2013 - 15:37 par Lothy

Merci tout de même André ! L'intention est là, c'est ce qui compte....

Et puis j'en ai trouvé un morceau....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 14 Sep 2013 - 22:14 par Charbonnier

Merci Sylviane,
Très belle réplique

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 29 Sep 2013 - 9:04 par yuguy

Le 28 septembre courant la section 132 de l'Union Nationale des Parachutistes de Marignane a fêté dignement son Patron l'Archange Saint Michel. La cérémonie s'est déroulée à la stèle des Parachutistes dans cette ville.Voici le clip vidéo réalisé à cette occasion :

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 18 Sep 2017 - 18:32 par DELABRE

Pour la question sur la provenance du vitrail, il se trouve à Sainte-Mère-Eglise , précisément dans l'église. On remarque sur ce vitrail tout autour de Saint Michel, une grande quantité d'insignes, dont celles des paras américains.
amitiés paras

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 18 Sep 2017 - 19:16 par Charbonnier

Merci DELABRE d'apporter un peu de précisions

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum