LES CAMPS PARACHUTISTES

Paris : Des musulmans manifestent contre "le radicalisme religieux"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Paris : Des musulmans manifestent contre "le radicalisme religieux"

Message  Invité le Dim 29 Avr 2012 - 18:39

[url=http://www.francesoir.fr/

Plus d'une centaine de personnes ont manifesté à Paris pour dire non au radicalisme religieux et clamer l'attachement des Français musulmans à leur pays. Suspect

Image d'une précédente manifestation parisienne contre les extrémismes religieux, le 25 mars dernier AFP/Joel SagetUne centaine de musulmans se sont rassemblés dimanche après-midi sur les marches de l'opéra Bastille à Paris pour « dire non au radicalisme religieux » et clamer leur attachement à la France et aux valeurs de la République, un peu plus selon les associations qui évoquent « près de 200 personnes ».

Marseillaise et drapeaux français
Des drapeaux français collés sur leurs vestes sous une banderole « Ensemble contre le fanatisme », les manifestants ont observé une minute de silence en mémoire des « enfants de Toulouse et de Montauban », victimes de Mohamed Merah, auteur de sept assassinats, dans ces deux villes au mois de mars, et qui affirmait, selon le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, avoir des liens avec Al-Qaïda.

Ils ont ensuite entonné la Marseillaise « pour montrer que les musulmans savent s'intégrer », selon des personnes présentes sur place, avant de déclarer « Vive la France, vive la République ».

Ils refusent les amalgames
A l'origine de cette manifestation, une trentaine d'associations de musulmans, qui ont appelé « tous les Français de toutes origines, de toutes confession, de tous bords politiques à venir les rejoindre » pour dire « non au radicalisme religieux, non à la stigmatisation, oui au vivre ensemble ». Les associations invitaient notamment à ne pas faire l'amalgame entre musulmans et islamistes radicaux, à la suite de l'affaire Mohamed Merah.

« L'islam n'a rien à voir avec le fanatisme. Après Toulouse, il y a eu un amalgame entre martyr et criminel à l'intérieur de la communauté et nous voulons dire stop. Nous n'avons rien à voir avec Mohamed Merah », a expliqué l'imam de Drancy, en Seine-Sant-Denis, Hassen Chalghoumi. « On ne veut plus de famille qui souffre de racisme ou d'intégrisme. On veut un islam de France sans ingérence étrangère, on refuse le voile intégral mais on ne veut pas faire de politique. L'avenir de nos enfants est indépendant de l'issue du scrutin du 6 mai. »

Par Actu France-Soir / Service Société (avec l'AFP
Image d'une précédente manifestation parisienne contre les extrémismes religieux, le 25 mars dernier AFP/Joel SagetUne centaine de musulmans se sont rassemblés dimanche après-midi sur les marches de l'opéra Bastille à Paris pour « dire non au radicalisme religieux » et clamer leur attachement à la France et aux valeurs de la République, un peu plus selon les associations qui évoquent « près de 200 personnes ».

Marseillaise et drapeaux français
Des drapeaux français collés sur leurs vestes sous une banderole « Ensemble contre le fanatisme », les manifestants ont observé une minute de silence en mémoire des « enfants de Toulouse et de Montauban », victimes de Mohamed Merah, auteur de sept assassinats, dans ces deux villes au mois de mars, et qui affirmait, selon le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, avoir des liens avec Al-Qaïda.

Ils ont ensuite entonné la Marseillaise « pour montrer que les musulmans savent s'intégrer », selon des personnes présentes sur place, avant de déclarer « Vive la France, vive la République ».

Ils refusent les amalgames
A l'origine de cette manifestation, une trentaine d'associations de musulmans, qui ont appelé « tous les Français de toutes origines, de toutes confession, de tous bords politiques à venir les rejoindre » pour dire « non au radicalisme religieux, non à la stigmatisation, oui au vivre ensemble ». Les associations invitaient notamment à ne pas faire l'amalgame entre musulmans et islamistes radicaux, à la suite de l'affaire Mohamed Merah.

« L'islam n'a rien à voir avec le fanatisme. Après Toulouse, il y a eu un amalgame entre martyr et criminel à l'intérieur de la communauté et nous voulons dire stop. Nous n'avons rien à voir avec Mohamed Merah », a expliqué l'imam de Drancy, en Seine-Sant-Denis, Hassen Chalghoumi. « On ne veut plus de famille qui souffre de racisme ou d'intégrisme. On veut un islam de France sans ingérence étrangère, on refuse le voile intégral mais on ne veut pas faire de politique. L'avenir de nos enfants est indépendant de l'issue du scrutin du 6 mai. »

Par Actu France-Soir / Service Société (avec l'AFP



Bien espérons que ceux ci , soient doté de vrais valeurs , d'honneur , de patriotisme et pret a défendent nos valeurs républicaine //MB

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum