LES CAMPS PARACHUTISTES

Un parachutiste trouve la mort ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

04062012

Message 

Un parachutiste trouve la mort ...




Le 4 juin ..... un parachutiste trouve la mortLe Blanc. Le drame est survenu samedi. Aucun des deux parachutes ne s’est déployé. Défaillance technique, erreur humaine ou malaise, l’enquête tentera d’en déterminer les causes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
D'après les premiers éléments de l'enquête, aucun des deux parachutes ne s'est déployé. - (Archives NR)



C'est vers 18 h, samedi, qu'un militaire de 33 ans, marié et père d'un enfant, a trouvé la mort, dans le champ qui fait face au hangar de l'aérodrome du Blanc. Basé à Castres, il était rentré de mission en Afghanistan depuis peu et participait à un entraînement en compagnie de trois de ses collègues. Il effectuait son sixième saut de la journée, à une altitude normale de 1.200 m.

Rien ne laissait alors présager du drame. Les conditions météorologiques étaient bonnes et l'ascension comme le saut s'étaient déroulés de façon normale. D'après les premiers éléments, la victime a actionné la commande de son parachute mais celui-ci s'est emmêlé avec l'extracteur. La procédure classique en cas d'incident de ce type consiste à libérer la voile principale puis à actionner le parachute de secours. Or, les deux poignées étaient, semble-t-il, encore en place, laissant supposer que la victime n'a pas tenté de les actionner. A l'altitude de sécurité, un dispositif obligatoire a déclenché l'ouverture du parachute de secours ; mais ce dernier ne s'est pas déployé non plus.
« J'avais sauté de l'avion juste avant, confie Guy Lentini, président du club de parachutisme du Blanc, qui a lui-même effectué quatre sauts cet après-midi-là. J'avais encore mon parachute dans la main et je discutais quand j'ai entendu le choc. Ça paraît tellement incroyable que les deux parachutes ne s'ouvrent pas. »

Ces accidents sont rarissimes

L'homme, qui comptait 200 sauts à son actif, en bonne condition physique, ne présentait aucun signe visible permettant d'envisager l'hypothèse d'un malaise en cours de vol, qui l'aurait empêché d'ouvrir son parachute de secours. Une autopsie sera toutefois pratiquée à l'Institut médico-légal de Limoges afin d'écarter cette possibilité. Pour Guy Lentini, il « pourrait avoir été pris de panique dans la gestion de l'incident. Une chose est certaine : il allait bien en sortant de l'avion. Il avait suivi une révision des procédures de secours un mois avant. J'ai moi-même vérifié le parachute d'un de ses collègues mais pas le sien, car à partir d'un certain nombre de sauts, on ne fait plus vérifier son pliage ; on est auto-vérificateur. Le parachute de secours, en revanche, est plié par un professionnel qualifié ; il est vérifié une fois par an s'il n'a pas servi. » L'hypothèse d'une défaillance technique est également envisagée. Des spécialistes militaires ont été dépêchés sur place afin d'examiner le matériel.
Les accidents graves restent rarissimes en parachute. L'an passé, deux personnes seulement ont été tuées, pour 600.000 sauts. « Je suis aussi motard ; et c'est beaucoup plus dangereux

_________________


junker
EXPERT
EXPERT

Messages : 1748
Points : 5575
Date d'inscription : 22/12/2011
Age : 80

http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum