LES CAMPS PARACHUTISTES

Premier tir d’évaluation d’un missile ASMP-A par un Rafale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

21062012

Message 

Premier tir d’évaluation d’un missile ASMP-A par un Rafale




21 juin 2012 – 14:43
[url=http://www.opex360.com/2012/06/21/


Alors que le débat sur la dissuasion nucléaire française a été relancé après proposition de Michel Rocard visant à la supprimer pour réaliser des économies – ce qui a valu à l’ancien Premier ministre une volée de bois vert de la part de la classe politique, écologistes exceptés – les Forces aériennes stratégiques ont réalisé, le 19 juin, un premier tir d’évaluation des forces (TEF) associant pour la première fois le système d’armes C-135/Rafale/ASMP-A (air sol de moyenne portée amélioré).

Il s’est donc agi d’effectuer une « opération représentative d’une mission réelle », selon l’armée de l’Air. Un Rafale de l’EC 1/91 Gascogne a ainsi décollé de la base aérienne 113 de Saint-Dizier pour mener un raid de 5 heures, au cours duquel toutes les phases critiques de ce type de vol ont été effectuées (haute altitude, pénétration basse altitude, ravitaillement en vol, etc…).

Bien évidemment un avion C-135 du groupe de ravitaillement en vol 2/91 « Bretagne » a été de la partie, de même que le centre « essais de missiles » de la Direction générale de l’armement (DGA) à Biscarrosse, où le missile tiré a pu être suivi. L’ASMP-A a ainsi respecté « le profil de vol attendu ». Et il va de soi que l’engin n’emportait pas de charge nucléaire.

Une mission similaire, c’est à dire avec le nouveau missile ASMP-A, avait été réalisée en novembre 2010 par un Mirage 2000N de l’EC 3/4 Limousin (aujourd’hui dissous). « Garant de la crédibilité technico-opérationnelle de la composante aéroportée, l’opération TEF démontre l’aptitude de l’ensemble de cet outil stratégique, moyens techniques et humains, à exécuter la mission de dissuasion nucléaire assurée en permanence depuis bientôt cinquante ans par les forces aériennes stratégiques » explique l’armée de l’Air.

Le missiles ASMP-A a été déclaré opérationnel à Istres en octobre 2009. Conçu par MBDA France et propulsé par un statoréacteur, dispose d’une nouvelle charge thermonucléaire ainsi que d’une portée et une capacité de pénétration supérieures à celles de l’ASMP, la précédente version, qui était entrée en service en 1986.


A esperer a ne pas avoir a sans servir un jour , mais vaut mieux dormir avec une bonne défense ///MB
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum