LES CAMPS PARACHUTISTES

BIGEARD la torture en Algérie était un mal nécessaire » Malika Benarab-Attou déplore dans un communiqué l'inauguration d'un square dédié au général Bigeard à Aix-les-Bains. Elle accuse le maire d'honorer un tortionaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

23062012

Message 

BIGEARD la torture en Algérie était un mal nécessaire » Malika Benarab-Attou déplore dans un communiqué l'inauguration d'un square dédié au général Bigeard à Aix-les-Bains. Elle accuse le maire d'honorer un tortionaire.




Bigeard : « la torture en Algérie était un mal nécessaire »
Jeudi, 21 Juin 2012 15:23


La députée européenne Malika Benarab-Attou déplore dans un communiqué l'inauguration d'un square dédié au général Bigeard à Aix-les-Bains. Elle accuse le maire d'honorer un tortionaire.

Le Dauphiné Libéré nous apprend dans son édition du 15.06.2012 que le maire UMP d’Aix-les-Bains Dominique Dord inaugure, le 23 juin, un square portant le nom du général Bigeard. Attribuer le nom de Bigeard à un square n’est pas un évènement anodin en cette 50e année de l’indépendance de l’Algérie. Alors que ce cinquantenaire doit être le moment opportun pour rapprocher les peuples Français et Algérien, de cicatriser les blessures de cette période, la municipalité d’Aix-les-Bains ravive la douleur des victimes de Bigeard et la colère de celles et ceux qui en France se sont opposés à ses méthodes.



Rappelons pour mémoire que Bigeard a été l'un des protagonistes de la bataille d'Alger en 1957. Il se livra à la torture, une pratique qu'il qualifia en juillet 2000 de « mal nécessaire ». Le recours fréquent à la torture - supplice de la baignoire et utilisation de la gégène (décharges électriques) - avait été dénoncé en France par les intellectuels puis par quelques rares militaires, comme le général Jacques Pâris de la Bollardière, Compagnon de la Libération. Mais contrairement à Massu, qui a regretté l'usage de la torture, Bigeard n'avait émis aucun remord. « Je ne regrette rien ! » avait-il déclaré en 2007 à un quotidien Suisse.

Dans ces conditions, attribuer le nom de Bigeard à un square et diffuser l’information 2 jours avant les élections législatives, auxquelles Monsieur Dord était candidat, sonne comme un signal aux tenants de l’Algérie française et de l’extrême droite. Cela constitue une provocation à l’endroit des défenseurs des droits de l’homme et du principe des peuples à disposer d’eux-mêmes. Aix-les-Bains mérite mieux que cela, ville de Savoie, région qui fut un haut lieu de résistance et de défense des valeurs de la République. Monsieur Dord se serait distingué en honorant une femme ou un homme de Paix. Je déplore qu’il ait préféré un tortionnaire.

Malika Benarab-Attou - Eurodéputée Les Verts/ALE - le 19 juin 2012

Je répondrai tout simplement a cette dame, qui n'en a que l'apparence que par dénomination.
Quelle na pas a donner de leçons de morale et encore moins d'histoire de France , la seule quelle a appris , c'est sur des ouvrages, et elle devrait regarder plus objectivement les dégâts causé par ces amis sur son pays .
Cette dernière doit son salue et sa bienfaisance a des chefs soldats Français dont Bigeard faisait parti.
MB
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum