LES CAMPS PARACHUTISTES

Les hôpitaux militaires dans le collimateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

28072012

Message 

Les hôpitaux militaires dans le collimateur




Le Mamouth en date du 20 juillet

Une sénatrice UMP inquiète...
La sénatrice UMP du Val-de-Marne Catherine Procaccia s'inquiète d'une possible fermeture du HIA Begin, dans lequel un important volume vient d'être réalisé. On peut lire son interpellation au ministère ici. Le MIDAC, Kader Arif, a répondu, en l'absence de JYLD, en Afghanistan à ce moment-là (il a notamment visité le rôle III de Kaboul). Mais il s'est retranché derrière les travaux du Livre Blanc, qui commencent juste. D'autres incertitudes, semble-t-il assez fortes pèsent également sur d'autres sites, notamment dans le sud-est de la France.

Begin ne serait pas le seul, si l'on en croit cet article de Sud-Ouest

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour ce qui concerne Begin, que je connais bien, la menace existe depuis des années, alors que l'établissement accueille des civils du voisinage, principalement quand ils ne trouvent pas de place ailleurs, ou simplement parce qu'ils préfèrent la qualité du HIA...

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4383
Points : 8835
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Les hôpitaux militaires dans le collimateur :: Commentaires

avatar

Message le Sam 28 Juil 2012 - 17:54  Cerbère

Il me semble que la question soit beaucoup plus importante qu'il n'y paraisse, quand bien même la sénatrice UMP du Val-de-Marne Catherine Procaccia ait réalisé une interpellation du ministre de la défense.

Il me semble, que la vraie question qui se pose soit celle-ci : déjà fortement réduit, le Service de Santé des Armées fait-il l'objet d'une "simple idée de disparition"

Quand on connait la propension des gouvernants - et pas seulement depuis le couronnement de Normal 1er - à avoir de bonnes et nombreuses idées, l'inquiétude peut être fondée.
Ce d'autant que les "éminents spécialistes-penseurs" susceptibles d'avoir ce genre d'excellente idée, n'a pas la moindre connaissance de ce que c'est que le combat, ni celle lui permettant d'imaginer ce que c'est de "raccommoder" un Camarade qui vient de sauter sur une mine, le tout avec courage, abnégation et compétence, alors qu'il est lui même soumis au feu parce qu'étant aussi au contact !
Les éminents spécialistes-penseurs", n'ont jamais entendu siffler de balles autres que celles de tennis ou de golf, voire dans le meilleur des cas les sifflements des balles émises par le haut-parleur d'une console de jeux X ou Y ... A leur décharge, il faut reconnaître que ceci ne constitue pas de condition très favorable !

Mais, certains me diront : nos amis Belges n'ont plus de Service de Santé au sein de leurs Armée. Est-ce que cela a fait que les militaires belges soient moins bien soignés ?
Que ce soit vrai au faux, il nous sera répondu que non !

Oui, mais, le Royaume de Belgique n'a plus de territoires d'outre-mer (quel que soit leur statut) alors que pour la France ce ne soit pas le cas. Et chacun sait combien le Service de Santé des Armées est présent dan ces territoires.
Mais, beaucoup plus grave, la France, membre du Conseil de sécurité des Nations Unies, possède une force d'intervention, particulièrement sollicitée, particulièrement disponible dans laquelle le Service de Santé des Armées joue un rôle capital. Les toubibs, les infirmières et infirmiers, ... sont des Camarades de combat, ils sont à nos côtés quand cela pète de partout et, quand "mal en point" on les reconnaît sous leur casque, leur gilet pare-balles, alors l'espoir renaît. Tous connaissent leur dévouement, leurs compétences, leur ténacité !

Or, la réduction du nombre des Hôpitaux d'Instruction des Armées aurait pour conséquences directes :

- la baisse de la qualité des soins : impossible d'être à la fois sur le terrain et dans un HIA, poursuivant sans cesse sa propre formation, ou le transfert des compétences vers les plus jeunes;

- la réduction du nombre des opérationnels du SSA aptes à intégrer une ACP (Antenne chirurgicale aéroportée), ou tout "simplement" à oeuvrer dans un hôpital de campagne, voire "simplement" dans un hôpital tel celui de KABOUL !

- la réduction du nombre des opérationnels du SSA aptes à embarquer sur les quelques navires qui nous restent, et à pratiquer une opération chirurgicale par "très gros temps" ou dans les profondeurs d'un SNLE.

Si, la France "persévère dans ces errements" (attitude Ô combien critiquable selon certains, dont des Français) et entend maintenir une Force d'intervention à même d'agir, personne ne me fera croire que des médecins civils seraient à même de remplacer nos Camarades ...
Alors là, ce serait se foutre des Armées. A la réflexion, Hélas, je me demande si ce ne serait pas aussi un but recherché ...

Si le serment d'Hippocrate est une condition nécessaire à l'aptitude à intervenir auprès de ceux qui sont blessés, qui souffrent, cette condition n'est pas suffisante, et ce pour deux raisons (au moins) :

- pâtissant de quelques maux découlant de mes "jeux passés" : sauts de type opérationnel chargé à plus de 100 kg, séances de tir au mortier, au canon sans recul, pour la préparation de mes jeunes Camarades aux différents certificats militaires, à plusieurs reprises j'ai eu recours à la médecine civile ... Mais, comment faire comprendre à ces médecins compétents, dévoués, ... ce que sont les traumatismes dûs aux départs des coups de 81mm dans un tir d'efficacité, ou les claquements secs d'une salve de 106SR, eux aussi dans un tir d'efficacité, ou ce que sont les traumatismes psychologiques quand on assiste à certaines scènes, comme au KOSOVO, mais avant l'intervention de l'OTAN ?

C'est pourquoi, sans aucune hésitation, je préfère parcourir plus de 100km pour me rendre à l'HIA de BREST : là je retrouve "les miens", là on m'écoute ET on me comprend;

- au magnifique serment d'Hippocrate, il convient d'ajouter celui que fait, implicitement ou explicitement, tout Soldat : Servir la Patrie partout et en tout temps quoi qu'il en coûte.
Je ne sache pas que ceci soit partie intégrante du serment d'Hippocrate.


En réfléchissant un peu plus, une idée effroyable m'envahit : et si, cette idée coupable n'était qu'un prélude à la suppression pure et simple de nos Forces d'intervention, voire de notre Armée ?


En réfléchissant "mieux", je me demande si ce ne serait pas une bonne chose ...

Regardons bien tous les avantages que l'on pourrait y trouver (quelques petits exemples) :

- la chienlit rose-verte-rouge serait ravie, ce d'autant que le défilé du 14 juillet permettrait à de nombreux ratés et dégénérés de parader en falbalas, pourpoints chamarrés, et emplumés comme des paons sur les Champs-Elysées pavoisés aux couleurs de l'arc-en-ciel;

- la gauche-caviar n'aurait plus devant elle ces dinosaures, racistes, fascistes, ... qui honorent les Trois Couleurs, la Marseillaise, et entendent que les deux soient respectées ...

- la gauche-bobo (probablement les mêmes que ceux de la gauche-caviar), qui profitant de la suppression du budget de la Défense (ou à tout le moins sa très forte diminution) :

---- pourrait offrir de nouvelles mosquées avec leur terrain,

---- pourrait "régulariser" à tire-larigot des immigrés clandestins toujours plus nombreux, plus hostiles à la France,

---- pourrait multiplier et augmenter notablement les aides largement dispensées aux nombreuses femmes de tous les islamistes qui nous crachent dessus,

---- pourrait comme certain conseil régional, confier des marchés à des sociétés étrangères, même pas européennes, dans le cadre de services publiques ...

C'est vrai, cela impliquerait que pour nos quelques "opérations de défense" nous fassions appel aux gardes pontificaux". Plus de coûts fixes, rien que des coûts variables, qui pourraient aussi faire l'objet de marchés ...

Franchement si vous ne partagez pas mon point de vue ... vous êtes de dangereux réactionnaires !

Au fait, j'ai une question : quelqu'un pourrait-il m'affranchir sur ce qu'est la "haute-trahison" dans notre Constitution ?


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 28 Juil 2012 - 18:29  Lothy

Et bien voilà une réponse qui me rappelle - de par sa forme - quelques bons moments vieux d'un an et plus...

"Haute trahison".... Je crois que la définition est, disons, à géométrie variable suivant celui qui pourrait en être accusé !....

Comme toujours, voilà bien des questions soulevées...

L'une d'entre elles comparant la France et la Belgique n'est pas anodine... J'ai beaucoup de sympathie pour nos amis belges, mais si chez eux, tout y était parfait cela se saurait... Leur armée est constituée de gens sérieux et motivés, mais leur équipement n'a rien à voir avec ce qu'il reste du nôtre....

Lorsque l'on sait que les jeunes médecins ne veulent pas aller s'installer en province parce que ce n'est pas assez rémunérateur, ou trop contraignant, on imagine mal qu'ils acceptent de passer du temps auprès de nos Soldats.... D'autant plus que le service national n'existant plus, ils ne font plus un jour d'armée...

Supprimer l'Armée : Je n'ose pas l'envisager.... Mais je pense que l'ouverture des J.O. à Londres hier soir, serait une aimable plaisanterie à côté des débordements de joie de bien des "français" à l'annonce d'une telle décision... Et pas uniquement chez les Bobos-gauchos bien nantis....

Enfin, il serait bon de rappeler que les médecins militaires, en plus de leur dévouement, du réconfort qu'ils apportent dans des conditions difficiles à imaginer pour ceux qui ne connaissent la guerre que devant la TV ou au cinéma, que ces Soldats-toubibs ou infirmiers, font avancer la trauma... combien de blessés de la route bénéficient des enseignements tirés sur les champs de bataille d'hier et d'aujourd'hui....

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum