LES CAMPS PARACHUTISTES

Pourvu que l'Adjudant-chef BOUZET soit le dernier ...

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

08082012

Message 

Pourvu que l'Adjudant-chef BOUZET soit le dernier ...




Au-delà de la disparition de notre Camarade, une question est posée : quand les "troupes combattantes" françaises auront quitté l'Afghanistan, retrait précipité pour des raisons politiciennes, par des politiciens qui n'ont rien compris ou ne veulent rien comprendre, qui assurera la protection de ceux qui ont pour mission d'assister l'Armée afghane dans sa mise sur pieds ?

Bien sûr, hélas, le genre de guet-apens dans lequel sont tombés nos Soldats, existait bien avant la décision de retrait ... Mais la présence de nos Soldats, simultanément à celle de nos alliés, rendait les choses un peu plus difficiles pour les fous d'Allah afghans.

En effet, avec ce genre de personnages, plus que la force brutale des armes, la force morale est importante.
Or, par le retrait annoncé et son début d'exécution, la France a montré qu'elle renonçait au combat pour les valeurs qu'elle entend défendre !
Et ceci, pour les talibans, comme pour tous les tenants du système islamique qui veulent conquérir le monde occidental, c'est un signe de faiblesse. Or, les uns et les autres ne respectent que la force !
Ce signe de faiblesse a deux conséquences, les talibans et leurs suppôts :
- vont s'enhardir, comme cela est déjà visible;
- vont mépriser la France ... Et cette conséquence aura des répercussions bien au-delà de l'espace afgho-pakistanais !

Selon les "sources biens informées" (expression de rigueur ...), maintenant, les Occidentaux sont en Afghanistan pour aider ce Pays à devenir une démocratie.
Mais, a-t-on posé la question aux Afghans ?
Bien sûr, parmi ceux qui disent cela il y en a qui croient à la démocratisation. Mais ils pensent États, et non pas esprits,...
Péché d'orgueil, complexe de supériorité, bêtise, ignorance ? Tous à la fois, probablement !
Ils imaginent que la démocratie à l'occidentale soit transposable dans toute contrée de la terre ...

Or, notre démocratie occidentale est totalement antinomique avec l'islam(1).
L'Afghanistan et le Pakistan, pour ne mentionner que ces deux pays (dont le sort est lié) ont des populations très majoritairement musulmanes et leurs cultures sont à des années lumières des cultures occidentales.

En 2009 :
- l'Afghanistan, comportait 28.072.000 musulmans, représentant 99.6% de leur population;
- le Pakistan, comportait 174.082.000 musulmans représentant 96.3% de leur population.
Ensemble, ces deux pays représentent environ 12% de la population mondiale.

Autre aspect. Selon l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime, 10,3 % de la population afghane est impliquée dans la culture du pavot. Qu'en est-il de la campagne de destruction des champs de pavot annoncée en 2010, par le général McChrystal, commandant de la Force internationale d’assistance à la sécurité en Afghanistan ?

De plus, l'Afghanistan est aussi le premier producteur de haschich avec, selon un rapport de l'ONU, publié mars 2010, entre 1 500 et 3 000 tonnes par an.

Enfin, selon l'ONU, qui a créé un comité anti-corruption,
"la corruption est un problème de grande ampleur dans le pays et continue de freiner son développement économique. La création de ce comité fait suite à l'engagement pris par le gouvernement afghan et la communauté internationale de s'attaquer à la corruption dans le pays. Il est composé de trois experts afghans et trois experts internationaux qui devront mettre en place un système d'évaluation des progrès et préparer des rapports périodiques évaluant les efforts de lutte contre la corruption, à destination du Président, du Parlement et du peuple afghan." (2)


La démocratie en Afghanistan, ce n'est pas pour demain, si tant est que ce soit un jour ...

Dans ce contexte, les militaires, les policiers, de tous les pays occidentaux qui assistent l’État afghan vont bien peu peser face aux fous d'Allah, aux trafiquants, aux affairistes et politiciens véreux .. surtout s'il n'existe plus de "force combattante" capable de leur assurer un minimum de sécurité.

J'ai le terrible sentiment que la France abandonne les Siens,..
Mais, au fait, ce ne serait là qu'une lugubre répétition de l'Histoire que ceux de ma génération ont bien connue.

Que Saint-Michel prenne nos Soldats, nos Policiers sous son aile et me botte le cul pour avoir eu de si mauvaises idées.
Et, que tous les nôtres rentrent intacts, nous fêterons leur retour !


(1) Pour s'en convaincre, il suffit :
- de lire et comparer deux documents :
---- la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme;
---- la Déclaration Islamique Universelle des Droits de l'Homme;
et de prendre connaissance du/des projets de constitution des États islamiques ...
Et, aussi, de prendre connaissance de la déclaration suivante faite par Omar Khalid al Khurasani, leader du Mouvement des talibans du PAKISTAN, lié à Al-Qaïda, dans une vidéo qui a été publiée sur le forum d'un site jihadiste le 19 mars 2012. Dans la vidéo, Omar Khalid al Khurasani a déclaré :
… le Mouvement des talibans au PAKISTAN est uni et fort et agit sous la direction de Hakeemullah Mehsud. Khalid a défini cinq objectifs importants des talibans :
- renverser les institutions pakistanaises;
- libérer à la fois les combattants pakistanais et les combattants étrangers emprisonnés;
- imposer la loi islamique [charia];
- se procurer des armes nucléaires ;
- établir un califat mondial.
Tout d'abord, nous visons à lutter contre le gouvernement pakistanais, ses agences de renseignement, et son armée, qui sont tous contre l'islam et ont opprimé les familles moudjahidin et leur familles.... Les talibans veulent «venger l'oppression des moudjahidin dans les zones tribales et urbaines, ainsi que l'humiliation des moudjahidins dans les prisons pakistanaises. »
Notre deuxième objectif est d'obtenir la libération en toute sécurité des moudjahidins pakistanais et étrangers7 au PAKISTAN.
Les talibans veulent remplacer le système anglais de la démocratie par la charia islamique, puisque le système pakistanais n'a rien à voir avec l'islam.
Les talibans veulent s'emparer des armes nucléaires du PAKISTAN et des autres ressources, y compris l'armée, pour défendre l'islam.
Un autre objectif est d'utiliser les forces du PAKISTAN, y compris la bombe atomique, l'armée, et d'autres ressources, afin de guider d'autres pays musulmans et pour assurer la survie de l'Islam. Le sol du PAKISTAN, le peuple pakistanais et les moudjahidins du PAKISTAN ne doivent pas être utilisés pour servir les intérêts américains, mais doivent être utilisés pour la survie et l'intégrité de l'islam.
Les talibans poursuivront leur lutte même après avoir pris le pouvoir au PAKISTAN et en AFGHANISTAN. »
Nos objectifs sont aussi clairs que les directives du Coran, qui est notre constitution. Allah a dit dans le Coran : lutte contre les hypocrites et les apostats jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de sédition [fitna]8. Donc, jusqu'à ce que le PAKISTAN et l'AFGHANISTAN soient de véritables pays islamiques, et le califat soit établi sur le monde, notre jihad va continuer. Ceci est notre premier et principal objectif.

(2) les politiciens français qui ne reculent devant rien pour "faire sérieux" ont envoyé madame Eva JOLY, ex juge rouge-verte-rose comme expert "anti-corruption", elle est bien connue pour son esprit démocratique ... Si, Si, mais celui des "démocraties populaires", de préférence !
Mais, où donc et dans quels contextes cette ex-candidate à la magistrature suprême, ridiculisée, a-t-elle été confrontée à des contextes similaires à ceux de l'Afghanistan (au moins un !) ?
Que connait-elle de l'islam "religion d'amour, de paix et de tolérance" et de tous les fous qui veulent la radicaliser et nous l'imposer ?
Que connaît-elle d'un pays en état de guerre ?
...
L'ancienne magistrate Eva Joly s'est vu confier une mission anti-corruption en Afghanistan dans le cadre de l'ONU et effectuera dans cet objectif un premier séjour à Kaboul du 7 au 20 juillet, a-t-elle annoncé lundi 25 juin.
La mission, au côté de deux autres experts internationaux et trois spécialistes afghans, aura lieu à Kaboul, à raison de 15 jours tous les trois mois, a priori pour une période de deux ans renouvelable, a affirmé l'ex-juge anti-corruption, à l'issue d'une conférence de presse au siège d'EELV consacrée au sommet Rio+20 sur le développement durable." (déclaration de madame Eva JOLY)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Pourvu que l'Adjudant-chef BOUZET soit le dernier ... :: Commentaires

avatar

Message le Mer 8 Aoû 2012 - 15:49 par Lothy

Si le sujet n'était pas si grave, l'idée d'une Eva Joly "donnant des leçons" aux Afghans, prêterait à sourire.... Que peut-elle bien leur apprendre ?... Excepté son métier de juge, que des magistrats de ce pays auront pu apprendre à loisir dans des universités britanniques ou américaines !...

Le tout étant bien sûr de faire concorder l'apprentissage reçu avec la culture de ces pays, qui ne connaissent que la loi du plus fort, en plus de celles de l'Islam aménagé à leur convenance...

Comme toujours Cerbère, vous nous poussez à porter un regard différent et surtout à nous poser des questions... Il en est une à laquelle je réponds : NON.... Nous n'avons pas fini de voir tomber nos Soldats en Afghanistan... Tant qu'il en restera un, il sera exposé...

ET si nous en terminons pour un temps avec cette Kapisa, je crains fort, que cela ne reparte ailleurs !

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum