LES CAMPS PARACHUTISTES

Le 1er octobre 2012, la France a pris le commandement de la zone militaire de l’aéroport international de Kaboul

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

14102012

Message 

Le 1er octobre 2012, la France a pris le commandement de la zone militaire de l’aéroport international de Kaboul






Le 1er octobre 2012, la France a pris le commandement de la zone militaire de l’aéroport international de Kaboul (KAIA). Une responsabilité majeure pour les forces françaises au sein de l’ISAF confiée au général de brigade aérienne Philippe Adam.

Sous la présidence du général Olivier de Bavinchove, chef d’état-major de l’ISAF (et commandant de la force PAMIR), une cérémonie marquant le transfert de responsabilité de l’emprise aéroportuaire militaire de KAIA entre les américains et la France a eu lieu ce lundi 1er octobre, en présence des nations présentes sur l’aéroport.

La prise de commandement de KAIA représente un enjeu de taille : cette nouvelle responsabilité française en Afghanistan marque en effet l’engagement de la France vis-à-vis de l’OTAN et son rang auprès de ses alliés, démontrant ainsi ses capacités à tenir le commandement d’un point névralgique du théâtre afghan : environ 300 mouvements aériens par jour, 6000 personnes sur le site dont près de 300 Français, etc.

Le général Philippe Adam est accompagné par 70 militaires français, intégrés aux structures de commandement dédiées, chargés d’assurer la coordination des opérations aériennes militaires, le soutien logistique du personnel sur le site, la sécurité de l’emprise et l’encadrement et l’entrainement des forces de sécurités afghanes présentes sur l’aéroport.

KAIA est un aéroport mixte, civil et militaire. On y trouve notamment le poste de commandement de l’ISAF Joint Command (IJC) et pour les unités françaises, le bataillon hélicoptère (BATHELICO), le détachement de transit interarmées (DETIA) et l’hôpital militaire (ROLE 3).

Point de passage essentiel pour les troupes de la coalition afin d’acheminer les marchandises, les matériels et les militaires en Afghanistan autant que « point de sortie » privilégié pour les départs de fret et de personnel, ainsi que pour les évacuations sanitaires stratégiques, cette nouvelle responsabilité prend ainsi tout son sens dans le cadre du désengagement actuel des forces françaises.

"source Ministère de la Défense"
avatar
ISAF
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum