LES CAMPS PARACHUTISTES

Nos camarades tombés en AFGHANISTAN

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

28012013

Message 

Nos camarades tombés en AFGHANISTAN




Une équipe de FRANCE TV Info : madame Ariane Nicolas et Monsieur Michaël Dalbosco ont réalisé ce qu'ils nomment
une INFOGRAPHIE, dont le titre est Qui sont les 88 soldats français morts en Afghanistan ?

Vous pourrez en prendre connaissance en vous connectant à l'URL suivante :

http://www.francetvinfo.fr/infographie-qui-sont-les-88-soldats-francais-morts-en-afghanistan_200399.html

Tout d'abord, Madame Ariane Nicolas, il y a quelque temps, avait laissé un message sur ce site afin d'obtenir "quelques informations" relatives à nos Camarades tombés en AFGHA.
Comme elle avait laissé son No de téléphone, je l'avais contactée afin de lui exprimer ma "façon de voir" relativement à son projet. J'avais eu beaucoup de mal à rester aimable bien que je me sois forcé à rester poli.

Aujourd'hui, en visionnant cette "Infographie", mes sentiments sont remontés à la surface ...

Voici mes quelques réactions :

- de nombreuses Associations, de nombreux sites, en leur temps, n'avaient pas attendu France tv Info pour Honorer et présenter nos Camarades tombés pour la FRANCE, et, avec tout leur coeur, toute leur admiration et leur compassion ils avaient rendu hommage à tous ces jeunes qui aimaient leur Patrie et la servait avec un courage exemplaire.
Alors pourquoi re-faire ce qui avait été très bien fait !

Le moins que l'on puisse dire est que ce "travail", vient un peu tard, la gente journalistique et leurs maîtres à penser n'ayant pas vraiment manifesté d'intérêt à l'égard de nos Soldats qui combattaient, parfois, même, j'ai plutôt le souvenir qu'ils avaient tendance à les vouer aux gémonies ...
Ce serait donc un hommage tardif ? Étrange ! Cela ressemble tellement à une récupération !

- J'ai cherché, vainement, les noms de nos Camarades tombés lors des Opérations tentées pour délivrer les deux pieds-nickelés, qui avaient choisi, délibérément, de ne pas respecter les consignes - à défaut d'ordre, car quel militaire peut donner un ordre à un journaliste, même en opération ? Et, quel militaire aurait pris le risque de mettre ces deux énergumènes "aux fers" ?

- J'ai cherché, vainement, quelque information sur ce qu'étaient ces Hommes, leurs Familles et ce qu'elles avaient enduré, ce qu'elles enduraient encore ...
Mais non, rien de tout cela !
Par contre une vision purement statistique, dénuée de tout sentiment humain, de toute compassion.
Vous le constaterez, vous pourrez trier la liste de nos Camarades Morts pour la FRANCE, selon plusieurs critères, selon la première lettre de leur patronyme, leur âge, leur date de décès (*), leur grade, leur régiment, la cause du décès, les années de service.

LAMENTABLE !

(*) NON, madame Ariane Nicolas, NON monsieur Michaël Dalbosco, nos Camarades ne sont pas décédés, ils sont MORTS pour la FRANCE, au cours d'une guerre à laquelle ils ont été envoyés sur ordre de la REPUBLIQUE !

Est-ce que vous saisissez la différence, ou faut-il que l'on vous explique ce que c'est qu'un Soldat Mort pour la FRANCE ?


Il convient de mentionner aussi l'utilisation d'un titte ronflant : "infographie", qui soit dit en passant n'est pas encore dans le dictionnaire ... Et qui est présentée de la sorte par Wikipedia :

Elle devient dès lors une discipline majeure tant dans le dessin au trait que dans le rendu d'objets naturels. L'infographie s'empare de la gestion, la médecine, la télévision, l'industrie du spectacle (jeux vidéo) et du film (Tron) ainsi que toutes les disciplines scientifiques, mathématiques, aéronautiques, mécaniques et tous les domaines de conception en général, alors que l'informatique sortait tout juste du stade de la programmation sur carte perforée.

L'infographie originelle s'attache davantage aux techniques de traitement d'images (balayage de trame, fenêtrage, algorithme du peintre et autres de suppression de parties cachées, compression, recadrage, ombrage, couleur) qu'à la sémiologie graphique. Son évolution ne peut se comprendre que dans l'analyse de sa production numérique, tant dans ses traitements statiques ou dynamiques (animation) que dans ses résultats.

Il apparaît clairement qu'une "infographie" ne soit pas le résultat d'un travail, même de qualité, ce qui n'est pas le cas, mais une technique, des processus s'appuyant sur des technologies ...
Vous pourriez penser que cela n'a guère d'importance, l'essentiel étant la Vie de nos Camarades ?
Vous commettriez une erreur.
En effet :
- présentation statistique;
- méconnaissance de la langue française;
- utilisation de termes ronflants, à la mode, et sans beaucoup de sens...
C'est de la forme et non du fond ...
Oui, mais, quelqu'un (dont je ne me rappelle pas le nom) a dit : "La forme c'est le fond qui remonte à la surface".

Or, le fond, la seule chose qui ait de l'importance, est le suivant :
- des Soldats de FRANCE;
- des Hommes de toutes origines;
- des Hommes de toutes confessions;
- des Hommes de toutes couleurs de peau;
- des Hommes qui, curieusement, se trouvaient être des êtres humains, ayant une famille, des épouses ou des amies, des enfants, une mère, un père, des soeurs et des frères ...

Ces Hommes qui avaient choisi de Servir leur Patrie, avec Honneur et Fidélité, et non de se servir d'Elle, avaient - par avance et en toute connaissance de cause - accepté le sacrifice suprême !


De plus, ces Hommes qui aimaient la FRANCE étaient nos Camarades et nous voulons qu'ils soient respectés et pas "rangés" dans des tableaux statistiques.

C'est notre Devoir de maintenir vivant leur mémoire et de faire qu'elle soit respectée !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Nos camarades tombés en AFGHANISTAN :: Commentaires

avatar

Message le Lun 28 Jan 2013 - 19:13 par Lothy

Cerbère...

Je comprends votre révolte, votre colère... Je les partage...

J'ai encore en mémoire, et pour longtemps, la "fiesta" que faisaient les chaines publiques de TV au retour de ses deux pieds nickelés alors que nous étions pour beaucoup regroupés sur le Pont Alexandre III pour rendre hommage à l'un des 88 Morts pour la France....

Mais ne demandez surtout pas à ces gens-là la distinction entre "décédé" et "Mort pour la France" .... Ce sont des nuances qui leur échappent totalement.

Quant à leur infographie, elle n'est ni plus ni moins, qu'un travail de statistiques... 88 Morts au combat en Afgha.... Un au Mali... Et au suivant. Point à la ligne...

C'est tout ce à quoi dont nous devons nous attendre de la part de ces journalistes-je-sais-tout y compris dire des absurdités...

Compassion, hommage, devoir, engagement, sacrifice... Ces mots n'entrent pas dans leur vocabulaire, probablement pas jusqu'à leur cerveau !....

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum