LES CAMPS PARACHUTISTES

À Idron, l'ex-camp militaire accueille de drôles d'uniformes kaki

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

01022013

Message 

À Idron, l'ex-camp militaire accueille de drôles d'uniformes kaki







Article d'origine"Par Éric Normand" ( légèrement modifié par Bidassoa )

À Idron, la stèle "Drakkar" à l'entrée du camp, rappelle aux visiteurs que le lieu a longtemps accueilli les hommes du 1er RCP ( premier régiments de chasseurs parachutistes).

Si les militaires sont partis depuis déjà plusieurs années, (en 1984 ) le site renoue désormais avec tout un pan de sa tradition. (enfin presque)

Chaque dimanche, Airborne 64 investit une partie des lieux.
"Nous sommes une association qui a été fondée en 2008. Nous étions deux au début et nous sommes aujourd'hui plus de 30. Et sans doute, bientôt 50." Ancien militaire, Christophe Abadie est celui qui préside l'association. La vocation d'Airborne 64, c'est la pratique d'une discipline encore méconnue du grand public, l'airsoft, mais qui est aujourd'hui en plein développement. Et qui, riche d'approximativement 500 000 joueurs dans le pays, s'ancre solidement sur le Béarn.

Ludique et familial
Alliant sport et loisirs, véritable passion de ceux qui ont mis le pied dedans, l'airsoft, importé d'Asie où il existe depuis plus de 60 ans, consiste en la reproduction d'exercices militaires en plein air.
Des séances de tir, des opérations, des stratégies d'attaque, des missions, des batailles, des parcours plutôt sportifs, le tout conduit par des hommes et femmes armés, vêtus d'uniformes et camouflés, l'airsoft a besoin de grands espaces pour être intensément vécu.
À ce titre, avec la bénédiction municipale, les membres d'Airborne ont jeté leur dévolu sur une petite partie du camp d'Idron, procédé eux-mêmes à des défrichements et s'apprêtent à investir un ancien garage qui abritera leur siège.

"Notre but, c'est aussi de permettre à tout un chacun de découvrir une activité populaire, que l'on pratique en famille, dans la nature", pointe le trésorier Jean Rouzaud. "Quant aux enfants, ils sont mieux ici que collés devant leur écran", complète une mère de famille. Exemple du souci environnemental, les petites billes qui font office de munitions sont biodégradables.
Foin des faciles a priori, le public est véritablement familial et ceux que l'on croise en ce week-end ont peu à voir avec des guerriers endimanchés. Ce sont des joueurs avant tout. De son poste de commerçant spécialisé, Christian Meynier confirme l'engouement dont bénéficie l'airsoft ces derniers temps.
"C'est en train de supplanter le paintball. Il est vrai que les billes sont moins chères que les cartouches de peinture. Je constate aussi qu'il y a un transfert qui s'opère depuis les jeux vidéos spécialisés", remarque le responsable du magasin "shooting game", situé route de Bayonne, à Billère.

L'investissement n'est pourtant pas anodin quand on veut se lancer dans l'airsoft. Au coût de la tenue, qui dépasse souvent les 300 euros, il faut ajouter près de 150 euros pour la réplique d'un Famas (armée française) et quelques dizaines de plus si l'on veut se doter d'une arme de poing, type pistoler. Pas de quoi, pour autant, décourager grand monde. Les amateurs sont de plus en plus nombreux à pousser la porte de l'enseigne. "Nous avons des gens très différents dans notre clientèle. De plus en plus de jeunes notamment." Preuve qu'à Idron, la relève est d'ores et déjà assurée.

Contact: www.airborne 64.com

À noter enfin qu'un grand rassemblement est prévu en 2013 à Idron. Le CIRAS (centre internation de regroupement d'Airsoft sportif) doit rassembler associations, collectionneurs, exposants sur plus de 60 hectares.

rappelons que l'emprise de l'ex camp d'Idron s'étendait sur 63 hectares


mis en ligne pour BIDASSOA


_________________
fidèle à mes engagements - - vieux treillis
avatar
vieux treillis

Messages : 177
Points : 19914
Réputation : 541
Date d'inscription : 01/08/2012
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

À Idron, l'ex-camp militaire accueille de drôles d'uniformes kaki :: Commentaires

avatar

Message le Dim 3 Fév 2013 - 10:43 par Invité

Hello everybody,

Pourquoi pas ? Cela permet au camp de ne pas être livré à la friche.
Je ne connais pas l'airsoft mais ça m'a l'air d'être assez sportif, et ça permet de faire un peu d'exercice. Cela ne peut qu'être bénéfique à ceux qui jouent devant leurs écrans.
Cdlt

Mac

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 3 Fév 2013 - 18:44 par Charbonnier

L'airsoft en vidéo

ICI

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum