LES CAMPS PARACHUTISTES

Opération Serval

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Opération Serval

Message  Charbonnier le Mar 5 Fév 2013 - 16:57

La France a, ce vendredi 1er février, plus de 3 500 soldats sur le sol malien. Les soutiens à N'Djamena, Niamey, Ouagadougou et les troupes en attente à Dakar représentent environ 700 militaires français.
Le dispositif est distendu à l'extrême en raison des distances (1 500 km entre Bamako et Kidal), d'où l'importance du déblayage des pistes d'aéroport de Tombouctou, Gao, avant la prise de contrôle de Kidal.

Rappel des quatre missions confiées à l'opération Serval
1.Stopper la progression des groupes insurgés (réalisé),
2.Frapper les bases arrières de l'adversaire, essentiellement par les forces aériennes (en cours),
3.Assurer la protection de Bamako et des 6 000 ressortissants français (réalisé),
4.Aider les forces maliennes à se structurer et la MISMA (Mission internationale de soutien au Mali) à s'organiser « pour la reconquête totale du Mali ». Les rapides avancées vers Gao, Tombouctou procèdent de cette logique.

Tour d’horizon des moyens déployés

Armée de terre

Tombouctou :


•les marsouins du 21ème RIMa,
•les légionnaires du 1er REC avec des blindés légers AMX 10 RC.
•200 cents légionnaires du 2ème REP largués au nord de la ville.
•Des éléments du 6e RG, chargé de l'ouverture d'itinéraires, du déminage, de la destruction d'armes et de munition mais aussi l'installation de campements.
•Des éléments du 17ème RGP largués sur Tombouctou, bulldozer compris, pour nettoyer l'indispensable piste d'atterrissage de l'aéroport.


Gao :



•Un détachement du 1er RCP a effectué un poser d'assaut pour sécuriser l'aéroport de Gao.
•Des éléments du 17ème RGP pour l'aménagement de la piste et la mise en place d'une chaîne aérienne logistique.
•Une trentaine de blindés du 1er RHP.
•Des éléments du 3ème RPIMa.
•Une compagnie du 2ème RIMa.


Bamako :

•150 hommes du 3ème RIMa de Vannes s'occupent de la sécurité de la base arrière de l'opération Serval. 250 autres sont en attente.
•Une cinquantaine d'hommes du 7ème RMAT. D'autres éléments aux métiers ultra-techniques sont prélevés un peu partout. Une centaine d'hommes complètent la logistique (munitions, carburant, transmissions, armement, véhicules...).
•Une centaine d'hommes du 511ème RT.
•Des éléments du 28ème RT.
•Une centaine d'hommes du 515ème RT.
•Deux cents personnels et quinze engins (Tigre, Cougar, Gazelle) du 5ème RHC.


Dakar, en attente :

•Deux compagnies du 92ème RI équipées de VBCI (véhicules blindés de combat d'infanterie).
•Une compagnie du RICM avec des AMX10 RC.


En cours de transfert


•Une batterie du 11ème RAMa avec des mortiers de 120 mm.
•Une compagnie du 126ème RI
•Une compagnie du 31ème RG.
•Une batterie du 68ème RAA avec quatre camions Caesar.
•Un escadron du 1er RIMa avec sept blindés AMX 10 RC, une dizaine de VAB et de VBL et de cinq camions.
A noter que la zone de regroupement et d’attente (ZRA) de Miramas est armée par le 503ème RT.


Armée de l'air


Le dispositif aérien est basé à N'Djamena (Tchad), Niamey (Niger) et désormais, Bamako. On compte désormais six Rafale, six Mirage 2000-D, cinq avions ravitailleurs Boeing C135 FR et deux Mirage F1-CR de reconnaissance tactique.
Six Rafale sont mobilisables depuis Abou Dhabi, si nécessaire.
Les munitions transitent par la base 702 d’Avord dans le Cher, comme lors de l'opération Harmattan en Libye.
Au sol, le CPA 20 (commando parachutiste air) est déployé pour son métier de protection de base aérienne. Le CPA 30 aurait des éléments spécialisés dans l'appui aérien et la récupération de personnes isolées.



Forces spéciales et renseignement
Ils sont omniprésents à l'avant de la remontée française.

•Des équipes du 1er RPIMa, du 13ème RDP de Souge et des hélicoptères du 4ème RHFS.
•Le COS (Commandement des opérations spéciales), son poste de commandement à Ouagadougou (Burkina-Faso) et au siège à Villacoublay.
•Des commandos de l'air du CPA 10 d'Orléans présents au sol pour l'appui aérien, le ciblage, c'est-à-dire le guidage des avions pour les bombardements.
•Des commandos marine de Lorient sont engagés en première ligne depuis le début de l'intervention française.
Le couple de satellites Pléiades et les Hélios 2A et 2B observent le Mali depuis longtemps et donnent d'excellents renseignements sur un terrain favorable, tout comme les avions Atlantique 2 et les deux drones MALE Harfang de l'escadron 1/33 Belfort de la BA 112.



Marine nationale


•Le BPC Dixmude est arrivé lundi 28 janvier à Dakar. Il avait appareillé de Toulon lundi 21 avec les éléments d'un GTIA.
•Le roulier MN Eider doit arriver à Dakar avec 250 véhicules et une centaine de conteneurs.
La Marine arme également les avions de reconnaissance et de surveillance Atlantique 2, basés à Dakar.

Source: Défense Globale

_________________
«Contre la peur, un seul remède : le courage.»
[ Louis Pauwels ]  

Charbonnier
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 1395
Points : 5478
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 65

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Serval

Message  S A le Mar 5 Fév 2013 - 18:31

MERCI POUR CE TOUR D'HORIZON des unités .

S A
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Serval

Message  junker le Mar 5 Fév 2013 - 19:07

Très explicatif, merci de ce tour d'horizon de nos unités engagés au Mali..

_________________


junker
EXPERT
EXPERT

Messages : 1748
Points : 5577
Date d'inscription : 22/12/2011
Age : 80

http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Opération Serval

Message  Mac Breheny le Mar 5 Fév 2013 - 19:36

Hello everybody,

Merci pour ce tour d'horizon des forces déployées.
Cdlt

Mac

Mac Breheny
TEAM
TEAM

Messages : 451
Points : 2695
Date d'inscription : 03/11/2011
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum