LES CAMPS PARACHUTISTES

Commando Guillaume Historique

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

02032013

Message 

Commando Guillaume Historique




Commando Guillaume Historique

Le groupe de parachutistes du 3ème RPIMa reprend les traditions du « commando Guillaume ».
Le 18 octobre 2003, à Carcassonne, la prise d'armes marquant la célébration de la St Michel a eu pour point d'orgue la reprise des traditions du « Commando Guillaume » par le groupe de commandos parachutistes du 3ème RPIMa.
Créé à Bayonne en 1956, le Commando embarque pour l'Algérie avec à sa tête le lieutenant Guillaume.Dans cette contrée d'Afrique du nord, il s'illustre dans la bataille d'Alger en apportant un concours décisif. Il est fréquemment engagé. Au cours d'un accrochage, le lieutenant Guillaume est tué le 22 mars 1957 près de Mouzaiaville.
Parce que promesse avait été faite que le Commando porterait le nom du premier qui tomberait au champ d'honneur, cette unité allait désormais s'appeler « Commando Guillaume ».
C'ets alors que le frère du disparu, le lieutenant de vaisseau Guillaume, le fameux "crabe-tambour" personnage de légende de la guerre d'Indochine demande à être mis à la disposition de l'armée de terre dans le but de reprendre le commandement du Commando.L'intérim est assuré par l'adjudant Bizet puis par le lieutenant Titoulet. Ce dernier perd la vie lors d'un accrochage à l'oued Fodda.
Lorsque le lieutenant de vaisseau Guillaume est blessé en 1958, à la tête du Commando, il est relevé par le lieutenant Dominique dont l'adjoint est le lieutenant Hamel qui deviendra par la suite officer général.

Unité du « 3 »,le Commando s'illustre une nouvelle fois lors de l'opération BIZERTE au cours de laquelle les 2ème et 3ème RPIMa réduisent un ennemi bien supérieur en nombre.

Les résultats exceptionnels obtenus en opération par le « Commando Guillaume » forcent l'admiration et le respect et lui donnent la répuation d'unité d'élite à la devise légendaire : « observe et frappe ».
Le « Commando Guillaume » sera dissout le 1er janvier 1963, soit 5 mois après son retour en france et son fanion déposé dans la salle d'honneur du 3ème RPIMa.
En cette matinée d'octobre 2003, lorsque le GCP du « 3 » aux ordres du capitaine BERGER s'est mis en place aux côtés des anciens du « Commando Guillaume » et lorsque le fanion de ce dernier est passé des mains du général HAMEL aux mains du chef du GCP, l 'émotion qui régnait était à la hauteur de la glorieuse et héroïque histoire de cette unité hors du commun.

Désormais, le devise « observe et frappe » a trouvé une nouvelle voie, celle de commandos parachutistes du 3ème RPIMa dont les membres chercheront en toutes circonstances à se montrer dignes du lourd héritage légué par leurs grands anciens.





Symbolique et Insignes

L'insigne du Commando est l'oeuvre du Commando parachutiste Alain CHAYER.
L'ancre des troupes de marine et le parachute indiquent la nature de l'Unité, la lettre « G » rappelle le nom de GUILLAUME et la devise « Observe et Frappe » résume les missions confiées au Commando.
Le nouvel insigne a en plus le chiffre « 3 » qui indique son appartenance au 3ème Rpima et les 5 étoiles bleues : symbôle des chuteurs opérationnels




n° : G 1475
le 9 janvier 1958
Homologation demandée par
le Lieutenant de Vaisseau
Pierre Guillaume.
Fabrication : Drago







_________________
«Contre la peur, un seul remède : le courage.»
[ Louis Pauwels ]  
avatar
Charbonnier
TEAM - MODERATEUR -

Messages : 1478
Points : 27284
Réputation : 2279
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum