LES CAMPS PARACHUTISTES

les militaires français de la force Épervier étaient aux côtés des troupes tchadiennes lors d’une cérémonie en hommage aux 26 soldats tchadiens tombés lors des combats livrés dans l’Adrar.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les militaires français de la force Épervier étaient aux côtés des troupes tchadiennes lors d’une cérémonie en hommage aux 26 soldats tchadiens tombés lors des combats livrés dans l’Adrar.

Message  Faya le Lun 4 Mar 2013 - 17:28

Le 1er mars 2013, les militaires français de la force Épervier étaient aux côtés des troupes tchadiennes lors d’une cérémonie en hommage aux 26 soldats tchadiens tombés lors des combats livrés dans l’Adrar.


Le 23 février dernier, c’est dans le massif des Ifoghas, dans le Nord du Mali, que de violents combats ont eu lieu entre les troupes tchadiennes et les terroristes d’AQMI faisant 90 morts parmi les terroristes et 26 au sein de l’armée tchadienne.

Le 1er mars 2013, les militaires français de la force Épervier étaient aux côtés des troupes tchadiennes lors d’une cérémonie en hommage aux 26 soldats tchadiens tombés lors des combats livrés dans l’Adrar.

Ce jour, une cérémonie funèbre en l’honneur des militaires tchadiens tombés sur le champ de bataille au Mali a été organisée sur la base aérienne Adji Kosseï à N’Djamena.
Le C130 de l’armée de l’air tchadienne qui ramenait les corps des soldats décédés est venu se parquer au milieu du dispositif d’honneur réunissant les autorités civiles et militaires, ainsi que l’ensemble des représentations diplomatiques.

Après une revue des troupes effectuée par les cercueils disposés sur trois camions-plateaux, le Ministre Délégué, Chargé de la Défense Nationale, le général Bénaïdo Tatola, a rendu hommage aux « vaillants soldats tombés en martyrs au service de leur pays ».
Il a réaffirmé l’engagement total de Son Excellence, Monsieur le Président de la République du Tchad, Idriss Déby Itno, ainsi que de tout son peuple pour combattre le terrorisme, et ce, même à plus de 2000 kilomètres du territoire. « Ces soldats se sont engagés et ont payé de leur vie pour protéger un pays ami contre la menace terroriste et pour permettre la stabilité du pays. » Il a également témoigné de son affection et de son profond respect pour les défunts et leurs familles.

Du coté français, l’attaché de défense, le colonel Leccia a fait lecture du message du CEMA, l’amiral Guillaud. Il a souligné la combativité remarquable des militaires tchadiens face à leur ennemi. « La France s’incline devant la mémoire des 26 morts. » Par ailleurs, il a exprimé son estime ainsi que son soutien aux blessés en leur souhaitant guérison et réconfort auprès de leurs proches.

Enfin, pour clôturer la cérémonie, le président tchadien a remis à chaque défunt une décoration à titre posthume. Les officiers ont reçus la médaille militaire avec palme, les sous-officiers et militaires du rang ont reçu la médaille militaire avec étoile à l’ordre du régiment.

Les cercueils ont ensuite été transportés pour l’inhumation au cimetière militaire de Farcha.
Plus de 2000 soldats tchadiens, le plus important contingent africain, sont actuellement déployés au Mali où ils agissent en coordination avec la MISMA.


source Ministère de la Défense
avatar
Faya
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum