LES CAMPS PARACHUTISTES

Selon le président Hollande, les troupes françaises devraient commencer à se retirer du Mali en avril

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Selon le président Hollande, les troupes françaises devraient commencer à se retirer du Mali en avril

Message par Invité le Jeu 7 Mar 2013 - 8:55

[url=http://www.opex360.com/2013/03/06/

6 mars 2013 – 18:56


Lors d’une conférence de presse donnée ce 6 mars à Varsovie, le président Hollande a fait plusieurs annonces importantes au sujet de l’engagement militaire de la France contre les groupes terroristes établis au Nord-Mali.

“La phase ultime de l’intervention française au Mali va durer encore tout le mois de mars et, à partir du mois d’avril, il y aura une diminution du nombre de soldats français au Mali dès lors que les forces africaines seront en relais, appuyées par des Européens”, a-t-il affirmé, après avoir rendu hommage au brigadier-chef Wilfried Pingaud, tué au combat ce 6 mars, dans la région de Gao.

Le chef de l’Etat a ainsi fait référence à la Mission internationale de soutien au Mali (MISMA), qui, armée par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), peine à déployer l’ensemble des effectifs qu’elle a promis, ainsi que la mission européenne de formation de l’armée malienne (EUTM Mali), qui va prochainement entamer son cycle d’instruction depuis le site de Koulikoro.

Le mois dernier, le ministre des Affaires étrangères avait estimé qu’un éventuel début de retrait français pouvait avoir lieu dès la mi-mars, si toutefois les conditions le permettaient.

Cela étant, il est toujours délicat de faire des annonces de ce type étant donné que l’on sait toujours quand on commence une guerre mais jamais quand elle doit se terminer. Il est courant d’entendre que les Occidentaux ont la montre alors que les groupes terroristes ont le temps…

Toutefois, les groupes jihadistes du Nord-Mali ont subi de graves revers au cours de ces dernières semaines. “Nous sommes en train de leur casser les reins”, a affirmé, le 4 mars, l’amiral Guillaud, le chef d’Etat-major des armées (CEMA).

D’où la seconde annonce faite par François Hollande. “Des chefs terroristes ont été anéantis dans ce massif (ndlr, l’Adrar des Ifoghas, dernier bastion terroriste au Mali), a-t-il déclaré. Le chef de l’Etat n’a pas cité les noms de ces responsables terroristes, alors qu’il est actuellement dit qu’Abu Zeid et Mokhtar Belmokhtar, deux “émirs” d’al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), auraient été tués lors de combats avec l’armée tchadienne.

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon le président Hollande, les troupes françaises devraient commencer à se retirer du Mali en avril

Message par Mac Breheny le Jeu 7 Mar 2013 - 11:38

Hello everybody,

Tout d'abord, on ne peut que saluer le très bon travail effectué par nos troupes lors de ce déployement. Quatre soldats ont perdu la vie jusqu'à maintenant (espérons qu'il n'y ait pas d'autres pertes humaines chez nos soldats) et c'est quatre morts de trop. Quatres familles brisées, des enfants qui grandiront sans leur père.
Ensuite, concernant la déclaration de F. Hollande sur le retrait de nos troupes, les promesses n'engagent que ceux qui y croient. Sans vouloir jouer au va-en-guerre, que va-t-il se passer après le rapatriement de nos troupes du Mali ? Un retour des islamistes avec toutes les exactions qui vont suivre est plus que probable pour ne pas dire certain.
Qt à passer sous un commandement africain avec des troupes issues de différents pays, comment commander efficacement avec des troupes qui ne parlent pas la même langue et qui ne sont pas habituées à travailler ensemble... ?
bref, à mon avis, nous sommes encore au mali pour pas mal de tps...
Cdlt

Mac

_________________
Vivre, c'est agir. Ce n'est pas philosopher. Méditer sur la vie ? A quoi bon ? La vie, on sait bien ce que c'est : un amalgame saugrenu de moments merveilleux et d'emmerdements ! Vivre, ce n'est pas remettre toujours tout en question. Vivre, c'est agir. (Roger Martin Du Gard).
avatar
Mac Breheny
TEAM
TEAM

Messages : 449
Points : 22328
Réputation : 282
Date d'inscription : 03/11/2011
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon le président Hollande, les troupes françaises devraient commencer à se retirer du Mali en avril

Message par ken87 le Jeu 7 Mar 2013 - 12:07

l’Afghanistan n'était pas la guerre de monsieur Hollande, il lui en fallait une qui était vraiment la sienne !
le Mali lui en a donné l'occasion .

nous sommes des habitués des abandons de population après les avoir mis dans une situation très risquées et assurés qu'avec nous ils ne risquaient rien.
les anciens d'Indo et d'Algérie le savent bien !

Que va-t-il se passer ?

C'est simple, une fois les troupes françaises parties, les exactions vont reprendre, deux fois pires qu'avant, les règlements de compte contre ceux qui auront aidés les français seront terribles .

quant aux troupes africaines, c'est des soldats d'opérettes et qui plus est ! en proie à la corruption .

seuls les tchadiens pourraient, si on les laissait faire, régler la situation ; Mais là, les bonnes âmes , les donneurs de leçons, crieront au scandale, aux droits de l'homme bafoués, et pourtant .............
avatar
ken87
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon le président Hollande, les troupes françaises devraient commencer à se retirer du Mali en avril

Message par Cerbère le Jeu 7 Mar 2013 - 15:22

Mac,

Je partage totalement ton point de vue.

Ensuite, concernant la déclaration de F. Hollande sur le retrait de nos troupes, les promesses n'engagent que ceux qui y croient.

"On" a, maintenant, une bonne idée de ce que sont les promesses de Tartarin de Tarascon n° 2...
Au mieux, tout comme son illustre prédécesseur, c'est un naïf, qui se laisse berner par des personnages peu scrupuleux (suivez mon regard ...);
Au pire, c'est un incompétent qui passe son temps à se tromper lui-même ...
Le premier, était parti chasser le lion dans l'Atlas, alors que le second est parti chasser l'islamiste tout juste un peu plus au sud.
J'ai dans l'idée qu'il y a comme une étrange ressemblance de "destinée".

Sans vouloir jouer au va-en-guerre, que va-t-il se passer après le rapatriement de nos troupes du Mali ? Un retour des islamistes avec toutes les exactions qui vont suivre est plus que probable pour ne pas dire certain.

Je le crains aussi.
Il reste que ce qui se passe me surprenne. Les islamistes d'AQMI et autres "associations de bienfaisance" sont dirigées par des types intelligents et courageux. Ne pas le reconnaître serait malhonnête et surtout dangereux.

Sachant cela, pourquoi ne se replient-ils pas "sur des positions préparées à l'avance" ? C'est à dire hors de portée de nos Soldats ???
Cela me laisse très perplexe ... A moins que cela soit volontaire afin de permettre à "d'autres" de préparer d'autres actions en d'autres lieux...
Et, dans cet esprit, il ne faut pas oublier que ces adeptes de la religion de paix, d'amour et de fraternité, sont soutenus - dans toutes les acceptions militaires du terme - par le Qatar, l'Arabie Saoudite, ... Tout comme les soi disant démocrates révolutionnaires sévissant en Syrie (que l'actuel chef de cet état soit un dictateur sanguinaire, tout comme son père, n'y change rien).


Qt à passer sous un commandement africain avec des troupes issues de différents pays, comment commander efficacement avec des troupes qui ne parlent pas la même langue et qui ne sont pas habituées à travailler ensemble... ?

C'est sans doute là l'illusion la plus imbécile ... Et, il ne manquerait plus que l'ONU s'y mette !
Outre ce que tu écris, il faut aussi ajouter quelques aspects qui ont leur importance.
Dans les nations contributrices :
- bien que variable, le pourcentage de musulmans est loin d'être négligeable. Cela peut avoir une incidence importante sur les "opérations futures";
- les armées, quand bien même elles comportent de nombreux officiers formés dans les écoles européennes, sont avant tout constituées de bandes plus ou moins calquées sur les ethnies;
- les armées ont passé beaucoup plus de temps à se battre dans le contexte de guerres civiles, voir tribales;

En ce qui concerne le Mali.
- le général Dembélé, chef d'état-major de l'armée malienne - pays concerné au plus haut point - a estimé "qu'il fallait laisser le temps d'organiser l'armée malienne" ... Comment cette armée pourrait-elle être organisée en quelques semaines, alors que des années passées n'ont pas permis de le faire;
- le Mali en est encore la création d'une "Commission dialogue et réconciliation" dont les membres ne sont pas encore désignés par le président malien par intérim. La commission devant "rechercher, par le dialogue, la réconciliation entre toutes les communautés maliennes", et aussi "recenser les forces politiques et sociales concernées par le processus de dialogue de réconciliation".


Dans ces conditions, j'ose à peine imaginer ce que pourrait être un "commandement africain", plus particulièrement face à des ialsmistes déterminés qui continueront à pratiquer une guerre asymétrique, avec troubles à l'intérieur des pays concernés s'appuyant sur les 5e colonnes islamistes déjà présentes ...

Fasse le ciel que nos jeunes sortent vite de ce merdier dont les bases sont ethniques, religieuses, tribales, nationales, ... avec en toile de fond les richesses de toutes natures, convoitées par les uns et les autres.

_________________
"... Puisque je suis l'un d'eux, je ne renierai jamais les miens quoiqu'ils fassent. Je ne parlerai jamais contre eux devant autrui. S'il est possible de prendre leur défense, je les défendrai. S'il sont couverts de honte, j'enfermerai cette honte dans mon coeur, et je me tairai ! Quoique je pense alors sur eux, je ne servirai jamais de témoin à charge ..."      (Antoine de SAINT-EXUPERY - "Pilote de guerre").
avatar
Cerbère

Messages : 837
Points : 22542
Réputation : 2065
Date d'inscription : 18/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon le président Hollande, les troupes françaises devraient commencer à se retirer du Mali en avril

Message par Mac Breheny le Jeu 7 Mar 2013 - 20:19

Hello everybody,

Merci Cerbère pour cette analyse très complète de la situation actuelle et future de nos troupes au Mali.
D'après ce que j'ai lu à droite, à gauche, c'est l'ONU (fort justement qualifiée de "machin") qui risque de prendre la suite de la France.
Bref, on n'est pas sorti de l'auberge !
Cdlt

Mac

_________________
Vivre, c'est agir. Ce n'est pas philosopher. Méditer sur la vie ? A quoi bon ? La vie, on sait bien ce que c'est : un amalgame saugrenu de moments merveilleux et d'emmerdements ! Vivre, ce n'est pas remettre toujours tout en question. Vivre, c'est agir. (Roger Martin Du Gard).
avatar
Mac Breheny
TEAM
TEAM

Messages : 449
Points : 22328
Réputation : 282
Date d'inscription : 03/11/2011
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon le président Hollande, les troupes françaises devraient commencer à se retirer du Mali en avril

Message par junker le Jeu 7 Mar 2013 - 21:29

Et tout cela est assorti avec la convoitise des richesses minières où autres si ce n'est pas la France qui calme le jeux, il sera fort à parier que lorsque nous serons partis, les chinetoques ou autres charognards seront à l'affût prêt a mettre de l'huile sur le feux et séparer le pays Touareg du Mali pour mieux exploiter les richesses du sous-sol ..

_________________

avatar
junker
EXPERT
EXPERT

Messages : 1749
Points : 24794
Réputation : 1343
Date d'inscription : 22/12/2011
Age : 81

http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon le président Hollande, les troupes françaises devraient commencer à se retirer du Mali en avril

Message par Cerbère le Jeu 7 Mar 2013 - 22:19

Junker,

C'est vrai, toute la zone impliquée dans ce que l'on nomme "pudiquement" la guerre du Mali, contient des richesses sans doute assez énormes ...

Mais je ne crois absolument pas à la capacité de notre Pays à calmer le jeu. Même si c'est à déplorer, en politique internationale la France est devenue un nain ! Et ce ne sont pas les charlots qui président à notre destinée, qui vont améliorer les choses. Étant seuls, en l'absence d'alliés occidentaux, s'évertuer à calmer le jeu, avec la meilleure bonne volonté, nous exposerait à la critique des uns et des autres (soyons en sûrs, les "bonnes volontés ne manqueront pas" ...) : le néo-colonialisme de la France !

Depuis des dizaines d"années, plus particulièrement, depuis 1981, les budgets de la Défense sont régulièrement réduits; quand ils ne le sont pas - officiellement - les budgets sont gelés. On l'a vu dernièrement, nos Armées ont dépendu des moyens d'autres pays afin d'assurer la logistique lourde ... Au train où l'on va, les armées seront bientôt dans la même situation qu'en 1936 : des Soldats exceptionnels tant par leur courage que par leurs compétences, mais sans moyens, sans munitions, sans carburant ,...
Notre pays est devenu un nain sur le plan militaire.

Tu cites les Chinois et autres charognards qui ne tarderaient pas à mettre de l'huile sur le feu.
Bien sûr, mon sentiment est : tu as raison.

Mais il conviendrait de se poser une bonne question, afin de connaître son/ses ennemi(s) potentiel(s) sachant que ce sont les pays pétroliers du Golfe qui soutiennent, financent, arment les arabo-islamistes : ce qui se passe au "Mali" ne pourrait-il avoir pour origine la politique agressive - envers l'Occident - des pays pétroliers du golfe, et ne constituer que l'un des volets de la stratégie globale de domination du monde ?

J'y vois deux bonnes raisons :

- la guerre qui est menée par les arabo-islamistes afin d'asservir les pays européens (l'Europe constituant le ventre mou de l'Occident) pourrait avoir comme objectif intermédiaire de nous couper, de nous priver des ressources qui nous seront de plus en plus nécessaires (lire le "Testament de Pierre le Grand, pas vraiment un soviet, qui déjà entendait couper l'Europe occidentale des ressources de ses Colonies);

- les pays du Golfe, qui manipulent les arabo-islamistes, ont parfaitement conscience que d'ici à 2050 (selon les experts internationaux) leurs revenus pétroliers - par ailleurs indispensables au jihad nécessaire à la progression de l'islam, voire à sa simple survie - seront drastiquement réduits : ils ne seront plus rien !
Dans ces conditions, il serait possible que mettre la main sur les richesses existantes, indispensables dans les 50 années qui viennent, soient une excellente motivation !


_________________
"... Puisque je suis l'un d'eux, je ne renierai jamais les miens quoiqu'ils fassent. Je ne parlerai jamais contre eux devant autrui. S'il est possible de prendre leur défense, je les défendrai. S'il sont couverts de honte, j'enfermerai cette honte dans mon coeur, et je me tairai ! Quoique je pense alors sur eux, je ne servirai jamais de témoin à charge ..."      (Antoine de SAINT-EXUPERY - "Pilote de guerre").
avatar
Cerbère

Messages : 837
Points : 22542
Réputation : 2065
Date d'inscription : 18/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon le président Hollande, les troupes françaises devraient commencer à se retirer du Mali en avril

Message par Lothy le Ven 8 Mar 2013 - 0:14

Rien à ajouter à ces analyses particulièrement poussées, comme toujours, d'autant que les questions des uns et des autres font rebondir et approfondir la réflexion...

Je ne poserai que cette question, peut-être naïve, mais ramenant un peu aux propos d'un invité....

Normal 1er a "terminé la guerre en Afghanistan" : elle n'était pas la sienne....

En engageant notre pays et avant tout notre Armée au Mali, il a entamé "sa" guerre... A-t-il pris le temps de mesurer toutes les conséquences de cet acte ??????

Un retrait en avril... Nous avions entendu parler d'un début de retour courant mars....

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
EXPERT
EXPERT

Messages : 4803
Points : 29105
Réputation : 676
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon le président Hollande, les troupes françaises devraient commencer à se retirer du Mali en avril

Message par Cerbère le Ven 8 Mar 2013 - 9:35

Lothy,

Vous écrivez :

En engageant notre pays et avant tout notre Armée au Mali, il a entamé "sa" guerre... A-t-il pris le temps de mesurer toutes les conséquences de cet acte ??????

Pour une fois, je vais faire court.
A l'instant, je ne trouve que ces quelques mots à citer. Ils sont extraits du poème du Vicomte de BORELLI, Capitaine de la Légion Etrangère :"A mes Hommes qui sont morts", qui se rapporte au siège de TUYEN-QUANG.

...
Quant à savoir si tout s'est passé de la sorte,
Et si vous n'êtes pas restés pour rien, là-bas,
Si vous n'êtes pas morts pour une chose morte,
O mes pauvres amis, ne le demandez pas !
...


_________________
"... Puisque je suis l'un d'eux, je ne renierai jamais les miens quoiqu'ils fassent. Je ne parlerai jamais contre eux devant autrui. S'il est possible de prendre leur défense, je les défendrai. S'il sont couverts de honte, j'enfermerai cette honte dans mon coeur, et je me tairai ! Quoique je pense alors sur eux, je ne servirai jamais de témoin à charge ..."      (Antoine de SAINT-EXUPERY - "Pilote de guerre").
avatar
Cerbère

Messages : 837
Points : 22542
Réputation : 2065
Date d'inscription : 18/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon le président Hollande, les troupes françaises devraient commencer à se retirer du Mali en avril

Message par Lothy le Ven 8 Mar 2013 - 9:56

Cerbère...

Voilà un "faire court".... qui en dit long !!!!

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
EXPERT
EXPERT

Messages : 4803
Points : 29105
Réputation : 676
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: Selon le président Hollande, les troupes françaises devraient commencer à se retirer du Mali en avril

Message par Roman V le Dim 10 Mar 2013 - 18:04

Cerbère a écrit:Junker,
......... ce qui se passe au "Mali" ne pourrait-il avoir pour origine la politique agressive - envers l'Occident - des pays pétroliers du golfe, et ne constituer que l'un des volets de la stratégie globale de domination du monde ?

J'y vois deux bonnes raisons :

- la guerre qui est menée par les arabo-islamistes afin d'asservir les pays européens (l'Europe constituant le ventre mou de l'Occident) .......

- les pays du Golfe, qui manipulent les arabo-islamistes, ont parfaitement conscience que d'ici à 2050 (selon les experts internationaux) leurs revenus pétroliers - par ailleurs indispensables au jihad nécessaire à la progression de l'islam, voire à sa simple survie - seront drastiquement réduits : ils ne seront plus rien !
Dans ces conditions, il serait possible que mettre la main sur les richesses existantes, indispensables dans les 50 années qui viennent, soient une excellente motivation !

Vous avez très bien identifié la cause principale du danger : pétromonarchies du Golfe qui derrière leurs bienveillances de façade détestent notre civilisation occidentale. Le socle du pouvoir de ces monarchies théocratique et fonctionnement de leurs sociétés, il repose sur le Salafisme : version la plus rétrograde, intolérante et conquérante de l'Islam.

La tentative de conquête du Mali par les Islamistes, ce n'est qu'un événement quasi périphérique de leur stratégie de déstabilisation-conquête de la moitié nord de l'Afrique à l'Afghanistan, en passant par tout le Moyen-Orient. Puis après cela d'une semi colonisation de l'Europe, et prise de contrôle des ex républiques du sud de feu l'Urss.

En l'absence du financement plus que généreux, formations dispensées dans les écoles et universités coraniques et relai médiatique télévisuel ( Al Jazeera ), de ces pétromonarchies grâce à leur rente pétrolière. Bien évidemment ces mouvements Islamistes existeraient mais ne seraient que marginaux, voir que des groupuscules à l'influence limitée et notamment géographiquement. Sans la manne financière et autres formes de soutiens des émirats, ils seraient bien en peine de financer leurs propagandes-conversions ( mosquées et partis politiques ), acquisitions d'armes et logistiques. Toutes ces choses qui en une vingtaine d'années ont permis leur croissance exponentielle : géographique et militaro-terroriste.

Le problème est que tant que les États-Unis soutiendront, et entre autre assureront la protection militaire de ces pétromonarchies : une constante tant chez les Républicains et Démocrates, et qui remontent aux accords dit du " Quincy " en Février 1944. Je ne voie guère ce que l'Europe et plus particulièrement la France, quelque soit le parti politique au pouvoir, pourrait entreprendre de concret pour " ramener à la raison " ces pétromonarchies. Même si nous arrivions à être totalement indépendant d'elles en matière pétrolière, toute action ferme à leur encontre serait un casus belli vis à vis des USA et cela nous n'avons pas les moyens.

Seul motif d'optimisme à MT : l'indépendance énergétique des États-Unis ( via gaz de schistes si leur exploitation sur la durée se substitue aux importations du Moyen-Orient ), et depuis le milieu de la dernière décennie la primauté qu'ils donnent à la zone Pacifique. Dans le premier cas et ainsi que vous l'expliquiez dans un autre commentaire, les USA n'auront alors plus guère d'intérêt concret à protéger ceux qui de fait sont leurs pierres ennemis. Situation dont nos "bons amis " les émirs du Golfe ont bien conscience, et qui explique pour moitié leur soutien conséquent à tout ce qui est islamisme radical.

Mais avant d'arriver à ce retournement de situation, nous seront contraint " bon gré mal gré " ponctuellement d'intervenir militairement en Afrique, et cela quelque soit le gouvernement au pouvoir en France. Une part importante de notre approvisionnement pétrolier et uranium vient d'Afrique, et on ne peut courir le risque d'un califat islamiste sur son tiers central. Dans ce dernier cas il aurait deux répercussions majeures : basculement en son sein du Maroc et Algérie (pour notre sécurité préférable d'avoir le FLN au pouvoir que les " barbus " ), et vague migratoire massive en découlant ( provenant tant d'AFN que d'Afrique sub Saharienne ).

Je tiens à préciser que je n'ai aucune sympathie pour Hollande, le PS et ses alliés. Dans cette intervention militaire au Mali, Hollande n'a fait qu'agir sous la pression des événements et en langage plus direct " dos au mur ".

avatar
Roman V

Messages : 42
Points : 20069
Réputation : 73
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum