LES CAMPS PARACHUTISTES

Caporal Alexandre Van Dooren - 5ème soldat tombé au Mali

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Caporal Alexandre Van Dooren - 5ème soldat tombé au Mali

Message  Mac Breheny le Dim 17 Mar 2013 - 10:06

Hello everybody,

Un caporal du 1er régiment d'infanterie de marine d'Angoulême est mort dans les combats contre les rebelles islamistes dans le nord du Mali, a annoncé dimanche 17 mars le président François Hollande dans un communiqué de l'Elysée, exprimant sa "grande tristesse". Il s'agit du cinquième militaire français tué au Mali depuis le début, le 11 janvier, de l'opération Serval.
"Le président de la République a appris avec une grande tristesse la mort au combat dans le nord du Mali d'un caporal du 1er régiment d'infanterie de marine d'Angoulême", écrit l'Elysée dans un communiqué. François Hollande, qui adresse ses condoléances à la famille du militaire décédé, "salue avec émotion la détermination et le courage des forces françaises engagées au Mali dans l'ultime phase, la plus délicate, de leur mission", ajoute la présidence.
La sinistre liste s'allonge...
Mes pensées vont à sa famille et à ses frères d'armes.
Qu'il repose en paix. Il ne sera pas oublié.
Cdlt

Mac

Mac Breheny
TEAM
TEAM

Messages : 451
Points : 2688
Date d'inscription : 03/11/2011
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal Alexandre Van Dooren - 5ème soldat tombé au Mali

Message  Lothy le Dim 17 Mar 2013 - 11:05


Le soldat tué est le caporal Alexandre Van Dooren. Agé de 24 ans, le jeune homme était engagé sur le théâtre malien depuis le 24 janvier.

Samedi matin, ce marsouin effectuait avec ses camarades des GTIA 3 et GTIA Para une reconnaissance offensive au sud de la vallée de l'Amettetaï (à 60 km au sud de Tessalit) lorsque son AMX10-RC (voir la photo d'un blindé de ce type ci-dessus. Photo: EMA) a sauté sur un engin explosif (IED ou mine). Il a été tué dans l'explosion et trois de ses camarades blessés, dont deux sérieusement (tous ont été évacués sur l'antenne chirurgicale de Tessalit).

Au cours de cette opération, deux caches d'armes ont été détruites.
Voir l'article complet ICI

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.

Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4244
Points : 8616
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

In Memorian - Caporal Van Dooren - Mort pour la France

Message  Lothy le Dim 17 Mar 2013 - 14:41


Né le 8 avril 1989, Alexandre Van Dooren s’est engagé l’âge de 20 ans en souscrivant un contrat d’engagé volontaire auprès du Centre parachutiste d’instruction spécialisée (CPIS) de Perpignan.

Quelques mois plus tard, il est affecté au 1er Régiment d’Infanterie de Marine (RIMa) d’Angoulême pour une durée de 5 ans. A l’issue de sa formation initiale, il est élevé à la distinction de 1ere classe le 7 octobre 2010 et rejoint le 3e escadron de son unité.

Pilote d’AMX-10 RCR, il obtient, un an plus tard, son certificat militaire élémentaire. Décrit comme étant “très dynamique et particulièrement efficace” par sa hiérarchie, il est promu caporal le 1er avril 2012.

Au cour de sa carrière, le caporal Van Dooren a notamment servi à Djibouti, au sein du 5e Régiment Interarmes d’outre-Mer (RIAOM) ainsi qu’en Guadeloupe, au 41e Bataillon d’Infanterie de Marine (BIMa), en qualité de chef d’équipe PROTERRE. Lors de ces missions, il s’était fait remarquer pour “son sens aigu des responsabilités et sa rusticité.”

Projeté au Mali dans le cadre de l’opération Serval, le caporal Alexandre Van Dooren a perdu la vie alors qu’il pilotait un char AMX-10 RCR lors d’une mission qui, menée le 16 mars dans le sud de Tessalit, visait à rechercher et à détruire les caches des groupes terroristes implantés dans ce secteur.

Bientôt âgé de 24 ans, vivant en concubinage et père d’un enfant, le caporal Alexandre Van Dooren était titulaire de la médaille de bronze de la Défense nationale.

Source : opex360

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.

Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4244
Points : 8616
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour,

Message  aaspp91 le Dim 17 Mar 2013 - 15:29

Savez-vous qu'un militaire est mort egalement Samedi dernier..
Il s’agit du lieutenant Damien Boiteux, du 4e régiment d’hélicoptères des Forces spéciales (4e RHFS), basé à Pau.

Un chasseur de première classe du premier régiment de chasseurs parachutistes de Pamiers a été mortellement blessé dans les combats contre les terroristes armés retranchés dans l’Adrar des Ifoghas, au Nord du Mali...
voir sur site aaspp91

Hommage au grand courage de ces hommes.

Les Anciens Sapeurs Pompiers de Paris/Essonne présentent leurs plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches…

aaspp91
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal Alexandre Van Dooren - 5ème soldat tombé au Mali

Message  Lothy le Dim 17 Mar 2013 - 15:31

aaspp91 a écrit:Savez-vous qu'un militaire est mort egalement Samedi dernier..
Il s’agit du lieutenant Damien Boiteux, du 4e régiment d’hélicoptères des Forces spéciales (4e RHFS), basé à Pau.

Un chasseur de première classe du premier régiment de chasseurs parachutistes de Pamiers a été mortellement blessé dans les combats contre les terroristes armés retranchés dans l’Adrar des Ifoghas, au Nord du Mali...
voir sur site aaspp91

Hommage au grand courage de ces hommes.

Les Anciens Sapeurs Pompiers de Paris/Essonne présentent leurs plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches…

Merci de nous rappeler le sacrifice de ces Soldats, mais chacun d'entre eux a été honoré dans les sujets de ce forum....

A noter que le lieutenant Boiteux a été tué au premier jour du conflit : le 12 janvier....
Voir ICI

Ou encore ICI pour le caporal Cédric Charenton du 1er RCP

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.

Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4244
Points : 8616
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal Alexandre Van Dooren - 5ème soldat tombé au Mali

Message  aaspp91 le Dim 17 Mar 2013 - 16:51

En effet.. Lothy.. c etait le premier.. mea culpa..

aaspp91
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal Alexandre Van Dooren - 5ème soldat tombé au Mali

Message  Lothy le Dim 17 Mar 2013 - 16:56

Rien de grave ! Le plus important étant de ne pas les oublier !

Les Pompiers n'oublient pas d'être présents lors des hommages qui leurs sont rendus, c'est également un fait qu'il ne faut pas oublier !

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.

Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4244
Points : 8616
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal Alexandre Van Dooren - 5ème soldat tombé au Mali

Message  Charbonnier le Dim 17 Mar 2013 - 18:06

Caporal Alexandre Van Dooren, repose en paix

_________________
«Contre la peur, un seul remède : le courage.»
[ Louis Pauwels ]  

Charbonnier
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 1394
Points : 5470
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 65

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal Alexandre Van Dooren - 5ème soldat tombé au Mali

Message  suspente le Mer 20 Mar 2013 - 16:08



Les honneurs militaires seront rendus au caporal Alexandre Van Dooren le vendredi 22 mars 2013 en l’Hôtel national des Invalides, Paris 7e.

Engagé dans l’opération Serval, le caporal Alexandre Van Dooren est mort au combat le 16 mars, au Nord du Mali, à la suite de l’explosion de son véhicule sur un engin ennemi. Il appartenait au 1errégiment d’infanterie de Marine d’Angoulême.

Une cérémonie intime d’honneurs militaires réservée à la famille et aux compagnons d’armes sera présidée par le général d’armée Bertrand Ract-Madoux, chef d’état-major de l’armée de terre, à l’Hôtel national des Invalides à partir de 10h30.

Auparavant, le cortège funèbre passera sur le pont Alexandre III entre 10h15 et 10h30.

En cette circonstance, le général de corps d’armée Hervé Charpentier, gouverneur militaire de Paris, invite le plus grand nombre de citoyens à manifester leur hommage et leur solidarité avec notre héros mort pour la France dans une présence digne, silencieuse et fraternelle sur le pont Alexandre III, à partir de 10h00.


source ministère de la défense

_________________
aussi loin que mon regard porte je vois la crête des Pyrénées

suspente
1° RCP , 1° Cie

Messages : 397
Points : 3209
Date d'inscription : 28/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caporal Alexandre Van Dooren - 5ème soldat tombé au Mali

Message  junker le Mer 20 Mar 2013 - 20:53

Le plus important c'est de ne pas les oublier et d'avoir une pensée pour leurs famille.

_________________


junker
EXPERT
EXPERT

Messages : 1748
Points : 5570
Date d'inscription : 22/12/2011
Age : 80

http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

L'Adieu à un frère d'armes

Message  Lothy le Sam 30 Mar 2013 - 10:47

Le caporal Van Dooren est mort pour la France sur le sol malien. Le sacrifice consenti d’un homme de vingt-quatre ans qui aimait la vie.
Voici l'hommage rendu à ce jeune Soldat par le capitaine Raphaël Chauvancy.... Il m'est transmis par l'un de vos camarades.

Van Dooren, tu es tombé, samedi 16 mars, sur le sol malien. À 24 ans. En laissant derrière toi une petite fille qui ne jouera jamais avec son père et une jeune femme qui ne reverra plus l’homme qu’elle aime.

Entre frères d’armes, nous parlons peu de la mort, mais elle plane et nous suit comme une ombre. La mort que l’on peut donner. Celle que l’on peut recevoir. Servir jusqu’au sacrifice suprême n’est pas vain. C’est assumer le choix du dévouement. Tu n’es pas une victime, Van Do. Soldat professionnel, tu as librement consenti au sacrifice suprême. Une décision d’homme. Tu dois t’en douter, j’ai l’impression que mes mots sonnent creux. Pourtant, je te les dois. À toi et aux tiens. Pour expliquer ta mort. Qu’est-ce qui amène un jeune Français à mourir sur une piste poussiéreuse de la vallée de l’Amettetaï, aux confins du monde ? Le courage. Le choix de la force assumée, mise au service des faibles. Le besoin de faire voler en éclats ses propres limites. Peut-être, aussi, le désir de l’action noble et belle.

Tu étais fier d’appartenir au 1er régiment d’infanterie de marine, le régiment de Bir Hakeim, dont le drapeau s’enorgueillit de quinze noms de batailles. Tu y as rajouté ton histoire. Celle d’un raid blindé de plusieurs centaines de kilomètres dans le désert, de Niamey jusqu’à cet adrar des Ifoghas où tu débusquais avec tes camarades les criminels qui coupent les mains des petits voleurs d’étals et lapident les femmes qui s’abandonnent à l’étreinte d’un amant.

Combien d’hommes de ton âge seraient capables d’abandonner confort et sécurité pour risquer la mort par le fer et le feu ? Tu aimais les populations que nous avons croisées sous divers cieux. Et tu aimais le pays qui t’envoyait les défendre. Tu n’étais pas croyant, certes, mais tu avais l’intuition qu’il n’est pas de plus grand sacrifice que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.

Il faisait sans doute une chaleur à crever dans ton AMX-10RC ; le visage creusé sous une croûte de sueur et de poussière, tu devais arborer ce sourire légèrement narquois qui ne te quittait guère. Je revois aussi ton regard, tes yeux pers sans voile où pétillait une lueur d’amusement. Tu aimais la vie mais tu te foutais un peu d’elle, comme d’une bonne amie. Tu étais trop intelligent pour prendre ses foucades au sérieux. La seule chose qui comptait pour toi, c’était ta compagne et ta petite fille.

La boucle du Niger est pacifiée. Les pêcheurs y font glisser leurs longues barques et jettent leurs filets dans ses eaux bleues. Les enfants ramassent les premières mangues de la saison sous les ramées vertes couronnées de fleurs roses. Les pâtres surveillent négligemment quelques bêtes étiques qui mâchonnent des épines. Ils vivent en paix parce que de jeunes hommes donnent leur vie dans les massifs écrasés de soleil des confins sahariens. En tombant, tu as jeté un défi à la face de nos ennemis. Car ce sont des hommes qui aiment la mort mais ont peur de la vie. Toi, tu aimais la vie et tu avais un peu peur de la mort, comme nous tous, n’est-ce pas ? Mais tu n’as pas reculé. Et aux groupes de combattants islamistes suicidaires, tu opposes le sacrifice conscient de l’individu. Non seulement tu n’as pas plié le genou devant eux, mais tu as révélé le néant de leur combat. Que pèse l’acte du fanatique face à celui d’un homme libre qui aime sa femme, qui aime rire, qui aime embrasser son enfant et qui laisse tout cela pour se battre ? Pour que d’autres que lui puissent aimer, rire et embrasser.

J’ai un peu honte, mais je frissonne en finissant d’écrire ces lignes. Ce n’est pas de la faiblesse, je ne le crois pas. Au contraire. Malgré mon émotion et ma tristesse, je me sens plus que jamais ferme dans mes choix et mes résolutions. Le don que tu as fait de ta vie nous interdit la médiocrité. Dorénavant, c’est avec un peu de ton regard que je veux voir le monde. Te prêter mes yeux pour te faire voir que ce pour quoi tu es tombé perdure. Adieu, Van Do.

Le capitaine Raphaël Chauvancy fut le chef de peloton du caporal Van Dooren. Il sert actuellement en opération extérieure au Mali.

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.

Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4244
Points : 8616
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum