LES CAMPS PARACHUTISTES

Dans l'ombre du general Massu, par Marc Desaphy

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans l'ombre du general Massu, par Marc Desaphy

Message par Kaki92mobile le Mer 3 Avr 2013 - 18:09

http://www.sudouest.fr/2012/07/24/dans-l-ombre-du-general-massu-777667-1531.php

Ancien sous-officier parachutiste, Marc Desaphy est exaspéré par certains écrits concernant le général Massu dont le nom est trop souvent associé à la torture. À 80 ans, Marc Desaphy a tenu à apporter son témoignage sur un aspect qu'il juge méconnu, notamment sur l'action humanitaire et sociale que le général Massu et son épouse Suzanne ont menée auprès de jeunes musulmans.

Dans son ouvrage, Marc Désaphy raconte son aventure algérienne, lorsqu'en 1956 il était parachutiste engagé volontaire. Le 30 septembre, la vie du jeune homme bascule dans l'attentat du Milk Bar de la rue d'Isly. Grièvement blessé, il subit l'amputation de sa jambe gauche.

Une nouvelle vie commence pour le jeune homme qui souhaite continuer à servir dans l'armée. Une très importante somme d'argent, une centaine de millions de francs, est remise au général Massu par le secrétaire de l'archevêque d'Alger. Le général décide d'investir cette somme dans une structure associative pour la formation professionnelle et la réinsertion des jeunes Algériens et il charge Marc Desaphy de la mise en place et de la direction des unités.

Expulsé d'Algérie en 1960 et mis en retraite d'office, Marc Desaphy rentre en métropole et s'installe à Pau (Pyrénées-Atlantiques). Il poursuit en France l'action de l'association Jeunesse pour des jeunes Algériens orphelins ou abandonnés qui sont admis dans des centres où ils apprennent différents métiers. « Sans le général Massu rien de tout cela n'aurait pu voir le jour », assure Marc Desaphy qui, fièrement, souligne la réussite de plusieurs de ces jeunes, notamment l'un d'entre eux qui, après son CAP, a fait carrière dans l'armée. « Il est aujourd'hui lieutenant-colonel et commande le centre de formation militaire de la base aérienne de Saintes. » De sa résidence principale à Pau ou de sa maison de vacances à Saint-Georges-de-Didonne, Marc Desaphy poursuit sa retraite.

Mais dit-il, « avant de fermer définitivement les yeux, j'ai souhaité témoigner sur l'œuvre sociale du général Massu, à laquelle j'ai eu l'honneur d'être associé ».

Nota : Marc Desaphy est le co-fondateur de l'Union Nationale des Parachutistes, en 1960.

_________________
Cessation d'activité, liquidation du stock des DVD "Lieutenants de BIGEARD" : les 9 DVD (soit 12h de témoignages anthologiques) sont en vente sur Amazon : http://www.amazon.fr/Lieutenants-Bigeard-coffret-DVD-couleur/dp/B00T9RSPNY/
avatar
Kaki92mobile
Membre AMI
Membre AMI

Messages : 298
Points : 22337
Réputation : 301
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 66

http://www.lumierebro.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum