LES CAMPS PARACHUTISTES

MARCHE DES VOLONTAIRES DE ROBERT BRUCE

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

09062013

Message 

MARCHE DES VOLONTAIRES DE ROBERT BRUCE




Adoptée par de nombreuses musiques militaires françaises, notamment par la Musique de la Flotte. Traditionnellement jouée lors de la revue des troupes de fusiliers marins & commandos marine par l'amiral commandant la Flotte


les paroles de ce chant sont: Ecossais en qui coule le sang de Wallace Ecossais que Bruce a si souvent menés Accepte de mourir ou de vaincre ! Le jour et l’heure sont maintenant venus Vois ici bas la ligne de front et regarde les troupes du fier Edouard venues t’asservir ! A celui, assez coquin pour trahir A celui trop couard pour faire face A celui qui veut demeurer esclave Je dis : tourne le dos et fuis !
avatar
SACCO83

Messages : 45
Points : 16732
Réputation : 52
Date d'inscription : 31/05/2013
Age : 75

http://archedescombattants.historyboard.net

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

MARCHE DES VOLONTAIRES DE ROBERT BRUCE :: Commentaires

avatar

Message le Dim 9 Juin 2013 - 9:24 par ROGER 17

je connais cela depuis longtemps, sa version française est parfois utilisé lors de prise d'Armes .
cette musique est très émouvante, merci SACCO83 de nous la rappeler .

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 9 Juin 2013 - 10:36 par Lothy

Musique émouvante comme souvent les chants anglo-saxons....

"La Marche des Soldats de Robert Bruce" à ne pas confondre avec la "Marche des Volontaires" hymne de la Chine.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 9 Juin 2013 - 10:51 par SACCO83

@Lothy a écrit:Musique émouvante comme souvent les chants anglo-saxons....

"La Marche des Soldats de Robert Bruce" à ne pas confondre avec la "Marche des Volontaires" hymne de la Chine.

Tout à fait !! Mais il se trouve que chez les marins elle s'appelle marche des volontaires. Sans doute une erreur au départ qui s'est perpétuée.....et comme je suis marin, tout naturellement je perpétue l'erreur à mon tour.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 9 Juin 2013 - 11:30 par Lothy

Sans doute une erreur au départ qui s'est perpétuée

Probablement ! Lorsque l'on sait que ce roi vivait entre les années 1270 et 1330 !.... Par ailleurs, il est facile de se tromper dans la traduction, il suffit d'une nuance.... Les français ne sont pas réputés pour pratiquer parfaitement la langue de Shakespeare !....

Une chose est certaine, à l'audition, les deux chants n'ont rien de semblable.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 9 Juin 2013 - 23:05 par SACCO83

@Lothy a écrit:
Sans doute une erreur au départ qui s'est perpétuée

Probablement ! Lorsque l'on sait que ce roi vivait entre les années 1270 et 1330 !.... Par ailleurs, il est facile de se tromper dans la traduction, il suffit d'une nuance.... Les français ne sont pas réputés pour pratiquer parfaitement la langue de Shakespeare !....

Une chose est certaine, à l'audition, les deux chants n'ont rien de semblable.

Bien écouté les deux versions. Je pense que vous vous trompez. Elles sont identiques; tout dépend de la formation musicale qui l'interprête bien sûr.
Les troupes qui suivirent Robert Bruce (le fils du lépreux) dans son combat contre les Anglais (durant le règne d'Edouard le Sec, fils d'Edouard, lui-même fils d'Alfred le Grand), étaient composées uniquement de volontaires. D'autre part, cette marche n'a été introduite que trés récemment dans les formations de musique militaire françaises, et je pense que la plupart des officiers de marine sont "presque" parfaitement bilingue du fait qu'ils participent quasi journellement à des exercices OTAN où bien sûr la langue officielle est l'anglais. Ce qui n'est pas le cas des unités parachutistes et de l'armée de terre, mis à part quelques exceptions (ce qui leur a valu d'aller visiter l'afghanistan). L'armée de l'air est parfaitement bilingue.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 10 Juin 2013 - 0:23 par Lothy

Je me suis probablement mal expliquée !....

Je parlais de la "Marche des Soldats de Robert Bruce" et de l'Hymne national Chinois !.... lesquels ne se ressemblent pas...

Pas d'une interprétation du chant que vous évoquez interprété par une formation ou une autre....

Je suis par ailleurs comme les Paras, et l'Armée de Terre, très mauvaise élève lorsqu'il s'agit de parler anglais.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 10 Juin 2013 - 12:03 par Invité

Pour la petite Histoire ...

Il s'agit bien du terme "volontaires" et non pas "soldats".

En effet, Robert BRUCE avait une armée "régulière" et disposait aussi de "volontaires", lesquels furent chargés d'attaquer les Goddams, complètement découragés, alors que leur Roi (Edouard II) avait déserté la bataille !

Ces volontaires, au nombre de 2000 environ, peu ou pas entraînés, étaient cachés derrière une colline.
En les voyant débouler les Goddams pensèrent que les Écossais disposaient d'une réserve massive, et ils paniquèrent.
Les forces anglaises disposées au centre s'enfuirent, imprudemment, vers les eaux du Forth.
Le flanc droit des forces tentait de rejoindre le roi.
Et le flanc gauche s'est imprudemment dirigé vers BannockBurn (village du nom de la petite rivière le Bannock Burn) où Bruce avait installé ses pièges.
Il est raconté que les Goddams tombaient les uns sur les autres pour traverser la Bannock Burn, s'entre-tuant littéralement. Le convoi de ravitaillement anglais ( valeur de 200.000 Livres de l'époque ...) fut capturé et Bruce pris des otages (Anglais de haut rang), qu'il échangea contre sa femme, sa fille et l'évêque de Glasgow.

Le roi d’Écosse Robert Bruce, avec son armée, avait vaincu une armée anglaise de quatre fois supérieure.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 10 Juin 2013 - 12:27 par SACCO83

Cerbère a écrit:Pour la petite Histoire ...

Il s'agit bien du terme "volontaires" et non pas "soldats".

En effet, Robert BRUCE avait une armée "régulière" et disposait aussi de "volontaires", lesquels furent chargés d'attaquer les Goddams, complètement découragés, alors que leur Roi (Edouard II) avait déserté la bataille !

Ces volontaires, au nombre de 2000 environ, peu ou pas entraînés, étaient cachés derrière une colline.
En les voyant débouler les Goddams pensèrent que les Écossais disposaient d'une réserve massive, et ils paniquèrent.
Les forces anglaises disposées au centre s'enfuirent, imprudemment, vers les eaux du Forth.
Le flanc droit des forces tentait de rejoindre le roi.
Et le flanc gauche s'est imprudemment dirigé vers BannockBurn (village du nom de la petite rivière le Bannock Burn) où Bruce avait installé ses pièges.
Il est raconté que les Goddams tombaient les uns sur les autres pour traverser la Bannock Burn, s'entre-tuant littéralement. Le convoi de ravitaillement anglais ( valeur de 200.000 Livres de l'époque ...) fut capturé et Bruce pris des otages (Anglais de haut rang), qu'il échangea contre sa femme, sa fille et l'évêque de Glasgow.

Le roi d’Écosse Robert Bruce, avec son armée, avait vaincu une armée anglaise de quatre fois supérieure.



En tant qu'historien, spécialiste de l'Angleterre (du roi Arthur à Edouard le Sec) je te doit mes félicitations. Partager son savoir doit être la première des missions d'un homme.
J'ai écrit une biographie d'Alfred le grand (grand père d'Edouard II) :


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 10 Juin 2013 - 14:51 par Invité

SACCO83,

Pour moi, une petite précision s'impose ....


Tu écris :
En tant qu'historien, spécialiste de l'Angleterre ...

Dois-je prendre le terme "Angleterre" dans son sens véritable : l'une des composantes du Royaume-Uni ?

Ou dans le sens "commun", surtout celui des Français, regroupant sous le terme Angleterre l'ensemble des Nations composant le Royaume-Uni ?

Pour moi, Breton, dont quelque ou quelques ancêtre(s), partant pour les Grands bancs de Terre-Neuve ou en en revenant, et faisant escale à CORK, a ou ont fauté avec quelque(s) irlandaise(s) cela a son importance affraid , car dans mes veines il coule aussi du sang irlandais cheers

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 10 Juin 2013 - 15:14 par SACCO83

Cerbère a écrit:SACCO83,

Pour moi, une petite précision s'impose ....


Tu écris :
En tant qu'historien, spécialiste de l'Angleterre ...

Dois-je prendre le terme "Angleterre" dans son sens véritable : l'une des composantes du Royaume-Uni ?

Ou dans le sens "commun", surtout celui des Français, regroupant sous le terme Angleterre l'ensemble des Nations composant le Royaume-Uni ?

Pour moi, Breton, dont quelque ou quelques ancêtre(s), partant pour les Grands bancs de Terre-Neuve ou en en revenant, et faisant escale à CORK, a ou ont fauté avec quelque(s) irlandaise(s) cela a son importance affraid , car dans mes veines il coule aussi du sang irlandais cheers

Aah Cerbère tu me combles !!
Non bien sûr, je ne parle de l'Angleterre ici, que comme le monde la connait, sans ses particularismes de création. Du temps de Robert Bruce, les Irlandais peuplaient Darialda, les Ecossais la Pictie et les Gallois les Galles du sud d'où vient précisément cet Edouard II.
Les Irlandais, les Ecossais et les Gallois se prévalaient d'être les descendants des Grands Hommes (des Dieux) menés par leur roi Arthur, et son Pendragon, envahis par les Saxons qui eux mêmes se réclamaient de l'Atlantide.
Pour ces trois composantes les Saxons n'étaient que des "têtes rondes" (sans doute à cause du casque). A noter qu'à l'heure actuelle ce sobriquet leur est resté.
Toutes mes félicitations pour ton sang Irlandais !!
Cheers old fellow !!!

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum