LES CAMPS PARACHUTISTES

Caudron-Renault C-445/C-449 « Goéland ».

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Caudron-Renault C-445/C-449 « Goéland ».

Message par Invité le Jeu 17 Nov 2011 - 17:53



Caudron-Renault C-445/C-449 « Goéland ».

© Jacques Moulin 2011.

Profiles mis à notre disposition gracieusement par Patrick Marchand.

http://profiles-galore.over-blog.com/article-26172483-6.html#anchorComment

Ce superbe, mais déjà ancien, appareil, dont l’étude avait débutée en 1934, et dont le prototype fut construit en 1935, fut encore utilisé en AFN. Il avait été étudié par le célèbre aérodynamicien Marcel Riffard, et désigné à sa sortie comme type C 440 « Goéland », sa construction en série débuta rapidement, et il fut construit jusque dans le début des années 50 en diverses versions.

Ce fut l'un des avions commerciaux légers les plus réussi de l'entre-deux-guerres. Ce bimoteur de transport aura une belle carrière qui durera plus de 20 ans, aussi bien comme avion civil que comme avion militaire, il marqua la seconde moitié des années 30 par sa modernité changeant définitivement de technologie avec son aile monoplane placée bas.



Caudron Goéland C 445 n° 548/9284 construit pendant la guerre pour la Luftwaffe, puis utilisé par Air France avant d’être livré à ELA 47 en 1946/1949.





Le prototype désigné C.440 sort d'atelier en janvier 1935, et effectue son premier vol en mars de la même année. Presque entièrement fabriqué en bois et en contre plaqué, il combinait astucieusement pour une époque ou la conception était très empirique, un aérodynamisme très étudié et une économie d'emploi qui était très en avance pour l’époque.

Le nez est occupé par une soute à bagages, accessible par une porte latérale. Le poste de pilotage, prévu pour un équipage de deux, est séparé de la cabine de 6 places par une cloison légère avec une porte. Dès la version C.444 l’appareil fut équipé de moteurs avec hélices tournant en sens inverse pour annuler l'effet de couple des modèles précédents.



Adj/c Varichon devant un Goéland du GAEL à Bron, années 50. (Archives Cherrier)

Près de 1500 exemplaires des différentes versions furent produits, sous plusieurs désignation (de C.440 à C.449), les modifications successives portant essentiellement sur les moteurs Renault et quelques modifications dans les structures, et les équipement de bord. La principale version, le C.445, fut réalisé à plus de 1.000 exemplaires dont la version militaire du Goéland, le C.445M, qui sera aménagé de multiples façons pour remplir ses divers rôles de transport ou d'entraînement. Une version sanitaire, C.447, pouvait emporter 4 civières et 1’infirmier.

Le C.445R (R pour raid) était une version civile, d’un C-445 destinée, grâce a l’adjonction d’un réservoir de carburant placé dans le fuselage à la place des passager, à la réalisation de raid à longue distance, permettant divers records, ces appareils furent utilisé notamment par Maryse Bastié et par beaucoup d’autres.



Le pilote Daurès devant le Caudron Goéland du CERO 306 à Bron année 50. (Archives Cherrier).



La version C.445 qui était particulièrement bien réussit était en production quand les allemands entrèrent en France, la construction fut poursuivit et ces C.445 furent construit en série pour les allemands pendant la guerre, certains furent rétrocédés à la Slovaquie alors indépendante et sous la tutelle de l’Allemagne.

L'usine Caudron d'Issy-les-Moulineaux fut bombardée en 1943 mais la guerre ne mit pas fin à la carrière de l'appareil qui repris du service après la fin des hostilités comme avion civil, d’abord par les militaires qui avaient récupéré de nombreux appareil du type C 445 M survivants.

Les appareils construits après guerre étaient de la version C.449, ces appareils furent au début employés en France et en Afrique pour un usage civil par des compagnies divers dont Air France.

Lors de la libération plusieurs de ces avions (C 445 principalement) furent récupéré et utilisés par les militaires et parfois les civils, dès 1943 ils sont nombreux à êtres utilisé en AFN.
Ils seront souvent au début les compléments indispensables pour les EALA. En métropole ils seront aussi utilisés dans les centres d'entrainement des réserves (CERO) pour l'entrainement au pilotage de bimoteurs.

Caudron Goéland C 449 n°1358 /10244 de la 55 S, cet appareil sort le 20 juin 1947, immatriculé F-BDXB le 3 juillet 1947 au nom de Air Sud compagnie basée à Montpellier. Radier en décembre 1948, reversé à l’Aéronautique Navale (F –YFGR) codé 55 S.18.



L’avion était en bois et contre plaqué mince, spécial aviation, ce qui facilitait sa construction et ses réparations, ce qui explique bien sont utilisation continue de 1942 à 1944 en AFN, ou il pouvait assez facilement être entretenu.

Malgré son ancienneté, ces appareils furent utilisés pendant les conflits d’AFN avant et pendant la guerre d’Algérie jusqu’en 1956 aussi bien comme appareil de liaison par l’Armée de l’Air que par l’aéronautique Navale.

Ils furent remplacé souvent par les NC 701 et 702, qui était eux aussi des appareils de conception ancienne mais d’origine allemande.
© Jacques Moulin 2011.



Caudron Goéland de liaison militaire.

Caractéristique du Caudron Renault C.449
Bimoteur de transport, 295 exemplaires construits ( version C.449 seulement).

Monoplan aile basse. Construction en bois.

Motorisation : ………………2 Renault 6Q 20/21 de 240 ch

Envergure :………………….17,60 m

Longueur :…………………..13,76 m

Hauteur :……………………..4,93 m

Surface portante :……………40,00 m²

Passagers :……………………6

Masse à vide : ……………….2690 kg

Masse totale ::………………. 3700 kg

Vitesse maximale :…………...300 km/h à 2500 m

Plafond :……………………..6500 m.

Autonomie :…………………..965 km




Une belle rangée de Goéland probablmenet en stockage avant montage des moteurs (Photo constructeur)



le premier "Goéland" type C 440 le n° 6905/1 vola en juin 1935 avec les premier carénage de train. Deviendra après modification le prototype du Caudron C.444 en 1936.



Il existe un livre sur ces appareils : "Le Caudron Goeland" par Pierre Cortet (+) et Robert Espérou . Publié aux éditions Lela Presse en 2000 dans la collection "profils d'Avions n°1" (Epuisé).


Le Caudron C.449-1 n° 1186 sortie d'usine vers mars 1946.




Un "Goéland" militaire en Algérie (Photo Doucelin).











Dernière édition par VOLTIGEUR BM le Jeu 17 Nov 2011 - 18:38, édité 5 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Caudron-Renault C-445/C-449 « Goéland ».

Message par Mac Breheny le Jeu 17 Nov 2011 - 18:15

Hello everybody,

Bravo pour cet exposé très complet.
Très bel oiseau qui a connu une carrière plus qu'honorable.
Les dernières photos ne passent pas. C'est normal ?
Cdlt

Mac
avatar
Mac Breheny
TEAM
TEAM

Messages : 449
Points : 2884
Date d'inscription : 03/11/2011
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum