LES CAMPS PARACHUTISTES

Le service de santé des armées a présenté à son personnel son projet de réforme

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

26112013

Message 

Le service de santé des armées a présenté à son personnel son projet de réforme






Le service de santé des armées a présenté à son personnel son projet de réforme à l’amphithéâtre Foch de l’École militaire le lundi 25 novembre 2013. Devant 400 ressortissants du service, le médecin général Jean-Marc Debonne, directeur central, a exposé le projet « SSA 2020 ». En clôture de cette présentation, le ministre de la Défense s’est exprimé devant les participants.

Le directeur central du service de santé des armées (SSA), le médecin général Jean-Marc Debonne, a présenté a son personnel le projet de réforme du service, le 25 novembre à L’École militaire (Paris). Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, s'est exprimé en clôture de cette présentation du projet « SSA 2020 ». « Je veux enfin vous témoigner de ma reconnaissance pour l’engagement qui est le vôtre, a déclaré le ministre. J’ai très souvent l’occasion de rencontrer des membres du SSA à l’occasion de mes déplacements dans les forces. J’en ai conçu une légitime fierté pour ce qu’est le service de santé des armées et j’ai toute confiance dans le médecin général Debonne et le projet qu’il a élaboré pour conduire cette transformation, qui est fondamentale dans le contexte. C’est une mission évidemment complexe, mais au cours de l’année qui vient de s’écouler, vous avez montré que vous aviez toutes les qualités pour la mener à bien. »

Centré sur l’opérationnel, ce modèle est conforme aux ambitions stratégiques de la France, particulièrement en ce qui concerne la capacité des armées à entrer en premier sur un théâtre d’opérations et à s’adapter à la multiplicité des formes d’engagements auxquelles elles peuvent être confrontées. Le projet repose sur cinq principes majeurs :

la concentration sur la mission, associée à la densification des moyens, avec un recentrage des activités ;
l’ouverture au service public de santé, nécessaire à la performance technique et à l’efficience économique du service ;
les coopérations internationales, respectant trois principes : complémentarité, réciprocité, culture commune ;
la promotion du service dans le champ interministériel, reposant sur des collaborations renforcées, sans concurrence ni mobilisation de nouvelles compétences, tout en restant centré sur le cœur du métier du service de santé des armées ;
la simplification visant à réformer la gouvernance, simplifier les organisations, alléger les échelons de commandement.



"source ministère de la défense"
avatar
HARON sylvie
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum