LES CAMPS PARACHUTISTES

21 Novembre 1957 - Timimoun

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

21112011

Message 

21 Novembre 1957 - Timimoun




21 Novembre 1957.

Depuis des jours, le 3e RPC de Bigeard mène de rudes combats dans les dunes au sud de Colomb-Béchar. la base arrière est à Timimoun, un nom qui restera attaché au nom d'un des plus emblématiques sous-officiers : le sergent-chef René Sentenac, un des rares ayant réussi l'exploit de s'évader que camp retranché de Dien Bien Phu et d'en être revenu vivant.

En cette journée, malgré un bilan très positif, le 3 subira des pertes sérieuses, 12 tués et 8 blessés, que les hélicos de "Brunet" ramèneront dans les meilleurs délais. Mais Sentenac ne rentrera pas... Le jeune sergent-chef est touché à l'abdomen, il sait immédiatement la gravité de sa blessure, il donne ses dernières consignes. Flament, dont les photos feront le tour du monde, photographiera cette scène tragique et pourtant belle.


Je cite le Général BIGEARD - Extrait de "Pour une Parcelle de Gloire" & "Aucune Bête au Monde"

".... Puis ce fut Sentenac... Il dut encore fournir un dernier effort pour mourir. Il savait bien qu'il avait gagné, et c'est pour cela que son visage apaisé nous apparut si beau. Ce qu'il cherchait, ce n'était pas l'autre côté de la crête, ce n'était pas une poignée de Bédoins et leurs fusils, mais cette chose impossible qui le hantait depuis si longtemps et qui ne se trouve que dans le sacrifice et la mort. Seule elle permet de se confondre avec ce qu'il y a de plus grand, de plus inaccessible. C'était sa manière, à lui Sentenac, de comprendre Dieu. Et ça, aucune bête ne pourrait le faire...."

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
EXPERT
EXPERT

Messages : 4787
Points : 29359
Réputation : 676
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

21 Novembre 1957 - Timimoun :: Commentaires

avatar

Message le Lun 21 Nov 2011 - 19:03 par AMARANTE

Merci LOTHY de nous rappeler cela.
le général BIGEARD a gardé très longtemps la photographie du sergent-chef Sentenac sur son bureau.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 21 Nov 2011 - 19:35 par Lothy

Cette photo l'a accompagné partout.

Aujourd'hui, elle demeure encore dans son bureau. Il l'avait placée de manière à ce que son regard se pose sur elle dès qu'il levait les yeux...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 21 Nov 2011 - 21:07 par Lothy

A noter que parmi les 12 victimes que devait déplorer le Colonel Bigeard au terme de cette journée, figurait le lieutenant Rhoer, blessé quelques minutes après Sentenac, il fut touché à la tête et mourut sur le coup.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 22 Nov 2011 - 8:21 par Invité

Hello everybody,

Merci pour ces infos.
On connait pourtant tous l'histoire, mais la fidélité de Bruno envers Sentenac force le respect.
Cette photo de Flament, malgré son côté tragique et la tristesse qu'elle fait naître, est tout simplement superbe. Je comprends que Bruno lui ait donné une place de choix dans son bureau.
Cdlt

Mac

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 6 Sep 2015 - 17:04 par guiard laurent

merci pour ces recits,après des recherches j'ai retrouvé traces du parcours de mon oncle,rené d'apres les lettres partagé avec sa maman,et qui après l'episode des pasteques, l'opé d'agounennda,est mort avec sentenac ce 21/11 a timimoun.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 6 Sep 2015 - 17:10 par Lothy

René Sentenac, car de toute évidence, c'est de lui qu'il est question, a laissé une marque indélébile dans l'histoire des Paras. Rien qu'en lisant les récits du général Bigeard, nous disposons de tous les détails, ajoutez à cela qu'il existe encore des témoins !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 7 Sep 2015 - 0:33 par Béghin Bernard

De toute évidence, lorsque le nom Timimoun est évoqué, tous les initiés de l'histoire parachutiste pensent de suite à René Sentenac. Et lorsque dans un autre sujet ou l'on parle de cet endroit, par rapport à la beauté de l'Algérie, une brochure est sortie avec des noms d'hôtels, mais si d'aventure, un de ces initiés dont je parlais plus haut, avait envie de s'y rendre, je pense que cela serait plutôt un pèlerinage qu'une partie de plaisir.

Respect monsieur Sentenac, on ne vous oublie pas.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 7 Sep 2015 - 0:37 par Lothy

Certes, un pèlerinage en mémoire de Sentenac et Roher... A condition que l'on nous y laisse entrer ?

J'ignore tout des possibilités de circuit dans ce pays, et forte du commentaire Charly, ça ne m'engage pas vraiment bien que les lieux soient d'une rare beauté.

Une page entière de publicité était réservée à cette station sur la page Bing, il y a peu de temps...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum