LES CAMPS PARACHUTISTES

Historique et fonction du camp de La courtine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

28032014

Message 

Historique et fonction du camp de La courtine




Ce camp a été créé en 1901 et acquis par l'Armée Française en 1904 .
D'une superficie de 6250 ha , il est le 5ème pour cela en France .
Capacité d'hébergement de 4000 hommes lui confère la 1 ère place dans notre pays .
Il est réservé pour l'entraînement "toutes armes" avec champ de tir , village de combat de 110 maisons , possède des plans d'eau pour franchissement amphibie ,et......une DZ para évidemment .

En 1914 -17 , il a servi de base arrière pour les armées des fronts de la Marne , l'Aisne et la Somme .
Aussi à la fin de cette guerre , suite aux événements politiques dans leur pays , des soldats russes s'y retranchèrent et durent être évacués par la force .

J'éspère que j'ai répondu modestement à ta question Junker .

Pour ma part quand j'y étais en manoeuvre en 67 , c'était pour des exercices d'artillerie du 35 RAP (105 italiens) en collaboration avec un RA de Vannes qui lui avait des 155 (énormes)
avatar
Béghin Bernard
TEAM
TEAM

Messages : 891
Points : 16278
Réputation : 1589
Date d'inscription : 05/03/2014
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Historique et fonction du camp de La courtine :: Commentaires

avatar

Message le Sam 29 Mar 2014 - 10:34 par BRIOCHIN

Bonjour,

il est situé où ?

yohann

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 29 Mar 2014 - 11:23 par Béghin Bernard

Bonjour Briochin faites excuse envers moi , j'ai omis de situer ce lieu . Embarassed 

La Courtine se trouve dans le sud de la Creuse , entre Aubusson et Ussel , à l'ouest de Clermont Ferrand . Smile 

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 29 Mar 2014 - 19:23 par BRIOCHIN

Bonjour,

Tu es excusé et puis après tout tu as fais comme la devise du 35 : droit devant!!!!!  Smile 

yohann

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 18 Jan 2017 - 11:31 par Lothy

Retour aux sources pour le Camp de la Courtine.....


« Faire et défaire, c’est toujours réformer », pourrait-on dire. En 2009, dans le cadre de le refonte de la carte militaire devant prendre en compte la dissolution de nombreuses unités (et la suppression de 54.000 postes dans les armées), le camp de La Courtine (Creuse) fut rattaché au 126e Régiment d’Infanterie (RI) de Brive et prit le nom de 126e RI – Détachement de la Courtine. Il est actuellement commandé par le lieutenant-colonel Honstettre.

Seulement, cette nouvelle organisation n’a visiblement pas eu que des avantages car ce camp militaire, qui est l’un des plus importants en France de par ses capacités d’hébergement et d’entraînement, va s’affranchir de la tutelle du 126e RI d’ici l’été prochain. En clair, il retrouvera le statut qu’il avait avant la réforme de 2009 ainsi que l’appellation de « Groupement de camp de La Courtine. »

« Cela va simplifier la chaîne de subordination et donc le processus de décision », a expliqué le lieutenant-colonel Honstettre, d’après la presse locale.

Par conséquent, le camp de La Courtine aura son propre chef de corps et devrait reprendre les traditions d’un régiment aujourd’hui dissous. Pour rappel, dans les années 2000, il avait la garde du drapeau du 20e Régiment d’Infanterie. Autre conséquence : il gagnera une dizaine de postes supplémentaires étant donné que des missions actuellement assurées depuis Brive seront « relocalisées ». Actuellement, le camp emploie 140 personnels, dont 60 militaires environ.

En 2016, le camp de La Courtine s’attendait à accueillir 700 militaires par jour en moyenne (voire plus). Et cela en raison du recrutement massif de l’armée de Terre, qui devait alors porter les effectifs de la Force opérationnelle terrestre (FOT) de 66.000 à 77.000 soldats.

Finalement, il n’en a rien été. Loin de là même puisque le camp n’a reçu que 400 stagiaires par jour, soit presque deux fois moins que prévu. La faute à la mobilisation de 10.000 soldats durant une grande partie de l’année 2016 pour les besoins de l’opération intérieure Sentinelle, ce qui a eu des incidences sur la préparation opérationnelle (JPO).

La particularité du camp de La Courtine est qu’il est polyvalent, c’est à dire qu’il est possible de s’y entraîner au combat urbain ou en milieu ouvert.

Source : Opex360 - Forces terrestres

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum