LES CAMPS PARACHUTISTES

Thérapie inédite pour le stress post-traumatique

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

27062014

Message 

Thérapie inédite pour le stress post-traumatique




La thérapie avec le cheval (TAC) est une initiative originale destinée aux militaires souffrant de stress post-traumatique. Rencontre avec l'équipe de soignantes de l' hôpital militaire Legouest à Metz, responsable de la mise en place de ce projet inédit.

Des séances collectives et évolutives
TAC - 1



Les sessions de TAC se font au sein d'un groupe de 4 patients maximum, alternant temps individuel et collectif. Chaque session est composée d'environ 9 séances dont le déroulement évolutif est personnalisable en fonction de progrès et des besoins des patients. Contrairement à l'équithérapie, qui repose sur le portage, la TAC entend utiliser le cheval comme un médiateur entre patient et soignant, et mêle observation du troupeau et des relations hiérarchiques en son sein, pansage et soin, parcours à pied (guider l'animal à travers une série d'obstacles) et exercices en tandem.

Durant la séance, les patients sont amenés à s'interroger sur les réactions de l'équidé et à mettre cette interprétation en rapport avec leur expérience personnelle et leur traumatisme. Au fil de la session, un lien se tisse entre le patient et l'équidé, choisi en fonction de son propre caractère calme ou plus fougueux. En deuxième partie de séance, soignants et patients partagent leurs impressions sur ce qu'il vient de se passer.

A mi-parcours de la session – nous assistons à la 4e séance – les résultats semblent encourageants. « La TAC est particulièrement adaptée pour les personnes qui ont une difficulté à verbaliser leurs émotions.Je suis agréablement surprise par l'investissement des patients et leurs progrès en terme de formulation », explique la psychologue. Un point de vue que semble partage Alexandre, un patient.

Une expertise militaire
TAC - 2



Soigné à l'hôpital militaire Legouest pour un ESPT, Alexandre a commencé la TAC au mois d'avril. Il est habillé en civil, comme tous les patients, ainsi affranchi des contraintes hiérarchiques et des réticences personnelles qui peuvent en découler. Mais « l'esprit militaire est bien présent ». Le fait d'être entouré de soignants militaires n'est d'ailleurs pas anodin : « ils ont une expertise que d'autres soignants ne peuvent pas forcément avoir. La relation de camaraderie entre patients et soignants a aussi beaucoup d'importance ».

Il en est à sa 4eséance et « en ressent déjà les effets bénéfiques », notamment dans l'évolution de ses rapports avec le cheval. Alexandre n'avait « aucune connaissance préalable du monde des chevaux ». Sa première expérience du portage à cru a été « un peu compliquée » mais aussi particulièrement signifiante, car agissant comme rappel sensoriel de la cause de la blessure physique qui a engendré son ESPT et facilitant ainsi la discussion autour de son ESPT.

Soignantes et cavalières
TAC - 6



Mais la mise en place de la thérapie avec le cheval (TAC) dans la cadre de la prise en charge de l'ESPT chez les militaires est le résultat d'une initiative personnelle du MP Barthélémy Vojacsek et de l'ICN Lannois, soignantes à l'HIA Legouest et elles-mêmes cavalières. « Mon parcours personnel m'a permis d'entrevoir depuis bien longtemps la relation au cheval comme source d'épanouissement et de reconstruction de soi », explique l'ICN Lannois. « C'est en tant que soignantes militaires faisant partie du SSA que nous nous sommes positionnées pour penser notre projet au service des forces armées : le cadre du spectre traumatique s'est alors imposé ».

Cette initiative est aussi le fruit d'un partenariat avec le centre équestre militaire de Metz, où ont lieu les séances. Celui-ci met en effet à disposition ses locaux, son matériel et bien sûr ses équidés, dans le cadre d'une convention signée fin octobre 2013 entre l'HIA Legouest et le groupement de soutien de la base de défense (GSBdD) de Metz.
   
Utiliser le cheval comme médiateur dans le cadre d'une psychothérapie : c'est le parti pris de la Fédération Nationale des Thérapies Avec le Cheval (FENTAC), l'organisme qui a formé la psychiatre et l'infirmière du service e psychiatrie de Legouest durant 3 ans. Dans le civil, la TAC s’adresse à toutes personnes, enfants, adolescents ou adultes en demande de soin, dans les domaines de la pathologie physique ou mentale, présentant des difficultés  psychiques ou en rupture sociale. La FENTAC ne forme que des personnels de la santé, bénéficiant déjà d'une formation à l'écoute, à la relation d'aide, formés à la compréhension du monde sensoriel et du comportement du cheval.






 

A voir aussi : cliquez sur le texte ci dessous

La plaquette de présentation de la thérapie avec le cheval

Voir la vidéo sur la thérapie avec le cheval
 


Droits : © Service de santé des armées
avatar
BRIOCHIN

Messages : 750
Points : 20703
Réputation : 254
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum