LES CAMPS PARACHUTISTES

14 Juillet - Mondial 2014. Si les Bleus sont en finale, Hollande au Brésil, le défilé serait reporté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

30062014

Message 

14 Juillet - Mondial 2014. Si les Bleus sont en finale, Hollande au Brésil, le défilé serait reporté




Bonjour,

selon divers journaux, le Figaro, le Parisien, etc... des réunions se tiendraient actuellement en haut lieu pour envisager un report de la cérémonie sur les Champs Elysées au 15 juillet. Car difficile pour le chef de l'Etat d'assister, s'il le peut, à une finale au Brésil à 22 heures (heures françaises) et de se rendre au défilé parisien le lendemain matin.


cliquez sur les liens des quotidiens ci dessous pour y accéder :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Décidément notre cher président à le don de s'attirer les foudres!!!!!

Tout cela pour des mecs qui pour la plupart ne daigne chanter la marseillaise!!!!!

yohann
avatar
BRIOCHIN

Messages : 754
Points : 3191
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

14 Juillet - Mondial 2014. Si les Bleus sont en finale, Hollande au Brésil, le défilé serait reporté :: Commentaires

avatar

Message le Lun 30 Juin 2014 - 13:09  Lothy

Les médias seraient bien inspirés de ne pas véhiculer de telles inepties !

Que fait-on de tous les chefs d'Etat et de gouvernements, conviés au défilé du 14 juillet pour commémorer le 100e anniversaire du début de la Première Guerre Mondiale ?.... Leur demandera-t-on, de rester dans leur foyer en attendant de savoir si la France gagne au Brésil - il faut bien qu'elle gagne quelque part - je n'ose imaginer quel serait l'impact sur nos relations internationales !

Imaginons une finale - peu probable, mais sait-on jamais - France-Algérie !.... Ce sont des émeutes que nous aurons, pas une Fête Nationale !....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 30 Juin 2014 - 15:42  marcel34

si not' chef "désarmé" le dit ....

----------------------------------------------------------------


28-06-2014
Président Hollande : « Le défilé du 14 juillet sera le 14 juillet »


par Laurent Lagneau
Le 28-06-2014

Si jamais l’équipe de France gagne la finale de la Coupe du Monde, le 13 juillet prochain, les Champs-Elysées seront, comme en 1998, le théâtre d’une gigantesque fête. Et comme l’on n’est jamais à l’abri d’une bonne nouvelle, ce scénario est des plus probables (d’ailleurs, qui aurait dit, en 2006, que les Bleus iraient en finale? Et combien ont misé sur leurs chances après leur défaite 2 à 0 contre l’Ukraine lors du match de barrage aller?).

Seulement, le lendemain, il y aura le traditionnel défilé militaire du 14 juillet… Comment faire si Karim Benzema, Olivier Giroud ou Antoine Griezmann marque un but victorieux, la veille, à 23H44?

« Des discussions ont lieu actuellement en haut lieu pour parer à cette éventualité », écrit Le Figaro, qui, d’après ses informations, évoque un possible report du défilé militaire au 15 juillet. « La décision ferait grand bruit mais rien n’a pour le moment été définitivement entériné », relativise-t-il.

Dans un entretien accordé au Grand Journal de Canal Plus, le président Hollande a évoqué ce sujet avec ton léger. « Qu’importe, on se débrouillera toujours sur le plan logistique. La seule chose, c’est que le défilé du 14 juillet sera le 14 juillet », a-t-il dit. « Ne nous compliquons pas la vie, n’essayons de pas de toujours prévoir, tout ne se prévoit pas, tout se construit », a-t-il ajouté.

Au « gouverner, c’est prévoir » d’Emile de Girardin, le chef de l’Etat semble donc préférer la citation de Saint-Exupéry qui disait : « l’avenir, tu n’as point à le prévoir mais à le permettre ». Mais il n’empêche : si l’équipe de France remporte la finale, l’organisation du défilé du 14 juillet va être compliquée. À moins que les Bleus perdent leur football d’ici-là.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 6 Juil 2014 - 18:39  BRIOCHIN

MESSAGE DU MINISTRE DE LA DÉFENSE

Cette année encore, nos armées ont prouvé leur immense valeur dans toutes les missions qui leur ont été confiées.

Chaque jour sans exception, que ce soit dans le silence des océans, dans les étendues du Sahel ou dans le ciel de France, au plus loin de nos frontières ou bien au plus près de nos foyers, nos soldats se distinguent par leur courage, leur dévouement, leur solidarité. Ils le font sans que l’on s’en rende toujours compte, dans une discrétion qui est à la fois la conséquence de la professionnalisation des armées, souvent la condition de leur engagement, et toujours le meilleur signe de leurs succès.

C’est pourquoi le sens du défilé militaire du 14 Juillet a rarement été aussi fort. En ce jour de fête, nos armées sortent du champ d’action qui les mobilise le reste de l’année, pour recevoir l’hommage de tout un peuple, qui se rassemble autour d’elles, à Paris comme dans l’ensemble des foyers de France. Le défilé, c’est la Nation qui se retrouve, avec la rencontre de deux fiertés, celle des soldats, dévoués à notre pays, et celle de l’ensemble des Français, qui portent ce dévouement au cœur.

La fête nationale est un moment de fierté collective. C’est un moment de recueillement aussi. À l’instant où leurs camarades défilent, nous pensons à nos soldats tombés cette année. Ils sont morts pour la France.

Cet hommage à l’engagement de nos soldats a cette année une résonance particulière. Le centenaire du déclenchement de la première guerre mondiale est, pour l’ensemble du monde, l’occasion de mesurer tout le chemin que nous avons parcouru depuis lors, et en même temps de nous rappeler que la paix n’est jamais définitivement gagnée.

C’est tout le sens de la présence, aux côtés de nos armées, de nombreux soldats étrangers, qui, sous les drapeaux des Nations unies, de l’Europe ou de l’Afrique, combattent avec nous, et poursuivent un même objectif de paix et de liberté.

Jean-Yves Le Drian

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 7 Juil 2014 - 22:30  Béghin Bernard

Quand j'ai appris cette annonce sur un site " footeux " j'ai fait un bond sur ma chaise . Mad  affraid 

" Mais pour qui se prend il ?  y va t'il y aller sur son compte ou sur le compte de la République ? "

 Mais heureusement , Lothy  ( encore et toujours elle) m'a rassuré sur ce point et je me suis " rendormi"  Smile  Sleep 

 Il serait INCONVENABLE  pour une raison aussi futile ( pourtant j'aime le foot) , de décaler un événement tel que le défilé du 14 juillet , qu'attendent des millions de Français ,sans compter tous nos touristes étrangers ,
parce que le chef des Armées partirait jouer à la baballe .

Je pense que nos sportifs s'en sortiraient bien sans lui .
Je ne devrais peut être pas écrire tout cela mais je reconnais que mon sang n'a fait qu'un tour .

Si tu trouves que mon message n'est pas conforme à l'esprit du forum , Lothy , tu peux l'éliminer .

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 7 Juil 2014 - 23:16  Lothy

Je ne supprimerais certainement pas ton message, Bernard !

Tout d'abord parce que c'est une chose qui a été extrêmement rarement faite, et à quel titre en la circonstance ?
Tu n'exprimes que ce que bien des français ont ressenti ! D'autant que ces rumeurs ont circulé bien avant de savoir si nos "bleus" iraient en finale du tournoi ! C'était, dirons-nous, "mettre la charrue avant les boeufs..."

De plus, cette année, le président a invité les chefs d'Etat et de gouvernement des pays ayant pris part à la 1ère Guerre Mondiale, lesquels viendront parfois de l'autre bout du monde....  Il était inconcevable, qu'il les décommande pour cause de compétions sportives !.....

Yohan, je crois que ton post sur la déclaration du ministre de la Défense aurait été bien [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] bien qu'il apporte dans ce sujet une réponse aux questions que nous étions en droit de nous poser....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 8 Juil 2014 - 11:42  BRIOCHIN

Bonjour,

je l'ai mis ici pour rester dans le sujet du 1er post que j'avais posté et pour être assez précis dans les 2 sens !!!! du moins le plus possible...

bernard tu ne fais qu'exprimer le ressenti de millions de personnes concernant un tel événement qu'est le défilé du 14 juillet, fête de notre armée, de nos militaires et il me semble de nos camarades morts pour la FRANCE!!!

Comment avoir pu penser changer la date, c'est inconcevable, je vais m’arrêter là car la colère monte et je ne veux pas être trop engagé sur un site de convivialité et de respects qu'est les camps parachutistes.

yohann

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 9 Juil 2014 - 21:48  Charbonnier

 Bonsoir,
Puisque nous parlons de mondial et de foot  




La vitrine du bar-restaurant de la place Davilla a volé en éclats. Vendredi, à 1 heure 15’, une grosse bagarre a éclaté place Davilla entre soixante-dix supporters et des paras du 3ème R.P.I.Ma. Sitôt la qualification de l'Algérie acquise pour les 8èmes de finale de la Coupe du Monde de football au Brésil, après son match nul (1-1) face à la Russie, jeudi soir, les supporters des « Fennecs » ont manifesté bruyamment leur joie en défilant dans les rues de CARCASSONNE (Aude), klaxons tonitruants et drapeaux déployés dans des cortèges de voitures. Il était alors minuit passé.
Place Carnot, pas moins de 130 véhicules auraient été comptabilisés par les forces de l'ordre. Plus de 150 voitures au plus fort de la soirée. Une joie légitime, qui a pourtant viré au pugilat à hauteur de la place Davilla, entre une douzaine de jeunes parachutistes du 3ème R.P.I.Ma. qui passaient, selon nos informations, une soirée avec leurs compagnes au restaurant de L'art de Vivre, et près d'une centaine de supporters de l'Algérie.
D'après nos renseignements, c'est vers 1 heures 15’ que ce déchaînement de violences a débuté. Les « paras » étaient alors devant le restaurant, lorsqu'un échange de menaces et d'insultes a fusé de part et d'autre. Un premier épisode verbal, très rapidement suivi par des échanges de coups.
« Tout s'est passé très vite lorsqu'un militaire a été fauché par un véhicule. Là, plusieurs voitures du cortège se sont arrêtées et leurs occupants (une soixantaine, Ndlr) ont commencé à encercler les 'paras'. Avant de s'en prendre au mobilier de la terrasse extérieure du restaurant pour le jeter contre les vitrines et l'éclairage de la façade, ainsi que sur les militaires », témoigne un des responsables de L'art de Vivre.
Des barres de fer et des battes de base-ball auraient même été utilisées lors de la correction infligée aux « paras ».
« J'ai appelé la police et ils sont rapidement intervenus. Mais ils n'étaient pas assez nombreux (ils n'étaient que quatorze fonctionnaires pour gérer la situation, Ndlr) ». Sept plaintes déposées par les victimes. Au final, six soldats ont été plus ou moins légèrement blessés (arcade, nez, pommette, etc...) et transportés aux urgences, d'où ils ont pu sortir depuis.
En parallèle, les fonctionnaires de police sont parvenus à identifier le véhicule qui avait fauché l'un des « paras » avant que la bagarre n'éclate. Interpellé, ce Carcassonnais de 19 ans, résidant à OZANAM, a été interpellé à 1 heures 45’, et placé en garde à vue. Remis en liberté, il sera jugé devant le Tribunal Correctionnel le 3 octobre. Hier après-midi, les responsables du restaurant de la place Davilla et les six militaires blessés ont déposé plainte au poste de police. Une enquête est actuellement en cours.
Pas d'incident à PERPIGNAN (Pyrénées-Orientales). Suite à la qualification in extremis de leur équipe pour les 8èmes de finale de la Coupe du Monde, les supporters algériens ont laissé éclater leur joie dès minuit jeudi dans les rues de PERPIGNAN (Pyrénées-Orientales). Les voitures ont défilé en klaxonnant, tous drapeaux dehors, les pneus des motos ont crissé, les cris de joie ont fusé, la foule a dansé du quai Sadi-Carnot jusqu'au boulevard Clemenceau. Une liesse bruyante qui a duré jusqu'à 3 heures du matin environ. Après vérifications, si ce n'est une brève échauffourée, aucun incident, ni dégradation, n'est à déplorer et aucune interpellation n'est venue gâcher ce rassemblement. Les Algériens vont devoir retenir leur souffle jusqu'à lundi, puisque c'est à 22 heures (heure française) que leur équipe affrontera l'Allemagne. Juste après l'équipe de France, qui sera opposée dès 18 heures au Nigeria.


Voir la suite et la vidéo
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 11 Juil 2014 - 12:26  Lothy

14 juillet : il faut revenir à l’allégeance au drapeau

Voilà ci-après une lettre adressée au président de la République, dans les pages de Riposte Laïque...

Elle nous ramène à quelques fondamentaux qui ont été largement oubliés !

La lecture du rapport de séance du Sénat du 29 juin 1880 faisant du 14 juillet le jour de la fête nationale fait également référence au 14 juillet 1790. Le rapporteur rappelle qu’après le 14 juillet 1789, celui de 1790 :

«  … qui consacra le premier par l’adhésion de la France entière, d’après l’initiative de Bordeaux et de la Bretagne. Cette seconde journée du 14 juillet, qui n’a coûté ni une goutte de sang ni une larme, cette journée de la Grande Fédération, nous espérons qu’aucun de vous ne refusera de se joindre à nous pour la renouveler et la perpétuer, comme le symbole de l’union fraternelle de toutes les parties de la France et de tous les citoyens français dans la liberté et l’égalité. Le 14 juillet 1790 est le plus beau jour de l’histoire de France, et peut-être de toute l’histoire. C’est en ce jour qu’a été enfin accomplie l’unité nationale, préparée par les efforts de tant de générations et de tant de grands hommes, auxquels la postérité garde un souvenir reconnaissant. Fédération, ce jour-là, a signifié unité volontaire. »

Depuis des années nos emblèmes nationaux ont fait et, parfois, font encore l’objet d’outrages, certains étant sanctionnés, d’autres pas. Certains les rangeant même au rang des débordements festifs… Parfois, des drapeaux d’autres Nations sont exhibés en des lieux et des moments non justifiés. Les Français n’acceptent pas la floraison d’emblèmes nationaux à des fins de propagande ou de provocation. Les Français accueillent avec un grand respect et tous les honneurs qui leur sont dus les drapeaux d’autres Nations, en particulier lors de commémorations ou lors de l’accueil officiel de représentants d’États étrangers mais, la Fête Nationale, ou Fête de la Nation, ne peut pas, ne doit pas être l’occasion de présenter des drapeaux d’autres Nations. La Nation Française n’en reconnaît qu’un seul, ses couleurs sont le bleu, le blanc, le rouge et aucune autre. Afin que les Français, foncièrement patriotes, puissent afficher et renouveler leur attachement au drapeau, l’État doit organiser une cérémonie lui étant dédiée. Celle-ci n’a sa place que dans le cadre d’un grand événement national. Le seul grand événement national, dont la portée soit aussi internationale, est la Fête Nationale du 14 juillet. C’est durant cette journée, au cours du traditionnel défilé, que la Nation dans son ensemble peut rendre les Honneurs à son drapeau. C’est celui dans lequel ont été ensevelis tant de nos Anciens et de nos Jeunes ayant fait le sacrifice de leur vie pour que nous vivions libres ! C’est ce drapeau, et lui seul, que la Nation entend honorer ! Nos amis Britanniques ont leur fête « Trooping the Colour » ; nos amis Américains ont leur « Flag day ». Le Salut aux Couleurs … pourquoi pas nous, Français, serions-nous moins patriotes ? A cette cérémonie, il faut un nom.  

Je propose :

« Honneurs au Drapeau »

Je vous invite à lire [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 11 Juil 2014 - 18:58  BRIOCHIN

Bonjour,

cette lettre est très bien!!!!!

ce site ne prend pas de détour pour dire ce qu'il a à dire sur le gouvernement et notamment sur le président qu'il surnomme Fraise-des-Bois.

quand j'avais mis le 1er sujet le 30 juin je ne l'avais pas mis exprès pour rester neutre.

yohann

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 11 Juil 2014 - 19:42  Lothy

Il est des sujets sur lesquels il est très difficile de rester neutre....

Dès lors que rien de raciste, d'injurieux, ou diffamatoire n'est écrit dans un article, la liberté de penser et de s'exprimer existent encore !....

Dans cette lettre, il y a hélas, bien loin entre les voeux de l'auteur, et ce qu'est devenue aujourd'hui la mentalité de nos compatriotes, dans leur grande majorité !

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum