LES CAMPS PARACHUTISTES

Gendarmerie - Le 1er qui dit la vérité......

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

02072014

Message 

Gendarmerie - Le 1er qui dit la vérité......




Le premier qui dit la vérité……il doit être exécuté !!!!!

Une chanson de Guy Béart qui devient d’actualité en gendarmerie.

Des généraux de gendarmerie transférés de leurs fonctions de directeurs à des postes de second plan.
Nous avions souligné notre admiration devant les généraux placés à la tête de la gendarmerie qui avaient osé dire en public dans quelles difficultés se débat leur institution. Nous avions assuré ces directeurs de la gendarmerie de notre soutien.
L’Etat n’admet pas que des généraux de gendarmerie puissent oser dénoncer les incohérences d’un système essoufflé, asphyxié dont il est le premier responsable.
Le 26 février, par décision du conseil des ministres, le général Pierre Renault avait été démis de ses fonctions et remplacé par un civil inspecteur de l’administration. Quelle idée avait-il eu de dénoncer l’état déplorable des matériels gendarmerie et plus particulièrement celui des casernements. Il avait osé dire que le terme « indigne » pour qualifier certains logements de gendarme est approprié.
Le général Bertrand Soubelet vient d’être muté de la direction des opérations et de l’emploi à la tête de la gendarmerie de l’outre-mer. Ce n’est pas une promotion surtout quand on a passé à peine deux années au poste prestigieux qu’il occupait. On lui reproche d’avoir critiqué le système judiciaire français qui laisse les délinquants en liberté. C’était le premier à agir avec autant de franchise, sans langue de bois. La ministre de la Justice et le Premier ministre ont mis le temps pour réagir mais ils ont fini par obtenir des sanctions.
La preuve est faite que les responsables de l’Etat n’admettent pas que des généraux de gendarmerie puissent faire autre chose que d’approuver leurs décisions, au garde-à-vous, même quand elles sont nuisibles à la gendarmerie.
Aujourd’hui on peut s’inquiéter de l’avenir de deux autres généraux qui ont osé dire la vérité sur l’état de l’institution.
Le général Philippe Mazy , directeur du personnel de la gendarmerie, s’est permis de souligner que l’écart entre le plafond des effectifs autorisés et les effectifs réellement présents sur le terrain provoque près de 1 800 postes de « trou à l'emploi » dans les unités, ce qui correspond à 300 brigades de proximité. Une telle révélation démontre le ridicule des créations de 162 postes par an face à la réalité du sous-effectif existant depuis des années.
Nous avons aussi le cas du numéro un, le général Denis Favier directeur général, qui avait dénoncé devant la représentation nationale les difficultés qu’il avait à joindre les deux bouts ce qui nous avait permis de dire que la gendarmerie était clochardisée.
Ces deux généraux vont-ils se retrouver, eux aussi, dans la charrette qui les conduira à l’échafaud Il est évident que ces derniers temps, dans notre République, on coupe facilement les têtes.
Toute vérité n’est pas bonne à dire et quand on voit le sort réservé à des généraux on se rend bien compte que ce n’est pas demain que le gendarme de base aura le droit de s’exprimer.
Messieurs les syndicalistes de police qui jalousez les officiers de gendarmerie réfléchissez aux conséquences auxquelles vous vous exposez si vous obtenez satisfaction.

www.assogendarmesetcitoyens.fr

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
EXPERT
EXPERT

Messages : 4787
Points : 29359
Réputation : 676
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Gendarmerie - Le 1er qui dit la vérité...... :: Commentaires

avatar

Message le Jeu 3 Juil 2014 - 10:26 par BRIOCHIN

LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE cette devise est très vite oubliée par nos chers élus...quand cela les arrangent bien évidemment!!!!!

Cette mise en voie de garage est bien la preuve que ce qu'il a dit dérange...

yohann

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 3 Juil 2014 - 20:24 par marcel34

nos grands chefs n'aiment pas la contradiction ... quel que soit le niveau ...

adjudant, adjoint au commandant de brigade, de tenir tête au capitaine, commandant la compagnie de gendarmerie départementale, m'a valu de rester un certain nombre d'années avec un potentiel "atteint" ...

le suivant a bien reçu les consignes de son prédécesseur en faisant de même ...

ce n'est que celui d'après qui a estimé que je pouvais servir à un autre niveau ....

j'ai terminé comme je voulais, mais j'ai raté l'échelon exceptionnel par manque d'ancienneté dans le grade ...
comme quoi affirmer ses convictions peut avoir des conséquences sur la carrière ...

si pour un général émargeant à près de 4000 euros, ca n'a pas pas grande importance,
pour un sous-off, il en est tout autrement ...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum