LES CAMPS PARACHUTISTES

Carcassonne au secours du 3e RPIMa

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

08072014

Message 

Carcassonne au secours du 3e RPIMa




Le mardi 8 juillet 2014, Monsieur le Maire de Carcassonne Gérard Larrat, se rendra au Ministère de la Défense pour discuter de l’avenir du 3ème Régiment Parachutistes d’Infanterie de Marine dont le maintien, dans la préfecture audoise, n’est pas acquis.

Face à l’urgence de la situation, Gérard Larrat a déjà proposé une motion qui a été adoptée à l’unanimité par les élus communautaires et qui a reçu le soutien du Député Jean-Claude Pérez et du Président du conseil général de l’Aude, André Viola.

À vous maintenant de témoigner de votre attachement au 3ème RPIMa de Carcassonne. Signez, partagez. Carcassonne compte sur vous !

Pour signer c'est ICI

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
EXPERT
EXPERT

Messages : 4787
Points : 29349
Réputation : 676
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Carcassonne au secours du 3e RPIMa :: Commentaires

avatar

Message le Mar 8 Juil 2014 - 18:51 par Charbonnier

Fait à l'instant et transféré à mes contacts ( 7184 )

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 9 Juil 2014 - 21:43 par Lothy

Henri Poncet : «dissoudre le régiment serait une aberration, un suicide»


«Dissoudre le «3» serait une aberration et une décision purement technocratique. Un suicide».

C'est en ces termes que le général Henri Poncet, parachutiste et ancien chef de corps du 3e RPIMa (1992-1994), qualifie la proposition de l'état-major de l'armée de Terre de supprimer un nouveau régiment d'infanterie.

«Si ce n'est pas le «3», c'est lequel ?» s'interroge l'officier. «Le 126e de Brive ?» Où d'ailleurs les élus de la cité corrézienne ont pris eux aussi une motion, demandant le maintien de leur régiment.
Henri Poncet estime qu'il faut stopper l'hémorragie. «Dans les conflits actuels (Mali, Centrafrique...), l'infanterie est l'arme la plus utilisée. Aujourd'hui, les conflits sont asymétriques et ce n'est pas avec de l'artillerie ou des chars Leclerc que l'on peut engager nos forces sur ces théâtres d'opération».
Alors quand l'état-major affirme, selon Henri Poncet, que les tous les régiments se valent, le général de corps d'armée voit rouge. «C'est faux. Ils ne se valent pas tous. Alors pourquoi vouloir dissoudre l'un des meilleurs régiments d'infanterie». Mais voilà, affirme Henri Poncet, «il faut que l'infanterie paie son écot», qui ne porte visiblement pas dans son cœur l'actuel chef d'état-major, Bertrand Ract-Madoux, officier de cavalerie et de l'arme blindée.

La grande muette aurait aussi ses chapelles.

Source : La Dépêche

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 10 Juil 2014 - 12:30 par Arcimboldo_56

Le général qui dit cela est-il d'active ou en 2ème section ?

Arcim

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 10 Juil 2014 - 13:35 par Lothy

Il a 64 ans, donc il devrait être en deuxième section.....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 10 Juil 2014 - 17:44 par BRIOCHIN

Non, non il va passer en 10ème section après ses propos...

yohann

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 10 Juil 2014 - 18:42 par Lothy

BRIOCHIN a écrit:Non, non il va passer en 10ème section après ses propos...

yohann

Sachant par où il est déjà passé, avec une ou deux affaires, je crois qu'il s'en moque comme de son premier képi !

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum