LES CAMPS PARACHUTISTES

C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 7 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mar 7 Juin 2016 - 10:49

Journal du 35 RAC
7 juin 1916 ......
8 juin 1916 " Dans la nuit du 7 au 8, à 1h30, barrage des 2e et 3e batteries à la demande de l'infanterie
                 (43 coups).   -   Barrage allemand sur les tranchées au Nord de l'Aisne.
                 Reçu 2 canons aux 3e et 4e batteries.
                 Départ des 110e, 130e bat A de 58 T du 34e d'artillerie, et de la 174e bat de 75 T du 5e."
9 juin 1916 " Reçu un canon à la 5e bat."

Journal du 3e groupe
7 juin 1916 " R - q 8e bat (réglages sur X et Y) Consom ; 14."
8 juin 1916 " R - q 9e bat - Reconnaissance des positions de batteries de repli. Voies d'accès difficiles.
                 Passage par Hermonville.
                 22h, tir sur fantassins allemands à G.  Consom; 16
9 juin 1916 " Reconnaissance des positions de tir  -  8e bat transporte 1 pièce pour réglage, consom 14."

BriseLance13

Messages : 342
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mer 8 Juin 2016 - 17:38

Journal du 35 RAC
10 juin 1916  ........
11 juin 1916  ........
12 juin 1916 " De 1h35 à 2h10, tir de la 3e bat sur Minen au Point G (44 coups).
                  Exercices de tir de concentration n° 154, 155, 156.
                  Toutes les batteries de l'AD22, sauf la 4e, fournissent un canon à l'AD69."

Journal du 3e groupe
10 juin 1916 " Programme pour un tir devant accompagner une émission de gaz.
                  On doit ouvrir le feu au cas ou l'ennemi réagirait.
                  Tir 8e sur minenwerfer A et 139   -   Consom; 53."
11 juin 1916 " Tirs sur K et G  -  Consom; 36."
12 juin 1916 " Note concernant les tirs de nuit sur pistes et ravitaillement. Tir exécuté avec une seule batterie,
                  qui mettra, sur un point, 3 coups avec 2 pièces, et répétera le tir sur 3 autres points différents.
                 Un canon * 9e bat relevé dans la nuit, part pour Lagery, à la 69e DI.
                 Barrage réparti pour 3 canons.  Consommat; 65."

                 * lu sur JMo 9e batterie " (sans accessoire, ni personnel)

BriseLance13

Messages : 342
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Jeu 9 Juin 2016 - 8:36

On est en plein dans la bataille de Verdun maintenant, dans la grande boucherie...
Ces dizaine de millier d'obus tirés de part et d'autre, ces millions de morts et blessés,
un siècle après, cela me fait toujours frissonner d'horreur.
Comment as t-on pu en arriver à ça ?
Merci de ton récit Brise lance

charly71

Messages : 1535
Date d'inscription : 03/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Sam 11 Juin 2016 - 10:16

Bien sûr Charly la bataille de Verdun n'est pas finie, mais ailleurs aussi la guerre continue et le 35 lui, est aux
portes du Chemin des Dames (près de Berry au Bac). Merci de suivre de près ces JMO .

Journal du 35 RAC
13 juin 1916 " A 9h, émission de gaz faite par les Français entre La Neuville et le Godat, l'ennemi riposte par un
                  tir de barrage.
                  Tirs des 5e, 6e, 7e, 9e sur les tranchées de 1ère ligne.
                  Tir de la 4e sur batterie 5762 et observatoire Mont de Sapigneul.
                  Tir de la 9e sur un boyau de Mont Spin et route Neuville - Aguilcourt  -  203 coups
                  Pas de réaction sur les batteries."
14 juin 1916  .....
15 juin 1916 " Exercice de tir de concentration n°157 de 16h10 à 17h.
                  Tir de la 7e bat sur Minen, aux points 19 et 21 (48 coups).
                  Le s/lt d'Avigneau, de la 122e bat du 46e passe à la 121e bat de 58 T du 28e."
16 juin 1916 " De 17h45 à 18h20, tir de la 7e bat sur Minen aux points 138 et 139  -  51 coups.
                  Réglages par ballon du 1/35 sur cantonnements ennemis en 1781, 5877 et batterie 2167."

Journal du 3e groupe
13 juin 1916 " Note sur les tirs de concentration - tableau concernant tirs sur un seul ou sur 2 numéros.
                  Cdt Wurtz partant en permission, le Cne Ruel prend provisoirement le commandement du
                  groupe   -  Consom; 53."
14 juin 1916 " Recherche et étude de positions de renseignements.
                  Note de service indiquant pour chaque batterie, les n° des batteries à contrebattre.
                  Préparation de ces tirs   -   consom; 9."
15 juin 1916 " Tir d'alerte demandé du poste 15  -  Note sur les tirs de contrepréparation.
                  Pour ces tirs, qui doivent se faire dans le plus grand champ possible, (jusqu'à la limite de
                  tir des pièces) il faut réétudier une position en dehors des casemates.
                  On peut aussi tirer depuis l' Aisne et le Canal jusqu'au Nez de Ferdinand* - consommation;165."
16 juin 1916 " Réglages sur ferme Ste Marie (8e), batterie A du Godat , point 139, bois clair (7e)
                 Consom 97."

                 * Le Nez de Ferdinand doit être un point cartographié, car il est mentionné aussi sur le JMO
                       de la 8e batterie, mais je ne trouve pas de document le représentant.


Dernière édition par BriseLance13 le Dim 19 Juin 2016 - 15:05, édité 1 fois

BriseLance13

Messages : 342
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mer 15 Juin 2016 - 14:34

Journal du 35 RAC
17 juin 1916 " Tir de la 4e bat sur Tr double  100 coups.
                   Tir du 95 et de la 4e bat sur Points 27, 29, tr des bébés .
                   Bombardement du PC III/35 et de la Section du Moulin de Cormicy, 1 tué, de la 5e batterie,
                   en corvée entre Guyencourt et Bouffignereux."
18 juin 1916 " Tir de la 4e bat sur Points 27, 28, 34, 41, 42, Tr double, tr de Silésie.
                   Exercice de tir de concentration n°158.
                   Bombardement de la Section du Moulin de Cormicy."
19 juin 1916 " De 23h50 à 1h45, tir de la 4e bat sur Corbeille, tr de Col, tr de Silésie, en représailles d'un
                   tir de Minen au point 139."

Journal du 3e groupe
17 juin 1916 " Réglages;  7e sur N et O    -   8e sur 5518   -  9e sur B et V (bois en potence).
                   La 9e règle sur les zones  de 7 et 8 -  Consom; 47."
18 juin 1916 " Réglages sur X et Y (8e) et (7e)  -   Travaux d' agrandissement de casemates (9e)
                   Consom; 10."
19 juin 1916 " Réglages par ballon 6527 - 7235 (7e)   Consommation; 86."


Dernière édition par BriseLance13 le Mar 28 Juin 2016 - 12:39, édité 1 fois

BriseLance13

Messages : 342
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Sam 18 Juin 2016 - 8:44

Journal du 35 RAC
20 juin 1916 " A 16h et 23h45, tir de la 1ère, en représailles d'un tir de Minen aux points V et T (44 coups).
                  Réglages par ballon par la 2e  sur cantonnement ennemi en 1781.
                  Bombardement de la Section du Moulin de Cormicy; 25 obus de 15, 12 de 21, 10 de 77, et du
                  PC II/35; 20 de 15, sans dégâts."
21 juin 1916 " Dans la nuit du 20 au 21, mines allemandes à la Côte 108, de 2h à 3h30, barrage de la 1ère
                  (325 coups). Barrage de la 4e (277 coups). La 6e renforce, au début de barrage, la 4e (27 coups)
                 De 6h à 6h45, barrage de la 1ère (338 coups) et barrage de la 4e (30 coups).
                 Bombardement de la 2e bat à 2h et à 6h (70 coups de 77, 105, 19), et de la 5e bat à 2h (20 coups
                 de 100 long), de la Section du Moulin de Cormicy (40 coups de 77 et de gaz lacrymogènes), de la
                 6e bat (10 coups de 105).1 mdl du 25e Dragons, détaché au 1/35, blessé, 1 canonnier de la 1ère, blessé.
                  Le communiqué officiel du 21 juin 23 heures dit: " Au Nord Ouest de Reims, les Allemands,
                  après avoir prononcé une attaque sur nos tranchées de la Côte 108 (Sud de Berry au Bac),
                  enrayée par nos tirs de barrage, cette tentative a subi un échec complet". "

Journal du 3e groupe
20 juin 1916 " Réglages (8e) par ballon sur batterie 6 (7929) et batterie 7 (7630).
                   7e bat, chargée de construire la position bis 2202.
                  Réglages journaliers à 19h20 sur Y   -   Consommation; 73."
21 juin 1916 " Hausses de jour    -    Consommation; 83


     NB La Côte 108 est une colline située sur la commune de Berry au Bac (Aisne), à la limite du département
            de la Marne. Elle sépare la vallée de l'Aisne et la vallée de la Loivre, et fût le théâtre d'une des Batailles
            du Chemin des Dames.
            L'intérêt stratégique de cette position est renforcé par la présence de deux canaux (le latéral à l'Aisne,
            et le canal de l 'Aisne à la Marne). L'Armée qui occupe la Côte 108 contrôle donc deux rivières
            (non navigables), mais surtout deux canaux (navigables) et domine Berry au Bac, point de passage
            entre les deux rives de l'Aisne. Dès septembre 1914, ce fût la ligne de front entre les Français et les
            Allemands.
            Berry au Bac se trouve sur la D944, ancienne N 44, entre Reims et Laon. La Côte 108 est inscrite en
            bleu sur les cartes Michelin, de même que le Mont de Sapigneul, dont nous avons parlé plus haut.

BriseLance13

Messages : 342
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mer 22 Juin 2016 - 8:45

Journal du 35 RAC
22 juin 1916 " Réglage par ballon de la 7e bat sur Bies* 6527  -  7236 , et de la 9e bat sur 5847 (87 coups)
                  Vérification des éléments de tir de la batterie bis de la 6e."
23 juin 1916 " Bombardement de la 5e batterie  -  tir avec projecteur de la 4e batterie sur le point 70 du
                  Mont de Sapigneul."
24 juin 1916 " Bombardement de la 1ère batterie (40 coups de 15)."
25 juin 1916 " A 17 heures,tir avec ballon de la 8e batterie sur Bie 7631 (85 coups).
                   A 22h50,  tir avec projecteur de la 4e batterie sur le point 50 du Mont de Sapigneul."

Journal du 3e groupe
22 juin 1916 " Réglage par ballon sur 6944 (batterie allemande active) (7e batterie)
                   " " " " " " " " " " " " " " Bie 35 (9e bat) 18h30.
                   La 9e batterie reçoit l'ordre de préparer une nouvelle position de batterie à 200 m ouest
                   de la position actuelle et de s'y installer le plus vite possible. Consommation ;119."
23 juin 1916 " Tir sur 139 et 138 ( Minenwerfer) sur la demande de l'infanterie (7e)  Consommation; 44."
24 juin 1916 " Cdt Wurtz rentre de permission, reprend le commandement  du groupe.
                  Position de contre préparation de la 7e est changée (2020).
                  Réglages 1ère et 3e pièces de la 9e en dehors de leurs casemates. Consommation; 38."
25 juin 1916 " Réglage (8e) par ballon sur Bie 7 bis (7699) et sur 7125.
                  Tir sur travailleurs ennemis en G (8e)  Consommation; 114."

     * Bies = batteries  ou Bie = batterie. Désigne les batteries allemandes numérotées par 4 chiffres.
       Par ailleurs, nous ne comprenons pas pourquoi le 22 juin la 7e vise les 6527 et 7236 ( jmo du 35), alors
       que celui du 3e groupe nomme la 6944 , mais aussi la 9e vise la 5847 et le jmo du groupe indique la
       Bie 35. Même incohérence pour la journée du 25 pour le réglage ballon de la 8e.
       A rechercher davantage d'explications dans le jmo plus détaillé des batteries .
       Affaire à suivre.

BriseLance13

Messages : 342
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Jeu 23 Juin 2016 - 14:36

Quelques documents que nous avons pu glaner sur le site du 19e Régiment d' Infanterie qui faisait partie du
XIème C A et de la 22ème Division comme le 35 RAC.



Il y a aussi d'autres photos de ce lieutenant du 35 RAC ; Jean Cuer. Mais aussi une vue du village d'Hermonville dont nous avons déjà parlé, car il est dans le secteur du régiment


BriseLance13

Messages : 342
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Jeu 23 Juin 2016 - 15:45


Carte du secteur de Berry au Bac. On y voit plusieurs points évoqués dans nos écrits plus haut.

Le Godat, Mont de Sapigneul, Côte 108, l'Aisne et son canal parallèle et la Loivre et son canal parallèle.
La nationale 44 passe entre Cormicy et La Neuville et traverse Berry au Bac

BriseLance13

Messages : 342
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Ven 24 Juin 2016 - 18:02

Les vérifications ont été faites pour le doute quant aux numéros des batteries allemandes, et il est constaté que ceux ci sont bien différents selon les JMO. Bizarre, mais nous n'avons pas d'explication.

Journal du 35 RAC
26 juin 1916 " Bombardement de la 6e batterie. La 5e batterie occupe un nouvel emplacement sur le plateau de
                   la côte 108, peu distant de celui, très repéré, ou elle avait succédé à la batterie de l'AD63."
27 juin 1916 " Bombardement de la 6e batterie. La 1ère batterie reçoit un canon du Parc."

Journal du 3e groupe
26 juin 1916 " Réglages 8e bat sur le Nez de Ferdinand.  Consommation ; 114."
27 juin 1916 " Tir à 3h sur Minenwerfer139 (7e bat) -  Réglage de la position de contre préparation sur G et B (7e bat).
                  Réglages 8e bat sur le contre-torpilleur.
                  16h, réglage 9e sur emplacement de minenwerfer N.O Bois en Potence   Consommation; 350."
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mar 28 Juin 2016 - 12:58

Journal du 35 RAC
28 juin 1916 " Les 1er et 2e groupes du 35, la 121e batterie du 28, plus 2 batteries de 95, mises à la disposition
                  de l'AD22 préparent un coup de main d'une petite fraction d'infanterie sur une tranchée avancée
                  (point M du Vieux moulin).
                  Le 2e groupe (4e bat) fait des brèches dans les fils de fer. Le coup de main réussit et permet de
                  faire deux prisonniers.
                  Tir de la 1ère batterie de 7h30 à 18h30 sur les Minen aux points 40 et K (côte 108 et tranchée de
                  Prague) 165 coups.
                  A 8 heures, tir de la 6e batterie sur le Pt M (177 coups), de 12 heures à 18 heures 30, tir de brèche
                  par la 4e batterie (870 coups), de 18 heures 30 à 22 heures, tir d'entretien des brèches par la 4e bat
                  (300 coups).
                  A 22h50, attaque de l'infanterie.
                  De 22h50 à 23h55 tir de protection et de barrage exécuté par les 1er et 2e groupes (1297 coups).
                  Consommation du 58 T ;346 bombes
                  Tir de la 7e batterie de 4h à 6h20, diversion sur les Points A et Q (tranchée du Godat) 285 coups.
                  Représailles sur les Points 139 et Y (tranchée du Bois en Potence et du Godat), à la demande du
                  colonel du 116e d'infanterie (20 coups)."

Journal du 3e groupe
28 juin 1916 " Tir de la 7e bat sur Minenwerfer 139- 138, B et G   -  Etre vigilant dans la nuit - Consommation 73."
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mar 28 Juin 2016 - 16:43

Journal du 35 RAC
29 juin 1916 " Tir assez violent de nouveau sur le Godat, pendant tout l' après midi.
                   Tir de riposte de la 7e batterie; 436 coups.
                   Bombardement des 3e et 7e batteries.
                   A la suite de l'action du 38 au 29 juin, le général commandant le Corps d'Armée et le général
                   commandant la Division, félicitent les éléments du 19e d'infanterie et de l'AD22 qui ont exécuté
                   le coup de main de cette nuit."
30 juin 1916 " Bombardement de la 2e batterie, 60 coups de 15, 1 blessé à la 121e batterie de 58 T du 28e."

Journal du 3e groupe
29 juin 1916 " Réglages quotidiens  - Consommation; 457."
30 juin 1916 " 4h, tir (7e bat) sur B (demande infanterie) - La 7e reçoit 50 obus de 120 - Russe (?)(pas d'accident)
                  7h30, tir sur travailleurs allemands entre Merlet et Mont Spin (9e bat)
                  21h30, sur fausse position et postes de ravitaillement du Mt Spin (9e bat)
                  Rentrée du lieutenant Richard, du stage ballon."

        ARTILLEURS MORTS POUR LA FRANCE

          COCHENNEC Corentin
né le 7 novembre 1887 à Kergloff (Finistère) canonnier servant,
                                              matricule A 358765, blessé, mort le 25 juin 1916 à l'hôpital de Quimper

        LE BRAS Jean François né le 17 mars 1891 à Corey (Finistère) canonnier conducteur,
                                              matricule A 89307, blessé, mort le 17 juin 1916 à Guyencourt (Marne)
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mar 28 Juin 2016 - 17:15



Nous avons rajouté cette carte du Front en juin 1916, afin de montrer la position du Corps Expéditionnaire russe,
au nord de Châlons sur Marne, mais quand même assez loin de la 22 DI, laquelle est au nord ouest de Reims.
Ceci pour essayer de comprendre pourquoi des obus russes seraient arrivés dans le secteur du 35 RAC.


Dernière édition par BriseLance13 le Ven 8 Juil 2016 - 18:03, édité 2 fois
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Ven 1 Juil 2016 - 11:24

Journal du 35 RAC
1 juillet 1916 " Réglages du 3e groupe sur les batteries 7125, 7238, 7222 avec le ballon.
                   1 canon reçu du Parc à la 3e batterie, 1 canon de la 3e batterie est envoyé au Parc."
2 juillet 1916 " Réglages de la 1ère batterie sur la Bie 4167, de la 44e batterie du 5e sur le point 61 du bastion
                   du Luxembourg avec le ballon.
3 juillet 1916  ........
4 juillet 1916 " Les 42e et 43e batteries du groupe territorial du 32e d'artillerie, situées au Bois Poupeux, passent,
                   à 18 heures, aux ordres du colonel AD22, par suite de l'extension du front de la Division jusqu'à
                   la Muette."
5 juillet 1916 " La Division de gauche (69eDI) exécute une opération au cours de laquelle la 42e batterie du 32e est
                  intervenue pour contrebattre la Bie 2944.
                  L"ennemi a lancé un grand nombre de bombes et de torpilles dans le secteur de la 42e Brigade Nord,
                  surtout vers 11 heures 30 et à partir de 15 heures. Les 1ère,2e et 6e batteries effectuent 7 tirs de
                  riposte à la demande de l'infanterie. (112 coups)."


Journal du 3e groupe
1 juillet 1916 " Réglages des batteries de position et de position bis   Consom; 247."
2 juillet 1916 " Tir de position bis  -  Recherche de position d'ou les leurs seront visibles de l'ennemi pour le
                    tromper (route Cauroy - Cormicy)   Consom ; 41."
3 juillet 1916 " Une action est en vue entre la route Godat - Aguilcourt et le Point B . Les brèches seront faites par
                   7 et 8, tandis que la 9e fera de fausses brèches pour tromper, sur le Point R (poste ravitaillement
                   du Mont Spin)."
4 juillet 1916 " 9e, exercice d'alerte à 7 heures (30 secondes)  - 1 pièce de la 7e exécute un tir sur la position
                   vue à 21 heures   Consom; 31."
5 juillet 1916 " Travaux d'aménagement positions bis    -  Consom 35."

NB : Encore un beau document grâce au lieutenant Jean Cuer.
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mer 6 Juil 2016 - 9:59

Journal du 35 RAC
6 juillet 1916 " De 16 heures à 18 heures 50, tir de la 4e batterie sur les minenwerfer situés aux points 74
                    et 80 du Mont de Sapigneul, et 59 de la Courtine de la Carrière - 100 coups -
                    Malgré ce tir, les minenwerfer continuèrent leur feu jusqu' à 18 heures 45.
                    A 20 heures 40, les minenwerfer ayant recommencé à tirer, un violent tir de la 4e batterie,
                    avec les éléments de barrage, fit cesser le feu."
7 juillet 1916 " Les 7e et 8e batteries tirent 80 coups sur le tranchée du Godat de droite, objectif désigné en
                    vue d'un coup de main.
                    1 officier et 3 mortiers n°2 de la 121e batterie de 58 T du 28e sont détachés au 38e C.A."

Journal du 3e groupe
6 juillet 1916 " Réglages sur Points B (7e bat) -  Tir de fausses positions (8e et 9e)  Consom; 24."
7 juillet 1916 " Réunion des Cdts de batteries à la Tuilerie (8e bat) par le Cdt III/35.
                    Une action aura lieu dans la nuit du 10 au 11 juillet. Le 116e d'infanterie fera une reconnaissance
                    dans la T du Godat de droite (de A à B).
                              7 et 9 feront les brèches ; 7e bat, 1 au sud de V, l'autre au nord du boyau B
                                                                  9e bat,1 au nord de I
                              8e exécute une fausse brèche au point 6 et une au poste d'écoute du point 112.
                    2 batteries de 95 et 1 batterie de 58 T détruiront abris de mitrailleuses.
                    5e batterie fait diversion.
                    Reconnaissance aux tranchées des lts Le Gac et Morhange avec le lt De Cabarus.
                    Cne Ruel auprès du 116e - Choix d'un P.O aux Japonais*(?)."   Consom;35."

     * Nous n'avons pas trouvé d'autres mots que "japonais" . Est ce parce des aviateurs japonais sont
           en France pour combattre les Allemands ? C'est possible. (à confirmer)


Dernière édition par BriseLance13 le Jeu 7 Juil 2016 - 18:50, édité 1 fois
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mer 6 Juil 2016 - 10:34

* Le mot  "Japonais" est bien conforme à l'écriture du JMO du 3e groupe .Voici celui de la 9e batterie en version
     originale , et illustré d'une carte.


Le petit texte de la carte est le suivant: " Destruction des fils de fer pour une action dans la nuit du 10 au 11
                                                                 juillet (116e d'infanterie) Les flèches indiquent les pistes à créer.
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par Lothy le Mer 6 Juil 2016 - 10:57

Le Japon, très opportuniste déjà, semble s'être allié avec les adversaires de l'Allemagne, bien que se limitant à des interventions en Extrême Orient (plus proche).
En fait, il avait consolidé son empire continental et obtenu de nouveaux territoires en Chine, et s’était emparé d’archipels dans le Pacifique.

Mais il signa un pacte avec les Russes en juillet 1916 !....

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
EXPERT
EXPERT

Messages : 4787
Points : 29689
Réputation : 676
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Jeu 7 Juil 2016 - 19:27

Journal du 35 RAC
8 juillet 1916 " Les 7e et 8e batteries tirent 131 coups sur la Tranchée du Godat de droite,la 5e batterie 22 coups
                    sur le Point K de la tranchée de la Pointe, en vue d'un coup de main.
                    L'artillerie ennemie riposte avec une pièce de 120 russe sur la 7e batterie et ses environs, 300
                    coups environ, dont beaucoup de fuseaux.  
                    Un abri détruit à la 7e batterie; le s/lt Carré de l'AD56 (ancien lieutenant à la 7e/35), qui se trouvait
                    là fortuitement, l'adjudant-chef Gartan de la 7e batterie, sont tués. L'aspirant Béville, de la 7e bat,
                    meurt à l'arrière, en ambulance. 1 canonnier servant blessé (Bégot)."
9 juillet 1916 " Le 3e groupe tire 579 coups sur la Tranchée du Godat de droite, la 5e batterie 100 coups sur le
                   Point K de la tranchée de la Pointe, en vue d'un coup de main.
                   Pas de réaction de l'artillerie ennemie.
                   A 14h50, tir de la 6e batterie sur deux dépôts de matériaux de 4458 et 4459, et l'ouverture d'un
                   souterrain au Mont de Sapigneul - 130 coups.
                   Réglage par ballon; ordre verbal de l'officier de renseignement du C.A."

Journal du 3e groupe
8 juillet 1916 " Séance de projections lumineuses à la 43e Brigade; montrant l'organisation ennemie du point
                   à attaquer.
                   7e bat exécute réglage et destruction fils de fer sur Y
                   8e bat   " " " " " " " " " " " " " " " " " " " " " " " " "" "  G et 142
                   9e bat   " " " " " " " " " " " " "  " " " " " sur brèches de gauche (12h30).
                   16h00, tir ennemi sur 7e bat (150 et 120 Russe); adjudant Gartan, aspirant Beville et s/lt Carré
                   (32e Art) tués dans un abri.
                   21h30, tir sur batterie 35  -   Consommation; 745."
9 juillet 1916 " Continuation de brèches et fausses brèches prévues en G et 142 (elles doivent être réelles.
                   17 heures, obsèques du lt Carré et de l'adjudant-chef Gartan.
                   Lettre du lt colonel De Courcy, commandant par i la 43e Brigade:
                                 Mon cher Wurtz  " Je suis profondément peiné des pertes sensibles éprouvées hier
                                 par la 7e batterie. Elles prouvent le beau sang-froid et le courage de tout le personnel
                                 qui, sous un bombardement violent, a continué, sans hésiter, le tir dont il était chargé.
                                 Vous voudrez bien transmettre à la 7e batterie, avec mes plus sincères compliments
                                 pour sa belle conduite, l'expression de ma profonde et douloureuse sympathie."
                                 Consommation; 637."
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Jeu 7 Juil 2016 - 19:36

Courrier échangé à la suite de ce bombardement sur la 7e batterie du 3e groupe


Ces documents sont  placés dans le JMO de la 7e batterie et ont été autorisés à y paraître par l'EM.
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Lun 11 Juil 2016 - 19:45

Journal du 35 RAC
10 juillet 1916 " De 4h25 à 5h20, les 5e, 7e et 9e batteries accompagnent le tir des mortiers de 58 T qui a
                     entrepris les brèches sur les objectifs désignés; 138 coups de 75, 339 bombes de 16 kilogs.
                     A partir de 9 heures, le 3e groupe tire 2085 coups sur le réseau de la tranchée du Godat de
                     droite,la 5e batterie,180 coups sur le réseau, en avant du Point K de la tranchée de la Pointe,
                     pour y pratiquer des brèches en vue du coup de main.
                     1 canon de la 5e bat gonflé, versé au Parc - 1 canon reçu du parc par la 4e batterie."
11 juillet 1916 " A 1 heure 20, les 7e et 9e batteries tirent 39 coups sur les Points A, b, y de la tranchée du
                     Godat de droite, à la demande du colonel commandant le 116e d'infanterie.
                     A partir de 12 heures, jusqu'à 22 heures,le 3e groupe tire 835 coups pour entretenir et
                     compléter les brèches de la tranchée du Godat de droite (opération projetée).
                     De 22 heures 45 à 23 heures 15, les 5e, 7e, 8e et 43e batteries exécutent un tir de barrage
                     de 1207 coups, de la tranchée du Godat de gauche, à la tranchée du Bois de Potence, pour
                     appuyer un coup de main de l'infanterie sur une tranchée avancée.
                     Bombardement de la 7e batterie, et à l'ancienne position de la 5e batterie."

Journal du 3e groupe
10 juillet 1916 " Brèche faite la veille est réparée par des chevaux de frise  -  tir toute la journée pour les
                     refaire, jusqu'à 23 heures.
                     L'attaque doit se déclencher par une fusée verte à 21h30.
                     9e batterie, tir d'encerclement sur les 3 points masqués (cadence, 3 coups par pièce et
                     minute). L'action n'a pas lieu   Consommation; 2124
11 juillet 1916 " Opération de la veille, reprise avec quelques modifications; 7e fait brèche en y et b -
                     9e, brèche A.
                     22h35, tir déclenché au signal: "Partez immédiatement en permission" 5 minutes, et vitesse
                     4 coups par pièce et par minute, puis 3.
                     Tir terminé à l'indication: "Tous les permissionnaires sont rentrés".
                     Opération terminée en 10 minutes  -  Consommation; 1646."
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mar 12 Juil 2016 - 11:52

Journal du 35 RAC
12 juillet 1916 " Grande activité de Minenwerfer dans l'après-midi et dans la nuit sur les tranchées devant
                     la Côte 108 et le Bastion de l'Ecluse Nord; les 1ère,4e et 5e batteries exécutent 7 tirs de
                     représailles - 179 coups."
13 juillet 1916 " Grande activité de Minenwerfer l'après-midi dans la région de Choléra et la nuit sur les
                     tranchées devant la Côte 108.
                     Tirs de représailles; 3 par la 32e; 210 coups
                                                 3 par la 1ère bat; 46 coups
                                                 1 par la 4e bat; 14 coups
                     Pendant la nuit, la 6e bat fait un tir de 90 coups sur un déchargement de matériaux derrière
                     74 du Mt de Sapigneul  -  l'arrivée du train étant signalé par l'infanterie."
14 juillet 1916 " Minen ennemis assez actifs pendant la nuit dans toute la partie N.O du secteur.
                     Plusieurs tirs de représailles; 47 coups.
                     Le s/lt Poujade du II/35 est promu lieutenant.
                     La 4e batterie reçoit un canon du Parc."

Journal du 3e groupe
12 juillet 1916 " Réglages journaliers  -  21h30, batteries alertées jusqu'à 1h30.
                     15h20, 77 et 15 tombent aux alentours de la 7e sans causer d'accident.  Consom; 39."
13 juillet 1916 " Réglages -  23 heures, batteries alertées , se tenir prêt à tirer sur route Godat - A - y (7e)
                     tr ouest du Bois de Potence (8e).
                     Le tir doit être déclenché par téléphone - Opération n'a pas lieu. Consom; 35."
14 juillet 1916 " L'opération n'a pas eu lieu."  Consom; 48."
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Mer 13 Juil 2016 - 8:38

Merci Brise Lance, c'était il y a 100 ans, si lointain et pour ceux de mon âge, qui ont eu des parents proche qui ont fait cette "der des der" (!)
C'est encore tellement proche.
Ton récit si bien détaillé nous fait participer (j'allais dire, comme si on y était, non ça serait trop !) au jour le jour à cette énorme tragédie que fut 14/18.
avatar
charly71

Messages : 1535
Points : 14857
Réputation : 1209
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par Lothy le Mer 13 Juil 2016 - 10:29

Nous sommes encore nombreux à être concernés, Charly....

Essentiellement par la participation de nos grands-pères ou grands-oncles... Mais aussi par le drame des familles décimées parce qu'elles vivaient sur les lieux de bataille, ou par la mort d'un ou plusieurs des leurs !

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
EXPERT
EXPERT

Messages : 4787
Points : 29689
Réputation : 676
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Mer 13 Juil 2016 - 10:43

@Lothy a écrit:Nous sommes encore nombreux à être concernés, Charly....

Essentiellement par la participation de nos grands-pères ou grands-oncles... Mais aussi par le drame des familles décimées parce qu'elles vivaient sur les lieux de bataille, ou par la mort d'un ou plusieurs des leurs !
Pour moi, c'est père et oncle ....
avatar
charly71

Messages : 1535
Points : 14857
Réputation : 1209
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mer 13 Juil 2016 - 22:50

Journal du 35 RAC
15 juillet 1916 " L'ennemi fait partir un camouflet sur la Côte 108.
                     La 1ère batterie tire 15 coups en représailles."
16 juillet 1916  .........
17 juillet 1916 " Actions de Minen pendant toute la journée et une partie de la nuit sur les tranchées de la
                     Côte 108, du Mont de Sapigneul et du Godat.
                     Les batteries exécutent plusieurs tirs de représailles."
18 juillet 1916 " Action de Minen pendant la nuit sur les tranchées devant la Côte 108.
                     Les 1ère et 4e batteries tirent 135 coups de représailles. L'artillerie ennemie est extrémement
                     peu active."

Journal du 3e groupe
15 juillet 1916 " Travaux aux 2e positions   -  R.A.S.   Consom; 15."
16 juillet 1916 " Travaux  -  Réglages   -  R.A.S    Consom; 3."
17 juillet 1916 " Réglages quotidiens   -   Amélioration des abris     Consom; 23."
18 juillet 1916 " R.A.S     Consom; 4."
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mer 13 Juil 2016 - 23:12

Voyons voir les dégâts occasionnés avec tous ces bombardements . Et pourtant, il y a parfois un peu de calme.

Sur cette carte, on voit bien; Berry au Bac, les deux canaux , la route nationale 44, le Mont de Sapigneul, ainsi
que le village ( qui n'existe plus aujourd'hui), la Côte 108 est à l'ouest du Mt de Sapigneul, dans la courbe du canal qui vient de la Marne. Le Godat , quant à lui, on ne le voit pas, il est juste au sud de Le Neuville, près de la RN 44.

avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Ven 15 Juil 2016 - 21:30

Journal du 35 RAC
19 juillet 1916 " Journée très calme, quelques actions de minen, mais peu actives."
20 juillet 1916 " Actions de minen pendant la nuit au Mt de Sapigneul et sur les tranchées devant la Côte 108.
                     Les tirs de représailles des 1ère et 4e batteries font cesser le tir des minen."
21 juillet 1916 " Actions de minen plus violentes que les nuits précédentes entre le Mt de Sapigneul et la Côte 108."
22 juillet 1916 " Actions de minen dans la nuit au Mt de Sapigneul et sur les tranchées de la Côte 108.
                    Les 1ère, 4e et 5e batteries ripostent et tirent 59 coups."

Journal du 3e groupe
19 juillet 1916 " Infanterie demande un tir sur B - G et 136 (116e RI)
                     17h, alerte aux gaz, on signale une vague gazeuse venant de Sapigneul - Fausse alerte dure
                     une heure     Consom; 16
20 juillet 1916 " Réunion des cdts de batteries auprès cdt pour un coup de main à faire sur le Bastion du Luxembourg
                     par le 62e RI.   Tir sur 1ère tranchée et poste d'écoute, puis tir d'encerclement.
                     Les fils de fer doivent être coupés par une mine allongée.
                     7e, 8e (ainsi que 44 et 45 du 5e) -  Réglages avec le minimum de coups pour ne pas alerter
                     l'ennemi.   C= 70."
21 juillet 1916 " 44e/5 ne peut tirer sur le poste d'écoute  -  la 8e tirera, la 7e prendra le tir de la 8e.
                     Pièces sorties de leurs casemates  -   Opération reculée de 24 heures   C =0."
22 juillet 1916 " 15h30, réunion des cdts de batteries chez chef d'Escadron.
                     19h30, réglages sur les points à battre."
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mer 20 Juil 2016 - 18:28

Journal du 35 RAC
23 juillet 1916 " A 2h20, dans la nuit du 22 au 23, coup de main de l'Infanterie sur le poste d'écoute du
                     Bois Etroit, le III/35 et le groupe du 5e tirent 784 coups. Le brèche est faite au moyen
                     d'une charge allongée, glissée dans le réseau par le Génie.
                     De 4h à 6h50, la 121e batterie tire 400 bombes pour faire des brèches devant 824 - 825,
                     en vue d'un coup de main, projeté dans la nuit.
                     De 11h à 22h, la 3e batterie achève la destruction des fils de fer ennemis devant 824 -825
                     (Tr de Prague) - 930 coups , en vue d'un coup de main."

Journal du 3e groupe
23 juillet 1916 " Journée du coup de main - On ne tire pas avant l'éclatement de la mine allongée.
                     Détonation peu faite - Tir déclenché par téléphone.
                     Félicitations du Cdt III/35 aux officiers, sous off,canonniers des 7 - 8 - 9, et 44 et 45.
                     " Le Chef d'Escadron adresse ses félicitations, sur la manière rapide et précise dont les tirs
                     ont été exécutés dans le coup de main du 22 au 23.
                     Bien que ce coup de main n'ait pas réussi, le colonel cdt le 62e d' Infanterie, a tenu à
                     féliciter en termes élogieux, l'Artillerie dont la soudaineté, la brutalité et la précision ont
                     donné à tous les fantassins qui en étaient témoins, la plus grande confiance dans ce qu'on
                     peut attendre de vous" .    Consommation; 452."
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Sam 23 Juil 2016 - 11:44

Journal du 35 RAC
24 juillet 1916 " De 2h30 à 3h15, dans la nuit du 23 au 24, coup de main de l'Infanterie avec l'appui du I/35
                     qui tire 45 coups. L'opération réussit et permet de ramener deux prisonniers.
                     1 canon gonflé à la 3e batterie."
25 juillet 1916 " Tir de représailles sur les lance-bombes ennemis de la Courtine du Choléra par le 32e,
                     37 coups, et de la Côte 108, par le 2e groupe (46 coups)."

Journal du 3e groupe
24 juillet 1916 " Batteries 7 et 8 alertées à 13h30  -  On tente nouveau coup de main sur le Point A.
                     14h30, on apprend que les fantassins sont installés dans la Poste d'écoute et attendent l'ennemi
                     22h30, fin de l'attente.      C=0."
25 juillet 1916 " Tir sur travailleurs en G   -   Consommation; 57."
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Dim 24 Juil 2016 - 8:10

24 juillet 1916 .... 24 juillet 2016 ...
Que d'eau passée sous les ponts ...
...merci Brise lance, tu nous rappelles, jour après jours, combien furent terribles ces journées d'il y a cent ans.
Rien de comparable (quoique...) bien sur, mais voir le chambardement d'aujourd'hui pour 80 morts sur la promenade des Anglais..
Et eux seront décorés de la "médaille des victimes" !
avatar
charly71

Messages : 1535
Points : 14857
Réputation : 1209
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par Lothy le Dim 24 Juil 2016 - 9:48

@charly71 a écrit:24 juillet 1916 .... 24 juillet 2016 ...
Que d'eau passée sous les ponts ...
...merci Brise lance, tu nous rappelles, jour après jours, combien furent terribles ces journées d'il y a cent ans.
Rien de comparable (quoique...) bien sur, mais voir le chambardement d'aujourd'hui pour 80 morts sur la promenade des Anglais..
Et eux seront décorés de la "médaille des victimes" !

Le contexte (comme bien d'autres choses) a changé, mais il existe tout de même une grande similitude ! Des gens - militaires et/ou civils - meurent....
Un de ces jours, nos adversaires deviendront nos alliés, unis dans un même combat, puisque de part et d'autre du Rhin, nous connaissons les mêmes plaies, le même adversaire qui cette fois n'oeuvre pas à visage découvert.


Dernière édition par Lothy le Dim 24 Juil 2016 - 11:29, édité 1 fois

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
EXPERT
EXPERT

Messages : 4787
Points : 29689
Réputation : 676
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Dim 24 Juil 2016 - 11:27

Journal du 35 RAC
26 juillet 1916 " Action de Minen dans la partie Nord du secteur, 4 tirs de représailles; 86 coups.
                     Pendant la nuit, la 3e batterie tire par rafales pour interdire la réparation des brèches,
                     en 824, 825."
27 juillet 1916 " Les Minen actifs pendant la nuit sur le front du 19e, sont contrebattues par la 4e batterie
                     Tir 3e bat , entretien de brèches en 824, 825; 49 coups."
                     Le lieutenant Hanoteaux, EM AD22, passe à la 5e batterie
                     Le s/lt Martin de la 5e, passe à la 4e, le s/lt Nicol, de la 4e, passe à l'EM AD22."

Journal du 3e groupe
26 juillet 1916 " R.à. S   -  Consommation; 7."
27 juillet 1916 " R.à. S   -  Consommation; 3."
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Lun 25 Juil 2016 - 14:04

Voici encore un document de l'officier artilleur du 35 RAC, Jean Cuer
Excusez pour le petit doublage, mais ce n'est pas évident de réussir à capturer correctement. Merci

Journal du 35 RAC
28 juillet 1916 " Quelques minen actifs, à la Côte 108 et sur le Mt de Sapigneul, sont contrebattus par les 1ère
                     et 6e batteries ; 23 coups.
                     Tir, 3e bat , entretien des brèches 824,825; 26 coups
                     Pendant la nuit, la 6e batterie tire sur le chemin de fer derrière le Mt de Sapigneul; train annoncé
                     par l'Infanterie ; 3 coups.
                     2e bat touche un 3e canon, 7e bat en verse un au Parc."
29 juillet 1916 " Actions de minen dans le secteur de la 44e Brigade et le secteur du 116e.
                     Tir ennemi particulièrement nourri sur nos tranchées du Bon de l'Ecluse Nord.
                     7 tirs de représailles - La 4e bat règle avec avion sur la Bie 4580, et la 3e bat; entretien des
                     brèches en 824, 825; 20 coups.

Journal du 3e groupe
28 juillet 1916 " Batteries alertées à 16h pour réglage avec avion -  N'a pas lieu -  Consommation;28."
29 juillet 1916 " 20h, tir sur 223- 224 (7e bat) - Consommation; 4."
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Lun 1 Aoû 2016 - 11:30

Journal du 35 RAC
30 juillet 1916 " Grande activité des Minen sur le front de la Côte 108 et de Sapigneul, particulièrement à
                     l'Ecluse Nord (250 torpilles).
                     Les 1ère,4e et 6e batteries contrebattent les Minen en action de 16h à 17h30, de 20h45 à
                     3h. Tir lent de la 4e bat sur Tranchées de Silésie, de 21h à 4h, demandé par le colonel
                     cdt le 19e d'infanterie - Consommation totale; 175 coups.
                     Action de Minen au Godat, 2 tirs de représailles des 7e et 8e batteries; 24 coups.
                     1 canon saute à la 7e bat, sans perte.
                     Tir de la 3e bat, entretien des brèches en 824, 825; 18 coups."
31 juillet 1916 " Action des Minen encore intense sur le front du 19e pendant l'après-midi et la nuit.
                     Tir de représailles des 1ère, 4e bat; 52 coups.
                     La 5e bat règle avec avion sur Bie 5545.
                     Arrivée d'un renfort de 37 hommes, 103 chevaux."

Journal du 3e groupe
30 juillet 1916 " 17h, tir 7e et 8e batteries sur G    -   1 pièce éclatée, maître pointeur brûlé grièvement .
                     Changement de barrage; 7e 220 à P, 8e jusqu'à 210.  Consommation; 34."
31 juillet 1916 " R.A.S.    Consommation; 2."
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mer 3 Aoû 2016 - 9:48

ARTILLEURS MORTS POUR LA FRANCE

 ELARD Jean
 né le 19 décembre 1886 à Cléder (Finistère) canonnier conducteur, blessé au cours d'un
                         ravitaillement, et mort le 3 juillet 1916 à Verdun (Meuse).
                         Cité à l'ordre du Parc le 10 juillet 1916.

GARTAN Ludovic Léon Christophe né le 23 août 1898 à Lorient (Morbihan) adjudant chef
                          tué à l'ennemi le 8 juillet 1916 à Hermonville (Marne)

BEVILLE Casimir Gontran Gilbert né le 3 mars 1896 à Basse-Terre (Guadeloupe) aspirant,
                          Etudiant à Nantes, incorporé au 7e RA le 8 avril 1915, aspirant TT le 1 octobre 1915,
                          muté au 35e RA le 3 novembre 1915. Blessé à Sapicourt (Marne) et mort à
                          l'ambulance 237 E.M.C secteur 162, le 8 juillet 1916

CARRE A  né à Guérande (Loire Atlantique) sous lieutenant, tué le 8 juillet 1916 à Hermonville (Marne)

FITAMANT Hervé  né le 10 décembre 1886 à Trégarvan (Finistère) canonnier servant
                        tué le 3 juillet 1916 à Vadelaincourt (Meuse)

CALAIS Jules Louis né le 16 septembre 1879 à Aubervilliers (Seine-St Denis)
                        tué le 3 juillet 1916 à Vadelaincourt (Meuse)

BROHAND Pierre Jean  né le 5 novembre 1881 , maréchal des logis 6e section de munitions,
                         blessé et mort le 12 juillet 1916 à Verdun (Meuse), entre Regret et passage à niveau Glorieux

APPERT Louis Modeste  né le 10 décembre 1888 à Le Ham (Mayenne) Brigadier matricule A 357701
                       Blessé et mort le 30 juillet 1916 à Dompierre (Oise)

GUEGAN Louis Marie né le 22 février 1874 à Séglien (Finistère) canonnier, blessé et évacué ordre 37/1
                        mort le 25 juillet 1916 à Tricot (Oise)

LANDAIS Paul François Marie  né le 13 décembre 1882 à Sené ((Morbihan) canonnier conducteur
                       matricule 014571 tué à l'ennemi le 2 juillet 1916, inhumé au cimetière militaire de
                       Vadelaincourt (Meuse)


Dernière édition par BriseLance13 le Jeu 11 Aoû 2016 - 0:40, édité 1 fois
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mer 3 Aoû 2016 - 10:17


Certains soldats du 35 sont encore à Verdun, nous pensons peut être à ceux du Parc et du Secteur des Munitions, car
on y constate des décès, alors que le gros du régiment est entre Berry au Bac et Hermonville, avec la 22ème Division.
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mer 3 Aoû 2016 - 15:49

Journal du 35 RAC
1 août 1916 " Violente action de Minen dans la région du bastion de Malakoff. Les 7e et 8e batteries contrebattent
                  ces Minen et exécutent des tirs de représailles.    (Consommation : 206 coups).
                  Violent tir de riposte de la 1ère batterie sur les Minen 358, 359, 164 et 452 en action.
                  (Consommation : 100).
                  Tir de la 4e batterie sur la pointe 457- 860 ; 111 coups - La 3e contrebat les Bies 4388 et 4386 vues
                  en action.    Consommation totale; 542 coups."
2 août 1916 " Petite action de Minen sur la Côte 108. Représailles par la 4e ; 85 coups."
3 août 1916 " Tir de Minen sur la Neuville - Réglage des 7e, 8e et 9e sur le Bois Etroit, pt 221 et le bois Clair, en
                  vue d'une opération  (181 coups)."

Journal du 3e groupe
1 août 1916 " Arrivée de renforts au groupe  -  Infanterie demande tir de représailles sur 126 (ancien Point A)
                  Après dîner, infanterie recevant de nombreuses bombes, demande tir sur 227, 210, 5518, sur
                  7 ou 8 numéros (à la fois). Le groupe exécute le plus rapidement possible et incessamment les
                  tirs demandés.   Consommation; 257."
2 août 1916 " Cdts de batteries convoqués au P.C cdt groupe de renforcement du 5e au fort St Thierry, coup
                  de main tenté par le 62e sur tranchées du bois Etroit.   Consommation : 6."
3 août 1916 " En vue d'un tir sur le bastion du Luxembourg, les batteries sortent leurs pièces des casemates.
                  Réglages sur le bois Etroit, 223, 100, 118,127, 115.   Consommation : 71."

   NB : Aujourd'hui 3 août, triste anniversaire, le 3 août 1914 à 13h40, l'Allemagne déclarait la guerre à
            la France et à la Belgique, celle ci refusant le passage libre aux envahisseurs
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par Lothy le Mer 3 Aoû 2016 - 19:05

@BriseLance13 a écrit:

   NB : Aujourd'hui 3 août, triste anniversaire, le 3 août 1914 à 13h40, l'Allemagne déclarait la guerre à
            la France et à la Belgique, celle ci refusant le passage libre aux envahisseurs

Ce n'est pourtant pas faute d'en parler.... Mais j'avais totalement oublié ce triste anniversaire !

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
EXPERT
EXPERT

Messages : 4787
Points : 29689
Réputation : 676
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Ven 5 Aoû 2016 - 17:36

Journal du 35 RAC
4 août 1916 " Opération à 4h sur un petit poste allemand devant le Luxembourg. Tir d'encerclement par
                   le III/35 et le 5e artillerie ; 967 coups."
5 août 1916 " Petite action de Minen sur Berry et la Côte 108. Représailles par la 1ère et la 3e batteries;
                   175 coups."
6 août 1916 " Violente action de Minen sur le bastion de l'Ecluse Nord. Représailles par la 4e batterie;
                   149 coups."

Journal du 3e groupe
4 août 1916 " Coup de main du 62 doit avoir lieu dans la nuit (3 heures).
                   A partir de 19 heures, défense de tirer avant le 5 à 3 heures.
                   18h30, réglages sur 223 (7e) Consommation; 434."
5 août 1916 " 4 heures, action sur bois Etroit. 9e fait barrage sur la 1ère ligne allemande de la Caponnière
                   de Luxembourg. Action dure 11 minutes 1/2. On reçoit des ordres pour nouveaux tirs de
                   concentration.  Consommation; 13."
6 août 1916 " Extrait de la décision du 62e infanterie du 5 août 1916.
                   " L'artillerie, sous la direction du Cdt Giraud, a su, par un tir d'une merveilleuse précision,
                     soutenir nos efforts. Les fantassins savent le précieux appui que leur apportent leurs
                     camarades de l'artillerie. Ils leur en sont toujours reconnaissants.
                                                 Signé : de Courcy
                  Le Cdt Giraud ajoute lui même;
                   " Le chef d'Escadron Giraud, commandant le groupe, au chef d'Escadron Wurtz, commandant
                     le III/35. J'ai l'honneur de vous adresser un extrait de la décision du 62e régiment d'infanterie.
                     J'ai été, on ne peut plus satisfait de la précision des tirs du 35e (7e et 8e), celui d'encerclement,
                     particulièrement délicat a été exécuté par vos batteries d'une façon admirable, donnant à la
                     troupe d'attaque un sentiment de sécurité parfait. Permettez moi de vous féliciter d'avoir sous
                     vos ordres de semblables troupes.
                                                  Signé : Giraud
                     Consommation ; 27."
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Lun 8 Aoû 2016 - 9:12

Le troisième année de guerre est commencée. Nous, nous savons la suite du déroulement et la date de la fin .

Mais, PAS EUX !!!!!

Journal du 35 RAC
7 août 1916 " Représailles de la 4e sur des Minen vus en action à la Côte 108 ; 59 coups."
8 août 1916 " Tir de la 4e sur des Minen à la 108; 52 coups."
9 août 1916 " Tir de la 4e sur mitrailleuse située au point 155 de la Côte 108."
10 août 1916 " Petite action de Minen sur le Bastion de l'Ecluse Nord. La 4e exécute un tir sur le projecteur
                  du Mont de Sapigneul, tir qui fit brusquement, disparaître le faisceau lumineux  -  107 coups."
11 août 1916 " Violente action de Minen sur nos tranchées de la Côte 108 et le Bastion de l'Ecluse Nord, vers
                   22h. Tirs de représailles des 1ère et 4e batteries; 41 coups."
12 août 1916 " Grande activité de Minen à la Côte 108 et à Sapigneul. Riposte des 4e et 6e batteries.
                   Vers 19h, tirs ennemis sur Hermonville et Cormicy."

Journal du 3e groupe
7 août 1916 " Continuation des travaux aux positions bis.   Consommation; 0."
8 août 1916 " Travaux   -  bis   Consommation; 0."
9 août 1916 " Préparation d'un nouveau coup de main - Réunion, au Poste Cdt Giraud des Capitaines 7e et 8e,
                 44e et 45/5. " Faire 2 brèches aux points 118 et 100. Brèche 118 faite par la 8e.
                 L'action doit avoir lieu le 13 au matin, par 2 sections du 62. Brèches complétées par 58 T.
                 La 44/5 envoie une pièce à la Tuilerie et la 8e lui prête 1 pièce.   Consommation; 61."
10 août 1916 " Recherche d'un Poste d'observation pour l'action projetée.
                  Tir 8e bat sur 5518  -  Consommation; 26."
11 août 1916 " Action retardée de 24h, pour permettre la pose de lignes téléphoniques avec le 62.
                  Elle aura lieu dans la nuit du 13 au 14  -  consommation; 31."
12 août 1016 " P.O , 7 et 8  - arbre à la lisière bois, près de l'ouvrage des Russes.
                  16h, tir sur 235  -  Réglage sur fils de fer  -  Consommation; 29."
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Lun 8 Aoû 2016 - 9:24

... et la saga (si j'ose dire !) continue ...
Merci de nous la faire suivre avec autant de précision Briselance
avatar
charly71

Messages : 1535
Points : 14857
Réputation : 1209
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par Lothy le Lun 8 Aoû 2016 - 10:01

Nous, nous savons la suite du déroulement et la date de la fin .

Mais, PAS EUX !!!!!

Heureusement pour eux !

C'est un peu comme maintenant ! Nous savons depuis quand mais de là à savoir quand cela finira, il y a un sérieux pas !

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
EXPERT
EXPERT

Messages : 4787
Points : 29689
Réputation : 676
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mer 10 Aoû 2016 - 15:11

Journal du 35 RAC
13 août 1916 " 3 groupements sont formés en vue de coup de main.
                       Groupement Peignier (1/35 et 4e bat), pour l'attaque du 19e sur le Point 154 de la Côte 108
                       Consommation; 1621 coups.
                       Groupement Wurtz (7e et 8e bat), pour l'attaque du 116e sur le Point 120 du Godat.
                       Consommation; 1221 coups.
                       Groupement Giraud (groupe du 5e et 8e bat), pour l'attaque du 62e sur le Point 118 du
                       Bastion de Luxembourg. Consom; 2335 coups.
                       La 121e batterie du 28e participe à l'action sur 108 et le Godat.
                       Consommation; 855 bombes de 16 kgs
                                             100  " " " " " " " 40 " " .

                      Ordre du 62e Régt d'Infanterie du 14 août 1916
                          " L'artillerie, sous les ordres du commandant Giraud a frayé la route aux assaillants par
                            la précision de son tir; une fois de plus, elle a montré l'intimité de la liaison des deux
                            armes, qui, chaque jour se connaissent, s'apprécient davantage".
                                             Signé: de Courcy

                      3 canons sont versés au Parc (gonflement)."
14 août 1916 " Le III/35 reçoit 2 canons du Parc et 1 canon de la 3e bat."
15 août 1916 " Le III/35 reçoit 1 canon du Parc."
16 août 1916 " Quelques Minen dans le secteur de Sapigneul. Le maître pointeur Lafon, de la 121e batterie
                    du 28e, est mortellement blessé à la Carrière de Moscou, à 16 heures."
                                                   

Journal du 3e groupe
13 août 1916 " Coup de main sur Poste d'Ecoute 120  -  7 et 9, devant prolonger l'action du 58 T, puis
                    compléter les brèches .
                    A 3 heures, doit se produire une fausse attaque, faite simultanément avec une attaque
                    réelle du 62 sur le Luxembourg. En conséquence, 6h30, 9e bat tire sur Minenwerfer entre
                    121 et 124, à la demande de l'infanterie.
                    10h à 16 heures, les batteries font les brèches demandées - 2 pièces (8e et 9e) gonflées.
                    Pendant un arrêt de tir, de 11h30 à 13h, les Allemands ont le temps de replacer les chevaux
                    de frise, en avant de leurs tranchées.
                    A 21 heures, brèche faite - arrosage lent toute la nuit pour les entretenir.
                    Consommation; 2733."
14 août 1916 " 3h, 9e tire entre 223 et 224 (4 coups par pièce et par minute), puis tir d'encerclement de
                    430 à 233. Un nouveau gonflement a lieu à la 8e bat - La 8e bat en touche 2 autres dans
                    la journée  -  Les brèches ont été parfaitement faites."
                    Félicitations du colonel du 116e et du cdt III/35, mais le coup de main n'a pas réussi:
                    pas de prisonniers  -  Consom; 10."
15 août 1916 " Réglages ordinaires  -  La 8e touche une pièce, en rend une à la 45/5.
                    9e exécute, à 14h30, tir sur Minenwerfer 134  -  Consom; 10."
16 août 1916 " 8e a 3 pièces -  S/lt Mazuet remplace lt Lynen au S.R.A.
                    Commandant passe en revue le renfort à la Tuilerie.
                    16h, tir 7e sur la batterie 6944  -  Consom; 13."


  NB : Luxembourg et Moscou sont des lieux dits dans le secteur, entre Berry au Bac et Reims.
           On note le degré de respect des chefs de corps des Régiments d'Infanterie (19e, 62e et 116e)
           envers les artilleurs du 35 ( intimité de la liaison des deux armes). Quelle cohésion!
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Jeu 11 Aoû 2016 - 10:54

Dernières images de notre officier photographe du 35 : Jean Cuer.

Nous allons parler du lieutenant colonel de Courcy, chef de corps du 62e Régiment d'Infanterie (22ème Division)
Alexandre Marie Jean Potier de Courcy est né à Paris le 20 septembre 1861. St Cyrien de la promotion "Egypte".
Son père, breton, directeur d' Assurance Maritime, et fils d'un capitaine de vaisseau de la Marine Royale.
Potier de Courcy est le sous-chef d'Etat-major du 2e Groupe de Divisions, lorsqu'il est muté au 60e Régiment d'Infanterie Territoriale, le 15 novembre 1914, comme chef de corps.
Il perd son fils Alfred (né le 16 février 1895 à Paris) aux Dardanelles le 18 mars 1915, Aspirant de Marine sur le
Bouvet. Chevalier de la Légion d'Honneur.
Le 17 octobre 1915, il est nommé au commandement de ce 62e RI, compagnon d'armes du 35.
Le président Poincaré accorde sa promotion au grade de colonel le 5 juillet 1916.


Extrait du JMO du 62e RI.

Il quittera le 62e, pour prendre le commandement d'un Groupe de Bataillons d'Instruction de l'Infanterie, ce en date du 13 octobre 1916
Le colonel Potier de Courcy, Commandeur de la Légion d'Honneur, meurt le 6 décembre 1944 à l'âge de 83 ans.
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Ven 12 Aoû 2016 - 7:12

Journal du 35 RAC
17 août 1916 " ........
18, 19 août 1916 .......
20 août 1916 " Bombardement du Bastion de l'Ecluse Nord, de la tranchée et des boyaux de la Butte (Côte108)
                    Quelques Minen dans le secteur du 116e - 9e, tir de représailles.   Consommation; 96 coups."
21 août 1916 " 1 pièce de la 4e bat démolit l'abri de la mitrailleuse du Pt 155  - Consommation; 63 coups.
22 août 1916 " Grande activité des Minen dans le secteur Nord. Ils sont contrebattus par nos batteries,
                   (conso; 170 coups) et canons de 58 (30 bombes de 16 kgs)."

Journal du 3e groupe
17 août 1916 " Continuation des travaux bis  -  Consommation; 3."
18 août 1916 " R.A.S    Consommation; 0."
19 août 1916 " R.A.S    Consommation; 0."
20 août 1916 " 14h30, tir 9e sur 330   Consommation; 15."
21 août 1916 " R.A.S    Consommation; 0."
22 août 1916 " 22h30, tir sur travailleurs, en avant du bois de la potence, sur 223  Consommation, 12."
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Ven 12 Aoû 2016 - 10:13

toujours merci de continuer ton long fleuve (pas tranquille) sur cette période affreuse.
Cette fois tu est même en avance sur le calendrier...
avatar
charly71

Messages : 1535
Points : 14857
Réputation : 1209
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Lun 15 Aoû 2016 - 22:40

Journal du 35 RAC
23 août 1916 " Tir de la 43e bat du 32e sur Minen de la Tranchée de la passerelle; 15 coups."
24 août 1916 " Tir de la 7e bat sur P.O point 221; 45 coups."
25 août 1916 " Action de Minen sur Bastion du Pont, près de la Carrière Sud de 108; tir de représailles
                    de la 4e bat; 46 coups."
26, 27 août 1916 .......
28 août 1916 " 4 tirs de représailles de nos batteries; 82 coups.
                    2 blessés à la 121e bat du 28e (à Moscou)."
29 août 1916 " Violent tir de Minen sur nos tranchées (Côte 108, Sapigneul, La Neuville), de 16h30 à 21h
                     Tir de riposte des 1ère, 4e, 6e et 5e batteries  Consommation; 130 coups."

Carte extraite des JMO du 62e RI montrant les positions de mitrailleuses allemandes, les réseaux de fils de fer,
les brèches faites dans ceux ci par le 35e RAC, et les positions visées par les tirs d'encerclement.

Journal du 3e groupe
23 août 1916 " Fausse position construite à 2606  -  Consom 0."
24 août 1916 " Rien à signaler - Travaux aux positions et positions bis.
                    S/lt Mazuet (8e) part en permission.  Consom; 45
25 août 1916 " Réglages sur observatoire du Bois en dentelles (7e) 20 obus.
26, 27 août 1916 " Réglages quotidiens."
28, 29 août 1916 " Réglages quotidiens."
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Mar 16 Aoû 2016 - 10:04

cette fois, en plus, avec un beau croquis...
Merci Brise-Lance
avatar
charly71

Messages : 1535
Points : 14857
Réputation : 1209
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Ven 19 Aoû 2016 - 22:14

Journal du 35 RAC
30 août 1916 ........
31 août 1916 ........

Journal du 3e groupe
30 août 1916 " Réglages quotidiens  -   Consommation (totale de ces 6 jours); 31".
31 août 1916 " Sur la piste, revue par le Cdt III/35, pour la remise des Croix de Guerre gagnées à Verdun.
                    A 10 heures,le colonel et Cdt Julliard visitent les batteries  -  Consom; 10.
                    Extrait décision du 14 août du 62 Infanterie.
                             " L'artillerie, sous les ordres du Cdt Giraud a frayé la route aux assaillants par la précision
                               de son tir; une fois de plus, elle a montré l'intimité de la liaison des 2 armées, qui, chaque
                               jour, se connaissent et s'apprécient davantage.
                                                             Signé; de Courcy

                               Chef d'escadron Giraud à Cdt Groupe Chef d'escadron Wurtz cdt III/35.
                                " J'ai l'honneur de vous adresser un extrait de décision du 62e régt d'infanterie en vous
                                priant de la faire parvenir au capitaine Petit. Cet officier a parfaitement rempli sa mission
                                aussi bien dans le tir de brèche  que dans celui d'encerclement, malgré la mise hors service
                                de 2 canons.
                                   Je vous serais reconnaissant de leur faire parvenir mes plus sincères remerciements."

                                                  MORTS POUR LA FRANCE

                       PEUZON Raymond Edouard  né le 28 août 1898 à Nogent les Vierges (Oise) canonnier servant
                                                 à la 110e batterie de 240 T, blessé et mort le 1 août 1916 à Etnehem (Somme)

                      BEAUSSIRE Victor né le 12 août 1887 à Favrieux (Yvelines) cs à la 110e batterie de 240 T
                                                  tué à l'ennemi le 8 août 1916 à Curlu (Somme)

                       LE ROUX Jean  canonnier servant, tué le 2 août 1916 à Guyencourt (Aisne)
                                                      A reçu un coup de pied de cheval.

     NB; Je rappelle que la 110e batterie de 240 T est opérationnelle dans la Somme. Elle est mise à la
           disposition de divers C.A, selon les besoins. Un autre de cette batterie, le canonnier LE FRANCOIS,
           a  été tué le 21 juin 1916 à Lihons (Somme).
          Louis Marie Michel Joachim Murat (Prince Murat) a été tué à Lihons le 21 août 1916.Il était maréchal des
                                                        logis au 5e Régiment de Cuirassiers. Il est inhumé sur la place même
                                                        de sa mort.
                                                        Philippe de Hauteclocque (Leclerc) a eu sa première affectation dans
                                                        ce régiment qui existe toujours.
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Lun 22 Aoû 2016 - 9:05

Journal du 35 RAC
1 septembre 1916 " Activité de l'artillerie ennemie dans le secteur Nord.
                          Action de Minen pendant la nuit, à la Côte 108 et à Sapigneul. Tirs de représailles des
                          1ère et 4e batteries; 70 coups, et de la 121e batterie du 28e (50 bombes de 16 kgs)."
2 septembre 1916 " Quelques Minen à la Côte 108. Tirs de représailles la 1ère batterie et des 58 (87 b 16kgs
                          et 156 b 40 kgs)."
3 septembre 1916 " Tir des Minen sur Bastion de l'Ecluse Nord. Activité de l'artillerie ennemie sur Moscou,
                          Côte 108, Berry au Bac, la Sucrerie.
                          Représailles du I/35; 62 coups et de la batterie de 58; 42 b de 16 kgs, 18 b de 40 kgs)."
4 septembre 1916 " Explosion de 2 mines ennemies à la Côte 108, nuit du 4 au 5: 3h45.
                          Tir de barrage lent à la 1ère bat, tirs des 3, 4, 5, 6e batteries sur Minen et batteries
                          en action  -  Consom; 554 coups.
                          Bombardement de la 3e batterie et de la 43e batterie pendant l'action; 70 coups de 105
                          (150 obus détériorés à la 43e batterie)."
5 septembre 1916   .......

Journal du 3e groupe
1 septembre 1916 " R.A.S    Consommation; 0."
2 septembre 1916 " Exercices de tir avec avion    Consommation; 6."
3 septembre 1916 " R.A.S."
4 septembre 1916 " Avis de relève du groupe, dans la nuit du 6 au 7."
5 septembre 1916 " AD 22 est relevée. Officiers 3e groupe du 2e d'artillerie viennent prendre contact à 11h.
                          1 pièce sera relevée dans la nuit du 6 au 7 et ira rejoindre les échelons."
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Jeu 25 Aoû 2016 - 15:50

Journal du 35 RAC
6 septembre 1916 " Nombreux Minen à la Côte 108 et à Sapigneul. Tirs de riposte; 127 coups.
                          La 27e DI relève la 22eDI  -  Nuit du 6 au 7, relève du I/35 et du III/35 par les
                          I et III/2 (1 pièce par batterie)  Relève effectuée sans incident."
7 septembre 1916 " Action de Minen à 108 et à Sapigneul pendant la nuit 7 au 8  -  Tir de représailles
                          des I et II/35  -  Suite de la relève des I et III/35 - Relève du II/35 par le II/2,
                          (1 pièce par batterie) -  Relève sans incident."
                          Le I/35 va cantonner à Crugny, le III/35 va cantonner à Treslon, la 121e/28 va cantonner
                          à Bouleuse, le PAD 22 va cantonner à St Euphraise et Bouilly.
8 septembre 1916 " Activité de Minen dans le secteur Nord - Fin de la relève de l'AD 22 par l'AD 27.
                          Le II/35 va cantonner à Faverolles et Coëmy."

Journal du 3e groupe
6 septembre 1916 " 21 heures, arrivée d'une section et voiture téléphonique du 2e d'artillerie.
                          Les pièces relevées du III/35 partent à Luthernay."
7 septembre 1916 " Les éléments relevés la nuit font route, avec les échelons, de Luthernay à Treslon,
                          campement; lt Richard  -  Itinéraire; Luthernay  - Pévy - Prouilly - Sapicourt - Treslon.
                          Dans l'après-midi, aux batteries, passage des consignes et visite des positions de
                          flanquement. 21 heures, arrivée aux positions du reste des batteries.
                          1 officier par batterie, reste avec les batteries du 2e."
8 septembre 1916 " Le reste des batteries gagne Treslon sous la conduite du lt Dormange."
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Jeu 25 Aoû 2016 - 16:03

Tu prends de plus en plus d'avance... ça sent les vacances de septembre qui approchent...
Merci de la continuité dans ton récit/récapitulatif qui donne une (vague, très vague) idée de ce que ces soldats ont dû endurer.
avatar
charly71

Messages : 1535
Points : 14857
Réputation : 1209
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Lun 29 Aoû 2016 - 13:06

Ceci explique cela , cher Charly. Merci pour votre assiduité.

Journal du 35 RAC
9 septembre 1916 " Le colonel Ely passe le commandement de l'artillerie du secteur au colonel Froucheina,
                          à 9 heures. La 22e DI se rend au camp de Dravegny, en réserve du G.A.C.
                          EM AD22 (qui devait cantonner à Faverolles), se rend à Nesles (par Fismes) 4 km Est
                          de Fère en Tardenois.
                          I/35 va cantonner à Nesles,  II/35 va cantonner à Sergy,  III/35 va cantonner à Cierges,
                          121e/28 va cantonner à Cierges, PAD22 à Fresnes- Courmont."
10 septembre 1916 " Séjour".
11 septembre 1916 " EM AD22 va cantonner à Sergy, I/35 va cantonner à Villers s/ Fère."
12 septembre 1916 " Séjour  -  Manoeuvres."

Journal du 3e groupe
9 septembre 1916 " Réveil 5h45 - Le groupe doit quitter Treslon à 6h45 pour se rendre à Cierges et doit
                          avoir traversé, à 7h30, la crête de Lagery.
                          Logement; lt Ruel. Itinéraire; Tramery, Coëmy, Lhéry, Lagery, Abbaye d'Igny, Cohan,
                          Coulonges, Chamery, Cierges. Arrivée 12h -  Cantonnement."
10 septembre 1916 " Repos au cantonnement."
11 septembre 1916 " Instruction des cadres, manoeuvres par batteries."
12 septembre 1916 " Manoeuvre de groupe pour les cadres (au point de vue liaison avec l'infanterie)
                            Manoeuvre entre Courmont - Fresnes- Balanchers."

  NB; Le régiment se trouve au SE de Soissons, dans le département de l'Aisne. Je pense qu'il savoure
         un peu de calme et de repos.
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Mar 30 Aoû 2016 - 8:01

Incroyable, que toutes ces archives, jours après jours aient été si bien conservées et surtout que tu arrives à les décrypter et les rendre "lisibles" par les profanes dont je suis.
Je crois que tes vacances approchent, alors bonnes vacances à toi.
avatar
charly71

Messages : 1535
Points : 14857
Réputation : 1209
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Jeu 1 Sep 2016 - 19:50

Journal du 35 RAC
13 septembre 1916  .......
14, 15 septembre 1916  ........
16 septembre 1916 " Manoeuvres des cadres 22ème Division, dans le camp de Dravegny."
17 septembre 1916 " Mouvement de la 22e DI. L'EM AD22 va cantonner à Etampes (1 km S.O de Château-Thierry)
                            Itinéraire; Sergy, Beuvardes, Epieds, Verdilly, Château- Thierry, Etampes.
                            I/35 va cantonner à Etampes, II/35 va cantonner à Nogentel, III/35 va cantonner à Blesmes.
                            121e/28 va cantonner à Fossoy, P AD22 va cantonner à Crézancy."
18 septembre 1916 " Séjour".
19, 20 septembre 1916  .......
21 septembre 1916 " Le colonel part en permission de 6 jours. Le chef d'escadron Julliard prend le commandement
                            provisoire de l'AD 22."

Journal du 3e groupe
13 septembre 1916 " Continuation de la manoeuvre de la veille."
14 septembre 1916 " Suite de la manoeuvre. Changement de position."
15 septembre 1916 " Repos."
16 septembre 1916 " Manoeuvre de division entre Dravegny, ferme Mautaou, bois de la Muette.
                            Ordre préparatoire de départ pour le lendemain."
17 septembre 1916 " 5h25, départ - Logement; lt Le Gac  -  5h40, départ colonne.
                            Itinéraire; Courmont, Fresnes, Le Charmel, Joulgonne, Chartèves, Mézy, Fossoy, Blesmes
                            (5 km Est de Château-Thierry). Arrivée; 10h45.
                            Parc, 7, 8, Nord de RN Paris Châlons, Sud chemin de fer  -  9, ferme le Rocq,
                            échelons, ferme de l'Hay."
18 septembre 1916 " Roulement des voitures - Manoeuvre des cadres (batteries et groupe)
                            Exercice de signalisation - plateau du Rocq."
19, 20, 21 septembre 1916 " Idem."


Dernière édition par BriseLance13 le Sam 3 Sep 2016 - 8:54, édité 1 fois
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Sam 3 Sep 2016 - 8:52

Journal du 35 RAC
22 septembre 1916 " Séjour".
23, 24 septembre 1916 " Séjour."
25 septembre 1916 " Manoeuvre avec cadres et 118e d'Infanterie."
26, 27, 28 septembre 1916 " Séjour."
29 septembre 1916 " Le colonel rentre de permission. La 22e DI embarque.
                            Embarquement des batteries à partir de 18 heures aux gares de Mézy et Dormans."

Journal du 3e groupe
22 septembre 1916 " Roulement des voitures - Manoeuvre des cadres (batteries et groupe)
                            Exercice de signalisation - plateau du Rocq."
23, 24, 25, 26, 27 septembre 1916 "    Idem."
28 septembre 1916 " Ordre préparatoire de départ."
29 septembre 1916 " Ordre d'embarquement à Dormans; 7 - 8 - 9.
                            Départ des batteries: 8h à 20h30, Fossoy, Crézancy, Courtemont-Varennes, Reuilly,
                            Courthiézy."
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Dim 4 Sep 2016 - 10:49

Journal du 35 RAC
30 septembre 1916 " Embarquement de l'EM AD22, avec la 2e batterie à Mézy le 30 septembre à 8h45
                            Départ de Mézy à 13h. Itinéraire; Epernay, Châlons, Vitry le François, Blesmes.
                            Débarquement à Blesmes. L' AD22 va cantonner à Chancenay, au N.E de St Dizier.
                            Itinéraire; Blesmes, Scrupt, Saint Vrain, Vouillers, Villiers en Lieu, Saint Dizier, Chancenay."

Journal du 3e groupe
30 septembre 1916 " Embarquement à pleine voie  -  Train 7e insuffisant, laisse 2 voitures pour la 8e.
                            Départ 7e, 3h00 - 8e, 5h10, > Châlons/ Marne, Vitry le François.
                            Débarquement 7e et 8e St Eulien (9,55) à quai.
                                                 9e Eurville (13,45).
                            Les batteries gagnent leurs cantonnements par Villiers en Lieu, St Dizier (faubourg long
                            du canal) Chancenay.
                            Arrivée à 12h50. Cantonnement de tout le régiment."

   NB; Le 35 RAC se trouve maintenant dans le département de la Haute Marne (20 km Sud de Bar le Duc)
           Les hasards de la géographie font que des éléments de celui-ci ont quitté un " Blesmes" dans l'Aisne,
           et retrouve un autre "Blesmes" dans la Marne.
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par Lothy le Dim 4 Sep 2016 - 11:02

A ce rythme-là, BriseLance, la guerre va prendre fin un an plus tôt.... Si seulement cela avait été le cas dans la réalité....

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
EXPERT
EXPERT

Messages : 4787
Points : 29689
Réputation : 676
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Lun 5 Sep 2016 - 8:03

Très bonne analyse Lothy, mais la réalité la conduira bien à la date que nous connaissons.

      MORTS POUR LA FRANCE

  DERCHU Louis André
 né le 21 juin 1894 à Etalon (Somme) Brigadier (Médaille Militaire et Croix de
                                     Guerre avec étoile de bronze) tué le 3 septembre 1916 à Lihons (Somme)

  LETAMENDIA Jean Gaston né le 23 juin 1895 à Cibourne (Pyrénées Atlantique), maréchal des logis
                                     tué à l'ennemi le 3 septembre 1916 à Lihons (Somme)

  CHAUSSON Auguste Théodore né le 21 avril 1896 à Neuvillalais (Sarthe) canonnier
                                      tué à l'ennemi le 23 septembre 1916 à Méharicourt (Somme)

  ANDRE Pierre Marie  canonnier servant, tué le 30 septembre 1916 à Caix (Somme)

  NB: Tous ces artilleurs  appartiennent à la 110e batterie de 240 T combattant dans la Somme.
        Ceux ci ne sont ni bretons ni vendéens, mais sont incorporés depuis d'autres coins de France, la
        batterie ayant été créée, la guerre étant bien engagée.
avatar
BriseLance13

Messages : 342
Points : 15145
Réputation : 3042
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum