LES CAMPS PARACHUTISTES

C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mar 20 Déc 2016 - 14:00

Journal du 35 RAC
19 décembre 1916 " Départ du IIIe gr de l'AD154, qui se rend au Camp des Sartelles.
                            Tir de surprise sur travailleurs, dans la Tranchée de Posen.
                            Harcèlements habituels. Tir de neutralisation de la 7e sur la batterie 9102 (bois Nobras)
                            Cons; 700 coups."
20 décembre 1916 " Tirs de harcèlement sur objectifs habituels. Très faible activité de l'artillerie ennemie
                            Cons; 598 coups."
21 décembre 1916 " Harcèlements habituels - Barrage du II/35 à 18h15 presqu' aussitôt arrêté.
                            Grande activité de l'artillerie ennemie sur les premières lignes.
                            A 14h, obus lacrymogènes autour du Fort de Vaux - Cons; 630 coups."
22 décembre 1916 " Tirs habituels sur boyaux de l'Oder, les 4 chemins, tranchées de Dresde et de Posen,
                             bois Feuilla, et Nos Grains, route d'Eix à Bezonvaux.
                             Quelques obus de 15 sur 7e bie du 35e.   Cons; 531 coups."

   Journal du 3e groupe
19 décembre 1916 " Allocation; 500 coups - Harcèlement de contrebatterie - Cdt Wurtz rentré de cours,
                            reprend le commandement du groupe et du groupement.
                            13h et 14h, tirs sur travailleurs à Nos Grains et Tr de Posen.
                            22h, contrebatterie sur 9102, à la demande de l' infanterie.
                            Pas de ravitaillement  -  Consommation; 518."
20 décembre 1916 " Allocation; 500 coups - Quelques tirs sur travailleurs - Ravitaillement à la 31e bie du 51
                            (AD154) - Reconnaissance de jour, ravitaillement de nuit.  Tirs habituels.
                            Quelques coups ennemis tombent sur la Madelaine -  Consommation; 448."
21 décembre 1916 " Allocation; 450 -  7e, de nuit - On parle de relève ? -
                            Tirs sur travailleurs au bois Nos Grains, signalés et réglés de N18.
                            Violent bombardement au N.O, entre 17 et 18 -
                            A 17h, AD22 demande tir de barrage devant front de la Horgne, renseignements demandés
                            au P.C Soularis ne confirmant pas cette demande, on cesse le feu. (II/35, seul à tirer).
                            Consommation; 450."
22 décembre 1916 " 450 coups - 8e, de nuit  - Pluie et brume toute la journée.
                            Consommation (?) seulement à 350 coups vers 17 heures.
                            Cne Dormange, de la 8e bie, nommé cdt de la 5e batterie  -  Consommation; 381."

BriseLance13

Messages : 298
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Mar 20 Déc 2016 - 15:08

toujours et encore merci... je suis, je suis ...

charly71

Messages : 1551
Date d'inscription : 03/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Jeu 22 Déc 2016 - 10:26

Journal du 35 RAC
23 décembre 1916 " La 22e DI passe, sur place, au Groupement F, à 12 heures.
                            Tirs de harcèlement divers. Une vingtaine de coups de 10 sur le carrefour de
                            la Madelaine. Un coup court dans la 4e batterie; 2 tués, 3 blessés dont 1 mortellement
                            Cons; 290 coups."
24 décembre 1916 " Tirs sur les objectifs habituels. Assez grande activité de l'artillerie ennemie (carrefour
                            de la Madelaine et abords de la 7e batterie).
                            Harcèlement continu de cette région.   Cons; 170 coups."

  Journal du 3e groupe
23 décembre 1916 " Allocation; 200 coups pour les groupes II et III. Etude de nouveaux barrages:
                                             1/ pour que III/35 puisse se superposer au II/35
                                             2/ " " " " " " " " " " " " " " " appuyer AD Marceau et AD28
                             Tirs ennemis -  Accidents 4e  - Consommation; 200."
24 décembre 1916 " Allocation; 200 (50-II et 150-III) - Cdt Wurtz part en permission - Cne Ruel prend le
                            commandement du groupe - Cne Jarno prend le commandement du groupement.
                            Consommation; 110."


Dernière édition par BriseLance13 le Mer 18 Jan 2017 - 15:17, édité 2 fois

BriseLance13

Messages : 298
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Sam 24 Déc 2016 - 11:00

Journal du 35 RAC
25 décembre 1916 " Tirs de harcèlement sur route d'Eix à Bezonvaux, bois Nos Grains.
                            Tir ennemi continuel sur la région Madelaine, Arpens, Tillat."
                             Cons; 162 coups."
26 décembre 1916 " Tirs habituels de harcèlement - Cons; 167 coups. Harcèlement ennemi
                            va croissant région de la Madelaine et route de Moulainville.
                            Une pièce mise hors de service à la 6e bie."
27 décembre 1916 " Réglage et vérification du nouveau barrage (III/35).
                            Harcèlement sur Tranchées de Trêves et de Posen, Rte d' Eix à Bezonvaux.
                            Cons; 113 coups."

  Journal du 3e groupe
25 décembre 1916 " Allocation; 200 -  Continuation de l'étude de nouveaux barrages.
                            Rien de particulier   Consommation; 97."
26 décembre 1916 " Allocation < 200 - Tirs de harcèlement devant avoir lieu principalement  
                            la nuit, le jour, quelques coups pour le réglage et les tirs à la demande de
                            l'infanterie.
                            Renseignements sur les emplacements et relèves prochaines.
                            AD22, (3 groupes du 35, 1 groupe de 75 (Kacéline), 4 pièces de 80,
                            6 pièces de 90, et 1 batterie de M.T (121e/28) relève AD28;
                                    1/ I/35 , mouvement 30 et 31 - II, 28 et 29 - III, aucun mouvement.
                                        Echelons; iront à 1 kil Est de Belrupt.
                            Harcèlement ennemi beaucoup plus intense; 10 coups de 15 par heure."
27 décembre 1916 " Lieutenant Mazuet à N18 - Extension du front par AD22, du ruisseau de Vaux
                            au ruisseau de Voches - 4e régiment d'infanterie de ligne (1 bataillon 1ère ligne,
                            1 bataillon soutien, 1 bataillon réserve).
                           Proposition de nouveaux barrages; 7e (5701- 6295) 8e (6691- 7083) 9e (6295- 6691)
                           B eventuel (5701 à 6983) - Consommation; 113."


Dernière édition par BriseLance13 le Mar 27 Déc 2016 - 12:02, édité 1 fois

BriseLance13

Messages : 298
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Mar 27 Déc 2016 - 8:16

merci Brise lance, comme il fait bon être le 27 décembre 2016 .... 100 ans plus tard,
et te lire toi qui nous rappelle, si besoins était, (mais il l'est) que notre vie bien douillette
noue la devons à nos ancêtres qui eux ont connu tout autre choses...

charly71

Messages : 1551
Date d'inscription : 03/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mar 27 Déc 2016 - 12:01

Journal du 35 RAC
28 décembre 1916 " Extension du front de la Division, jusqu'au ruisseau des Voches,
                            (fond de Manvau) par suite du départ de la 28e DI.
                            Les 4e et 6e bies vont respectivement occuper les positions 5037, 5339 du II/54
                            de l'AD 28 (P.C du II/35: 51.39). Le groupe Stacchini, (5e gr du 6e AC14) relève
                            le III/54.
                            Harcèlement sur bois Nos Grains, Trées de Dresde et de Posen, Rte d'Eix à Bezonvaux
                            Vérification des barrages. 200 coups.
                            Harcèlement ennemi dans la région de Madelaine , Abri Faget, Camp Joffre."
29 décembre 1916 " La 5e bie occupe la 51.39 - Tir sur tranchées de la 1/2 lune, en représailles,  
                            et tir sur Fiéveterie. Tirs harcèlement habituels.  282 coups.
                            Quelques coups près de l'Ouvrage de Déramé."

  Journal du 3e groupe
28 décembre 1916 " III/35 chargé de la garde des positions du II/35 et de la prise en consigne
                            des munitions. Etude d'un 2e barrage éventuel pour appuyer l'AD Marceau (5701),
                            au bois de la Plume, et améliorations possibles.  Consommation; 131."
29 décembre 1916 " Lt Lynen et Lt Richard envoyés à Maroc et Capy, pour étudier liaisons optiques.
                            Nouveau compte-rendu de différents modèles - Compte-rendu sur la liaison.
                            Consommation; 138."

BriseLance13

Messages : 298
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mar 27 Déc 2016 - 18:20

Journal du 35 RAC
30 décembre 1916 " Le I/35 relève le I/54 aux positions; 49.37, 64.28, 63.35 (P.C I/35 55.32)
                            Réglages divers, et harcèlement divers - Tir de destruction sur la Demi-Lune
                            demandé par l'infanterie - 221 coups - Quelques 77 fusants sur le II/35."
31 décembre 1916 " Reconnaissance des officiers du groupe Riallaud (18e d'Artillerie AC15),
                            qui relève le groupe Stacchini.
                            Réglages divers- Représailles sur le bois de Moranville, à la demande de
                            l'infanterie -  111 coups.
                            Trente 77 fusants sur les environs du P.C I/35. A 23 heures, tirs de 77,88,
                            105, 15, sur la région de la Madelaine, des Arpents, du Tillat."

                            " Arrêté le présent fascicule du Journal de Marche et Opérations de l'AD22
                              (3 groupes du 35 d' Artillerie) de la mobilisation (2 août 1914), à la date
                              du 31 décembre 1916.

                                                 Le Chef d'Escadron Cdt provt l'AD22 Julliard  "

   Journal du 3e groupe
30 décembre 1916 " Continuation de l'étude sur les barrages nouveaux.  Barrages provisoires
                             du groupe, entre le ruisseau de Vaux et l'étang de Dicourt.
                             Consommation; 134."
31 décembre 1916 " Nouvelle organisation des observatoires. N18 abandonné en tant que poste
                            permanent  -  Liaison téléphonique au P.C Gravelotte (chef de bataillon 62e)
                            ligne de Gravelotte à N18 - La Laufée, observatoire permanent du III/35.
                            Fort de Vaux occupé successivement par I, II, III/35.
                            S/lt Deperthes redescend du Fort de Vaux, aspirant Le Marié monte à N18.
                            Nuit calme - Quelques tirs ennemis spécialement à 23 heures avec obus de
                            différents calibres sur les croisements et carrefours (heure de l'Europe; 0)
                            Consommation; 74.  Consommation totale = 28935 (2 11 16 à 1 1 17)."

                             " Arrêté au 31 décembre 1916  

                                                 Le Chef d'Escadron cdt le III/35 Wurtz  "


Cliquer pour ouvrir la carte



BriseLance13

Messages : 298
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Sam 31 Déc 2016 - 17:24

ARTILLEURS MORTS POUR LA FRANCE

 GOMBERT Alexandre Joseph   sous-lieutenant, blessé et  mort le 11 décembre 1916 à Dunkerque (Nord)

 GOURAUD Joseph Ferdinand Gabriel  né le 14 avril 1877 à Chauché (Vendée) canonnier servant
                         blessé et mort à Mourmelon le Grand (Marne)

 LANNIEL    maître-pointeur  mort le 12 décembre 1916

 TROUILLARD  canonnier servant  mort le 12 décembre 1916

 MARIONNEAU P maréchal des logis  tué le 23 décembre 1916 à Verdun (Meuse)

 JOSSET P maître-pointeur tué le 23 décembre 1916 à Verdun (Meuse)

 TOIRET JM canonnier servant blessé et mort à l'hôpital le 24 décembre 1916

BriseLance13

Messages : 298
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Lun 2 Jan 2017 - 10:50

Nous voici donc en 1917, mais petit souci, des JMO ont été perdus  lors de combats futurs.




Il faudra donc rechercher dans ceux de l'AD 22, mais aussi sur une des 9 batteries.

BriseLance13

Messages : 298
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Lun 2 Jan 2017 - 11:37

Journal du 35 RAC
Janvier 1917 " Au début de janvier, l'EM du 35 RAC est à Belrupt. Le régiment  est dans le secteur
                   Vaux - Moranville (Verdun). Le 23 janvier, le régiment est relevé et se porte par
                   voie de terre dans la région de Ligny en Barrois (EM à Ligny).
                   A Ligny, le régiment reçoit l'ordre de constituer l'AD22 sur le nouveau type, en
                   organisant un groupement d'artillerie de campagne distinct de l'AD.
                   Le colonel Ely conserve le commandement de l'AD22, le chef d'escadron Julliard
                   prend le commandement du groupement d'artillerie de campagne (35e Régt)
                   Vers le 29 janvier, le Régt s'embarque en chemin de fer, et débarque dans la région
                   de Meaux, en réserve."

  Journal de la 6e batterie
1 janvier 1917 " Effectifs;  Capitaine Frochot   commandant de batterie
                                      Sous-lieutenant De Salvert  et sous-lieutenant Lemaître.
                                      Troupe; 171 hommes     -    Chevaux; 161.
                       La batterie en position au Haut Tremble, N.E de Verdun. Elle fait partie de l'artillerie
                       de la 22e DI (P.C AD22 à Belrupt) La 22e DI fait partie du Groupement F de la
                       IIe Armée.  P.C du II/35, 5e et 4e bies, dans le bois de Haut Tremble.
                       Echelons à 1 km au N.O de Belrupt.  T. R à Ancemont."
2 janvier 1917 " La batterie est accrochée su la Scierie d'Abaucourt, elle fait barrage devant le bois
                       de Moranville, la droite de barrage s'appuie sur le ruisseau de la Chaudenière,
                       en 8666, gauche au Sud Ouest de la Corne N du bois de Moranville."

NB : Comme il est écrit sur le document joint plus haut (les archives perdues), le journal du 35 est écrit mensuellement. De ce fait, il apparaît des dates anticipées par rapport à celle d'aujourd'hui, et ceci pour quelque temps, sauf pour la 6e batterie qui a réussi à sauvegarder son journal. D'autres le reprendront plus tard.
Quant au journal de l'AD22, il parle aussi des autres unités, pas seulement du 35.
Au vu des événements, on ne va surtout pas leur reprocher. Merci.
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mar 3 Jan 2017 - 14:46

Journal de la 6e batterie
3 janvier 1917 " Réglage sur la scierie d'Abaucourt - Coordonnées de la batterie;   x; 335.060
                                                                                                                      Y; 63.640."
4 janvier 1917 " Tir sur travailleurs, route d'Etain.
                       Brouillard - Neige, quelques rares éclaircies permettent de régler."
5 janvier 1917 " Pas de changement."

  Journal AD22 (résumé)
3 janvier 1917 " Tirs sur Nos Grains , Tr de Posen, Rte de Bezonvaux."
4 janvier 1917 " Réglage sur maison de Blauzée, Moulin Haut."
5 janvier 1917 " Représailles sur bois de Moranville et bie 1077, destruction sur observatoire 7290."



Cliquer pour agrandir
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par Lothy le Mar 3 Jan 2017 - 15:19

Quant au journal de l'AD22, il parle aussi des autres unités, pas seulement du 35.
Au vu des événements, on ne va surtout pas leur reprocher. Merci.

Pas vraiment !.... Dans les conditions de vie qui étaient les leurs Rolling Eyes
Pas plus qu'à celui qui effectue ce travail de fourmis et le restitue presqu'au quotidien, depuis août 2014......

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4807
Points : 9605
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Ven 6 Jan 2017 - 15:54

Journal de la 6e batterie
6 janvier 1917 " Pas de changement."
7 janvier 1917 " Pas de changement."
8 janvier 1917 " Pas de changement."

  Journal de l'AD22
6 janvier 1917 " Représailles sur village de Moranville - Harcèlement Tr de Posen, Rte de Vaux,
                       dieppe, 7188 et 7387 (Bois Feuilla)  Cons; 84 coups."
7 janvier 1917 " Tirs de harcèlement habituels - Réglages divers - Tir de destruction sur
                       mitrailleuses du bois Nos Grains -  Cons; 284 coups.
                       Une dizaine de 105 fusants  (région des Arpens)."
8 janvier 1917 " Réglages et harcèlement habituels - Tir de surprise sur travailleurs près
                       Ferme Haraigne et en 7876 - 7974. Contrebatterie sur 1077. Cons; 166 coups."
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Sam 7 Jan 2017 - 8:06

@Lothy a écrit:Pas plus qu'à celui qui effectue ce travail de fourmis et le restitue presqu'au quotidien, depuis août 2014......
... à qui, une fois de plus je tire mon chapeau et une fois de plus,
mais cela ne sera jamai assez, je dis "MERCI" de si bien nous décrire une page de notre histoire centenaire .
avatar
charly71

Messages : 1551
Points : 3759
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Lun 9 Jan 2017 - 11:33

Journal de la 6e batterie
 9 janvier 1917 " Pas de changement."
10 janvier 1917 " Réglage sur la ferme Haraigne et sur corne Nord du bois de Moranville."
11 janvier 1917 " Quelques obus lacrymogènes tombent sur les environs."

Journal de l'AD22
 9 janvier 1917 " Représailles sur Moranville, Tr Dresde, bois Nos Grains.
                         Contrebatterie sur 1077 - Harcèlement pendant la nuit (7188-7025-7387)
                         et Rte Eix - Bezonvaux.   Cons; 230 coups."
10 janvier 1917 " Représailles Demi-Lune, Moranville, Bois Feuilla.
                         Contrebatterie sur 1077 - 1176. Harcèlement sur mitrailleuses bois Nos Grains
                         et Feuilla, piste de la Côte 251 pendant la nuit.  Cons; 340 coups.
                         Quelques 105 sur les Arpens."
11 janvier 1917 " Réglage sur scierie d'Abaucourt, Moulin Haut, Point 470.
                        Contrebatterie sur 1172 - Tir de surprise sur 1077 -
                        Représailles sur Moranville, harcèlement bois Feuilla, Nos Grains, Tr Dresde.
                        Cons; 173 coups - 15 obus suffocants de 15 sur le boyau de la Madelaine,
                        près de la 8e bie - 25 obus de 105, dont quelques lacrymogènes, aux environs
                        du II/35 - 15 obus de 15 sur le carrefour du Hêtre à 20h. "
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Jeu 12 Jan 2017 - 9:42

Journal de la 6e batterie
12-13 janvier 1917 " Neige- Brouillard - Tir sur la Demi-Lune demandé par le 19e Régt d'infanterie."
14 janvier 1917 " Réglage sur le Ferme Haraigne et sur la corne Nord du bois de Moranville."

 Journal de l'AD22
12 janvier 1917 " Harcèlement sur route Dieppe - Vaux, pistes près du Bois Feuilla  Cons; 69 coups."
13 janvier 1917 " Réglages sur 4 chemins - Tir sur groupe de soldats ennemis (Tr de Posen).
                        Harcèlement sur route Dieppe - Vaux, mitrailleuses Bois Feuilla, boyau de l'Oder,
                        Côte 251.  Cons; 144 coups."
14 janvier 1917 " Réglages divers - Tir de surprise sur travailleurs en 6393 et près Ferme Croisette.
                         Représailles sur Bois Nos Grains - Harcèlement sur routes et pistes (4 chemins,
                         Bois Feuilla)  Cons; 292 coups."
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Lun 16 Jan 2017 - 12:35

Journal de la 6e batterie
15,16,17,18 janvier 1917 " Brouillard - Tirs sur la Demi-Lune, demandés par 19e régt d'infanterie."

   Journal de l'AD22
15 janvier 1917 " Réglages divers - Harcèlement sur Bois Feuilla, Nos Grains, et environs.
                         Représailles sur Demi-Lune - Cons; 141 coups."
16 janvier 1917 " Tirs de représailles sur Demi-Lune, tranchées de Trêves et de Dresde, réglage sur
                         Bois Nos Grains, et harcèlement habituel - Cons; 143 coups."
17 janvier 1917 " Réglages divers - Tirs de surprise sur travailleurs en 0185 - Harcèlement ordinaire
                         Cons; 172 coups."
18 janvier 1917 " Représailles sur Bois Nos Grains, Demi-Lune, en réponse au bombardement environs
                         du Bois Carré et de la Fiévéterie. Tir préventif d'attaque pendant la nuit du 18 au 19,
                         et harcèlement sur Bois Nos Grains et Feuilla. Cons; 685 coups.
                         50 obus de 105 (obus à gaz) sur la Madelaine."
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mer 18 Jan 2017 - 15:15

Journal de la 6e batterie
19 janvier 1917 " Travailleurs ennemis à la lisière Sud du Bois de Moranville ."
20 janvier 1917 " Ordre de relève de la 22e DI par la 72e DI. Deux batteries (4e et 5e)
                         seulement du II/35 sont relevées."
21 janvier 1917 " Vérification du barrage de l'Observatoire P 1."
22 janvier 1917 " Relève des deux autres batteries du groupe."

 Journal de l'AD22
19 janvier 1917 "     idem   -   Cons; 596 coups."
20 janvier 1917 " Harcèlement habituel - Réglages divers  - Cons; 455 coups."
21 janvier 1917 " Reconnaissance du Cdt de l'AD72, des Cdts de groupes et batteries, en
                         vue de la relève de la 22e Division par la 72e, et du Cdt de la batterie
                         du 41e, remplaçant une batterie du groupe du 18e (gr Riallan envoyé
                         au Groupement D.E)
                         Réglages divers - Harcèlement sur Bois Feuilla, représailles sur Demi-Lune
                         Cons; 160 - Quelques 77 aux environs de la 7e batterie."
22 janvier 1917 " Relève par section, des batteries de l'AD22, par les batteries de l'AD72.
                         Les sections relevées vont cantonner sur la Zone de Rassemblement;
                         Heippes, Issoncourt, Mondrecourt. Le P.A 22, relevé, fait étape à Belrain.
                         Réglages divers - Représailles sur Abaucourt - Harcèlement sur Bois Feuilla,
                         Nos Grains - Cons; 191 coups.
                         Quelques coups aux environs du P.C II/35."
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Dim 22 Jan 2017 - 11:16

Journal du 35 RAC (rappel)
" 23 janvier 1917, le régiment est relevé et se porte par voie de terre dans la région de
                           Ligny en Barrois (EM à Ligny)."

   Journal de la 6e batterie
23 janvier 1917 " La batterie quitte la position et va cantonner à Rambluzin.
                         Itinéraire; (échelons) Belrupt, Haudainville, Dugny, Landrecourt, Queue de Malo,
                         Souilly, Heippes, Rambluzin. Cantonnement."
24 janvier 1917 " Le groupe va cantonner à Lavallée.
                         Itinéraire; Rambluzin, Heippes, (ravitaillement en munitions) Erize la Petite,
                         Erize la Grande, Erize la Brûlée, Rumont, Erize St Dizier, Lavallée. Cantonnement."
25 janvier 1917 " Le groupe va cantonner à Couvertpuis. Départ; 7h00.
                         Itinéraire; Salmagne, Tronville, Velaines, Ligny en Barrois, Longeaux,
                         Hévilliers. Cantonnement à Couvertpuis."

   Journal de l'AD22
23 janvier 1917 " Relève des secondes sections et rassemblement des Unités à Heippes pour les
                         I et II/35. Issoncourt pour le III/35 et les équipages de la 121/28.
                         Hommes à pied de la 121/28, enlevés en auto à Haudainville (4 heures), pour
                         Ecurey (zone de rafraîchissement de Ligny en Brrois).
                         Le P.A 22 va cantonner à Hévilliers (zone de Ligny).
                         Passation de commandement de l'Artillerie Divisionnaire à 18 heures."
24 janvier 1917 " EM AD22 se rend en auto à Ligny en Barrois, son cantonnement.
                         II/35 fait étape à Levoncourt-Lavallée. I et III/35 séjournent dans la zone
                         Heippes - Issoncourt."
25 janvier 1917 " II/35 va cantonner à Couvertpuis, I et III/35, à Levoncourt - Lavallée."

   NB; Le 35 quitte la zone de Verdun (sa 2e campagne), et pourtant, dans les textes, aucune
         expression de joie. Peut être est ce voulu? Cela pourrait être un sujet de discussion, car
         il est peu probable que les soldats n'aient pas "poussé un ouf de soulagement".
         Ce qui serait absolument compréhensible .
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mer 25 Jan 2017 - 16:32

Journal de la 6e batterie
26 janvier 1917 " Cantonnement de rafraîchissement à Couvertpuis."
27 janvier 1917 "       idem  "
28 janvier 1917 " Embarquement à Demange-aux-Eaux. Départ de la reconnaissance du train à 2h.
                         Départ de la batterie à 4h30.
                         Itinéraire; Hévilliers, La Neuville, Demange-aux-Eaux. Embarquement 8h.
                         1ère destination: Esternay.
                         Itinéraire; Ligny, Bar le Duc, Vitry, Sommesous, Cézanne.*
                         2ème destination: Marles.**
                         Itinéraire: La Ferté-Gaucher, Coulommiers.
29 janvier 1917 " 0h15; arrivée à Marles. Débarquement terminé à 4h50. Départ à 5h pour Couilly.
                         Itinéraire: Forêt de Crécy, Route Nationale n° 36, Coutevroult, Couilly (par St Germain)
                         Arrivée à 7h. Hommes cantonnés, chevaux à la corde au Parc.
                         Tout le II/35 à Couilly, le III/35 à St Germain, le I/35 à Coutevroult."

  Journal de l'AD22
26 janvier 1917 " I/35 va cantonner à Biécourt, III/35 à Ribeaucourt."
26, 27 janvier 1917 " Séjour."
28 janvier 1917 " Début de l'embarquement de la 22e Division aux gares de Ligny en Barrois et de
                         Demange-aux-Eaux. Les groupes embarquent dans l' ordre; II, III, I à Demange-
                         aux-Eaux.
29 janvier 1917 " EM AD22 embarque avec le Q.G de la 22e D à Ligny en Barrois à 5h30.
                         Départ 9h30. Itinéraire: Vitry le François, Sézanne, Esternay.
                         Gare de débarquement; Coulommiers."

        * Dans le texte, il est écrit Cézanne, or le nom de cette ville s'écrit Sézanne.
           Pas grave, mais nous retranscrivons fidèlement.

         ** Il s'agit de Marles-en-Brie, village situé en Seine et Marne, entre Tournan-en-Brie
              et Rozay-en-Brie.
              Coutevroult, Couilly, St Germain, tous ces villages se trouvent au sud de Meaux.
         NB: Passant à Sommesous, les soldats se sont ils rappelé leur combat de septembre 1914 ?
               On peut imaginer que la plupart ont profité du voyage en train pour dormir.
               Bref, voilà un repos "bravement " mérité.
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Ven 27 Jan 2017 - 11:39

Journal de la 6e batterie
30 janvier 1917 " Tous les chevaux sont cantonnés. La 5e batterie va cantonner à Pont-aux-Dames."
31 janvier 1917 " Repos à Couilly."

    Journal de l'AD22
30 janvier 1917 " EM AD22 va cantonner à Couilly (S de Meaux).
                         Cantonnements: I/35; Dainville, Montaigu, Coutevroult
                                                  II/35; Couilly (4-6) Pont-aux-Dames (5e bie)
                                                  III/35;St Germain lez Couilly
                                                  121/28; Pont-aux-Dames
                                                   P.A 22; Coutevoult, Bailly, Romainvilliers
                                                   Q.G 22e D; Quincy, Ségny(?)"
31 janvier 1917  ..........

   ARTILLEURS MORTS POUR LA FRANCE

   DERRIAN Joachim Marie   né le 30 juin 1889 à Remungol (Morbihan) canonnier
                            Matricule A 359157, tué le 19 janvier 1917, près de son canon lors d'un
                            bombardement ennemi, à Elincourt Ste Marguerite (Oise).
                            Cité à l'ordre du régiment - Croix de guerre-

      NB :   Ce soldat tué dans l'Oise devait appartenir à la 110e Batterie de 240T, mais sur le
               JMO de cette batterie, rien de marqué. le renseignement vient de France Gen Web.
               Mais le suivant n'est pas reconnu Mort pour la France.

    BRIAND Yves Marie  né le 19 décembre 1882 à Landudal (Finistère) canonnier
                          Détaché à la Poudrerie Nationale de Pont de Buis, à compter du 18 juillet 1915
                          Mort le 16 janvier 1917 à Briec (Finistère) suite maladie aggravée non imputable
                          au service. Pont de Buis lès Quimerch se trouve dans le Finistère.
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Dim 29 Jan 2017 - 10:59

La 110e batterie de 240 T du 35e RAC a quitté sa position de la Somme (Cappy , entre Amiens et Péronne) pour se diriger vers Senlis (Oise) puis vers l' Est de Soissons, en passant par St Rémy-Blanzy et Cuiry-Housse.

Le 28 janvier 1917, la 110e est à St Mard, quelques kilomètres sud du Chemin des Dames.
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mer 1 Fév 2017 - 20:00

Journal de la 6e batterie
1 février 1917 " Arrivée d'un renfort en hommes   -  Repos."
2, 3, 4, 5 février 1917 " Repos."
6 février 1917 " Arrivée d'un renfort en chevaux   -  Repos."
7, 8, 9 février 1917 " Repos "
10 février 1917 " Arrivée en renfort d'1 cheval      -  Repos."

  Journal de l'AD 22
1 février 1917
     au
15 février 1917 " Un ordre du G.Q.G du 21 janvier, arrivé le 27, ayant prescrit l'application
                        à la 22e Division, de l'organisation de l'Artillerie Divisionnaire, conformément
                        aux principes de la dépêche du G.Q.G du 9 décembre 1916, on poursuit
                        progressivement la séparation des EM AD22 et EM Régt; des propositions et
                        premières demandes de matériel avaient été établies dès le 27, avant le départ.
                        Le Cdt Julliard, qui était déjà muni d'une lettre de service l'affectant à l'EM AD22,
                        comme adjoint au colonel, prend le commandement du régt à titre provisoire, en
                        attendant solution officielle aux propositions adressées au G.Q.G de façon à ce que
                        l'AD soit prête à fonctionner d'après la nouvelle organisation.
                        La réorganisation en personnel officiers, après quelques fluctuations motivées par
                        des mutations, est fixée par le tableau ci-joint, à la date du 5 mars."



avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Lun 13 Fév 2017 - 9:47

Journal de la 6e batterie
11 février 1917 " Repos et instructions."
12, 13, 14 février 1917 " Repos et instructions."
15 février 1917 " Repos et instructions."

 NB; Voici quelques jours, une émission de télé a montré la météo de l'hiver 1917 en France.
       Celui-ci a été très rigoureux, mais nous n'en trouvons aucune trace dans les JMO.
       N'ont ils pas le droit de se plaindre ?
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par Lothy le Lun 13 Fév 2017 - 10:56

Il est probable que les conditions météo n'entraient pas dans les faits à consigner sur les JMO....

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4807
Points : 9605
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Mar 14 Fév 2017 - 8:22

Merci de ton retour Brise Lance,

"repos et instruction" avec le froid qu'il devait faire, cela devait être bienvenu !
avatar
charly71

Messages : 1551
Points : 3759
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par Lothy le Mar 14 Fév 2017 - 9:06

Tu es rassuré Charly !
Tout le monde, enfin presque, est de retour, fidèle au poste Wink

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4807
Points : 9605
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Mar 14 Fév 2017 - 10:14

@Lothy a écrit:Tu es rassuré Charly !
Tout le monde, enfin presque, est de retour, fidèle au poste Wink

Oui, et c'est une bonne chose
avatar
charly71

Messages : 1551
Points : 3759
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mer 15 Fév 2017 - 17:12

Journal de la 6e batterie
16 février 1917 " Repos et instructions."
17 février 1917 "     idem   ."

  Journal de l'AD22
16 février 1917 " Reconnaissance du colonel Cdt l'AD22, du Cdt Julliard commandant
                        provisoirement le régiment, du cdt et des cdts de Bie du I/35."
17 février 1917 " Idem."
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Jeu 16 Fév 2017 - 8:21

je ne connais pas le temps qu'il faisait ces 16 et 17 février 17, mais j'aimerai penser qu'il ont eu
le beau soleil que nous avons ici en 2017, ils auraient au moins eu ça...
Merci Brise-Lance
avatar
charly71

Messages : 1551
Points : 3759
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Ven 17 Fév 2017 - 22:29

Journal de la 6e batterie
18 février 1917 " Les commandants de batterie vont reconnaître des positions de batterie
                        dans la région de Bourg et Comin."
19 février 1917 " Le capitaine Frochot rentre de la reconnaissance. La 6e batterie préparera
                        deux positions: l'une au S.O de la Montagne de Comin (Madagascar), l'autre,
                        près de Moussy."
20 février 1917 " Le s/lt de Salvert part avec un détachement de 1 maréchal des logis, 1 brigadier
                        et 23 hommes. Le détachement embarque le soir à Meaux et débarque à
                        Mont Notre Dame."
21 février 1917 " Il se rend à Bourg et Comin, et travaille sur deux positions de batterie."

  Journal de l'AD 22
18 février 1917 " Même reconnaissance (Cdts de groupes et de bies des II et III/35)."
19 février 1917 " Le 19, départ des détachements de travailleurs des 3 groupes, pour construire
                        les positions."
20 février 1917 " Séjour."
21 février 1917 " Séjour."

     NB : La 110e batterie de 240 T du 35e RAC se trouve, depuis le 28 janvier 1917 à St Mard  
           et Cys-la-Commune, rive gauche de l'Aisne et de son canal latéral, à 6 km Sud du
           Chemin des Dames et 25 km Est de Soissons. Souvenons nous de ce canal de l'Aisne,
           lorsque le 35 était à Berry au Bac (25 km à l' Ouest).
           Pendant ce temps, le détachement de la 6e batterie du II/35 arrive à Bourg et Comin,
           6 km à l'Est , mais rive droite de l'Aisne et de son canal.
           Pourtant, pas de trace de liaison sur les différents JMO.
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Sam 18 Fév 2017 - 8:06

Merci Brise Lance ... et l'horreur ça continue ...
avatar
charly71

Messages : 1551
Points : 3759
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mer 22 Fév 2017 - 19:07

Journal de la 6e batterie
22 février 1917 " Repos à Couilly."
23 février 1917 " Repos à Couilly."
24 février 1917 " Repos à Couilly."

 Journal de l'AD 22
22 février 1917 " Départ de la 121/28 mis à la date du 24 fév, à la disposition du 6e C.A."
23 février 1917 " Séjour.  III/35, évacue cantonnement de St Germain les Couilly, et va occuper
                        celui de Serris. Mouvement de la 8e bie."
24 février 1917 " Mouvement de l'EM III, 7e et 9e bies."

  Petite anecdote : Serris se trouve au bord de l'A4 et près du Parc de chez Mickey (Disneyland).
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par MF46 le Jeu 23 Fév 2017 - 1:11

Trois jours de repos ! Ce devait être à la fois Noël, Pâques etc... un tel luxe dans cet enfer !

_________________

avatar
MF46
TEAM
TEAM

Messages : 428
Points : 2980
Date d'inscription : 19/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Jeu 23 Fév 2017 - 8:11

@MF46 a écrit:Trois jours de repos ! Ce devait être à la fois Noël, Pâques etc... un tel luxe dans cet enfer !

...oui, je le pense aussi !
avatar
charly71

Messages : 1551
Points : 3759
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Dim 26 Fév 2017 - 11:24

Journal de la 6e batterie
25 février 1917 " Repos à Couilly."
26, 27 février 1917 "  Idem."
28 février 1917 " Repos à Couilly."

  Journal de l'AD22
25 au 28 février 1917 " Séjour."

  NDLR: Bien sûr que tous ces soldats méritaient du repos, mais sans pour autant négliger
            l'instruction et les maintiens en forme. Tout ceci, on le conçoit fort bien, afin de
            repartir " costaud", remplacer les " copains", dans le simple but de virer l'envahisseur.


     LE BIHAN J  canonnier,  matricule A 89305,  mort le 10 février 1917, inhumé au carré militaire
                      à Ognon (Oise)  Pas d'information concernant la mention Mort pour la France.


    DIGUET Jean Louis né le 13 avril 1882 à St Martin sur Oust (Morbihan) canonnier
                                mort le 24 février 1917 à Sacy (Marne) suite maladie contractée au service
                                MORT POUR LA FRANCE

    NB: Cet artilleur, mort dans la Marne, alors que le 35 est en région de Meaux, nous amène à
          penser que celui-ci devait être atteint de cette maladie depuis un bon moment. Et pourtant,
          il n'a pas été rapatrié chez lui comme, parfois, d'autres.



Dernière édition par BriseLance13 le Ven 10 Mar 2017 - 21:07, édité 1 fois
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Dim 26 Fév 2017 - 17:42

Malade à en crever ! pas rapatrié ... ça ne valait pas la peine !
Quelle boucherie ...
avatar
charly71

Messages : 1551
Points : 3759
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par Lothy le Dim 26 Fév 2017 - 17:46

Quand on sait que ma grand-mère était infirmière bénévole dans un hôpital installé à Rouen... On imagine le trajet que devaient faire les ambulances pour amener les blessés !

Pas d'avions, d'hélicos, le train et encore, quand il y avait une gare pas trop éloignée et toujours en service !....

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4807
Points : 9605
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par christian38 le Dim 26 Fév 2017 - 19:48

Quel beau travail , félicitations Brise Lance quelle passion et patience pour pouvoir décrypter les JMO . belles initiatives de Bernard et Brise Lance pour que l on oublie pas toutes ces souffrances de ces combattants de l age de mes trois garçons et qui ont donné tant et tant .
avatar
christian38

Messages : 114
Points : 436
Date d'inscription : 21/02/2017
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mer 1 Mar 2017 - 18:48

Merci Christian38 de t'intéresser à ce sujet. Donc en voici la suite, même si c'est le calme plat pour l' AD22
 et le 35e Régiment d'Artillerie de Campagne.

   Journal de la 6e batterie
1 mars 1917 " Repos et instructions à Couilly."
2 mars 1917 " Repos et instructions à Couilly."
3 mars 1917 " Repos et instructions à Couilly."

  Journal de l'AD22
1, 2, 3 mars 1917 " Séjour."
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Jeu 2 Mar 2017 - 8:41

Comme d'hab, un grand merci brise lance
avatar
charly71

Messages : 1551
Points : 3759
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par Lothy le Jeu 2 Mar 2017 - 11:10

Plus de 11 500 vues, le sujet ne manque pas de lecteurs, toutefois il est difficile à commenter.....

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4807
Points : 9605
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Ven 3 Mar 2017 - 10:25

Journal de la 6e batterie
4 mars 1917 " Repos et instructions à Couilly."
5, 6, 7 mars 1917 " Repos et instructions à Couilly."

 Journal de l'AD22
4 mars 1917 "Séjour."
5, 6, 7 mars 1917 " Séjour."

  NB: La 110e batterie de 240 T du 35e est toujours à l'Est de Soissons, secteur de Chavonne, Cys la Commune,
        St Mard, au bord du canal latéral de l'Aisne.
        D'après son JMO, elle est aux ordres du colonel Koecklin, commandant l' AD 127 (127e DI)
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Ven 3 Mar 2017 - 15:51

Merci de cette fidélité et cette constance dans ton récit Brise Lance.
Quelle ténacité et quel courage tu as pour nous conté par le menu ces épisodes tragiques.
avatar
charly71

Messages : 1551
Points : 3759
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par Lothy le Ven 3 Mar 2017 - 15:56

@charly71 a écrit:Merci de cette fidélité et cette constance

Nous pourrions te retourner la pareille, vu ta fidélité à cette rubrique !

C'est un travail de fou...
Des heures de recherches, de "décryptage" - il y a 100 ans, le stylo Bic n'existait pas - et la mise en forme....

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4807
Points : 9605
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Ven 3 Mar 2017 - 16:30

@Lothy a écrit:vu ta fidélité à cette rubrique !

... c'est bien le moins que je puisse faire pour remercier et saluer l'immense tâche à laquelle il s'attaque !
avatar
charly71

Messages : 1551
Points : 3759
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mar 7 Mar 2017 - 21:39

Journal du 35e RAC (résumé)
 " Le 8 mars, le s/lt Rault est affecté à la 8e batterie."

 Journal de la 6e batterie
8 mars 1917 " Repos et instructions à Couilly."
9, 10, 11 mars 1917 " Repos et instructions à Couilly."
12 mars 1917 " Repos et instructions à Couilly."

 Journal de l'AD22
8 mars 1917 " Séjour."
9, 10,11 mars 1917 " Séjour."
12 mars 1917 " Séjour."
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par Lothy le Mar 7 Mar 2017 - 22:44

Toujours au repos ! Pauvres Poilus, ils ont dû se croire au Paradis....

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4807
Points : 9605
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Mer 8 Mar 2017 - 8:13

@Lothy a écrit:Toujours au repos ! Pauvres Poilus, ils ont dû se croire au Paradis....

... mais surement encore plus dur ensuite quand il fallait "y retourner" ...
avatar
charly71

Messages : 1551
Points : 3759
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par Lothy le Mer 8 Mar 2017 - 8:40

Certainement, d'autant que là, nous pouvons supposer qu'ils ont pu avoir une permission.....

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
Fondateur / Administrateur

Messages : 4807
Points : 9605
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Dim 12 Mar 2017 - 8:24

Journal de la 6e batterie
13 mars 1917 " Repos et instructions à Couilly."
14 mars 1917 " Repos et instructions à Couilly."
15 mars 1917 " Départ d'un détachement de 1 maréchal des logis, 9 hommes pour
                      la relève, en effectif égal, du détachement précurseur."
16 mars 1917 " Départ de 1 brigadier, 9 hommes pour la relève du détachement
                      précurseur.
                      Rentrée du s/lt de Salvert et du personnel relevé le 15."
17 mars 1917 " Départ de 1 brigadier, 8 hommes pour la relève du reste du détachement
                      précurseur."

  Journal de l'AD22
13 au 16 mars 1917 " Séjour."
17 mars 1917 " Relève des détachements de travailleurs."

  Journal du 35 RAC
" Le 17 mars, le Commandant Julliard est nommé Lieutenant-Colonel, et il est
                     désigné pour commander, à titre temporaire, le régiment."


Dernière édition par BriseLance13 le Sam 18 Mar 2017 - 10:44, édité 2 fois
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Dim 12 Mar 2017 - 10:22

Merci Brise Lance ...
avatar
charly71

Messages : 1551
Points : 3759
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par MF46 le Dim 12 Mar 2017 - 23:31

Il semblerait que la période de repos se termine....

_________________

avatar
MF46
TEAM
TEAM

Messages : 428
Points : 2980
Date d'inscription : 19/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Mer 15 Mar 2017 - 14:47


Il semblerait que l'intuition de MF46 se précise.....
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Ven 17 Mar 2017 - 20:14

Journal de l'AD22
18 mars 1917 " Alerte à 15 heures. AD mise en route immédiatement.
                      Départ 18h - Cantonnements; EM AD22, EM 35, II/35 : Etrepilly
                                                                  I/35: Congis,    III/35: Varredes
                                                                  P AD22 Germigny."
19 mars 1917 " Colonel AD22 se rend, dans la matinée, à l'EM 37 C.A à Ecuiry,
                      l'AD22 étant mise à la disposition de ce C.A.
                      2 groupes sont à la disposition de la 127e DI (DI de droite)
                      1 groupe à la disposition de la 158e DI (DI de gauche).
                      Les groupes cantonnent dans la soirée, I et II; Longpont, III; Corcy,
                                                                               P AD22;Les Vallées de Nadou.
                      EM AD22 cantonne avec 22e DI à Hartennes et Taux."

   Journal de la 6e batterie
18 mars 1917 " La batterie alertée dans l' après-midi, quitte le cantonnement de Couilly,
                      et va cantonner à Etrepilly. Départ 18h
                      Itinéraire; Meaux, Varredes. Arrivée à 23h.
                      Hommes cantonnés, chevaux à la corde."
19 mars 1917 " Départ à 10h. Itinéraire; Lizy sur Ourcq, Crouy-s-Ourcq, Mareuil-s-Ourcq,
                      La Ferté-Milon, Corcy, Longpont. Bivouac à la Ferme Beaurepaire (arrivée 19h30)
                      Le personnel parti au détachement précurseur rejoint la batterie à l'entrée  de Longpont."


Dernière édition par BriseLance13 le Sam 18 Mar 2017 - 9:45, édité 1 fois
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Sam 18 Mar 2017 - 8:07

Merci de cette mise à jour Brise Lance
avatar
charly71

Messages : 1551
Points : 3759
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Sam 18 Mar 2017 - 10:43

Journal du 35 RAC (résumé)
" Le 18 mars, la DI est alertée, le régiment se porte en deux étapes (la 2e de 70 km) sur Soissons.
 Le 20, à 4 heures, à son arrivée à Soissons, le 35e (2 derniers groupes) est placé sous les ordres
 du général cdt la 127e DI, et met en batterie à l'ouest de Crouy, pour appuyer les attaques en
 direction de Pont Rouge. P.C du régiment à Crouy.
 Le 1er groupe est mis à la disposition de la 88e DI (?)* et met en batterie vers Leury."

 * En fait, il s'agit de la 158e DI (rappel; le JMO du 35, à partir du 1er janvier 1917 est écrit de mémoire,
   les archives ayant été détruites).

  Journal de l'AD22
20 mars 1917 " Les groupes partent à 0h de leur cantonnement, et se portent; II et III/35 à Crouy,
                      (N de Soissons), et se mettent à la disposition de l'AD 127 (colonel Koecklin) et
                      I/35 à la Montagne Neuve (N de Soissons), à la disposition de l' AD 158 (col Grager).
                      Mises en Bies des 3 groupes dans la matinée.
                      Le colonel cdt l'AD22 est adjoint au général Huguet (cdt l'artillerie du 37e C.A).
                      EM AD22 cantonne à Rozières (S de Soissons), avec l' EM artillerie 37e C.A)."
21 mars 1917 " Le 37e C.A établit son P.C à Soissons. L'EM AD22 se porte également à Soissons;
                      84 avenue Jeanne d'Arc."
22 mars 1917 " Sans changement."

  Journal de la 6e batterie
20 mars 1917 " Départ à 0h. Itinéraire: Courmelles, Soissons, Crouy (arrivée à 6h).
                      Le groupe s'engage sur la route de Maubeuge et reste quelque temps en position de
                      rassemblement, à l'ouest de cette route. Puis il vient prendre position aux environs de
                      la station de Crouy. La 6e est à 200 m au nord de la route Crouy - Vauxrot, à sa droite; la 5e.
                      De 13h30 à 16h, elle exécute des tirs d'efficacité sur la Côte 170 (Le Pont Rouge).
                      L'attaque menée par le 172e RI réussit.
                      Les Echelons, d'abord à Crouy, s'établissent en arrière des positions.
                      P.C Groupement à Crouy."
21 mars 1917 " Mêmes positions. A 13h, le capitaine Frochot part reconnaître une position de batterie près de
                      la Ferme Sous La Perrière.
                      A 14h, départ d'une pièce par bie pour les nouvelles positions. Ordre: 9,4,6.
                      Le lt Martin prend le commandement de la colonne, à la 6e , le s/lt de Salvert et la 1ère pièce.
                      Pendant un arrêt sur la route de Maubeuge,un avion ennemi tire sur la colonne avec sa mitrailleuse.
                      Le canonnier Le Goff Jean Louis, servant à la pièce, est blessé par les roues du caisson , et évacué.
                      1 cheval blessé d'une balle dans la tête, abattu. Un autre légèrement touché .
                      Mise en batterie de la 1ère pièce à proximité de la Ferme La Perrière, sur le chemin de Lure,
                     longeant la ferme à l'Est.
                      5e à droite, P.C du groupe et 4e à la carrière à l'ouest de la route de Maubeuge.
                      Accrochage sur le Moulin de Laffaux, observatoire à la Côte 173 à l'ouest de la route de Maubeuge."
22 mars 1917 " Les 3 autres pièces de la batterie prennent position vers 7h.
                      Les Echelons se trouvent dans le ravin, au S.O de la Ferme La Perrière.
                      Vers 13h, le capitaine Frochot se porte à l'observatoire (Tr des Pionniers) et règle le barrage de la
                      6e devant le Pont Rouge, occupé par nous depuis le 21.
                      Peu après, l'ennemi déclenche une forte attaque sur le Pont Rouge, précédé d'un encerclement
                     d'artillerie.
                      La batterie exécute son barrage, et le renouvelle vers 18h pour repousser une 2e attaque ennemie.
                      Les deux attaques ennemies échouent."


Cliquez pour agrandir...


Dernière édition par BriseLance13 le Lun 27 Mar 2017 - 15:28, édité 3 fois
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par charly71 le Sam 18 Mar 2017 - 10:46

Là, tu as pris de l'avance ...
Les troupes en sont déjà au 22 ... après le début du printemps, qui pour eux étaient ? Boue et pluie ?
avatar
charly71

Messages : 1551
Points : 3759
Date d'inscription : 03/08/2014
Age : 80

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)

Message par BriseLance13 le Jeu 23 Mar 2017 - 13:23

Journal de la 6e batterie
23 mars 1917 " Sans changement."
24 mars 1917 " Le lieutenant Wallut, venant du 1er groupe du 35e, prend le commandement
                      de la 6e batterie, en remplacement du capitaine Frochot, qui prend le commandement
                      du 1er groupe, en remplacement du commandant Peignier.
                      Opération combinée entre le groupe et le 172e RI.
                      De 9h15 à 9h25, tir de contre-préparation au nord du Pont Rouge.
                      Prise de la tranchée située le long de la route du Pont Rouge à Vregny, entre
                      tr du Pont Rouge et tr de Copernic.
                      Barrage nouveau de 73.99 à 75.95  -  Barrage éventuel de 59.10 à 57.13."
25 mars 1917 " Le matin, réglage sur le Moulin de Laffaux. Le soir, relève par la 42e batterie
                      du 54e Régt. Départ à 21h (ordre de marche; 4,6,5)
                      Itinéraire; Crouy, Soissons, route de Béthune, Leury, Juvigny.
                      La batterie s'arrête à 0h entre Juvigny et Montécouvé."

   Journal de l'AD22
23 mars 1917 " Le chef d'escadron Julliard est nommé lieutenant colonel à TT, cdt le groupement
                      d'artillerie de campagne de la 22e DI (35e artillerie).
                      Le chef d'escadron Peignier quitte l'AD22 et prend le commandement du groupement
                      d'artillerie de campagne de la 37e DI."
24 mars 1917 " Sans changement."
25 mars 1917 " Le lieutenant colonel Julliard et le II/35 passent à l' AD158 (DI de gauche).
                      Le III/35 reste à l'AD 127."
avatar
BriseLance13

Messages : 298
Points : 2331
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum