LES CAMPS PARACHUTISTES

Le ministre a remis à vingt militaires rescapés de l’attentat DRAKKAR l’Insigne des blessés militaires.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

24102014

Message 

Le ministre a remis à vingt militaires rescapés de l’attentat DRAKKAR l’Insigne des blessés militaires.




31e anniversaire de l'attentat du « Drakkar »

Le ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian, a présidé jeudi 23 octobre à l'Hôtel de Brienne une cérémonie en hommage aux victimes de cette attaque. Dans ce cadre, le ministre a remis à vingt militaires rescapés de l’attentat l’Insigne des blessés militaires.




« La France n’oublie pas ; elle n’oubliera jamais. » Par ces mots, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, a entamé son discours prononcé jeudi 23 octobre 2014 à l’Hôtel de Brienne, à l’occasion du 31e anniversaire de l’attentat du poste « Drakkar », au Liban. Le ministre – accompagné de Kader Arif, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, du chef d’état-major de l’armée de Terre, le général Jean-Pierre Bosser, et du major général des armées, le général Gratien Maire – a remis à vingt militaires rescapés de l’attentat l’Insigne des blessés militaires. Parmi eux, deux étaient représentés par leur famille.
Il y a 31 ans jour pour jour, le 23 octobre 1983, alors que la guerre civile faisait rage au Liban, les représentations américaines et françaises de la Force multinationale de sécurité à Beyrouth avaient été sévèrement endeuillées suite à un double attentat au cours duquel 241 soldats américains et 58 chasseurs-parachutistes français avaient perdu la vie, morts pour la paix. Un événement dont l’ampleur en fait l’un des plus douloureux de l’Histoire de la France engagée en opérations extérieures ; « une tragédie nationale », comme l’a rappelé le ministre.

« La Nation vous devait davantage que sa reconnaissance »

Le ministre a par ailleurs indiqué au cours de la cérémonie que l’Insigne des blessés militaires verrait prochainement ses conditions d’attributions rénovées (comme cela est prévu dans la dernière Loi de programmation militaire), afin d’être remise « à l’ensemble des militaires ayant subi en opérations extérieures une blessure physique ou psychique reconnue par le Service de santé des armées ».

Soulignant que la Nation devait davantage aux rescapés du « Drakkar » que sa reconnaissance, il s’est engagé à renforcer leur accompagnement et leur suivi, ainsi que celui des familles, avec une forte implication de la Cellule d’aide aux blessés de l’armée de Terre (CABAT) et de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC-VG). Un renforcement qui s’illustrera par exemple par le déplacement annuel d’un représentant de l’ONAC-VG auprès des familles et des blessés, afin de maintenir le lien et vérifier que tous bénéficient du soutien dû aux ressortissants de l’organisme.

Avant de remettre les insignes, le ministre a salué le travail de la CABAT et de l’ONAC-VG. Il a d’ailleurs profité de cette cérémonie pour remettre une Lettre de félicitations à madame Augustin, employée de l’ONAC-VG, qui s’est particulièrement illustrée dans son travail d’accompagnement des blessés du « Drakkar » et de soutien aux familles


source : ministère de la défense
avatar
BRIOCHIN

Messages : 750
Points : 20443
Réputation : 254
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum