23 Octobre à Lavelanet

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

24102014

Message 

23 Octobre à Lavelanet





C'est à Lavelanet que le 1er RCP a commémoré le 31e anniversaire de l'attentat du Drakkar où 58 de leurs camarades avaient trouvé la mort.
Cette cérémonie a été suivie de l'inauguration d'une rue au nom du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes.


avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

23 Octobre à Lavelanet :: Commentaires

avatar

Message le Ven 24 Oct 2014 - 22:59 par Béghin Bernard

J'aime ces photos où l'on voit un étendard de régiment avec sa garde, même en des moments de rappel douloureux comme c'est le cas ici .

Enfin une ville qui reconnaît la valeur militaire.

Il me semble qu'il y a longtemps qu'une cité n'a pas donné de nom de régiment dans une de ces rues.

Peut être à Tarascon (sur Rhône) mais c'est dans une ancienne caserne (rue du 1er Régiment de Hussards).

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 25 Oct 2014 - 0:18 par Lothy

Idron a sa rue du 1er R.C.P..... Ce qui est assez logique !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 26 Oct 2014 - 11:08 par BRIOCHIN

Bonjour,

Une très belle reconnaissance.


et à noter pendant cette cérémonie, remise de décorations.

L'hommage de la ville au 1er RCP

Deux cérémonies en une se sont déroulées jeudi matin. La première au monument aux morts, au cours de laquelle il était rendu hommage aux 58 victimes (55 du 1er RCP, 3 du 9e RCP) de l'attentat du Drakkar, le 23 octobre 1983, à Beyrouth. Le lieutenant-colonel Mercury rappellera les faits dans un recueillement unanime.


«Alors qu'au même instant, à Paris, le ministre de la Défense reçoit les familles des victimes et les rescapés de cet attentat, Lavelanet montre son attachement profond pour le 1er RCP en Ariège en lui rendant un hommage vibrant», soulignait le commandant en second du régiment.

Trois valeureux caporaux-chefs ont été décorés de la Médaille militaire accompagnée d'une citation pour avoir évité des exactions, au Mali et en Centrafrique, sur des personnes civiles visées par l'ennemi.



Au cours de cette émouvante cérémonie, ponctuée des morceaux réglementaires interprétés par la musique des parachutistes de Toulouse, cinq gerbes ont été déposées.

La seconde cérémonie se déroulait tout près, avec le dévoilement d'une plaque portant le nom de «rue du 1er-Régiment des chasseurs parachutistes».

«Cette inauguration se veut être le témoignage d'une ville pour qui commémorer les différentes cérémonies patriotiques relève du devoir de mémoire que nous voulons perpétuer, précisait Marc Sanchez, le maire. Quoi de plus naturel et symbolique que de choisir cette rue adossée au monument aux morts.»

Le lieutenant-colonel Mercury remerciait vivement le maire et la ville de Lavelanet. «Votre demande est ancienne, le régiment est très touché par ce geste, c'est le fruit d'un fort volontarisme de votre part totalement désintéressé ; il fait le lien armée-nation, donner le nom d'une rue, ça veut dire l'attachement de la population de Lavelanet et de l'Ariège.»

Source : La Dépêche du Midi

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 1 Nov 2014 - 17:26 par BRIOCHIN




Le jeudi 23 octobre 2014, le 1er régiment de chasseurs parachutistes a été mis à l'honneur à Lavelanet (09).

Ainsi, s'est déroulée une cérémonie commémorant le 31ème anniversaire de l'attentat du Drakkar au cours duquel 58 parachutistes du 1er régiment de chasseurs parachutistes (RCP) et du 9ème RCP ont perdu la vie. Cette date est, 31 ans plus tard, toujours synonyme d'émotion et de souvenir pour les parachutistes, plus que jamais conscients du sacrifice des « anciens ».

A cette occasion, une centaine de militaires était sur les rangs pour rendre hommage à leurs valeureux aînés. Également, 3 parachutistes ont été décorés ce jour-là pour des actions menées au cours des dernières missions du régiment au Mali et en République Centrafricaine.

Après cette cérémonie, la ville de Lavelanet a tenu à honorer le régiment en renommant une de ses rues, rue du "1er Régiment de Chasseurs Parachutistes", soulignant une fois de plus ce lien très fort qui unit les ariégeois au 1er PARA.
Marc Sanchez, le maire de la ville, a, par cette action, voulu rendre hommage au « régiment de l'Ariège » et souligner le devoir de mémoire qui se poursuit à travers les générations. L'inauguration de la rue « 1er RCP » est une belle reconnaissance pour tous les parachutistes qui risquent régulièrement leur vie sur les théâtres d'opérations extérieures.

source : site du 1er RCP

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum