LES CAMPS PARACHUTISTES

AFFICHES MARINE NATIONALE

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

03122014

Message 

AFFICHES MARINE NATIONALE




AFFICHES MARINE NATIONALE




























































_________________
«Contre la peur, un seul remède : le courage.»
[ Louis Pauwels ]  
avatar
Charbonnier
TEAM - MODERATEUR -

Messages : 1478
Points : 27264
Réputation : 2279
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

AFFICHES MARINE NATIONALE :: Commentaires

avatar

Message le Ven 5 Déc 2014 - 17:36 par Jean-Luc BOSSET

Bien belles ces affiches... Je n'ai pas souvenir d'en avoir vu à Vierzon avant de m'engager en 1968, c'est plutôt une photo de mon arrière grand-père qui m'a "interpelé"...



Et 86 ans après...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 5 Déc 2014 - 18:17 par Charbonnier

La Grande Classe ces Marins

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 6 Déc 2014 - 8:57 par Arcimboldo_56

Pourquoi "exceptionnel" ?

Parce que la photo ci-dessous est celle de mon père, ce marin au regard si doux, aurait ma mère 9 mois avant ma naissance !

Et je vais faire un quizz en même temps.

Qui peu me dire quel est cet insigne porté agrafé à la fourragère ?



M'est avis que Jean-Luc va trouver.

Bonne recherche et bon samedi.

Arcimboldo (aviateur mais petit-fils et fils de mataf)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 6 Déc 2014 - 10:41 par Jean-Luc BOSSET

Bonjour l'Aviateur...
Désolé, je ne connais pas cet insigne. Je me renseigne, il y a quelques spécialistes dans mon entourage virtuel.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 6 Déc 2014 - 10:59 par Lothy

Très jolie photo, Arcim....

La manière dont les marins portaient le bacchi était bien différente de celle d'aujourd'hui.... Souhaitons que Jean-Luc nous trouve la réponse Wink

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 6 Déc 2014 - 11:24 par Arcimboldo_56

Voici l'insigne en plus grand.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 6 Déc 2014 - 11:28 par Lothy

Ton père aurait-il participé à une bataille avec le Flotte en Extrême Orient, telle la bataille de Koh Chang ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 6 Déc 2014 - 11:36 par Jean-Luc BOSSET

J'ai trouvé, c'est l'insigne du croiseur Emile Bertin.
Les insignes portés sur les fourragères sont souvent ceux de l'unité.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 6 Déc 2014 - 11:40 par Lothy

Le navire qui a ramené les Cendres du Maréchal Leclerc....

Après une carrière pleine d'aventures... dont la rencontre entre l'Oncle Ho et l'amiral d'Argenlieu !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 6 Déc 2014 - 12:01 par Charbonnier

 Jean-Luc  

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 6 Déc 2014 - 12:04 par Arcimboldo_56

Bravo pour l'Emile Bertin Smile mon cher Jean-Luc.

Mon père n'a pas fait l'Indo, Lothy.

Il a débuté sa carrière sur le Commandant Teste. Il a subi le sabordage de Toulon en 1942.
Affecté au dépôt de Toulon suite à ce dramatique évènement, il a été muté au dépôt de Lorient.
De cuisinier sur le Teste, il est devenu marin pompier à l'arsenal de Lorient.
Après quelques incivilités sur l'occupant, il a été recherché par la police nazi.
Il est donc rentré en Résistance et a participé aux combats de Saint Marcel.
Puis, il a embarqué sur l'Emile Bertin qui avait retrouvé ses hélices pour rejoindre la flotte au débarquement de Provence.
Mon père a quitté le bord en mai 1946.
Il aurait aimé rempiler, il l'a toujours regretté.
Mais il fallait que quelqu'un reprenne la boulangerie familiale au village, un frère installé patron pêcheur, l'autre artisan plâtrier, le patriarche a dit : "tu quittes la royale, et tu boulanges" !

Voilà un peu sa courte histoire dans la Marine et dans la Résistance.

Merci de votre patience pour avoir lu ce post. Smile

Arcimboldo (aviateur, petit-fils et fils de mataf)

PS : j'aurais du faire boulanger, je serais plus riche, (financièrement)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 6 Déc 2014 - 14:25 par Lothy

Oh... La courte carrière militaire de ton Père a été presqu'aussi mouvementée que celle de l'Emile Bertin !....

Survivre au Sabordage de la Flotte, entre autres... Ce n'est pas rien...

Quant à toi... Rappelle-toi cette chanson célèbre à plus d'un titre... "Non, rien de rien...." Wink

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 6 Déc 2014 - 16:31 par Jean-Luc BOSSET

Petite histoire de ce croiseur:

Le croiseur Emile Bertin a vu sa construction débuter le 18 août 1931 au sein de la société des chantiers et ateliers de Saint Nazaire. Il avait ensuite été mis à l'eau le 9 mai 1933.
Après sa croisière d'endurance il entre au service actif le 17 mai 1935.
Son nom de baptême "Emile Bertin" lui a été donné le 3 décembre 1930 (donc avant son début de construction), par le ministre de la Marine de l'époque : Jacques-Louis Dumesnil.
Pour en revenir à ce patronyme : Emile Bertin était un ingénieur du génie maritime qui vers le début du 20 ° siècle, avait aidé le Japon à se constituer une marine de guerre moderne.
C'est pour cela que l'insigne d'origine de ce croiseur porte comme emblème un tori japonais (afin de rappeler le rôle joué par Emile Bertin).
Cette représentation d'insigne avec le tori a perduré jusqu'en 1943 (année au cours de laquelle le croiseur qui était jusque là de 1940 à 1943 immobilisé aux Antilles, a pu reprendre le combat avec les alliés).
Comme en 1943 la Marine réunifiée avec les alliés, était donc en guerre contre le Japon, le dessin du tori sur insigne n'était plus en odeur de sainteté.... Un nouvel insigne a donc vu le jour et il s'agit d'une panthère aux côtés d'une carte de France tricolore....

Voici l'insigne de l'Emile Bertin, après 1943 :



Le modèle présenté est celui en fabrication des USA (pays dans lequel le croiseur entre en réparations à Philadelphie, après son départ des Antilles en août 1943).
Le même genre d'insignes voit le jour par la suite :
- Un réalisé par la maison Augis (en métal léger peint, et portant le nom d'Emile Bertin).
- Un autre (toujours par la maison Augis), en métal lourd émaillé.
- Un autre en fabrication artisanale d'Indochine (Tôle peinte).
- Un autre en fabrication artisanale d'Indochine en métal moulé.
Hormis la fabrication des USA, les 4 autres portent la mention "Emile Bertin".

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum