LES CAMPS PARACHUTISTES

Le mémorial dédié aux militaires morts en OPEX va-t-il enfin voir le jour?

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

23102015

Message 

Le mémorial dédié aux militaires morts en OPEX va-t-il enfin voir le jour?




Alors que nous commémorons ce vendredi, le 32e anniversaire de l'attentat du Drakkar, cet article publié dans les "colonnes" d'Opex360 me paraît tout à fait d'actualité....

Le mémorial dédié aux militaires morts en OPEX va-t-il enfin voir le jour?

En octobre 2011, suite à un rapport remis au ministre de la Défense, qui était alors Gérard Longuet, par le général d’armée Bernard Thorette, il avait été décidé de construire à Paris un monument destiné à rendre hommage aux militaires morts pour la France au cours d’opérations extérieures menées depuis 1962.

À l’exception, sans doute, d’un poignée d’irréductibles antimilitaristes parisiens, ce projet de mémorial faisait alors consensus. Trois emplacements furent avancés pour l’accueillir : le secteur de l’Arc de Triomphe, l’Hôtel des Invalides, ou, à l’arrière de ce dernier, sur la place Vauban. Le dernier fut retenu.

Seulement, en 2013, des habitants du VIIe arrondissement de Paris s’opposèrent à la construction du monument au nom de la « nécessité de protéger les perspectives du VIIe arrondissement et en particulier celle de l’avenue de Breteuil, dans l’axe de la place Vauban ».

Depuis, le projet est au point mort. Lors de l’audition par les députés de la commission de la Défense des responsables d’associations du monde combattant, le général Soubirou, président de l’ANOPEX, a dit « regretter la discrétion du projet de budget 2016 sur la réalisation de ce mémorial ».

« La réalisation  de ce projet était envisagée en 2014 et pour le moment, cela reste virtuel », a affirmé le général Soubirou, qui n’a pas manqué d’exprimer ses préoccupations sur ce sujet. Préoccupations nourries par des réponses vagues obtenues par son association auprès des organismes concernés par ce dossier.

Pour en savoir plus sur l’état de ce dossier, il faut consulter le compte-rendu de l’audition de Jean-Marc Todeschini, le secrétaire d’État chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, devant cette même commission de la Défense.

Ainsi, on y apprend que l’idée de construire ce mémorial sur la place Vauban a été définitivement abandonnée, en raison de l’opposition des riverains. Finalement, a indiqué M. Todeschini, il a été « décidé de l’installer dans le parc André-Citroën, à proximité du nouveau site du ministère de la Défense à Balard ». Et même si les financements pour le construire sont prévus (un million d’euros environ), ce mémorial n’est pas encore prêt d’être inauguré.

Car là aussi, le choix du parc André-Citröen pose problème étant donné que les architectes et les paysagistes qui ont aménagé ce dernier, ont « la propriété intellectuelle de leur création ». En clair, leur autorisation pour y ériger le monument est nécessaire.

« De ce point de vue, je me heurte à des problèmes qu’il me faut régler avec l’aide de la Mairie de Paris, seule habilitée à dialoguer avec les aménageurs », a expliqué le secrétaire d’État. Malgré tout, il espère « finaliser le projet durant l’année 2016, avec un cahier des charges acceptable par les créateurs ».


Dernière édition par Lothy le Ven 23 Oct 2015 - 15:20, édité 1 fois

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
EXPERT
EXPERT

Messages : 4777
Points : 29839
Réputation : 676
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Le mémorial dédié aux militaires morts en OPEX va-t-il enfin voir le jour? :: Commentaires

avatar

Message le Ven 23 Oct 2015 - 15:10 par andredepoey64

Dans ce cas, Il faut faire un mémorial pour tous les morts des différents conflits.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 23 Oct 2015 - 15:16 par Lothy

De mémoire, je crois qu'il existe déjà sur Paris un Mémorial pour les précédents conflits....

Raison pour laquelle devant le nombre toujours croissant des Soldats tombant en OPEX, 2011 fut hélas une année noire, des associations et des élus demandèrent la construction d'un monument spécial... Au train où vont les événements, il semble que nous n'en ayons pas fini avec les opérations extérieures !

Peut-être faudra-t-il attendre un gouvernement plus concerné par le sort de nos Soldats, ou un maire de Paris moins anti-militariste !....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 23 Oct 2015 - 17:07 par Invité

Lothy,

Vous écrivez :

... faudra-t-il attendre un gouvernement plus concerné par le sort de nos Soldats, ou un maire de Paris moins anti-militariste !

Très franchement il ne me semble pas que ce soit la bonne solution.
Nous n'obtiendrons rien de la bande de charlots qui nous gouverne ou de celle qui nous a gouvernés.
Ils n'en ont rien à foutre !
Seule leur élection ou réélection compte !


Il me semble que ce soit à nous, Citoyens, Patriotes, nous qui avons la mission de faire vivre la mémoire de ceux qui sont tombés pour la Patrie, de prendre en charge une telle réalisation.

Ou, alors, c'est à désespérer !

Il y a suffisamment de Généraux, aujourd'hui en 2e section et d'associations d'Anciens (sauf la FNACA, bien sûr), pour prendre en mains une telle opération.
Il doit être possible de trouver un coin de terre de France, n'appartenant surtout pas à l’État, qui soit à même de recevoir un monument à la gloire de tous nos jeunes qui sont tombés, quoi que l'on dise, pour que nous continuions à vivre libres !

Comme, probablement, "l'appel au peuple" ne permettra pas de disposer d'un budget comparable à ceux nécessités pour l'horreur de Beaubourg, pour la pyramide du Louvre, pour la transformation de la gare d'Orsay,  pour le musée des "arts premiers"... le monument sera modeste.

Oui, mais il sera !

Cela seul compte.
Le reste : les critiques, les donneurs de leçons, les collabos anciens ou nouveaux ON S'EN FOUT !

Sur un tel monument, je verrais bien, en haut, une courte dédicace : "A mes Hommes qui sont morts ..."

Titre du poème du Vicomte de BORELLI Capitaine à la Légion Etrangère, dédié à la mémoire du Légionnaire Thiebald Streibler qui donna sa vie pour sauver son chef, le 3 Mars 1885 pendant le siège de Tuyen-Quang (Tonkin)

Ceci n'est que l'avis d'un Vieux Soldat qui se souvient des siens et n'oubliera jamais.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 23 Oct 2015 - 17:18 par Lothy

Ceci n'est que l'avis d'un Vieux Soldat qui se souvient des siens et n'oubliera jamais.

Un Vieux Soldat, que nous nous sommes appropriés sur ce forum Wink

Des "coins de France" ce n'est pas ce qui manquent ; des stèles ont été érigées et le seront encore grâce à la générosité de mécènes pas spécialement fortunés, d'associations, voire de municipalités... Mais Paris, la capitale de France, serait bien inspirée de montrer l'exemple.

Qu'importe ! En attendant, il nous reste la possibilité à l'aide des outils modernes dont nous disposons, d'ériger un monument virtuel, l'idée a été lancée sur une page FaceBook : chaque Soldat tombé en OPEX, est honoré le jour anniversaire de son décès quel que soit le lieu. Ce n'est pas grand chose, mais c'est mieux que l'oubli....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 23 Oct 2015 - 19:39 par Invité

Lothy,

Vous écrivez :

... Qu'importe ! En attendant, il nous reste la possibilité à l'aide des outils modernes dont nous disposons, d'ériger un monument virtuel, l'idée a été lancée sur une page FaceBook : chaque Soldat tombé en OPEX, est honoré le jour anniversaire de son décès quel que soit le lieu. Ce n'est pas grand chose, mais c'est mieux que l'oubli....

Oui, bien sûr, mais j'y vois quelques inconvénients.

Les monuments virtuels :

- ne sont visibles que des seuls Français possédant un accès Internet (on voit déjà que ce n'est pas le cas au grand dam des Finances Publiques pour les déclarations de revenus et le paiement des impôts);

- ne permettent pas de rassembler des groupes de personnes se rassemblant afin d'être en union spirituelle ou affective (c.a.d. communier) dans le souvenir de Ceux qui sont tombés. Cet aspect est très important. Tous ceux qui ont été accompagnés lors des obsèques et inhumation de l'un des leurs savent combien être entouré par d'autres permet le développement d'une pensée collective centrée sur le disparu. Il en est de même lors des cérémonies anniversaires. ce n'est pas avec un monument virtuel que l'on parvient à cela;

- ne permettent pas de transmettre aux jeunes générations le souvenir qu'ils devront faire vivre, ne serait-ce que parce qu'il n'y aurait aucun lieu de rassemblement. rattacher nos disparus à la Terre de France. Quand on s'est rendu dans l'Ossuaire de Douaumont, dans les cimetières de la 2e Guerre mondiale, il est impossible d'imaginer de les remplacer par des "monuments virtuels".
Dans EVE (1913) Charles Péguy à dit :

Heureux ceux qui sont morts pour la terre charnelle,
Mais pourvu que ce fût dans une juste guerre.
Heureux ceux qui sont morts pour quatre coins de terre.
Heureux ceux qui sont morts d'une mort solennelle. ..
Fermé à toute poésie, quand il m'est arrivé de me rendre dans l'un de ces lieux qui nous rappellent et nous contraignent à nous souvenir d'EUX, le quatrain ci-dessus et le poème du Vicomte de Borelli me reviennent toujours en mémoire : j'ai les deux pieds sur la terre, pas le nez collé à un écran.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 23 Oct 2015 - 19:48 par Lothy

Ce n'est bien évidemment pas l'idéal....

Mais ceux qui participent aux pages de réseaux sociaux, sont très concernés, il y a parmi ces personnes quelques Anciens, j'oserai dire, que nous sommes "entre nous", animés par la même foi, le même respect envers ceux qui ont tout donné y compris leur vie !

Néanmoins cela reste virtuel, mais j'y vois une petite flamme qu'il faut entretenir, et qui sait ? Peut-être que ces pages se transformeront en stèle ou monument de pierre ou de marbre....

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum