LES CAMPS PARACHUTISTES

L'Aéronavale en manque de Pilotes "Rafale".....

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

01022016

Message 

L'Aéronavale en manque de Pilotes "Rafale".....




LA MARINE NATIONALE FAIT APPEL À DES ANCIENS PILOTES DE RAFALE POUR FORMER SES JEUNES PILOTES.


Si l'on connait les difficultés (suractivité et surintensité) pour l'Armée de l'Air à assurer ses nombreuses opérations extérieures, qui s'installent dans la durée et qui éprouvent le matériel et les aviateurs, la Marine Nationale doit aussi faire face à une forte activité de la part de ses forces.

En effet, depuis le 18 Novembre le Groupe Aéronaval, constitué autour du porte-avions Charles de Gaulle, a appareillé de Toulon pour participer, entre autres, à des frappes contre l'Organisation Etat Islamique en Syrie et Irak, ainsi qu'à des missions de reconnaissance de ce même groupe terroriste qui s'implante dans le Nord de la Libye, particulièrement autour de la ville de Syrte.
En parallèle, et comme le révèle le journaliste Frédéric Lert dans un article publié sur le site Aerobuzz ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour plus d'informations, 25/01/2016), s'ajoute aussi «la fin de contrat ou la mutation de nombreux pilotes confirmés», et la formation de pilotes pour le passage de la Flottille 17F des Super-Etendard Modernisés (SEM) aux Rafale M, tout cela conduit la Marine Nationale et notamment sa Chasse Embarquée dans «une situation difficile en matière de formation».
Cette situation tendue a donc poussé la Marine Nationale à faire appel à «des instructeurs réservistes sur Rafale» afin de pouvoir assurer une formation continue des jeunes pilotes de chasse et de transformer sur Rafale M ceux déjà opérationnels sur SEM.
Cette information a été confirmée par la Chasse Embarquée de la Marine Nationale lors de la publication d'un post à ce sujet sur leur page Facebook, le lendemain de la publication de l'article, soit le 26 Janvier.
Dans sa publication, la Chasse Embarquée déclare que «c’est avec une fierté non dissimulée que nous accueillons HIRSUTE et BARZY au sein de la Flottille 11F». Ces pilotes ont repris du service il y a peu puisque «depuis lundi ces deux « anciens » reprennent les commandes du Rafale Marine qu’ils avaient quitté depuis quelques temps», peut-on y lire.
Il est également précisé que ces deux pilotes cumulent à eux-deux pas moins de «9400 heures de vol et 1041 appontages», rien que ça ! Avec leur forte expérience, ils auront donc pour mission de former les pilotes depuis la Base Aéronavale de Landivisiau.

Source : DEFENS'AERO

_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy
EXPERT
EXPERT

Messages : 4787
Points : 29319
Réputation : 676
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

L'Aéronavale en manque de Pilotes "Rafale"..... :: Commentaires

avatar

Message le Lun 1 Fév 2016 - 11:11 par charly71

ces deux pilotes d'expérience sont parfaitement qualifiés pour la formation de jeunes pilotes, du moins je le pense,
donc bravo d'avoir fait appel aux vétérans !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 1 Fév 2016 - 12:20 par Invité

Charly,

Bien sûr, quand tu écris :

... bravo d'avoir fait appel aux vétérans.

En première réaction, c'est aussi ce que je pense.
Mais, te rends-tu compte de ce que cela signifie ?
C'est effarent !

Nous n'avons qu'un seul PA : la présence de la force aéronavale française sur les mers du globe est donc particulièrement limitée. S'il arrivait le moindre incident, et je ne parle pas de combat ... Que ferait le chef des Armées qui, comme ses prédécesseurs n'a qu'une idée fixe : réduire les capacités opérationnelles de nos Armées.

Nous avons appris "par surprise" que nous ne possédions plus de munitions aéroportées en quantité suffisante pour remplir les missions au moyen-orient ...

Maintenant, on nous dit que pour la mission d'instruction des pilotes de Rafales il faut faire appel à des réservistes !
Et, pour un peu, dans quelques jours, quelques semaines on essaiera de nous faire croire qu'il s'agit là d'un appel à la réserve qui était planifié ...

Demain, ne nous faudra t-il pas louer à un pays X un PA complet, qui lui sera immédiatement opérationnel, tout comme on loue déjà des gros porteurs ?

Où va la France, sachant aussi que, de plus en plus, nos dettes financières déjà abyssales et contrôlées par des puissances étrangères vont encore grandissant ?

Tant mieux pour nos Camarades réservistes, tant mieux pour nos jeunes Camarades pilotes, ils seront bien formés.

Mais, c'est une nouvelle alarme qui vient d'apparaître !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 1 Fév 2016 - 16:31 par Lothy

Il va sans dire que si j'ai posté cet article sans ajouter le moindre commentaire, ce n'est pas faute d'avoir mon opinion sur le sujet...

Comme toi, Charly, j'apprécie que l'on fasse appel aux vétérans : ils ont l'expérience et sont encore presque dans "le bain"....

Mais comme vous, Cerbère, je suis écoeurée de voir que nous en sommes arrivés là !... Que l'on ne vienne pas me dire que dans les "milieux autorisés" on ne savait pas !... C'est bien de jouer les défenseurs de la veuve et de l'orphelin que deviennent l'Europe en général et la France en particulier, mais faut-il s'assurer d'en avoir les moyens. Une fois de plus, ce sont ceux qui sont sur le terrain qui en paient le prix.

Si pour les gros porteurs nous avons pu avoir recours aux Antonov ukrainiens et russes, sauf erreur, ce serait plus compliqués avec ces derniers depuis l'affaire des "Mistral", je vois pas qui pourrait nous fournir un P.A. prêt à l'emploi, à l'exception des USA....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 1 Fév 2016 - 18:55 par Invité

Lothy,

quand j'ai écrit : "... ne nous faudra t-il pas louer à un pays X un PA complet ..."

je n'ai pas été assez clair !

En effet, malgré la compétence de nos Camarades de la Royale, quel que soit leurs responsabilités et compétences, je les vois très mal passer en catastrophe du Charles DE GAULLE à un PA X totalement dédié à du personnel ne travaillant évidemment pas pas en langue française, et utilisant des systèmes d'armes, de propulsion, ... impliquant des procédures rédigées dans une autre langue que la nôtre !
Je ne me souviens plus, mais combien de mois avaient été prévus pour former les marins Russes à la mise en oeuvre opérationnelle des deux "Mistral".

Mon propos n'était qu'une hypothèse imbécile, celle d'un Vieux Soldat qui n'en peut plus de constater que les plus hautes autorités sabotent notre Défense et osent envoyer à la mort nos jeunes générations sans leur donner les moyens pour se battre.

Qui plus est, quand on nous LES ramènera, bien sûr leur cercueil sera recouvert du drapeau de notre Patrie, bien sûr les Honneurs leur seront rendus, comme toujours, les clairons résonneront, les tambours battront derrière la tombe de l'Empereur.

Et il y aura là tout le banc, l'arrière banc et les petits bancs plantés comme des potiches, probablement parlant de la pluie et du beau temps, comme certain candidat à la candidature, lors de la cérémonie religieuse, en l'Honneur de nos jeunes Camarades du 8e RPIMa tombés à Uzbeen !


Mais, combien d'entre eux, auront-t-ils le courage de reconnaître : "je suis responsable !" et "je dois rendre des comptes à leurs familles et à la Nation" ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 1 Fév 2016 - 19:14 par Lothy

Cerbère écrit :
Mon propos n'était qu'une hypothèse imbécile,

Absolument pas ! Nous ne sommes pas à l'abri d'un accident !
Le "Charles de Gaulle" n'a que 21 ans de service, mais il a connu des soucis au début de sa carrière... Et si je lui souhaite ainsi qu'à son équipage encore de bien belles années, on n'est jamais à l'abri de tout...

Or, à ma connaissance, il est seul en Europe ! Le projet avec les britanniques dormant "au fond des tiroirs de la bureaucratie" pour reprendre les propos de Michel Sardou....

Heureusement nos pilotes travaillent régulièrement avec leurs homologues US et inversement !...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 1 Fév 2016 - 21:08 par Arcimboldo_56

Il est écrit ceci dans le post d'origine :
Il est également précisé que ces deux pilotes cumulent à eux-deux pas moins de «9400 heures de vol et 1041 appontages», rien que ça ! Avec leur forte expérience, ils auront donc pour mission de former les pilotes depuis la Base Aéronavale de Landivisiau. a écrit:

De la formation au sol et sur simulateur sans doute mais pas en vol car il me semble qu'il n'existe pas de rafale biplace dans l'aéronavale.

Un spécialiste pourrait en dire plus sans aucun doute ... et mieux également Smile

Arcimboldo

PS : j'ai été réserviste mais pas très longtemps, les navigants perdent très rapidement leurs qualifications.
Qualifications qu'il convient de renouveler très régulièrement dans l'active.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 1 Fév 2016 - 23:30 par Lothy

J'avais bien lu le nombre d'heures de vol et surtout d'appontages réalisés par "deux" pilotes, donc deux aéronefs, le Rafale est un monoplace....


Cher Arcim, en spécialiste que tu es, quelques 500 appontages dans une carrière de pilote te paraissent impossibles ?
Rappelons que le Rafale est en service depuis 2001, 2002 pour l'Aéronavale...

Il a été engagé dès le départ dans les conflits du Proche et Moyen Orient....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 2 Fév 2016 - 9:29 par Arcimboldo_56

Bonjour chère Lothy,

Cher Arcim, en spécialiste que tu es, quelques 500 appontages dans une carrière de pilote te paraissent impossibles ? Rappelons que le Rafale est en service depuis 2001, 2002 pour l'Aéronavale... a écrit:

Je n'ai pas dit ça ! Et de plus je ne suis pas spécialiste des appontages.
Relis bien mon post Smile

Dans l'aéro, il n'existe pas de Rafle biplace.

Sache que dans le monde aéronautique (militaire ou civil) tout navigant est régulièrement testé, contrôlé sur ses qualités opérationnelles (on peut dire ça aussi pour les civils). Tout arrêt de vol de plus ou moins longue durée nécessite de nouvelles vérifications des qualifications, du moins un entretien (dans les sens reprise en main=.

J'imagine mal un pilote de chasse (air ou marine) ayant quitté ses fonctions depuis un an, faire une mission de 5 heures sur un terrain d'opération avec ravitaillement et cible à détruire, dans des conditions optimum. Mais là je dépasse mes connaissances, je n'étais qu'un transporteur.

Bon mardi à tous.

Arcim

PS : perso, j'en tire fierté, j'ai 8 appontages à mon actif. Oui, 8 appontages pour un aviateur.
Dans les années 1970, à Mururoa, sur la Maurienne bien ammarrée à quai.
Mouarffff
Fallait bien s'entrainer aux procédures de la Royale.







Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 2 Fév 2016 - 9:41 par Lothy

Arcimboldo_56 a écrit:
Sache que dans le monde aéronautique (militaire ou civil) tout navigant est régulièrement testé, contrôlé sur ses qualités opérationnelles (on peut dire ça aussi pour les civils). Tout arrêt de vol de plus ou moins longue durée nécessite de nouvelles vérifications des qualifications, du moins un entretien (dans les sens reprise en main).

J'imagine mal un pilote de chasse (air ou marine) ayant quitté ses fonctions depuis un an, faire une mission de 5 heures sur un terrain d'opération avec ravitaillement et cible à détruire, dans des conditions optimum.

Bonjour Arcim...

J'avais connaissance de cette obligation, elle est de mise dans d'autres disciplines et c'est indispensable ! Ces joujoux ne se manipulent pas comme une mobylette....
Les pilotes "formateurs" se re-formeront donc tous seuls avant de faire la formation de leurs jeunes camarades...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum