LES CAMPS PARACHUTISTES

Communiqué de l'Union Nationale des Combattants (UNC)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

10032016

Message 

Communiqué de l'Union Nationale des Combattants (UNC)




Communiqué de l'Union Nationale des Combattants (UNC) sur la présence de François HOLLANDE à la cérémonie du 19 mars.

Posté le jeudi 10 mars 2016



LIBRE OPINION : Communiqué de l'Union Nationale des Combattants (UNC) sur la présence de François HOLLANDE à la cérémonie du 19 mars.

L’Union Nationale des Combattants a pris connaissance dans la presse de la décision du Président de la République de participer à la journée de commémoration du 19 mars, date du soi-disant « cessez-le-feu » en Algérie.

L’Union Nationale des Combattants, association qui rassemble dans toute la France et les DOM-TOM des anciens combattants appelés et engagés de toutes les armées et de la gendarmerie, tient à faire connaître sa totale réprobation vis-à-vis de cette initiative qui, en aucun cas, ne contribuera à apaiser la mémoire et à réconcilier les Français.

En effet, respectueuse du souvenir des 535 soldats Français morts après ce « cessez-le-feu », des milliers de pieds – noirs et de musulmans fidèles à la France massacrés après cette date notamment à Oran le 5 juillet 1962, des harkis et des supplétifs de l’armée Française, abandonnés sans armes et pourchassés au – delà du 19 mars, l’UNC refuse de participer à cette commémoration qui fait fi de toutes ces victimes et elle invite ses adhérents à refuser de participer à ces cérémonies.

Elle regrette que l’actuel président ne se soit pas inspiré de l’attitude de tous ses prédécesseurs, - notamment François Mitterrand -, qui se sont toujours abstenus de participer à la commémoration d’une page dramatique de notre mémoire collective.



Dans le contexte actuel que traverse notre Pays, l’Union Nationale des Combattants appelle les Français à privilégier tout ce qui les unit et à rejeter tout ce qui s’avère ferment de division.

L’Union nationale des combattants, fondée en 1918 par le père Brottier et Georges Clemenceau, a pour vocation de veiller aux intérêts matériels et moraux des anciens combattants, ainsi qu’à transmettre la mémoire et les valeurs des hommes et femmes qui se sont battus pour la France. Les plus jeunes sont issus des OPEX, les plus anciens ont participé comme appelés ou engagés aux conflits de 39-45, Indochine, Corée et Afrique du Nord.

_________________
"... Puisque je suis l'un d'eux, je ne renierai jamais les miens quoiqu'ils fassent. Je ne parlerai jamais contre eux devant autrui. S'il est possible de prendre leur défense, je les défendrai. S'il sont couverts de honte, j'enfermerai cette honte dans mon coeur, et je me tairai ! Quoique je pense alors sur eux, je ne servirai jamais de témoin à charge ..."      (Antoine de SAINT-EXUPERY - "Pilote de guerre").
avatar
Cerbère

Messages : 837
Points : 22542
Réputation : 2065
Date d'inscription : 18/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Communiqué de l'Union Nationale des Combattants (UNC) :: Commentaires

avatar

Message le Jeu 10 Mar 2016 - 23:16 par Lothy

Quelle tristesse ! Cela me donne la nausée...

Pour une fois, ses gestes seront en accords avec ses convictions, du moins celles qu'il affiche....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 11 Mar 2016 - 10:15 par Cerbère

Lothy,

Nausée, dégoût, répugnance, .... OUI !

Tristesse : NON ! Car cela fait un chef d'accusation de plus pour le jour de la comparution devant la Haute Cour, voire le Tribunal du peuple !

N'oublions pas que dans les tous premiers mois de son élection, lors de son voyage au delà de la mer, plusieurs de ses propos, accompagné par la momie, étaient très significatifs.

Que l'on se souvienne, devant le parlement algérien :

Il reconnaissait "les souffrances que la colonisation a infligées au peuple algérien".
Il avait cité "les massacres de Sétif, de Guelma et de Kherrata" ... "demeurant ancrés dans la mémoire et dans la conscience des Algériens".
Il avait également dénoncé un système colonial "profondément injuste et brutal".

Et, la veille, il avait affirmé qu'il n'était pas venu en Algérie "faire repentance ou excuses". mais avait déclaré "Je viens dire ce qu'est la vérité, ce qu'est l'histoire" !

Il avait aussi déclaré "J'ai toujours été clair sur cette question : vérité sur le passé, vérité sur la colonisation, vérité sur la guerre avec ses drames, ses tragédies, vérité sur les mémoires blessées" ... "Mais en même temps, volonté de faire que le passé ne nous empêche pas au contraire de faire le travail pour l'avenir."

Dans ces conditions, comment s'étonner sur sa présence à la cérémonie du 19 mars ?
Alors qu'il court après quelques points d'audimat qui reste à un niveau ridiculement bas : 15% et qu'il entend, bien sûr, se représenter en 2017.

Tout n'est que manoeuvre politique afin de rester sur l'assiette au beurre afin de poursuivre et parachever l'oeuvre de destruction de notre Patrie !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 11 Mar 2016 - 10:27 par charly71

Cerbère a écrit:Dans ces conditions, comment s'étonner sur sa présence à la cérémonie du 19 mars

il faudrait être bien naïf pour s'en étonner, plutôt s'étonner du contraire ...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 11 Mar 2016 - 10:32 par Lothy

Cerbère, Charly...

Si de la Tristesse, non pas devant le geste de ce polichinelle qui fait tout et n'importe quoi depuis quatre ans, mais par égard envers ceux qui comme vous deux ont connu ces heures terribles.... pour la Mémoire de ceux qui ne sont pas revenus !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 11 Mar 2016 - 11:10 par Cerbère

Lothy,

pour la Mémoire de ceux qui ne sont pas revenus !

C'était bien ainsi que je l'avais compris en lisant votre post précédent.

Comment pourrais-je oublier ceux de ma famille qui ont "disparu" ?

Comment pourrais-je oublier mon premier compagnon de jeu, ordonnance de mon Père, Tirailleur, légion d'Honneur et médaille Militaire gagnées à Cassino ?

Comment pourrais-je oublier tous ces jeunes tombés pour la France ?

Comment pourrais-je oublier nos Harkis et leurs familles, martyrisés, massacrés, parce que abandonnés sur ordre, alors que nous attendions, à l'ombre de nos H21 l'ordre de décollage ...

Comment oublierais-je ces cris que j'entends encore certaines nuits "Mon Lieutenant, au secours, viens vite ! "

Comment pourrais-je oublier que le 19 mars, c'est la célébration de l'ignominie érigée en système, de la trahison, de la lâcheté ?
Cinquante quatre ans après, je n'ai jamais autant eu envie de les passer au lance-flammes, seul moyen pour nettoyer les ordures et purifier l'environnement !

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum